Cayenne par Grand-Place et le Sentier Dacerle depuis le Maïdo et retour

Difficulté
Très difficile
Indice de confiance Excellent
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 10h
Distance 27.5 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 2090 - 540 m
Dénivelé positif 2200 m
Dernière mise à jour 27/12/2021

Sentier Dacerle ou Sentier Facteur ?

Cette randonnée, longue et difficile, est à réserver aux marcheurs entraînés. Longue car elle approche les 30 km ; difficile car elle comporte en une seule journée la descente et la remontée du Maïdo ainsi que les alentours de la Roche Ancrée pour grimper à Grand Place par des lacets courts et abrupts ou pire, pour remonter vers le Bronchard. Elle donne l'occasion de contempler de magnifiques paysages, comme souvent dans Mafate, tout d'abord au Maïdo sur la Crête des Orangers, en général au lever du soleil, puis Mafate en entier depuis la Brèche et enfin d'autres endroits du Cirque à partir du point de vue proche du départ pour le Piton des Calumets après la Roche Ancrée . Il est possible de se ravitailler en route lors de la traversée de Roche Plate où un robinet est à disposition près de l'école, également à Grand Place ou à Cayenne. C'est ainsi trois îlets du Cirque qui seront traversés au cours de cette longue journée. Les difficultés de sentiers sont très variables : longue descente vers Roche Plate ainsi que vers la Roche Ancrée à partir du Cimetière du Bronchard et longue montée en sens inverse. Quelques parties plus plates permettent un peu de repos comme avant ou après avoir traversé Roche Plate en direction du Bronchard où l'on chemine à l'ombre des filaos sur un sentier agréable et dépourvu de cailloux. Le Sentier Facteur, également appelé Sentier Dacerle est assez impressionnant par endroits. Il peut être glissant, voire vertigineux mais comporte quelques mains courantes. Bref, une étape très sportive qui nécessite préparation, entraînement et ravitaillement. Il est bien sûr possible de réserver un gîte à Grand Place ou Cayenne pour prendre une autre direction le lendemain matin.

Le début est un classique du genre avec la descente du Maïdo vers Roche Plate précédée d'une courte traversée de laves anciennes à partir de la route. La croix blanche qui marquait le début de la descente a disparu mais pas les premiers panoramas exceptionnels sur Mafate et le Gros Morne, même au petit matin avec un soleil à peine levé (Photo 1). La pente est forte et les constants "freinages" mettent déjà à mal les muscles et les articulations (Photo 2). Profiter des magnifiques paysages en direction des Orangers (Photo 3). La portion plus plate en début de descente sera la bienvenue au retour pour souffler un peu. Les genoux ont déjà souffert en arrivant à l'escalier de la Brèche où les gens sujets au vertige cramponnent fermement le câble fixé à la paroi (Photo 4). On a sous les yeux la totalité de Roche Plate qui comporte des habitations jusqu'au pied du Bronchard (Photo 5). La portion qui va de la Brèche à Roche Plate est en pente agréable et permet de souffler un peu. On voit très bien le petit pain de sucre du Maïdo 900 m plus haut (Photo 6). Plusieurs gîtes se rencontrent dans le village pour une pause café ou jus de fruit mais il ne faut pas trop traîner car on est à peine au cinquième de la journée et il vaut mieux réserver cette pause pour le retour. La traversée de l'îlet est très agréable car à plat et ombragée. Les cases, pour la plupart fleuries, sont éparpillées sur une grande surface (Photo 7). On parvient rapidement au col situé au pied du Bronchard avec de larges vues sur le Piton des Calumets (Photo 8). Délaisser le sentier qui file droit vers la Nouvelle et descendre à gauche vers la Roche Ancrée en passant au plus près du Cimetière du Bronchard qu'on aperçoit de loin et qui semble de plus en plus abandonné (Photo 9). La vertigineuse pente se descend sur un sentier étroit, comportant des lacets et une multitude de marches qui retiennent le sable (Photo 10). Les deux images de la photo 11 donnent une très bonne idée de la pente, de la hauteur des marches et des cailloux qui l'encombrent. Si un randonneur est sur le sentier on ne voit que le chapeau et le haut du sac à dos ! Il ne faut donc pas oublier cette difficulté pour le retour (Photo 12). Une halte est possible près de la petite chute d'eau de la Ravine de Roche Plate qu'on traverse en fin de descente où se baignent souvent des randonneurs partant pour des circuits plus courts. Mais avant d'atteindre ce bassin alimenté par une petite chute il faudra grimper de nouveau puis descendre très fortement vers la Rivière des Galets (Photo 14). Les lacets se succèdent pour de nombreuses vues plongeantes (Photo 15). On parvient à la Rivière des Galets où il faut chercher le bon passage en suivant les balises blanches pour poursuivre vers Grand Place. Une petite chute d'eau alimente un grand bassin plus ou moins rempli en fonction de la saison (Photo 16). Le fond de la rivière est encombré de nombreux rochers énormes et le sentier qui remontait la rivière a été emporté par un gros éboulis vers le Cap Noir (Photo 17). Si, depuis le Maïdo, on est beaucoup descendu, il va falloir se préparer à la première montée sérieuse de la journée en direction du Piton des Calumets qui a bien grossi depuis le départ (Photo 18). On commence à l'ombre sur un sentier qui part en direction du Cap Noir sur des marches (Photo 19). Laisser les vestiges du sentier du Cap Noir qu'on distingue de moins en moins et obliquer à gauche sur une pente faible. Très vite la pente s'accentue sur de courts lacets poussiéreux (Photo 20). Le Piton des Calumets devient de plus en plus impressionnant et infranchissable. Si les faces visibles sont effectivement infranchissables, il en est autrement de la troisième, invisible depuis le sentier qui contourne le pic (Photo 21). Après le passage d'une première ravine, la pente s'accentue encore graduellement et les lacets, courts et nombreux coupent un peu le souffle (Photo 22). La pente est raide, d'autant plus si le soleil est au zénith. En se retournant, la rivière des Galets semble s'éloigner de plus en plus. Le Piton des Calumets, inversement, a encore grossi et on atteint le petit col qui domine Grand Place (Photo 23). Le Piton Papangue et le Piton Carré encadrent le village très étendu dans la verdure. Rejoindre l'école de l'îlet par une longue traversée en pente assez douce par rapport à ce qui vient d'être franchi. En bas du village, les mêmes pitons ont grossi et emplissent tout l'horizon. Le sentier passe près des plantations des élèves de la petite école mais semblent beaucoup souffrir du manque d'eau. Les noms de plantes sont ici remplacés par le prénom des élèves ayant effectué la plantation et on se rend très vite compte que certains ont la main plus verte que d'autres à moins que ce soit la variété choisie qui pousse plus vite que sa voisine. Grand Place et Cayenne ne sont séparés que de quelques minutes de marche qui s'effectuent d'abord par une forte descente caillouteuse. Laisser le premier sentier filant sur la droite vers Dos d'Ane et remonter rapidement à l'îlet fleuri de Cayenne. On parvient très vite au dispensaire après avoir traversé la Ravine Fontaine (Photo 24). Laisser le dispensaire, la petite chapelle avec sa cloche à l'extérieur et les cases entourées de fleurs ou de champs de maïs (Photo 25). Les fleurs rouges dominrnt dans la verdure entourant les habitations ou les gîtes (Photo 26). Le sentier, un peu moins employé que les autres, se poursuit dès la sortie de l'îlet. Il franchit un verger de manguiers et une petite passerelle puis longe la courbe de niveau en effectuant quelques lacets pour contourner des ravines qui rendent verdoyants les abords du passage (Photo 27). Le sentier est agréable car il tourne beaucoup dans tous les sens mais comporte peu de pentes (Photo 28). Après une zone dénudée, il commence à descendre fortement vers la Rivière des Galets sur des lacets courts et très raides où il faut se méfier de la glissade sur la terre sèche. La rivière des Galets se traverse facilement et l'on retrouve vite le marquage blanc et le bassin repéré à l'aller (Photo 16). Une courte préparation psychologique est nécessaire pour se lancer dans la prochaine montée puisqu'on a remarqué dans la descente que ce serait plus difficile dans l'autre sens. Les passages abrupts ou glissants se transforment alors en montée difficile. On atteint essoufflé le croisement avec le sentier des Lataniers. Partir à gauche et effectuer également la remontée du sentier Dacerle qu'on n'a pas eu le temps d'oublier et rejoindre le Bronchard après des dizaines de lacets mais rares sont ceux qui voudront effectuer le tour du sommet car la longue remontée vers le Maïdo ne doit pas être trop retardée. A partir de Roche Plate, il faut bien gérer le temps qui reste, surtout si on a décidé de prendre le dernier bus. Ne pas oublier de vérifier le niveau de boisson et faire l'appoint à l'école. Il faut alors rejoindre la Brèche pour un ultime repos, le reste de la montée devant s'effectuer régulièrement et sans trop d'arrêts, si possible. Arrivé au sommet, il faut oublier les coureurs qui s'entraînent pour la Diagonale des Fous et terminent la boucle en moins de 5 heures. Si les 10 heures ne sont pas encore atteintes c'est qu'on est encore en bonne forme même s'il sera difficile d'enfiler les chaussures le lendemain.

Profil

Plan de l'itinéraire

Pique-nique  Tables à pique-nique, en partenariat avec Carte de La Réunion.

Itinéraire

Gagner Saint-Paul et monter au Maïdo - Se garer au départ du sentier de Roche Plate, un gros kilomètre avant le Maïdo - Traverser la zone de lave qui amène au Grand Bord - Laisser à droite le sentier du Maïdo et à gauche le sentier de l'Ilet Alcipe par le Piton des Orangers - Plonger vers la Brèche par la longue descente vers Roche Plate - Rejoindre l'îlet qu'on traverse jusqu'à la jonction avec le GRR2 - Prendre à gauche en direction de la Nouvelle puis à nouveau à gauche le sentier du cimetière qui conduit à la Roche Ancrée et aux Lataniers - Marcher vers la petite chute d'eau qui marque la fin proche de la descente - Poursuivre plein nord-est vers la Roche Ancrée et traverser le gué pour continuer en direction de Grand Place les Hauts - Après avoir grimpé la forte pente en lacets, entamer la descente vers Grand Place, laisser le sentier qui débute à droite vers l'Ilet à Bourse et redescendre vers Grand-Place les Bas puis vers Cayenne par l'école - Rejoindre et traverser Cayenne - Emprunter le sentier qui rejoint la Roche Ancrée - Après une heure de marche, retrouver et traverser la Rivière des Galets et la Roche Ancrée et débuter l'escalade en direction du Bronchard puis de Roche Plate - A partir de Roche Plate, reprendre le chemin inverse de celui de l'aller et retrouver le véhicule après la rude montée vers le Maïdo.


Commentaires sur cette randonnée (21)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
chachou05, 04/01/2022 14:55

Nous sommes parties du Maido - Roche plate - Roche ancrée et avons dormi à Cayenne. Nous sommes ensuite sorties par les Lataniers et la canalisation des orangers jusqu’à Sans Souci. Une très bonne option pour ne pas remonter le Maido et admirer des paysages splendides ! Tous les sentiers étaient en superbe état et les bassins de Roche ancrée très appréciable ;)

Gabriellelp, 21/11/2021 12:39

Bonjour, j'aimerais avoir un petit renseignement svp j'hésite à faire le sentier Grand Place- Roche ancrée ou Cayenne-Roche ancrée (une partie d'un périple sur 3 jours). Lequel me conseillez-vous au niveau des paysages? Aucun souci pour la difficulté je préfère le sentier le plus sympa :) Merci pour vos réponses!!

Wild974, 16/09/2021 07:14
Randonnée complétée le 15/09/2021 en 6h30

Tronçon entre Grand Place Ecole et Maïdo parcouru ce 15.09.21 dans le cadre d'une boucle équivalente en distance à la fiche (je suis descendu du Maïdo par Ilet des orangers/Lataniers). Le sentier Dacerle/Facteur chauffe bien à midi ! Je ne l'avais plus parcouru depuis l'incendie du Maïdo, ça m'a fait du bien de revoir ces points de vue extraordinaires sur Mafate. J'ai pris la peine de jeter un oeil sur le cimetière de Roche Plate.

Ludovic Mourouguin, 23/06/2020 23:22

Pour Ti Col au Maïdo je suis sûr à 100%. D'ailleurs lors du Grand Raid, Ti Col est souvent évoqué dans le suivi de la course car c'est un des sites qui a été choisi pour les pointages. On imagine vraiment mal les organisateurs transbahuter toutes leurs installations à la Brèche... Enfin sur les panneaux de l'ONF, il est bien indiqué Ti Col sur le panneau placé à l'endroit où s'amorce la descente du rempart au Maïdo et pour seul nom la Brèche à la croisée des GR entre les Orangers, le Maïdo et Roche Plate, pour le coup l'ONF eux ne se trompent jamais (enfin pas à ma connaissance)... Il y a un certain nombre d'erreurs dans les cartes IGN, qu'importe les éditions, j'en découvre de nouvelles de temps à autres sur les miennes alors il vaut mieux ne pas les considérer comme étant la source d'information la plus fiable concernant la toponymie de notre île... Bonne soirée!

JPG, 07/06/2020 08:27

Bonjour Ludovic. Les voies de l'IGN sont souvent impénétrables et les lieux diffèrent parfois d'une édition sur l'autre (voir photo). Espérons que la prochaine n'inversera pas pour nommer la Brèche le départ vers Roche Plate. Bonnes balades.

Ludovic Mourouguin, 06/06/2020 22:25

Si je peux me permettre, Ti Col et la Brèche sont deux lieux-dits distincts et distants, Ti Col étant situé au Maïdo, c'est le point d'amorce du sentier descendant vers la Brèche qui ne porte pas d'autre nom pour le coup.

94aviator, 27/01/2020 23:54
Randonnée complétée le 30/10/2017 en 7h30

rando faite en boucle ce jour : Maido /Orangers/ilet à cordes /roche ancrée /roche plate/maïdo
(cette variante ne passe pas par Grand Place)
27km/2000m environ.
difficile et exposé au soleil . attention à la déshydratation. la remontée sur Roche Plate est terrible ..
nombreuses herbes hautes du côté dIlet à cordes,un peu coupantes et irritantes.
Le sentier des orangers à ilet à cordes est un peu scabreux. prudence.

fait en 9h inclus 2 grosses pauses d’une heure chacune .Des crampes sur la fin 😭😓

Criminelpanda, 19/09/2019 15:17
Randonnée complétée le 15/09/2019 en 7h00

Randonnée effectuée le 15/09/2019. Rien à signaler en particulier.Le sentier descendant du Maïdo à la Brèche puis vers Roche Plate est complètement nettoyé, éclairci, pour le plus grand plaisir des raideurs qui sont de plus en plus nombreux ces derniers temps, Diagonale oblige. Le Sentier Dacerle.. mais qu'est ce que c'est beau ! j'avais un peu oublié depuis. A Grand Place les hauts et un peu partout dans Mafate d'ailleurs, les bibasses sont mures ;). La remontée depuis la Brèche reste une bon entrainement pour les cuisses et le cardio,surtout après quelques kilomètres dans les jambes et ce jour là il a bien plu sur cette portion, du coup c'est comme si j'avais gravi un petit ruisseau sur quasiment tout le sentier.

H.a, 07/06/2019 01:12
Randonnée complétée le 04/06/2019 en 9h00

Randonnée effectuée jusqu'à la Roche ancrée puis demi tour (9h A-R et je suis bonne marcheuse, dont 1h de pause). Randonnée très difficile du fait du dénivelé très important mais le sentier est vraiment impressionnant et magnifique, ça en vaut largement le coup! Sentier en très bon état et pause à la Roche Ancrée très appréciable..

Criminelpanda, 27/03/2019 09:29
Randonnée complétée le 15/09/2019 en 7h00

Randonnée effectuée le 26/03/2019. Débuté à 6h00 pour avoir le maximum de temps et profiter de la fraîcheur matinale. Il a fait beau toute la matinée et l'après midi une couverture nuageuse de bon augure s'est invitée mais sans précipitation. Il a fait très chaud mais surtout très humide car apparemment il a bien plu la veille ou bien très tôt le matin, du coup le sol était quelque fois un peu glissant, par ci par la quelques petits coins de boue mais sans plus.Les goyaviers commencent à mûrir, du moins à l'entrée de Roche plate, encore pas mal de longanis vers Grand place les hauts, Grand place l'école et Cayenne. Des goyaves et bien sur les Jamblons qui jouent les prolongations ;) ou bien c'est que personne ne passe par ces chemins là en ce moment. J'ai noté quelques petit éboulis, vraiment trois fois rien. Le passage à gué de la Roche Ancrée se fait aisément même si il aura fallut mouiller les chaussures, le niveau de l'eau ayant monté, cependant sur le retour cela avait baissé. Lors de la remontée vers Ti col j'ai croisé le chemin d'un bataillon de soldat en entrainement qui eux, venaient de sans soucis, avec le barda sur le dos plus le Famas, je vous explique pas le poid.. vraiment Belle randonnée, à réserver aux marcheurs entraînés et motivés.

Randonnée ajoutée le : 01/08/2015