Une boucle à la Rivière des Galets par le sentier Malidé et le sentier Bois Vert

Difficulté
Difficile
Indice de confiance Moyen
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 2h45
Distance 7.2 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 400 - 100 m
Dénivelé positif 350 m
Dernière mise à jour 31/07/2019

Malidé : est-ce vraiment une bonne idée ?

Sentier refait suite à son nettoyage. La fiche de 2012 a été substantiellement révisée.
ATTENTION : tout le haut du rempart est privé et l'on ne doit surtout pas se diriger vers la gauche sous peine de pénétrer dans ces propriétés. Un droit de passage existe à gauche en arrivant à la clôture grillagée. Il faut franchir deux portillons et traverser la cour d'une habitation. Ce droit de passage est officiel pour les propriétaires des terrains concernés. Il n'est nullement un droit pour le randonneur qui se contentera d'ouvrir et refermer aussitôt les deux portillons et qui traversera les 15 mètres en moins de 10 secondes. Heureusement, la difficulté de la boucle devrait diminuer le nombre de montées. Tout manque de civisme à cet endroit précis peut très bien se terminer par la fermeture définitive du portillon et ainsi priver des dizaines d'autres de ce passage.

Au siècle dernier, les habitants de Pichette n'avaient pas l'eau comme elle est distribuée actuellement. Il était fréquent que certains de ses habitants descendent jusqu'à la Rivière des Galets remplir des récipients qu'ils remontaient sur le dos. Lorsque la montée à Pichette sera terminée, on ne manquera pas d'avoir une pensée émue pour eux.
Cette courte boucle à la Rivière des Galets est classée difficile car elle comporte une des plus belles pentes de la région Nord. Aucun sentier de cette région ne grimpe aussi droit et aussi vite au sommet d'un rempart que celui-ci. La montée n'est pas immédiate car il faut marcher jusqu'au départ de l'Îlet Malidé en empruntant le fond de la Rivière des Galets. Après cette très sportive montée, la descente est agréable dans les zones habitées des Hauts de la ville et le sentier de Bord est très bien aménagé, surtout depuis le passage des raideurs de la Diagonale des Fous. Il faut cependant préciser que de nombreux et parfois vastes chantiers chamboulent le paysage, rendant difficile le suivi de la trace. Il faut même souvent viser entre les engins le meilleur passage pour atteindre un point bas qu'on a fixé du regard. On bénéficie plusieurs fois de superbes panoramas sur la large vallée de la rivière Sans Souci et sur l'entrée du Cirque de Mafate. Attention, la région est assez chaude et il faut prévoir une bonne réserve d'eau même si l'on rencontre des canalisations percées qui se remarquent de loin à leur jet d'eau.

La randonnée débute au parking de l'église de la Rivière des Galets et rejoint la rive de la rivière pour emprunter la piste ou le sentier qui longe le cours d'eau en direction de Mafate. Passer le parking des taxis puis marcher jusqu'au premier gué. Le franchir et partir sur la gauche pour longer la rivière des Galets (Photo 1). Au premier coude du cours d'eau vers la droite, franchir à nouveau par un gué sommaire (Photo 2). Marcher à travers les galets en longeant le rempart au plus près. On parvient à une échelle en bordure de falaise qui semble rejoindre de multiples petits canaux de transport de l'eau ; c'est le départ d'un autre parcours vers le sentier de Bord (Photo 3). On en croisera plus loin un autre remontant le rempart. De très vieilles canalisations côtoient des plus modernes. Elles sont toutes fixées à la muraille, assez haut pour éviter les crues (Photo 4). La marche n'est pas des plus agréables sur ces milliers de cailloux. Les herbes prennent possession du sol jusqu'au prochain cyclone (Photo 5). Après 15 minutes de marche, on aperçoit le départ du sentier Malidé à l'horizon, repéré à son arbre caractéristique en début de montée (Photo 6). A mi-chemin, on devine au loin un talus et un plateau couvert de végétation (Photo 7). C'est là que passe l'ancien sentier qui reliait Malidé à la Rivière des Galets. Une fois remonté le talus, on se retrouve au milieu d'une savane à suivre ce sentier moyennement fréquenté mais très visible dans les herbes (Photo 8). Si on le suit facilement par moments (Photo 9), à d'autres il faut le chercher des yeux (Photo 10). Le paysage alterne portions de galets, de hautes herbes et de brousse en s'approchant du rempart. C'est tout naturellement qu'on parvient à une avancée rocheuse surmontée d'un tamarin. Repérer sur la gauche le départ du sentier qui escalade les premiers mètres terreux (Photo 11). Plusieurs tuyauteries sont fixées à la roche et une courte échelle permet de franchir la haute marche représentée par un rocher (Photo 12). Il faut avoir l'œil pour repérer les vestiges de l'Îlet Malidé à travers une végétation luxuriante de lianes papillon et de chocas qui a envahi le seul endroit plat de la région (Photo 13). L'ascension peut débuter. La description en est facile : le sentier, très correctement remis en état, monte fortement et constamment sur un énorme pierrier heureusement assez stable. Les lianes papillon envahissent tout, du départ jusqu'au sommet (Photo 15). Elles créent par endroits de véritables bouchons de branches inextricables (Photo 16). Les roches sont tellement hautes par endroits que les mains s'avèrent souvent nécessaires (Photo 17). Les points de vue sont rares sur la Rivière des Galets ou le rempart vers Sans Souci (Photo 19). On parvient plus haut à une barre rocheuse plus verticale que ce qui vient d'être grimpé. Le passage est presque vertical mais il se passe aisément si on prend soin d'assurer les prises (Photo 20). A partir de cette barre, le sentier passe parfois en corniche étroite demandant plus d'attention. On peut profiter de plus vastes panoramas sur la rivière des Galets mais il faut s'arrêter pour les observer car le sentier ne dépasse pas la largeur de la chaussure (Photo 21). Cette corniche est suivie de plusieurs autres portions abruptes qui se franchissent à quatre pattes. On parvient enfin au bord du rempart bordé de propriétés privées envahies de chocas (Photo 22). Prendre le sentier qui oblique sur la droite et rejoint un grillage. Le droit de passage est constitué d'un portillon qu'il faut impérativement refermer. 10 mètres plus loin, un autre portillon donne sur la route au croisement du sentier de Bord partant vers Dos d'Ane. Prendre aussitôt à gauche et entamer la descente vers la Rivière des Galets sur le sentier bordé de bambous (Photo 23). A la fin de ce premier raccourci, longer le Chemin Bordier jusqu'au nouveau sentier marqué par un petit panneau. Suivre le sentier de Bord qui souffre de plus en plus des constructions en cours ou à venir. Les engins ont parfois mis à mal le passage mais comme le terrain est en descente et que l'on veut rejoindre la Rivière des Galets, profiter des paysages et des vues plongeantes sur la rivière pour se diriger. De chantiers en sentiers, on parvient au stade qu'il faut longer par la gauche. Un premier sentier en face du stade rejoint à pic la rivière des Galets. Le deuxième, un peu plus loin, descend plus calmement vers l'oratoire qu'on atteint par des escaliers (Photo 24). Visiter ou non ce lieu de culte qui offre de beaux points de vue et poursuivre en direction du village par un sentier de bonne qualité (Photo 25). Il comporte quelques dents de scie et des portions abruptes et glissantes (Photo 26). Il frôle au plus près le poteau en pierre qui soutenait les fils au-dessus de la rivière (Photo 27). On remarque d'ailleurs le même, en face, en direction de Sans Souci. Après une dernière forte pente et un croisement de sentier, il se termine aux citernes après avoir longé une ravine profonde surgissant d'un tunnel, sans doute le vestige des canaux qui transportaient l'eau au siècle dernier (Photo 28). Le sentier prend fin aux citernes entourées d'un grillage et l'église se rejoint en passant entre les habitations de la route de Mafate et près d'une zone d'entraînement canin. L'église est située en face de l'usine d'embouteillage, fin de la courte boucle.
On peut également rejoindre le départ du sentier Malidé en marchant sur la piste en direction de Deux Bras puis en bifurquant lorsque l'on aperçoit le rocher surmonté de son arbre. Le terrain à traverser risque un peu de griffer bras et jambes.

Balises


Traces orangées le long du rempart

Profil

Plan de l'itinéraire

Itinéraire

Se rendre à la Rivière des Galets et prendre la direction de Dos d'Ane - Se garer près de l'église et rejoindre les rives de la rivière par la piste de Mafate - Plusieurs pistes permettent de retrouver le premier gué franchi par les marcheurs vers Mafate ou les taxis - Longer le rempart en rive gauche jusqu'au départ du sentier de l'Îlet Malidé - Attaquer la montée verticale jusqu'au bord du rempart en évitant de partir sur la droite à l'arête rocheuse intermédiaire - Au rempart, rejoindre la fin de la route 50m plus loin - Tourner à gauche sur le sentier qui longe des habitations pourvues soit de belles piscines, soit de montagnes de détritus ! - Retrouver le Chemin Auguste Labbie puis poursuivre en descente, de ruelles en sentiers étroits jusqu'au Chemin la Roche Glisse - Contourner le stade et longer la route jusqu'au départ du sentier qui redescend vers la rivière en frôlant l'oratoire de la Vierge - Poursuivre sur la droite à l'oratoire et continuer jusqu'à la rivière sur le sentier Bois Vert ou Sentier de Bord - Emprunter ensuite la route parallèle à la rivière qui mène tranquillement à l'église de la Rivière des Galets.


Commentaires sur cette randonnée (9)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Fanch, 09/09/2019 15:24
Randonnée complétée le 09/09/2019 en 2h00

Pas mieux que Christian. Le Malidé est superbement réhabilité. Très court (20 min) mais abrupte et pas fait pour tous les pieds. La suite est en partie en chantier.

Christian Léautier, 02/08/2019 14:41
Randonnée complétée le 25/07/2019 en 3h00

L'échauffement le long de la rivière des Galets est idéal avant la paroi très raide du Malidé: rester sur le sentier le long de la falaise est plus agréable que la piste ou le lit de la rivière elle même et en plus il n'y aura pas de difficultés pour trouver le début de la grimpette (balisage orange). La montée est rude mais plutôt courte et on peut toujours s'agripper à des arbres, des racines, des chocas ; quelques passages rocheux me font dire qu'elle ne sera pas faite pour tout un chacun: assez technique et un peu vertigineux et ceux ou celles qui reculeront devant ces passages classeront cette rando de plutôt difficile. Une fois en haut on se laisse glisser doucement et agréablement le long du sentier de Bord. En tout cas, ceux ou celles qui ont réhabilité le sentier Malidé ont fait du très bon boulot, ce qui rend obsolète la plupart des commentaires précédents. Qu'ils en soient ici bien remerciés.

Zezette, 23/06/2019 21:03

Rando faite ce jour avec grand plaisir. Un peu long le long de la rivière... mais la courte montée est un pur bonheur à quatre pattes! Sentier parfois un peu difficile à repérer.

Solene, 18/07/2018 16:12
Randonnée complétée le 18/07/2018 en 3h00

Des traces et flèches roses permettent de faire la montée sans se tromper sur le chemin. Par contre, je ne m'attendais pas à un chemin aussi difficile, on est vraiment à quatre pattes sur le début. Le sentier de Bord est très agréable, par contre, sur la fin nous sommes arrivés dans un cul de sac avec des portails et nous avons dû remonter pour passer par la route.

Martial, 01/03/2018 19:06
Randonnée complétée le 26/08/2016

Davy.V, lis bien mes explications plus bas, à partir de la barre rocheuse, bonne rando

Christian Léautier, 01/03/2018 17:45
Randonnée complétée le 25/07/2019 en 3h00

Pour Davy.V , j'ai fait cette rando il y a 2 ou 3 ans. J'avais aimé ce beau rempart à gravir pas spécialement difficile car partout beaucoup de végétation pour se tenir même si la pente reste bien raide. Comme bien dit dans le commentaire du site, lorsqu'on arrive au bloc rocheux partir sur la gauche....GPS inutile si l'on suit bien les indications du site (imprimer la fiche et la prendre avec soi: c'est l'idéal)

Davy.V, 01/03/2018 16:37

Bonjours, dites moi, après avoir fais la première parti presque a quatre pattes, lorsque j'arrive au gros bloc rocheux, ou dois je me diriger svp? Mon telephone est trop ancien pour que je puisse mettre la trace.Merci d'avance

Ousarsiph2, 29/04/2017 14:47
Randonnée complétée le 29/04/2017 en 3h00

Boucle faite ce jour. Après l'échelle au départ du sentier un petit cairn sur un rocher indique la trace qui gravit le rempart. Les 100 premiers mètres de dénivelé sur le sentier se font souvent à quatre pattes, la végétation étant très touffue. Un sabre ne servirait à rien. Il faudrait plutôt une scie. Ensuite ça va mieux. A noter un joli oratoire bien entretenu juste au dessus de la barre rocheuse.

Martial, 27/08/2016 07:34
Randonnée complétée le 26/08/2016

26/08/2016 Nous avons emprunté hier le sentier Malidé, il serait dommage de l'oublier, c'est un sentier qui ravira les habitués; bien suivre les indications du site pour trouver le départ, une fois arrivé au gros tamarin sur le promontoire rocheux, prendre le temps de faire le point, repérer le cairn sur le rocher et trouver le départ du sentier. La trace se suit sans problème jusqu’à la barrière rocheuse en haut du rempart, arrivé contre la barrière rocheuse, prendre à gauche et grimper le long du rempart au dessus des rochers.
Une fois arrivé en haut, on part légèrement à gauche et on aperçois une case, longer la lisière de la propriété bien à droite et redescendre sur la route bétonnée que l'on aperçoit. Arrivé sur la piste bétonnée, faire environ 30 mètres et trouver à droite la petite sente qui ramène directement sur le sentier de bord.

Randonnée ajoutée le : 31/07/2019