Le Barrage de Bras Patience depuis la centrale électrique de Takamaka

Difficulté
Facile
Indice de confiance Bon
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 1h15
Distance 2.5 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 916 - 783 m
Dénivelé positif 220 m
Dernière mise à jour 12/11/2018

Cul de sac au barrage

La région de Takamaka est la plus arrosée de la Réunion et c'est naturellement là que devait se situer les principales réserves d'eau destinées à faire tourner les turbines de l'usine qui permet à une bonne partie de l'île de s'approvisionner en électricité. Au plus près de l'usine, la Rivière des Marsouins est gorgée d'eau récupérée 2 ou 3 km en amont, de celles venant du Bras Chansons, du Bras Cabot, de la Ravine Misère ou du Bras Patience. La région est un véritable gruyère de tunnels creusés pour recueillir la moindre goutte d'eau. On voit sur la carte le trait bleu qui indique une prise d'eau au Sources du Bras Cabot pour transporter l'eau en amont du barrage du Bras Patience. Les plus belles balades à effectuer consistent à descendre vers les barrages de la Rivière des Marsouins entourée de belles cascades, d'effectuer la remontée des échelles vers Bébour ou redescendre au barrage supérieur de l'Îlet à Bananes. Cette courte sortie complète la collection et doit se combiner avec l'une d'entre elles. Elle est facile malgré une bonne pente, peu spectaculaire mais permet de beaux points de vue sur les cascades de Takamaka. En fonction des travaux à effectuer sur le barrage situé en fin de parcours, le sentier est plus ou moins bien entretenu mais toujours visible.

Le sentier démarre près de l'usine hydroélectrique et emprunte le début du sentier fréquenté menant à la Forêt de Bébour. Il descend à peine en longeant une courbe de niveau sur 250 mètre. Au moment où ce sentier va descendre en lacets serrés vers la Rivière des Marsouins, une bifurcation sur la droite marque le début du trajet vers le Bras Patience. Le sol est plat et sans danger. Le sentier est bordé de quelques bois de couleurs, de goyaviers, de sabres et bien sûr de vigne marronne (Photo 4). On franchit une petite passerelle constituée de plaques trouées servant habituellement à créer des pistes de roulement. Le passage est court au-dessus de la ravine et on rencontre plus loin un bâtiment en ruine qui servait certainement d'abri aux ouvriers lors des travaux de construction de la centrale (photo 3). On continue en longeant la falaise avant de grimper, parfois de manière abrupte, dans la forêt de bois de couleurs. Des câbles sont très utiles de part et d'autre car le terrain est souvent glissant sur les pierres moussues (Photo 5). On bénéficie dans les trouées de beaux spectacles sur les cascades qui coulent des remparts en face (Photo 7) ou du barrage principal sur la Rivière des Marsouins (Photo 6). Cette courte montée prend fin dans une végétation dense et très humide. Une courte descente amène à un premier escalier métallique qui se termine sur un bloc bétonné destiné à abriter des installations techniques. Puis c'est une échelle verticale protégée par un garde-fou (photo 9) qui aidera à s'approcher au plus près d'autres échelles ou passages métalliques puis du petit barrage. Attention de bien tenir les barreaux, souvent usée et glissants s'ils sont mouillés. Le sentier s'arrête sur le haut de l'ouvrage et il paraît difficile, voire impossible de continuer plus loin. L'endroit est moussu, verdoyant, déchiqueté par des milliers de crues et sauvage. L'humidité du lieu, le manque d'ensoleillement, l'eau parfois trouble au fond de cette gorge étroite sont autant d'arguments qui donnent peu l'envie de se baigner dans l'eau du barrage. Une pancarte de l'EDF attire d'ailleurs l'attention sur les risques de montée brutale des eaux. Comme le sentier s'arrête là, la seule solution consiste à reprendre le chemin en sens inverse. Au premier croisement, si le chrono le permet, tenter une descente au barrage entraperçu dans la montée pour voir d'autres paysages tout aussi sauvages sur la Rivière des Marsouins.

Balises

Pas de balise

Profil

Plan de l'itinéraire

Pique-nique  Tables à pique-nique, en partenariat avec Carte de La Réunion.

Itinéraire

Se rendre à Saint-Benoit et sortir à l'échangeur en direction du Bourbier et de Takamaka - Suivre le D53, dit Chemin de Grand Fond jusqu'à son terminus et garer le véhicule au parking de la centrale électrique - Emprunter le sentier qui longe la falaise jusqu'au premier embranchement du sentier de Takamaka qui mène à gauche vers les captages et les cascades de la Rivière des Marsouins - Prendre à droite le sentier et le suivre jusqu'à la fin qui se situe sur le barrage lui-même - Le retour s'effectue par le même itinéraire.


Commentaires sur cette randonnée (6)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
kercouvek, 12/11/2018 18:02

la route est ouverte depuis une semaine

Takamaka, 22/07/2017 21:49
Randonnée complétée le 22/07/2017 en 1h20

Gros éboulis 500m avant le parking de la centrale de Takamaka, donc route barrée et 10mn à pied pour rejoindre la plateforme. Vu l'ampleur de l'éboulis et surtout ce qu'il reste en suspend, c'est pas près de rouvrir. Sentier effectivement marqué interdit mais parfaitement entretenu, herbe coupée depuis moins d'une semaine. Aucun danger ne pouvant motiver cette interdiction.

Compte supprimé, 20/03/2017 17:57

Rich Rich, 20/03/2017 10:56

Pourtant sur le site de l'ONF mise à jour le 8/03/17 il est praticable et pas interdit! est ce qu'on peut s'y rendre par les plaines depuis bébour ?

Shake, 20/02/2017 17:32
Randonnée complétée le 18/02/2017 en 2h20

Le sentier est effectivement interdit au public...Il est très humide et glissant (2 chutes). Même si le sentier est bien entretenu, prévoyez une machette car la vigne maronne reprend rapidement ces droits. Un peu de pluie à l'allée mais beau temps au retour (7h - 9h30). L'eau était très clair au niveau du barrage mais s'y baigner est une vrai prise de risque. D'ailleurs le site est sous vidéo surveillance donc n'hésitez pas à sourire...

Tino, 11/11/2016 21:33

Cette itinéraire est officiellement fermée par EDF, y compris l'accès au barrage.

Randonnée ajoutée le : 01/03/2009