Le sentier littoral de Saint Philippe au Tremblet

Difficulté
Facile
Indice de confiance Bon
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 6h
Distance 22.5 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 30 - 5 m
Dénivelé positif 100 m
Dernière mise à jour 27/04/2020

Vers le Dos de Baleine

On peut effectuer le tour complet de l’île en marchant constamment au plus près de l’Océan mais ce sont toujours les mêmes sentiers qui sont pratiqués. Celui de Saint-Philippe, comme celui de l’Anse des Cascades, est un des plus fréquentés. Cette agréable randonnée en bordure de littoral comporte toutes les petites difficultés classiques des randonnées en bord de mer. Par beau temps, les paysages sont magnifiques. Les vacoas poussent ici en véritables petites forêts et sèment au sol des millions de feuilles sèches qui bruissent sous les pieds mais peuvent s’avérer glissantes sous la pluie. On marche également assez souvent sur des parties gazonnées d'une herbe dure et très courte d'un très bel effet. La mer, souvent déchaînée par vent fort, se brise sur les superbes falaises de lave solidifiée. Ce circuit est facile et faisable par tous même en effectuant totalement l'aller retour. Il est possible également d'emprunter le bus jaune au Tremblet pour retourner au véhicule qui attend à Mare Longue. Cette randonnée peut se raccourcir en partant directement de Saint-Philippe au Quai de la Marine, sous les vacoas.

La randonnée débute à Mare Longue pour rallonger un peu mais peut tout aussi bien commencer à Saint-Philippe car le sentier entre ces deux villes est plus aléatoire même si on passe très bien partout. Il est facile de stationner au départ du sentier. La plage de gros galets de la Mer Cassée sert de point de départ (Photo 1). Partir en se rapprochant déjà très près de la mer où l'on rencontre les premières falaises sous les badamiers (Photo 2). Les pothos (Epipremnum pinnatum) aux feuilles en forme de cœur, vertes striées de jaune, occupent presque tout le sol. Plus loin, on traverse une zone herbeuse plantée de pandanus (vacoas) qui laissent des centaines de feuilles au sol (Photo 3). Cet arbre emblématique des régions tropicales à longtemps été utilisé dans toutes sortes de fabrications artisanales (Photo 4). Le sentier rencontre plus loin les filaos et ce sont les aiguilles qui recouvrent alors le sol. Quand le sentier disparaît en bord de falaise, il faut marcher au plus près du bord en se méfiant des fissures parfois très larges qui ne résisteront pas des siècles aux vagues incessantes (Photo 5). A l'approche de Saint-Philippe, on retrouve des plaques de ce gazon endémique qui reste toujours ras et adore le sel (Photo 1). Il pousse lentement, est difficile à produire et envahit à son rythme les laves du littoral. On arrive assez vite à Saint-Philippe aux alentours de la Marine, cette bande bétonnée pénétrant en mer pour mettre à l'eau les bateaux de pêche. Longer simplement la route pour passer la ville jusqu'à la fin de la Rue de la Pompe. Rejoindre, sous les badamiers, le sentier de bord à la Pointe de la Mare d'Arzule pour entamer la plus longue partie jusqu'au Tremblet. On entre ici dans la réserve biologique littorale qui est une zone préservée. On retrouve les classiques vacoas et leurs feuilles au sol qui craquent sous la semelle. Plus loin, les non moins classiques goyaviers ont débuté leur lente colonisation du terrain plus caillouteux (Photo 7). Certaines portions du sentier sont constituées de lave où de grosses roches dépassent parfois sans trop de danger (Photo 8). On passe le Quai Henri Dalleau qu'on peut voir en s'éloignant du sentier par de petites sentes de pêcheurs (Photo 9). On rencontre parfois des pieds de vanille mais la culture est bien moins bien organisée que dans d'autres zones autour de Saint-Philippe (Photo 10). Sur le sol traine parfois une belle fleur composée surtout d'étamines ou des fruits à la forme particulière de bonnet de prêtre. Lever les yeux pour voir fleurs ou fruits sur l'arbre, le pistachier arbuste ou bonnet de prêtre dont les fruits très résistants peuvent flotter des années durant avant de germer. Attention de ne pas ramasser les fruits dans la réserve biologique. Dans les trouées sur la gauche apparait l'immense forêt couvrant les flancs sud du massif du volcan (Photo 12). Du côté des Sables Blancs, la falaise est plus haute qu'ailleurs mais les pêcheurs n'hésitent pas à les descendre pour s'approcher des vagues (Photo 13). Une barre plus haute que les autres impose d'employer une échelle pour la franchir. Plus loin c'est une petite ravine à sec dans un magnifique cadre qui se traverse en suivant les balisages bleus. Après une pluie, cet endroit est particulièrement photogénique. Encore quelques partie rocheuses (Photo 14) et on se retrouve à l'aplomb du Dos de Baleine, un rocher qui dépasse de l'eau donnant de loin l'impression d'un cétacé montant respirer (Photo 15). Le terrain se dégage, les plaques de lave s'agrandissent, les vacoas ont repris du service indiquant que le sentier va traverser la Pointe de la Table. Tout a été prévu ici pour passer un bon moment, des tables de pique-nique aux explications sur la formation des 25 hectares récupérés sur la mer par l'éruption de 1986. On passe ainsi de panneau en panneau en marchant sur de belles plaques de lave (Photo 16). Une bonne partie du parcours pédagogique passe sous les filaos qui laissent un tapis d'aiguilles au sol (Photo 17). Ne pas hésiter à s'approcher au plus près des falaises pour y trouver plusieurs grottes, arches ou bassins (Photo 18). La côte, plus loin est toujours aussi déchiquetée et frappée par les énormes vagues. La falaise s'effrite année après année (Photo 19). Le sentier est toujours aussi agréables avec de longue portions plates sur l'herbe et dans les fougères (Photo 20). On retrouve bien sûr régulièrement les goyaviers qui assombrissent le parcours redevenant par moment assez rocailleux. Sur le bord du sentier poussent des dieffenbachias, une belle plante très classique des jardineries qui se reproduit ici facilement (Photo 22). Comme depuis le début de la randonnée à Mare Longue, les paysages alternent filaos dans l'herbe (Photo 23), vacoas dans les roches (Photo 24), vues plongeantes sur la mer si on s'en approche (Photo 25) ou racines glissantes si le sol est humide (Photo 26). On rencontrera encore quelques zones recouvertes de vacoas où la marche est facile (Photo 27) mais c'est sous les hectares de goyaviers que se termine le parcours qui impose de slalomer entre roches et arbustes envahissants (Photo 28). On parvient au parking proche de quelques kiosques à la descente vers la nouvelle plage du Tremblet. Trois solutions sont alors possibles : faire demi-tour par le même sentier en privilégiant cette fois les sentiers pêcheurs au bord des falaises ; retrouver un véhicule laissé là avant de partir ou remonter la petite route entre les pieds de vanille pour prendre le bus en direction de Mare Longue.

Balises


Rares balises

Profil

Plan de l'itinéraire

Pique-nique  Tables à pique-nique, en partenariat avec Carte de La Réunion.
Site géologique  Sites géologiques, en partenariat avec Laurent Michon, laboratoire Géosciences Réunion.

Itinéraire

Gagner le Sud de l'Ile dans la commune de Saint-Philippe et garer le véhicule au parking de Mare Longue, là où l'océan se fracasse presque sur la route, en face d'un restaurant - Débuter par le sentier qui démarre près du parking - Longer la côte jusqu'aux premières maisons de Saint-Philippe - Emprunter la petite route qui longe la mer sous les vacoas - Tourner à droite avant le virage de la route et prendre le sentier qui mène directement à la Pointe de la Table - Traverser toute la zone de la Pointe de la Table en longeant la falaise et poursuivre sur le sentier jusqu'à la petite route qui descend au Quai au Sel à la Pointe du Tremblet - Après un pique-nique sous le kiosque, reprendre le chemin en sens inverse mais en privilégiant pour le retour le sentier des pêcheurs.


Commentaires sur cette randonnée (16)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
veronique, 04/08/2020 06:25
Randonnée complétée le 02/08/2020 en 5h00

randonnée faite dimanche 2 août; en effet le temps est nettement sous estimé, nous avons mis 5h pour juste l'aller en marchant normalement; sinon super rando avec un paysage magnifique sur l'océan

Martial, 28/06/2020 19:16
Randonnée complétée

@sopmen, lors de mon étape du tour de l'île et sur cette portion, j'avais mis un peu plus de 3h en allant trainer du coté de la petite et grande vache qui est un endroit magnifique; donc effectivement l'ar en 6 h est un peu juste, mais faisable sans trop forcer en 7h.Le mieux étant de revenir du Tremblet en bus, ligne carsud std, et ligne car jaune entre St Benoit et St Pierre.

sopmen, 28/06/2020 16:56
Randonnée complétée le 28/06/2020 en 7h30

Randonnée faite ce jour de st Philippe au tremblet, quasiment 5h juste pour l aller donc 6h aller-retour me semble impossible (nous mettons pourtant toujours le temps indiqué par rando piton..) prévoyez plutôt 9h si vous souhaitez faire l aller-retour !!
Le départ est magnifique, avec les vagues qui se fracassent sur la Roche volcanique noire,des coulées de lave un peu partout offrent des paysages inédits
En revanche,de la pointe de la table au tremblet,beaucoup moins d interet, le sentier est en forêt, on ne voit plus la mer, les chemins sont extrêmement glissants et boueux et il y a beaucoup de moustiques (partie beaucoup moins agreable)
Nous avons finalement repris la route des laves pour rentrer (2h à pieds) pour éviter de finir la rando dans le noir !

Christian Léautier, 04/06/2020 15:15
Randonnée complétée le 01/06/2020 en 3h00

Re-fait de St Philippe à la pointe de la Table mais ce jour, "plus littoral que ça tu meurs"! En effet si le sentier littoral officiel est splendide, longer les falaises, et cela pratiquement de bout en bout, ce n'est pas mal du tout si en particulier, comme aujourd'hui la houle est de la partie. Relativement facile car il y a des traces, de pêcheurs sans doute. Quand parfois on est bloqué, remonter de quelques mètres plus au nord . Côte déchiquetée où l'on découvre criques, bassins ...et même arches. Je conseille si l'on connait déjà l'ambiance ,il est vrai super agréable, du "vrai" sentier souvent au milieu des vacoas

lNath6, 13/04/2019 23:15

Randonnée super sympa pour découvrir le littoral réunionnais.
Randonnée effectuée à moitié hier, et c’est dommage :(
Il faisait une telle chaleur que nous avons décidé de rebrousser chemin à la moitié de la randonnée.
Les moustiques nous tiraillaient, il ne fallait jamais s’arrêter.
De plus, comme l’a dit Martial, le temps annoncé est celui en forçant un peu sur l’allure à mon avis. Prévoir une heure de plus voir 2 pour être sûr.
Un dernier point, celui des déchets : je ne sais si c’était la mer qui les ramenaient, mais il y avait énormément de détritus par terre, surtout au début de la randonnée. Nous avons essayé de ramasser un petit peu, mais nos sacs se sont vite remplis. C’est tellement dommage de salir de si beaux espaces ainsi...
Malgré ca, cette randonnée est restée magnifique !

Plein Sud, 10/03/2019 22:49

Très, très beau sentier littoral. Bleu,vert,noir, et tout ce qu'on aime dans le Sud Sauvage ! J'avais déjà beaucoup apprécié la partie de St Philippe au Puits Arabe, mais le reste du parcours (Puits Arabe à la Pointe du Tremblet) est tout aussi plaisant et plein de bonnes surprises.Beau champ de cairns au Puits Arabe qui rivalise avec celui de L'Etang-Salé (sans qu'on puisse d'ailleurs vraiment les comparer),superbe point de vue à l'arrivée à la Pointe de la Table ;peut-être l'image qui me restera de cette sortie :-). Il y a tellement à voir aux alentours que l'on quitte le sentier sans même s'en apercevoir et qu'il nous récupère tout naturellement quelques dizaines de mètres plus loin ! Entame parfaite sous le soleil ...Puis je me suis lentement, mais sûrement, enfoncé dans une végétation de plus en plus haute, quand le sentier,lui n'était pas loin de m'avoir abandonné !! Plus de sentier ou presque, sinon la trace caractéristique des herbes couchées par de rares passages, bordée de végétation haute vous invitant à baisser la tête. A vrai dire je m'y attendais un peu, mais pas si tôt. Finalement à force d'insister, j'ai fini par retrouver un sentier digne de ce nom et pour cause: les équipes ONF ont clairement commencé le nettoyage côté Tremblet. Pas impossible que dans deux ou trois semaines le sentier soit entièrement praticable. Sympathique rencontre au milieu de "la brousse": un superbe endormi (pas si fréquent!). Enfin et comme conseillé dans d'autres commentaires: prévoyez l'anti-moustiques . Autre option que j'ai largement pratiquée : ne jamais s'arrêter ... !! (Très efficace !)

Martial, 30/10/2018 07:25
Randonnée complétée

29/10/2018, partie réalisée dans le cadre de ma 3éme étape du tour de l'île, je l'avais déjà faite dans l'autre sens dans le cadre d'une autre sortie
N'hésitez pas à quitter le sentier littoral de temps en temps pour s'approcher de la cote et notamment au niveau de "la petite et de la grande vache", endroit très original.
En ce qui concerne cette sortie en aller retour et pour ceux que cela dérange de revenir par le même chemin, possibilité au Tremblet de prendre le car jaune et le car vert ligne STD pour le retour, arrêt à la pointe du tremblet.
Attention,le temps de 6h annoncé sur la fiche est serré, j'ai mis un peu plus de 3h pour faire l'aller et sans trainer, ceux qui flânent devront prévoir un peu plus.

Loïc Abadie, 11/08/2018 07:13
Randonnée complétée

Rebonjour, voilà une autre arche de taille moyenne (à voir de préférence à marée basse) juste à coté de la plage du Tremblet. Accès par le sentier qui mène à la plage du Tremblet. Arrivé en bord de mer, au lieu de prendre à gauche vers la plage du Tremblet, prendre à droite (sur 300 m environ) en suivant le bord de mer au dessus de la falaise littorale pour voir cette arche.
Voici deux photos prises de chaque coté de l'arche.

Christian Léautier, 14/07/2018 17:11
Randonnée complétée le 01/06/2020 en 3h00

Merci beaucoup à Loïc Abadie pour son commentaire du 24/06/2018 - ce qui m'a donné envie de revenir. Les arches du lieu dit "La Porte" méritent sans contestation un détour. Ok pour les qualifier de "grandes et jolies" (sic Loïc) Photos prises vers midi-nickel pour bien "capturer " les arches- comme un arc de triomphe ce 14 juillet !! avec une mer "pas mal cassée"...( bleu roi et turquoise), écume d'une blancheur écarlate, peu de rouge à part quelques jolies pierres- et comme bonus-le feu d'artifice!- des dauphins et baleines dans le secteur dit "Dos de Baleine", ce n'est pas pour rien. Pour s'approcher du bas de la falaise, c'est une autre histoire....Conditions optima pour cette super rando.

Loïc Abadie, 24/06/2018 11:47
Randonnée complétée

Bonjour, juste pour vous signaler deux belles arches au lieu dit "La Porte", à environ 1,5 km au SO de la route du puits arabe. A un moment le sentier s'éloigne du littoral et monte, il faut faire 200 m hors piste vers la mer pour les découvrir :
https://goo.gl/maps/Q2Qh2Ze8CyB2

Ces arches sont assez grandes et jolies (même si elles semblent petites sur mon panorama nocturne pris au clair de lune), je n'ai pas encore pu les voir de près mais j'irai dès que la mer sera calme. Une corde (20-25 m) est à mon avis utile pour descendre la falaise assez abrupte qui les surplombe (même si on peut sans doute désescalader)

Randonnée ajoutée le : 01/12/2010