Le tour des Bassins du Bras Noir à la Petite Plaine

Difficulté
Difficile
Indice de confiance Bon
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 3h15
Distance 3.7 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 1417 - 1191 m
Dénivelé positif 350 m
Dernière mise à jour 29/09/2019

Randonnée sauvage et aquatique

Attention : Cette superbe randonnée a été effectuée une première fois en période de quasi sécheresse.
Elle a été refaite après un très fort épisode pluvieux. Si le cheminement est le même en plus humide, glissant et boueux, le spectacle de l'eau est totalement différent. Les cascades sont des merveilles. Le fond de la rivière est beaucoup plus difficile et de multiples précautions doivent être prises. Attention également au gouffre (Photo 14) où une chute serait mortelle. Les photos 22 à 28 montrent la différence.

Cette randonnée en plusieurs tronçons permet d'effectuer presque tout le tour des principaux bassins et cascades du Bras Noir qui porte bien son nom car, même avec un bel ensoleillement, ses eaux paraissent insondables et encouragent peu à la baignade. En saison de moyennes eaux c'est un vrai plaisir car on rajoute alors aux paysages impressionnants le bruit des chutes d'eau. Les traces sur les rochers qui constituent le fond de la ravine indiquent qu'on peut remonter en sautant de pierre en pierre quand la rivière coule. La sortie allie fortes grimpettes jusqu'aux captages, descentes sécurisées par cordes ou échelles et cheminement sur gros galets. A la saison, toute la zone est envahie d'arums en fleur qui adoucit un peu la dureté des lieux. Cette randonnée sportive semble peu connue ; le sentier sert principalement à l'entretien des sources mais peut constituer une belle sortie pour amateurs de chutes et bassins, de bois moussus ou de photos de lieux sauvages.

La randonnée commence à la Petite Plaine et peut se coupler avec une autre présentée alentour. Le sentier grimpe d'abord doucement en rive gauche du Bras Noir parmi les goyaviers qui envahissent de plus en plus la forêt de Bébour ou de Bélouve. Il n'est pas évident à découvrir de prime abord mais en gardant à l'esprit qu'il est proche de la rive droite et que des prairies privés empêchent de partir trop loin, on le trouve sans beaucoup d'hésitations. On peut débuter par le lit du Bras Noir en marchant dans les herbes. S'il y a beaucoup d'eau, partir vraiment en rive droite (Photo 1). Le sentier est en très bon état et aucune chance de s'égarer puisqu'il suit sans discontinuer le tuyau de transport de l'eau captée dans la falaise, à la fin de la première partie (Photo 2). Echelles, cordes, passages sur racines ou étroits, quelques rares sensations de vertige sont les ingrédients de cette forte mais courte montée à flanc de falaise basaltique (Photo 4). Les paysages sur la Vallée du Bras Noir ou sur la falaise sont étroits mais très beaux (Photo 5 et 6). Durant la montée, ceux sur la cascade sont impressionnants et font craindre le vertige lorsqu'on s'en approchera (Photo 7). Le sentier est étroit, glissant et souvent masqué par les jouvences (Photo 8). Heureusement les passages délicats sont sécurisés par des câbles d'acier (Photo 9). On arrive en sueur aux falaises rocheuses proches des captages (Photo 10). Le coin est très humide et des petites sources jaillissent de partout (Photo 12). On rejoint le premier captage puis au deuxième quelques secondes plus tard (Photo 11). Après avoir profité des vues sur le bassin 60 mètres plus bas il suffit de rebrousser chemin pour retrouver un sentier aperçu en montant et le prendre à droite pour rejoindre très vite le fond du Bras Noir afin de le remonter vers la haute cascade. Le cheminement en période sèche est très aisé jusqu'au bassin, sur de gros rochers entourés d'arums (Photo 18). Attention cependant car ils sont gros et acérés, d'autant plus dangereux s'il a plu. Les eaux sombres constituent un excellent miroir qui peut donner lieu à de beaux clichés de reflets dans l'eau (Photo 19). Le cirque, vu d'ici, est impressionnant et on aperçoit plus haut le tuyau passant dans le vide près du sentier emprunté 30 minutes plus tôt (Photo 17). La falaise tombant à la verticale est infranchissable. Sa base est criblée de petites grottes difficiles à atteindre (Photo 20). Il faut alors reprendre à nouveau le même itinéraire mais ne pas emprunter le même sentier de remontée pour pousser jusqu'à la cascade en aval, très originale, qui se précipite par un siphon dans deux gouffres sombres et inquiétants (Photo 14 et 15). Les pitons plantés dans le rocher indiquent que tout le monde n'est pas impressionné par ces lieux insondables à l'œil. Ne pas manquer, avant de partir, la nature morte constituée de deux bois de rempart qui se croisent au-dessus des gouffres (Photo 13). Bien repérer sous le bois de rempart en rive gauche le très discret sentier qui remonte en forte pente rejoindre le sentier du captage, à deux pas de la première échelle rencontrée en montant. Les mains sont nécessaires mais les racines sont parfois bien disposées et l'escalade s'effectue sans danger. On reprend alors la descente le long du tuyau en guettant, à l'approche de la route, la petite sente qui dévale dans les racines vers les berges basaltiques du Bras à un premier bassin alimenté par une petite chute d'eau (Si on le manque ou si le niveau de l'eau est trop haut, il faudra rejoindre la route puis le départ du sentier botanique de la Petite Plaine). A partir de ce point, il faut toujours rester en rive droite et monter au plus près du ravin. La pente est très forte par moments et des passages discrets permettent de rejoindre les berges et surtout les cascades. Le sentier n'est pas toujours évident car il est surtout pratiqué par les canyonistes pour rejoindre les chutes les plus hautes. La carte ci-dessous prévoit un arrêt à la dernière montée qui suit une échelle orange placée presque à l'horizontale. Plus haut ce n'est plus de la randonnée et les tronçons qui restent sont laissés aux professionnels ou aventuriers responsables qui décident de poursuivre. Le retour au parking est agréable sur une courte portion de Sentier Botanique qui traverse le bois de cryptomerias très connu des amateurs d'accrobranche de Forestia avant son démantèlement. C'est désormais Acroplaine qui occupe une autre partie de la forêt de cryptomerias.

Balises

Rares balises bleues et blanches de canyoneurs

Profil

Plan de l'itinéraire

Pique-nique  Tables à pique-nique, en partenariat avec Carte de La Réunion.

Itinéraire

Se rendre à la Plaine des Palmistes et prendre la direction de Bélouve et du Col de Bébour - Traverser l'aire de pique-nique de la Petite Plaine et se garer au dernier parking, sous les cryptomerias, 50 mètres avant le radier du Bras Noir - Rejoindre et passer le radier - Débuter la randonnée par la montée du sentier qui longe le Bras Noir en Rive gauche - Passer une échelle, repérer à gauche le premier sentier qui descend vers la rivière puis un deuxième une centaine de mètres plus loin et poursuivre jusqu'aux captages - Faire demi-tour jusqu'au 2ème sentier puis rejoindre le bord de la rivière - Remonter le Bras Noir jusqu'à la haute falaise puis faire demi-tour par le même itinéraire jusqu'à la cascade se jetant dans les deux gouffres - Trouver en rive gauche, au plus proche de la cascade le sentier qui rejoint l'échelle repérée à l'aller - Descendre vers la Petite Plaine et trouver, 250 mètres avant la route le petit sentier abrupt qui rejoint à nouveau le Bras Noir - Traverser sur une belle coulée de lave servant d'écluse pour aller en rive droite - Rejoindre le premier bassin puis continuer vers l'amont selon l'humeur en rejoignant les deux ou trois cascades situées au-dessus du premier bassin - Le retour s'effectue par le même itinéraire jusqu'au croisement avec le sentier botanique de la Petite Plaine puis par ce dernier jusqu'à la route puis au parking.

Les cascades

En période cyclonique ou après un fort épisode pluvieux, les cascades représentent un véritable spectacle. Comme les abords sont bien marqués il n'y a guère plus de danger d'effectuer cette randonnée qu'en période sèche. En revanche il faut bien étudier le fond de la rivière et veiller à ce que le courant ne soit pas trop fort afin d'éviter une chute dans l'eau qui pourrait s'avérer catastrophique.
Le sentier risque d'être plus glissant mais en montant au point haut, on pourra obtenir de très beaux clichés de la grande cascade (3ème vignette)

Le film de Martial

Remontée du Bras noir le 3 janvier 2016 après le fort épisode pluvieux du réveillon. Le sentier est bon mais la rivière est forte. Belle cascade au fond du cirque.


Commentaires sur cette randonnée (19)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
JPG, 18/04/2022 21:12

@Matpopo : merci pour les photos. Pour du zébouli, c'est du zébouli comme on dit ici !

matpopo, 18/04/2022 17:50
Randonnée complétée le 07/04/2022

Un glissement de terrain à emporté le sentier ainsi que la canalisation d'eau qui le longeait. Vraiment trop dangereux de continuer.

Samuel Hoareau, 23/01/2022 18:41
Randonnée complétée le 23/01/2022 en 4h00

@christian
Pour le coup je suis monte jusqu'à l'altitude 1450 et il me semble en ayant regarde la carte qu'il restait 100+ pour arriver au plateau , mais très encombré par contre je referai assurément cette partie

Christian L, 23/01/2022 18:30

@Samuel Hoareau: pour arriver au pied de la grande cascade monter dès le départ en rive gauche et y rester; A un moment donné il y a une grande échelle à descendre; juste après, prendre le sentier qui descend très abrupt sur ta gauche (au lieu de monter vers les captages); tu arrives alors à la rivière qu'il faut remonter environ 20 mn. Ca vaut vraiment le coup. Quand au contraire, dès le départ, tu restes sur la rive droite, tu arrives nécessairement à cette fameuse échelle orange; tu l'empruntes et juste après tu piques à droite dans une espèce de petite ravine pour arriver 5mn plus tard à un autre bassin. J'aimerais bien un jour remonter le rempart à partir de cette échelle orange. J'ai avancé un peu : des traces mais pas facile, assez vertical mais qui sait ? Voir mes 4 commentaires précédents (quand on aime on ne compte pas) Je redis donc ici tout l'intérêt que j'ai pour cette rando que je (re)conseille vivement, courte mais difficile -comme toujours, bien lire la fiche avant de s'engager-

Samuel Hoareau, 23/01/2022 17:14
Randonnée complétée le 23/01/2022 en 4h00

Bon bon bon si j'ai bien compris l'échelle orange c'est juste avant d'arriver au bassin?
Non parce que je croyais qu'elle était là où je suis monte car ça monte encore après pour atteindre il le semble un plateau mais très compliqué vu l'heure mais pourquoi pas une prochaine
Superbe sortie je suis arrivé aussi au deuxième captage
Ensuite ça fourmille de petites sentes dans tous les coins a refaire en période un peu plus sèche.
Pour la sortie j'ai 5.5km a partir du parking et près de 700+

Christian L, 13/07/2021 16:47

En 2 h aller retour vous pouvez arriver à la majestueuse cascade au fond du Bras Noir de la photo 17 et en ce moment elle coule ! La remontée le long de la rivière reste bien sportive lorsque comme ce matin les galets sont bien glissants

Christian L, 05/07/2021 15:23

J'y reviens car j'adore! Mais je suis stoppé en rive gauche par une échelle que je situais beaucoup plus loin, ce qui m'aurait permis de rejoindre auparavant la grande cascade du Bras Noir. En définitive l'échelle est juste avant la bifurcation qui permet de descendre à gauche vers le bassin et la cascade (sur ce coup, pas de chance) Ou plutôt c'est Bilimbi qui est stoppé! Donc retour et exploration de la rive droite...stoppé(s) cette fois-ci devant la fameuse échelle orange mais pas grave, 95% du trajet avait pu être fait de ce côté. Coup de coeur pour cette rando pas très longue et beaucoup moins difficile que beaucoup d'autres (ce n'est bien sûr que mon point de vue)

Surfeurfou, 24/05/2020 17:06
Randonnée complétée le 24/05/2020 en 3h00

Randonnée effectuée le 24 mai 2020 temps sec et pourtant le sol était très glissant, l’accès depuis la route est presque invisible dans les herbes hautes, impossible de trouver la trace de l’autre côté de la ravine en rive droite au niveau du gouffre, nous sommes allés en Rive Gauche le plus haut possible mais la trace perdant la végétation et le tuyau il est en plus visible nous avons rebrousser chemin même si nous avons eu de très belle vue sur le bassin excellente randonnée, Nous reviendrons une prochaine fois pour explorer la rive droite et le captage

Ousarsiph2, 26/01/2020 17:47
Randonnée complétée le 26/01/2020 en 4h30

Boucle complète faite ce jour en suivant la fiche. Beaucoup d'eau dans la cascade. Le troisième et dernier captage est un peu au dessus du vide et sous une cascade, et son accès est sécurisé par des cordelettes noires (photo) . Remontée en rive droite avec de belles vues sur les bassins et leurs cascades jusqu'à la fameuse échelle orange. Un arbre enorme s'est effondré sur le chemin 15 m avant d'arriver à l'échelle.

markus, 31/03/2019 15:39

Refais cette randonnée le 26/03...toujours aussi beau, j'ai aussi poussé un peu au delà de l'échelle (qui me semble moins horizontale qu'avant-?)...on peut monter assez haut grâce aux racines, mais à un moment, au pied d'une paroi verticale, ça semble vraiment délicat (j'ai abandonné à cause des pluies, peut-être peut-on continuer vers la droite?)
Ne pas manquer de descendre la ravine, au niveau de l'échelle, pour de beaux points de vue sur la cascade et le point d'eau...

Randonnée ajoutée le : 03/01/2016