De bourg Murat au Nez de Boeuf par le Piton Guichard

Difficulté
Moyen
Indice de confiance Bon
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 4h
Distance 13.5 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 2058 - 1592 m
Dénivelé positif 520 m
Dernière mise à jour 03/05/2020

Une autre route vers le Volcan

On a toujours l'habitude, pour monter à la Fournaise en voiture, de prendre la route forestière du Volcan et le GRR2 à partir de la Mare à Boue pour s'y rendre à pied. Un autre sentier, n'apparaissant sur aucune carte, permet d'effectuer ce périple en bénéficiant de nouveaux paysages et de nouveaux horizons. Vu le nombre de traces de pneus de VTT, il est très utilisé et donc en bon état. Il présente en outre l'énorme avantage de ne comporter aucune portion boueuse comme on les connaît vers le Piton Rouge. Contrairement à la portion du GRR2 qui longe la route du Chalet des Pâtres sur plus de 2 km, cet itinéraire n'utilise une route que sur une très courte distance. La différence de longueur parcourue entre les deux itinéraires est faible et présente l'avantage de partir directement à pied de Bourg Murat. On traverse une zone d'entraînement des 4x4 sur des pistes défoncées et boueuses. Il doit être intéressant d'effectuer la randonnée en week-end pour les voir évoluer. Le périple effleure la magnifique région des Trous Blancs avant de rejoindre le Nez de Bœuf et ses panoramas sur Roche Plate et la Rivière des Remparts. Proposé ici en aller-retour, il est une excellente étape vers le Gîte du Pas de Bellecombe en poursuivant vers le Piton Textor.

La randonnée débute à la fin de Bourg-Murat, à 10 mètres du dernier croisement venant de l'Est, au début de la Route des Herbes Blanches. On marche tout d'abord sur la très agréable petite route qui passe devant l'institut de théologie musulmane de la Réunion, Daaroul-Ouloum Achrafiyah (Photo 1) et se finit au pont qui enjambe le Grand Bras de Pontho. Juste avant le pont, prendre à droite une piste boueuse (Photo 2), utilisée pour rejoindre l'emplacement de l'impressionnante piste d'entraînement des 4X4, surtout après les pluies transformant tout en gadoue (Photo 4). Mais on ne reste que très peu sur cette piste car un superbe sentier passe entre la piste et la ravine pour rejoindre la zone d'entraînement. Il suffit de marcher moins de 100 mètres sur la piste et de guetter à gauche le départ dans les herbes (Photo 3). Il chemine dans une agréable végétation d'acacias, fleurs jaunes et branles puis surgit au plus près des pistes défoncées. On rattrape peu après un grand rond-point en pleine campagne qui termine une route venant de la Grande Ferme (Photo 5). On se retrouve au pied du Piton Dugain, coiffé de cryptomerias et bordé d'ajoncs d'Europe (Photo 6). Longer cette route 200 mètres avant de retrouver le sentier qui file entre les clôtures à partir d'une barrière métallique (Photo 7). Il est totalement rectiligne et en pente assez faible. Quelques tamarins demeurent dans les pâturages avec les inévitables branles verts (Photo 8). Rapidement, il effectue un angle droit à droite puis un autre à gauche avant de reprendre, tout aussi droit vers le Piton Guichard (Photo 9). On s'éloigne du Piton Dugain qui diminue à l'horizon tandis que le Piton Guichard grandit à vue d'œil (Photo 10). Les vastes prairies sont propres et entourées de bois de cryptomerias (Photo 11). Les vaches laitières vivent ici paisiblement en attendant la traite du soir (Photo 13). La pente coupe un peu le souffle mais on est encore en balade bucolique très agréable au lever du jour (Photo 14). Puis la fin des clôtures et des près approche et on devine le cratère du Piton Guichard recouvert de cryptomerias (Photo 16). Le sentier se termine à un autre qui effectue le tour du Piton Guichard. Partir sur la gauche au croisement et entamer la moitié du tour en face nord (Photo 17). Le sentier s'approche du Grand Bras de Pontho en longeant un peu de nouvelles prairies mais les cryptomerias se font de plus en plus nombreux. Après une réserve d'eau sur la gauche, le sentier se poursuit à angle droit et effectue une courbe en montée faible sous les grands conifères. Lorsqu'on rencontre la route du Piton Sec, deux possibilités pour continuer : utiliser la route sur 500 m ou la couper pour poursuivre sur le sentier large, glaiseux ou caillouteux. Aux kiosques, récupérer le sentier qui remonte au Nez de Bœuf en repartant un peu sur la gauche. On se retrouve très vite à un croisement. Prendre à gauche pour longer les prairies qui comportent de magnifiques tamarins laissés là pour faire de l'ombre aux troupeaux (Photo 18). Le parcours longe encore des clôtures avant de parvenir au Tamarin Dodo, un très vieux spécimen de tamarins des Hauts. Ce n'est pas le plus vieux ou le plus gros de l'île mais c'est sans doute le plus esthétique (Photo 19). Le sentier, étroit mais en très bon état, remonte de plus en plus en effectuant quelques méandres. L'altitude permet de profiter des magnifiques paysages sur la région d'élevage entre le Piton Rouge et Bourg Murat (Photo 20). On repère encore ces superbes tamarins laissés dans les pâturages jusqu'au pied du Piton Misère (Photo 21). Il effectue à nouveau un angle droit vers la droite et entame la véritable montée vers la route forestière du Volcan, bordé de branles brûlés qui n'ont pas encore été remplacés par la nature (Photo 22). On a une partie des Trous Blancs en ligne de mire vers l'ouest mais il est préférable d'en garder la visite pour le retour (Photo 23). Les branles brûlés prennent fin, le sentier tourne à nouveau à droite et grimpe en ligne droite jusqu'à la route (Photo 24). Traverser la route en prenant garde à la circulation et remonter un peu sur la droite pour entamer la courte montée vers le Nez de Bœuf. Le sentier monte facilement vers un col d'où l'on a encore de beaux points de vue sur la Plaine des Cafres, le Piton Rouge et le Piton des Neiges (Photo 25). Au col, un sentier part sur la droite et longe la crête, l'autre file tout droit et rejoint le pied du Nez de Bœuf. Poursuivre vers une fin symbolique située à un long belvédère en bois permettant d'admirer un magnifique panorama sur la vallée de la Rivière des Remparts (Photo 26). Plusieurs parcours débutent ici vers le Volcan, Roche Plate ou le Lac Argamasse. Cette fiche prévoit un retour par le même itinéraire excepté la possibilité de faire le tour complet du Piton Guichard. Il est également conseillé de partir à gauche au croisement des sentiers des Trous Blancs pour les visiter si cela n'a jamais été fait. La longueur sera à peine supérieure mais donnera l'occasion de se régaler de ce spectacle chaotique (Photo 2) avant de redescendre vers le Tamarin Dodo puis de filer sur Bourg Murat.

Balises

Balises uniquement à partir du Piton Guichard

Profil

Plan de l'itinéraire

Pique-nique  Tables à pique-nique, en partenariat avec Carte de La Réunion.
Site géologique  Sites géologiques, en partenariat avec Laurent Michon, laboratoire Géosciences Réunion.

Itinéraire

Se rendre à Bourg Murat et tourner vers les aires de pique-nique situées à la sortie de la ville vers le Nord - Garer le véhicule sur le parking au début du Chemin des Herbes Blanches - Débuter la randonnée sur cette route qu'on suit 600 m jusqu'au pont qui franchit le Grand Bras de Pontho - Prendre à droite la piste 4x4 sur 100 m jusqu'au sentier qui part sur la gauche et rejoint la zone d'entraînement des 4x4 - Marcher jusqu'au rond-point de la route qui vient de la Grande Ferme puis longer la route sur 250 mètres avant d'obliquer sur la gauche sur le sentier qui débute près d'une grande barrière métallique - Suivre ce sentier rectiligne jusqu'à un autre qui fait le tour du Piton Guichard qu'on emprunte en partant sur la gauche - Continuer sur ce sentier qui remonte à la route du Piton Sec, traverser la route et prendre à gauche la piste qui mène vers Trous Blancs - Aux prairies, partir tout droit pour longer la clôture en passant devant le Tamarin Dodo et poursuivre comme pour un tour des Trous Blancs - Au premier croisement, laisser le sentier qui poursuit vers les Trous Blancs et prendre à gauche le sentier jusqu'à la Route Forestière du Volcan - Traverser la route et prendre en face le sentier qui remonte une partie du Nez de Bœuf, franchit son arête et arrive à la grande aire de pique-nique puis au belvédère du Nez de Bœuf et le point de vue sur la Rivière des Remparts. La sortie peut se poursuivre vers le Volcan ou reprendre le même itinéraire pour retourner à Bourg Murat - Au Piton Guichard, prendre vers la gauche le sentier qui redescend vers la route du Volcan, longer la route 100 m puis suivre le sentier qui part à droite pour finir la boucle du Piton Guichard (Voir cette randonnée pour plus de détails)


Commentaire sur cette randonnée (1)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Sophie M, 01/05/2018 20:22
Randonnée complétée

Fait ce jour dans le cadre des "randonnées du volcan" qui ont lieu tous les 1er mai. Nous avions choisi la boucle de 19 km qui, après le Nez de Boeuf depuis Bourg Murat, longe le rempart, passe sous le Textor, redescend par le GR (direction chalet des pâtres) puis bifurque à gauche pour retrouver le sentier forestier près de piton Sec. Paysage fabuleux et variés, vues époustouflantes, température parfaite, les sentiers sont plutôt secs. Seule la partie qui longe les prés remplis de vaches, avec les barbelés de part et d'autres, est un peu plus grasse.

Randonnée ajoutée le : 01/06/2012