Le tour du Bassin Vital par le Fond Déboulé et la Plaine

Difficulté
Facile
Indice de confiance Excellent
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 2h30
Distance 8 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 310 - 10 m
Dénivelé positif 340 m
Dernière mise à jour 02/08/2017

On comprend mieux l'étymologie du nom du Tour des Roches

Le Bassin Vital s'atteint par une forte pente caillouteuse et ne rebute pas les randonneurs malgré son eau saumâtre et sa cascade épisodique. A en juger par le nombre de véhicules constamment stationnée au point de départ, on peut même dire que l'endroit a du succès. Ce grand parking proche de touffes de bambous sert également de point de départ à cette courte boucle qui longe la Ravine Lolotte avant de traverser la Plaine puis de rejoindre Bois de Nèfles. Un sentier assez fréquenté des sportifs de la Plaine part du Fond Déboulé et relie de grands lotissements pour une traversée urbaine. Pas de difficulté pour retrouver le sentier vers la Perrière. Attention, la région est chaude et aride et il ne faut pas négliger d'emporter beaucoup de boisson malgré ce trajet inférieur à 3 heures.

La randonnée débute par le Tour des Roches, petite route typique et touristique surtout connue pour son moulin à eau, les papyrus du bord de l'Etang St-Paul, ses cocotiers et fruitiers. La marche est agréable le long de la Ravine Lolotte. La circulation n'est pas très important mais il faut se méfier tout de même car la route est étroite. On peu prendre à droite le Chemin des Raphias mais il est moins intéressant que le Chemin Déboulé qui présente l'avantage d'être ombragé et bordé de grands arbres (Photo 1). Plusieurs sentiers partent dans les épineux vers la gauche et relient les champs de canne de Jujube pour les footings de décrassage du matin. Poursuivre, toujours sur cette petite route bordée également de milliards de cailloux jusqu'à l'embranchement vers le Déboulé. Laisser le hameau et prendre à gauche une très forte pente bétonnée qui nécessite de se pencher vers l'avant. Guetter le sentier qui débute dans le premier lacet et l'emprunter. Il franchit plus haut la petite route et se poursuit en pleine savane (Photo 2) puis pénètre sous le couvert d'une zone boisée d'espèces pauvres, rabougries et souffrant de la sécheresse (Photo 3). La trace, très fréquentée effectue quelques virages, traverse des étendues de chocas (Photo 4) ou de pierrailles (Photo 6) avant de se terminer aux abords d'un lotissement. Une pancarte, aperçue en chemin, annonce la construction future d'un autre lotissement. Espérons que le sentier sera préservé, non pour son attrait mais pour continuer à pratiquer cette boucle. La carte en main, le but consiste à rejoindre une grande station d'épuration avant la Ravine Précipice. Des raccourcis (Photo 8) entre les maisons permettent de couper à travers les habitations mais certains ont servi de dépotoir suite à travaux de jardinage et obligent à faire demi-tour. Rue après rue, on arrive à une forte pente du Chemin des Combavas qui passe près de la "cascade" de la station. Le Chemin des Ramiers, sur la droite, crée un petit raccourci. Prendre à droite, traverser la Ravine Précipice puis la Ravine la Fontaine et se diriger vers la chapelle et un oratoire joliment fleuri. On trouve très vite l'école, la passerelle de la Ravine Jardin (Photo 10) et le Chemin Vital (Photo 11) sur la droite. Descendre cette petite route bétonnée donnant de beaux panoramas sur l'étang. Sur la gauche, des pancartes laissées du dernier trail indiquent le Bassin Vital sur la gauche (On peut également poursuivre tout droit vers le belvédère au-dessus du Bassin). Après une courte descente qui se termine à un portail (Photo 12), poursuivre sur le sentier qui longe la case et rejoint par de hautes marches caillouteuses le fond rocheux de la Ravine Bassin (Photo 14). Débute alors la longue descente vers la Perrière. Laisser les sentiers partant vers le Ruisseau et le Chemin Macé ou vers le Bassin et poursuivre par des lacets caillouteux (Photo 20) qui plongent en direction de l'étang. La liane papillon prend doucement et lentement possession des lieux. En fin de descente, un embranchement sur la droite repart directement vers la Ravine Bassin pour rejoindre le parking du Bassin Vital. Celui qui se poursuit tout droit traverse de très pauvres cultures et rejoint des cases, assez modestes, du village de la Perrière (Photo 25). Le parking n'est qu'à une centaine de mètres du croisement.

Balises

Pas de balises

Profil

Plan de l'itinéraire

Site géologique  Sites géologiques, en partenariat avec Laurent Michon, laboratoire Géosciences Réunion.

Itinéraire

Se rendre à Saint-Paul et rouler sur la route du Tour des Roches, soit de Saint-Paul même, soit de l'échangeur de Savannah - Stationner au parking du Bassin Vital, très proche de la Perrière - Marcher vers Savannah et emprunter le Chemin Déboulé - Rejoindre le hameau et poursuivre vers la Plaine - Après un lacet et des réservoirs, prendre le sentier de gauche et le suivre jusqu'à la Plaine - Traverser un grand lotissement jusqu'à une station d'épuration et bifurquer à droite à la Ravine Précipice pour regagner le Hangar, un faubourg de Bois de Nèfles - Franchir la Ravine Jardin puis emprunter le Chemin Vital - Bifurquer à gauche avant le fin de la route et trouver le sentier qui redescend en rive gauche de la ravine du Bassin Vital et se dirige vers la Perrière - A la route du Tour des Roches, prendre à droite et rejoindre le parking du Bassin Vital.


Commentaires sur cette randonnée (3)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Vincent L., 24/11/2019 11:37
Randonnée complétée le 23/11/2019 en 2h22

Randonnée faite le 23.11.19 en 02h25 avec une pause au point de vue en haut du bassin Vital. Cette randonnée se fait pendant près de 5 km sur la route ce qui présente aucun intérêt au niveau du panorama. Par contre, le parcours monte pendant près de 02h00 pour finalement se terminer par une descente assez raide sur le sentier du Bassin Vital. Intérêt plus pour la condition physique donc.

giloux, 02/08/2017 18:51
Randonnée complétée le 27/07/2017 en 2h40

Rando faite avec H. L le 27 juillet 2017. Début du sentier ok, on passe à un moment près de terrains en travaux pour des lotissements en construction. Après le court passage rocheux photo 6, on arrive aux lotissements. Il faut monter et accéder à la route pour aller à droite et rejoindre ensuite le chemin vital qui descend.
Boucle réalisé en 2H40 avec des pauses.

Christian Léautier, 02/01/2017 14:59

01/12/2016 Rando sans prétention effectuée sous la pluie et effectivement en 2h30.Bon décrassage après les excès des fêtes de fin d'année surtout si l'on va tout droit jusqu'au bout du chemin Vital ce qui permet de descendre assez abruptement vers le bassin (si pas encore visité) et de remonter la bonne pente vers le chemin Macé. Un peu de kilos superflus heureusement perdus pour trouver en 2017 des lendemains et des randos qui chantent!

Randonnée ajoutée le : 08/12/2016