La boucle du Piton de Sucre à Dos d'Ane

Difficulté
Facile
Indice de confiance Excellent
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 1h30
Distance 3.3 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 930 - 734 m
Dénivelé positif 230 m
Dernière mise à jour 08/08/2020

A condition d'avoir une heure à perdre

Outre la longue route en lacets qui permet d'atteindre Dos d’Âne à partir de la Rivière des Galets, il est possible d'utiliser le Sentier de Bord qu'on récupère au plus près du village de la Rivière des Galets. Cette courte boucle pouvait, il y a peu, se rallonger en suivant la crête du Piton de Sucre jusque dans le village de Dos d’Âne. Hélas, comme souvent, la végétation a repris le dessus, principalement les fougères et les galaberts et c'est bien griffé qu'on revient de cette boucle qu'il vaut mieux désormais abandonner. Une bonne partie de cet ancien circuit est désormais laissée aux motards qui viennent y remuer la poussière. Le sentier ou la piste sont toujours agréables et le mieux consiste à les intégrer dans un des autres circuits passant pas Dos d’Âne afin de ne pas faire le voyage spécialement. Les panoramas sur Sans Souci, la Canalisation des Orangers, la Rivière des Galets ou le Port sont nombreux. La courte boucle a été rallongée d'un aller-retour jusqu'à l'église pour avoir une meilleure idée du village qui se parcourt par des rues étroites et quelques ruelles.

La randonnée débute le long de la route de la Rivière des Galets à Dos d’Âne, à deux pas de l'arrêt de bus Louise Ancelly ou trois minuscules emplacements peuvent permettre de garer un petit véhicule qui ne mordra pas sur la chaussée. La meilleure solution consiste à prendre le bus à la Rivière des Galets et de descendre à l'arrêt Louise Ancelly. Un gros caillou marqué de peinture blanche indique le départ de la courte montée qui rejoint le rempart au-dessus de la Rivière des Galets. Les rochers sont nombreux au milieu des chocas (Photo 1). La montée n'a rien de difficile au milieu des fougères (Photo 2). Le croisement avec le sentier venant du bas comporte une croix sommaire au milieu des chocas (Photo 4). Prendre à gauche pour trouver aussitôt un embranchement de deux sentiers parallèles (Photo 5). L'un part à droite en longeant le rempart, l'autre rejoint l'aire de décollage des parapentes et le Piton de Sucre. Prendre à droite et longer la roche volcanique sur un sentier facile bordé de gros bambous (Photo 6). La pente est faible, la marche facile et le vide est protégé par la végétation (Photo 7). Comme la boucle est courte, prendre le temps d'étudier la différence des couches de lave en fonction de l'intensité des très anciennes éruptions (Photo 8). Le large point de vue qui permettait de profiter de l'ensemble de la Rivière des Galets se couvre de végétation et le fond couvert de galets disparaîtra bientôt (Photo 9). Le sentier reste agréable et rejoint très vite le bas de la route de Dos d'Ane (Photo 10). La Rue Ferdinand Louise monte fortement par endroits. On a de nombreuses vues sur le Piton de Sucre qui domine sur la gauche (Photo 11). Profiter des abords fleuris (Photo 13) ou de cette vieille case en tôle recouverte de chouchous et qui laisse tout de même deviner sa forme originelle (Photo 14). Repérer pour une autre sortie le départ du sentier qui descend à Deux Bras. On parvient assez vite à la petite église qui semble pouvoir contenir des centaines de fidèles (Photo 15). Ne pas hésiter à traverser la D1 et pénétrer dans le village pour le visiter au moins une fois en empruntant rues, ruelles ou raccourcis ou rejoindre un kiosque pour une pause avant de repartir en sens inverse (non prévu sur la carte ci-dessous). Reprendre la rue Ferdinand Louise, passer devant l'église et entamer la descente jusqu'à la piste empruntée par les parapentistes pour rejoindre leur aire de décollage. En se retournant dans la montée, on remarque que le village de Dos d’Âne est assez pentu. Il tiendrait son nom de la colline en forme de dos d'âne qui le domine (Photo 16). Sur la gauche, on remarque très bien la longue saignée de la Canalisation des Orangers qui part de Sans Souci et rejoint le sentier de l'Îlet des Lataniers à Mafate (Photo 17). D'ailleurs, plus on monte sur la piste bétonnée, plus on voir le cœur de Mafate (Photo 18). Le béton disparaît et la piste devient terreuse et souvent poussiéreuse (Photo 19). Puis elle est à nouveau remplacée par un sentier tout aussi poussiéreux bordé de hautes fougères (Photo 20). Sur la droite, plusieurs sentiers pénètrent sur un circuit d'entraînement des motards. On atteint enfin l'aire de décollage d'où l'on bénéficie de larges panoramas de Saint-Paul jusqu'au Port (Photo 21) ou sur la route de la Rivière des Galets (Photo 22). On devine dans la verdure les quelques maisons bordant le Chemin Ratinaud (Photo 23). Sur la gauche de l'aire débute un sentier qui se met très vite à plonger dans le sous-bois (Photo 24). Cette partie est rocheuse, comporte de très hautes marches et demande plus d'attention avec les enfants (Photo 25). On retrouve, comme au départ, quelques hauts rochers au milieu des chocas (Photo 26). On rejoint enfin le croisement des sentiers parallèles emprunté au départ (Photo 28). Si on ne poursuit pas vers la Rivière des Galets par le Sentier de Bord, il ne reste plus qu'à bifurquer à droite et retrouver le véhicule après la courte descente.

Balises

Pas de balises

Profil

Plan de l'itinéraire

Itinéraire

Se rendre à la Rivière des Galets puis emprunter la route de Dos d’Âne - Rouler jusqu'à l'arrêt de bus Louise Ancelly (dans la zone des lacets) et chercher à se garer sur les deux emplacements situés avant ou l'autre un peu plus loin dans un virage - Débuter la montée du sentier marqué de peinture puis rejoindre le sommet - Tourner à gauche au premier croisement et prendre ensuite le sentier de droite qui longe le rempart - Rejoindre la Rue Ferdinand Louise et la longer jusqu'à l'église - Se balader dans le village ou revenir sur ses pas - Prendre à droite la piste qui monte au Piton de Sucre (pancarte pour parapentistes) - Grimper au sommet, traverser la zone de décollage et poursuivre sur le sentier qui redescend rapidement au croisement de l'aller - Bifurquer à droite sur ce sentier et rejoindre la route de Dos d’Âne et le véhicule.


Commentaires sur cette randonnée (4)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Sophie M, 28/07/2019 17:26
Randonnée complétée

Inscrit dans une rando de 20 km (je ne serais jamais montée là-haut juste pour 1 h de rando sinon !!), ce piton de Sucre m'a réservé une agréable surprise. Partie de la Possession par le sentier Kalla, j'ai fini par déboucher sur le sentier de Bord et de là on voit ce fameux piton. La dernière partie est assez raide mais on voit côté Dos d'âne et côté Sans-Souci ; puis on débouche sur une belle aire dégagée, pour parapentistes. J'ai adoré le panorama large sur l'ouest ! Quelques vues possibles sur la rivière des galets en contrebas, sur la Cana des orangers en face, jusqu'au Piton des Neiges.

Domrando, 06/12/2017 18:42

Belle balade d'à peine 1heure pour nous dégourdir les jambes et commencer notre séjour dés notre sortie de l'avion . Nous avons démarré au bout de la rue Ferdinand Louise où nous avons pu nos 2 véhicules sans problème

nik974, 03/12/2017 15:53
Randonnée complétée le 03/12/2017

Belle balade. Demarré bien plus bas vers la citerne. 5km aller retour avec notre fils de 4 ans!

lavud, 08/03/2017 22:04
Randonnée complétée le 16/07/2014

balade très agréable . Faite avec nos petites filles

Randonnée ajoutée le : 11/07/2020