Le tour du Piton des Songes au Bras des Calumets

Difficulté
Facile
Indice de confiance Excellent
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 1h15
Distance 3.3 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 1240 - 1118 m
Dénivelé positif 220 m
Dernière mise à jour 28/09/2019

Toute la végétation de La Réunion en un kilomètre carré

Comme son lointain cousin le Piton de Montvert, le Piton des Songes est un gros croissant posé sur la Plaine des Palmistes, utilisé entre autres par un Chemin de Croix. Un château d'eau et une grande croix blanche qui se voit de très loin occupent le sommet. Un très agréable sentier aménagé tout autour permet de belles vues sur la Plaine ou les pitons environnants. Il comporte deux raidillons assez sportifs mais sur de courtes distances. Comme plusieurs sentiers sillonnent le piton, on peut se créer un circuit personnalisé en fonction de l'humeur, de la météo ou simplement du chronomètre. Il est très rare de rencontrer en si peu de distance un éventail aussi large des arbres de la Réunion. On passe en quelques dizaines de mètres des platanes aux fougères arborescentes, des bois de filaos aux bois de couleurs, des goyaviers aux branles sans oublier bien sûr ces grandes surfaces recouvertes de vigne marronne.

La randonnée débute au village du Bras des Calumets, sur le grand parking près de la route et de l'autel de Notre Dame de la Délivrance qui attire chaque année des milliers de pèlerins le 14 septembre (Photo 2). Avant même de commencer à marcher, on peut profiter de superbes panoramas vers le Piton Textor, le Piton des Cabris ou le Pic des Sables. Près du départ, un ruisseau artificiel donne une petite touche aquatique (Photo 1). L'eau ne coule pas toujours car elle provient du trop plein de la réserve située au sommet. Le sentier débute dans l'herbe au pied de la Vierge et rejoint en descente les premiers sous-bois de goyaviers pour une portion ombragée (Photo 3). Ces goyaviers poussent serrés et étouffent le peu de végétation qui demeure (Photo 4). Le sentier comportant des marches descend assez fortement par moments (Photo 5). Puis il s'assagit pour pénétrer dans l'ancien cratère qui perd petit à petit ses goyaviers (Photo 6). Le cœur du piton est recouvert de vigne d'un vert si particulier qu'on la devine facilement. On domine les hameaux de Bras Creux, Bras des Calumets ou de la Petite Plaine et le regard porte jusqu'à la Plaine des Palmistes (Photo 8). La marche s'effectue à plat sur un sentier large et agréable, débarrassé de toutes ces vignes qui peuvent très vite le recouvrir sans l'intervention des emplois verts (Photo 99). On distingue très bien le cratère, le sentier qui se poursuit sur l'autre face, les gros platanes et le bois de filaos dominé par le Piton des Sables (Photo 10). Pourtant, avant de rejoindre l'autre côté, il va falloir affronter une pente courte mais sérieuse offrant de nouveaux panoramas sur les habitations (Photo 11). On croise et on délaisse le sentier qui file directement à gauche vers la croix. Une forte descente tout en marches et lacets, bordée de fascines de goyaviers, amène doucement vers quelques filaos vite remplacés par d'énormes platanes (Photo 12). Ces platanes, qui poussent surtout dans la région de la Plaine des Palmiste perdent leurs feuilles durant l'hiver austral et dénotent par rapport à la verdure constante des autres essences. Leurs troncs énormes les rendent impressionnants (Photo 15). Le sentier se poursuit en créant une boucle qui contourne la clairière occupant le fond du cratère dont les flancs sont entièrement recouverts de vigne (Photo 16). Puis c'est au tour des cryptomerias de procurer de l'ombre. Le sentier effectue quelques montées et descentes successives avant de parvenir à un petit bois de filaos accueillant quelques ancêtres (Photo 17). Les quelques cryptomerias qui subsistent ont étendu leurs racines à fleur de terre allant jusqu'à boucher le sentier (Photo 18). On retrouve les filaos dans une courte descente sur les aiguilles glissantes (Photo 19). Le sentier remonte à nouveau en direction du sommet en traversant une petite zone de branles (Photo 20). Puis on se retrouve sans transition en plein cœur d'une petite forêt de bois de couleurs. Le sentier serpente entre les arbres. On marche encore sur des racines et on rencontre ça et là quelques panneaux, vestiges d'un ancien sentier botanique (Photo 21). Le sentier franchit un petit pont de bois (Photo 2222) avant de continuer, toujours dans les bois de couleurs en direction du parking (Photo 23). On peut donc terminer en redescendant au point de départ ou emprunter un sentier partant vers la gauche en direction de la petite route qu'on atteint en quelques secondes. Partir vers la gauche, marcher devant les deux grandes réserves d'eau puis rejoindre la Croix Glorieuse (Photo 24). Le toit de l'autel est incurvé vers le centre et donne à l'édifice l'allure d'une ancre de marine. On profite, depuis les barrières, des paysages vers la mer ou le Piton Textor avant de repartir vers le point de départ en empruntant une allée bordée d'azalées (Photo 25). On remarque sur la droite la rigole empierrée chargée d'évacuer le trop plein des réserves. Si on choisit de rester de ce côté du piton, on descendra la piste qui se transforme en sentier et frôle quelques stations du chemin de croix (Photo 26). Le retour est rapide au milieu des fleurs (Photo 27) avec vues sur le Piton des Cabris, le Piton des Fées et celui des Roches (Photo 28). On se retrouve au parking après avoir descendu une portion de route se terminant à un gros platane.

Balises

Pas de balises

Profil

Plan de l'itinéraire

Itinéraire

Se rendre à la Plaine des Palmistes, plus précisément au Deuxième Village et rejoindre Bras des Calumets - Une statue de la Vierge, un début de chemin de croix et un grand parking marquent le début de la sortie - Garer le véhicule au parking et débuter la randonnée en passant près de la vierge et suivre le sentier qui contourne le Piton des Songes dans le sens horaire – Effectuer la totalité du sentier ou couper vers la croix pour terminer par le chemin de croix - Revenir au véhicule.


Commentaires sur cette randonnée (5)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Martial, 23/09/2019 11:12
Randonnée complétée le 20/09/2019

Comme le précise Plein Sud, c'est une petite boucle qui ne manque cependant pas d'intérêt. Par beau temps, c'est splendide, de part les points de vues sur la plaine et la petite plaine; le sentier est superbement entretenu, on y trouve de magnifiques espèces végétales de toute sorte et de toute beauté.
De plus, ceux qui ont quelques péchés à se faire pardonner, pourront effectuer le chemin de croix, parcouru par de nombreux pèlerins.

Céline Durand, 11/08/2018 17:21
Randonnée complétée le 10/08/2018 en 1h00

Jolie petite boucle qui remplit bien l'objectif qu'on nous avions : facile, avec quelques panoramas et d'environ d'1h.
Couplée avec le sentier des ravenales au Chemin de Ceinture et voilà une après-midi dans les environs de la Plaine des Palmistes bien occupée !

Plein Sud, 24/04/2017 08:28


Petit coup de coeur pour cette sortie dont j'avais sous-estimé l'intérêt ! Il est vrai que les conditions étaient idéales (grand beau temps et une quasi- absence de boue sur le sentier). Etat du sentier très bon, voire excellent. L'itinéraire proposé par randopitons est fléché en jaune . Un sentier botanique est balisé en vert et un sentier remontant de manière assez abrupte vers le sommet et la croix, en rouge. Un beau parcours très varié compte tenu de la distance à parcourir : passages en forêt, larges ouvertures panoramiques, grands arbres, goyaviers, bois de couleurs ... Le sentier botanique est lui beaucoup plus étroit et nécessite un peu d'attention (racines ,branches ...). Un très bon sentier marmailles qui
incite souvent à lever le pied . A signaler quand même plusieurs passages assez raides. NB: quelques ouvrages en bois de goyavier (photos de la page) n'existent plus, ne cherchez pas non plus les arceaux en bois du début du
sentier: ils ont presque tous disparus.


orando974, 09/10/2016 15:02
Randonnée complétée le 09/10/2016 en 1h40

Sortie effectué aujourd'hui en famille en 1h40 avec des marmailles. Itinéraire sympathique et facile malgré la présence de nombreuses montées et descentes ainsi que des marches hautes. Quelques passages glissant et légèrement boueux suite aux dernières pluies.

orando974, 03/07/2016 20:08
Randonnée complétée le 09/10/2016 en 1h40

Nous avons fait le demi-tour de ce piton le 3 Juillet 2016. Nous sommes aller jusqu'à la croix par le chemin de croix et avons pris le sentier partant près de celle-ci et qui rejoint le parcours proposé vers son milieu. Le sentier est étroit au début mais est impeccable sur toute notre sortie. En revanche il n'y à pas assez d'indications (départ des sentiers non indiqué, indications très vague à certaines intersections). Nous avons fait cette sortie en 1 heure avec des marmailles. C'est une agréable petite ballade. Dommage que les nuages ont cacher une partie des panoramas rencontrés.

Randonnée ajoutée le : 01/09/2019