La Roche Ecrite par l'Ilet à Guillaume et la Plaine d'Affouches

Difficulté
Très difficile
Indice de confiance Excellent
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 9h30
Distance 36.5 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 2276 - 448 m
Dénivelé positif 2100 m
Dernière mise à jour 24/09/2018

Partir très tôt ou dormir au gîte

Des très nombreux itinéraires pour se rendre à la Roche Ecrite, celui-ci est sans doute le plus long et d'un très bon dénivelé. Si on a le temps et que l'on souhaite dormir à la Plaine des Chicots, on partira de la Redoute pour passer par le Colorado. Inversement, si les heures sont comptées, on peut garer son véhicule très haut sur la route forestière au niveau du kiosque de la Plaine d'Affouches et raccourcir de manière substantielle cette randonnée. Dans le premier cas, il sera bon de dormir au gîte avant d'entreprendre la descente le lendemain matin. La descente vers l'Ilet à Guillaume ne présente pas de difficulté ; attention aux petites chutes de pierres qui peuvent devenir un jour de beaux éboulis, surtout par temps de pluie. La remontée vers la Plaine d'Affouches est beaucoup plus difficile et certains passages nécessitent l'utilisation d'échelles. La traversée de la Plaine d'Affouches et de la Plaine des Chicots est plus reposante. Il faut, comme d'habitude, partir de bonne heure pour pouvoir bénéficier des points de vue sur le Cirque de Mafate et Salazie. Le retour sera d'autant plus facile qu'il descend tout le temps jusqu'à l'Ilet à Guillaume.

La randonnée commence à la route de Saint-Bernard en venant de la Montagne. Le sentier débute dans le virage à une cinquantaine de mètres avant le croisement et s'élance en rive droite de la Grande Ravine, encore un modeste ruisseau à sec. On commence par quelques marches sur un sentier étroit mais de bonne qualité qui se poursuit par quelques lacets, le tout sous le couvert très ombragé de milliers de jamrosats ou de goyaviers. On traverse un lit de ravine et le cheminement devient presque rectiligne, toujours à l'ombre, jusqu'aux abords du rempart de la Rivière Saint-Denis. Le sentier est parfois creusé dans la terre par l'eau ou les passages et comporte des portions boueuses ou glissantes entre de grosses pierres qui ne gênent pas la marche. Il arrive ainsi à une clairière où poussent de grands filaos. Plusieurs sentiers arrivent dans cette clairière : celui de gauche vient du Colorado ; celui de droite fait le tour du Quinzième et celui du Domaine Telmard se trouve à quelques mètres. Prendre le sentier de l'Îlet à Guillaume (Photo 1) ; le trait rouge qui le caractérisait sur la carte IGN est désormais un trait en pointillé noir. Attention donc de bien se renseigner avant de partir par cet itinéraire devient dangereux par manque d'entretien et à cause des trop fréquentes chutes de pierres (Photo 3). Si le sentier est fermé suite à un éboulis, il est possible de contourner cet inconvénient en prenant le sentier de droite puis en rejoignant plus loin la Route Forestière de la Plaine d'Affouches pour retrouver le sentier qui rejoint la Roche Ecrite ; mais ce circuit, considérablement rallongé ne pourra pas s'effectuer en aller retour dans la journée. Voir cette boucle pour plus de détails.
On arrive ainsi à la passerelle après avoir franchi de petits éboulis, des passages techniques ou vertigineux, des corniches plus ou moins abruptes, des lacets en suivant toujours la conduite métallique, aérienne ou enterrée (Photo 4). Un sentier part sur la gauche pour éviter d'emprunter l'édifice devenu fragile. Il descend rapidement à la rivière qu'il faut remonter sur moins de 100 mètres pour poursuivre vers la Roche Ecrite. Plus loin ce sont les bambous puis les eucalyptus qui bordent un sentier caillouteux. Le sentier s'élargit avant d'arriver à la pancarte puis à la ruine du pénitencier pour enfants de l'Îlet à Guillaume, totalement abandonné (Photo 6). Traverser cette clairière chargée d'histoire pour suivre une ancienne allée bordée de cryptomerias (Photo 7) qui mène à l'ancien cimetière, rénové et mis en valeur. Plus loin, on attaque la montée sous une forêt de camphriers pour retrouver une zone moins boisée, plus rocheuse où le cheminement s'effectue tout d'abord par des lacets puis en ligne de crête (Photo 8). Sur la droite, la profonde vallée du Bras Guillaume semble impressionnante (Photo 12). Certaines portions sont facilitées par des échelles et rambardes (Photo 10) et on arrive une première fois sur la Route Forestière de la Plaine d'Affouches (Photo 14). Le sentier, presque rectiligne poursuit sa montée en direction de la Plaine des Chicots traversant une longue forêt de cryptomerias (Photo 18) et en rencontrant par deux nouvelles fois la RF qui elle est très tortueuse. Ne pas manquer les trois tamarins des Hauts à un emplacement éponyme (Photo 19). Le sentier, étroit par moments est longuement envahi de longoses (Photo 22). Sur la gauche on admire la forêt de bois de couleurs qui a colonisé les flancs du cirque formé par la vallée de la Rivière Saint-Denis qui se termine par un cassé de 800 mètres d'où tombent de belles cascades par temps de pluie (Photo 21). La pente est loin d'être terminée et on s'approche doucement du GRR2 en provenance de Dos d'Ane. Les premiers tamarins des hauts indiquent l'arrivée proche au Gîte de la Plaine des Chicots. Le sentier est agréable, parfois un peu boueux et il faut se baisser pour passer sous des troncs de tamarins qui créent des arches naturelles. Si le temps commence à s'ennuager, tenter un petit écart du sentier vers un point de vue sur Mafate (1829 m) pour se régaler des panoramas sur le cirque et les pitons qui l'entourent. S'il fait beau il faut économiser le temps car on aura les mêmes panoramas à la Roche Ecrite. Passer le gîte (Photo 23) puis poursuivre vers la Caverne Dufour, moins connue que celle du gîte du Piton des Neiges. Les tamarins ont disparu sans transition et on marche sur un terrain presque désertique bordé de branles verts mélangés aux carcasses de ceux qui ont brûlé il y a quelques années. Le paysage est parfois bouché ou les panoramas ne donnent que sur la Plaine des Chicots (Photo 25). Rejoindre la Roche Ecrite sur une pente agréable passant le plus souvent sur de grandes plaques de lave, de mousse, de terre et proche d'une végétation de plus en plus rase (Photo 24). Au sol, les traces de peinture blanche sont de plus en plus rapprochées et se multiplient au sommet au point de tout recouvrir. Ces tags sans intérêt ne doivent pas faire oublier que le but de cette ascension est de se gaver de panoramas tous aussi sublimes les uns que les autres sur les deux cirques. Comme le départ a eu lieu depuis plus de 6 heures, les nuages, hélas, ont déjà souvent pris possession des lieux. C'est pourquoi beaucoup de randonneurs effectuent la montée un jour pour redescendre le lendemain. Comme on dort à 3 kilomètres seulement du sommet, on peut y arriver tôt quand aucun nuage n'est venu s'installer sur le Piton des Neiges. Ce n'est pas le cas aujourd'hui où le retour a été prévu dans la même journée et il ne faut pas trop s'éterniser pour rejoindre le véhicule à Saint-Bernard. La descente, beaucoup plus rapide permet de terminer cet aller-retour en une dizaine d'heures à condition de ne jamais flâner. C'est pourquoi cette randonnée s'adresse surtout aux sportifs dans le cadre de leur entraînement aux trails.

Profil

Plan de l'itinéraire

Pique-nique  Tables à pique-nique, en partenariat avec Carte de La Réunion.

Itinéraire

Se rendre à la Montagne et continuer vers la Possession - Se garer au parking 10 mètres avant de tourner à droite vers Saint-Bernard - Retourner sur ses pas de 40 mètres et débuter le sentier dans le virage - Grimper dans la belle forêt sombre du Domaine Telmard jusqu'au rempart de la Rivière Saint-Denis - Laisser les nombreux sentiers et tourner à droite sur celui qui descend par le rempart - Suivre la canalisation jusqu'à la passerelle qui franchit le Bras Guillaume - Attaquer la montée vers l'Ilet dont il ne reste presque plus rien - Traverser la forêt de camphriers et attaquer la montée vers la Plaine d'Affouches - Longer le Rempart de la Rivière Saint-Denis et rejoindre le GRR2 venant de Dos d'Ane - Tourner à gauche vers la Plaine des Chicots, passer le gîte du même nom puis poursuivre vers la Roche Ecrite - Le retour s'effectue par le même itinéraire.

Travaux en cours sur la RF

Cette image de Sophie montre la Route Forestière de la Plaine d'Affouches après la barrière du Kiosque d'Affouches. Des filets protègent la paroi friable et la route a été presque totalement nettoyée. Photo prise en juin 2016, laissant présager un nettoyage complet de cette route en corniche, devenue trop dangereuse depuis quelques années. Merci à Sophie et à l'ONF.


Commentaires sur cette randonnée (7)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
fredominus, 24/09/2018 10:28
Randonnée complétée le 23/09/2018 en 15h00

rando réalisé le 23/09/2018 début a 5h par le l'entrée chemin plaine affourche jusqu'à roche écrite petite pause a cause de crampe et admiration du paysage Temp magnifique sentier bien dégagé mais dur a certain endroit arrivée roche ecrite 12h10 allez super mais jetait mal approvisionné erreur de débutant mes resserve d'eau on bien tenue par contre pas assez de collation je n'avais que 2 orange un petit sandwich de pain demi au retour au croisement kiosque plaine affourche et îlet a guillaume je suis passé par l’îlet a Guillaume très beau sentier aussi quelque endroit vertigineux cardé les yeux bien ouvert et faire attention ou on marche très belle foret jusqu'a l'ancien gite de la plaine d'affouche et nesuite redecendre a la voiture a la fin du chemin des affouches a refaire mais mieux organisé si je ne me trompe ca fait a peut prêt 50km pour 15heur de marche pour moi qui est fumeur c une grande victoir

Djlep, 31/07/2018 13:34
Randonnée complétée

Rando faite de la roche ecrite vers colorado en partant de la providence... 14h de marche parti a 3h du mat... Concernant roche écrite vers Colorado en passant par l ilet guillaume... magnifique... un passage vertigineux... quelques cretes... (perso pas tranquille mais ca passe) Sentier etait indiqué fermé entre gr et ilet Guillaume. Ns avons croisé les gars de l onf entrain d entretenir le sentier. (Quelle chance) De beaux panoramas sur la riviere st denis

Loqmann Dali, 29/04/2018 13:36
Randonnée complétée le 28/04/2018 en 11h00

Randonné réalisée le 28/04/2018, l'aller comme indiqué mais le retour par le sentier de la Plaine d'Affouche. Ayant débuter "tard" ,7h30, et devinant que j'allais devoir le finir de nuit ( avec une frontale ) j'ai préféré faire un détour mais être plus en sécurité. Mais arrivé une fois sur le sentier de la plaine d'Affouches ont y trouve d'innombrable éboulement mais aucun à déplorer lors de mon passage. Au niveau du temps: 6h00 aller 1h00 de pause à la roche écrite 5h00 retour (par le sentier la plaine d'affouche ( 4h30 jusqu'a la route de la montagne et 30 mn pour rejoindre le départ où était garer mon véhicule)) PS: Pour ceux intéressés pour le tenter c'est normale les crampes au bout de deux heures de marche, malgrès les petites pauses pour les faire partir ( environ toute les 30 minutes) j'ai quand même respecté les 6h indiquées pour faire l'aller

orando974, 01/11/2017 18:01

Itinéraire fait du 16ème kilomètre à la Montagne jusqu'à l'intersection avec le sentier vers Dos d'Ane. Très beau parcours avec de beaux points de vues. Quelques passages pouvant influencer les personnes sujettes au vertige entre la Fenêtre de l'Ilet à Guillaume et la Plaine d'Affouche. Sentiers en très bon état. L'Ilet à Guillaume mérite à lui seul un arrêt spécial pour son histoire. Mon parcours à été le suivant : 16ème kilomètre à la Montagne-Fenêtre de l'Ilet à Guillaume-Kiosque d'Affouche-rempart de Mafate par le Piton Batard-remonter le rempart jusqu'à l'intersection avec le sentier de la Plaine d'Affouche-Plaine d'Affouche-Ilet à Guillaume-Fenêtre de l'Ilet à Guillaume-16ème kilomètre à la Montagne. Un beau parcours qui ma prit 7h30 en comptant les pauses et qui doit avoisiner les 1300-1400 mètres de D+ et D- voir plus.

Christian Léautier, 15/05/2017 08:41
Randonnée complétée le 23/12/2016 en 8h00

Juste un détail pour ceux ou celles qui iraient découvrir l'ilet à Guillaume! ce qui a été "magnifiquement restauré "(sic Gilbert La Porte du 14/05/2017) c'est le sentier car les bâtiments sont en ruine...et cela depuis longtemps. Depuis longtemps on ne fait que parler de restauration.! Magnifique rando! faite par la plaine d'Affouches sans aller jusqu'à la roche Ecrite;Un bonjour amical à Laure et son copain rencontrés le 23/12/2016.

Gilbert La Porte, 14/05/2017 21:20
Randonnée complétée le 08/05/2017 en 11h00

Nous avons fait la reconnaissance sur ce parcours le 8 mai 2017. Ce fut un immense plaisir de redécouvrir l'Ilet à Guillaume magnifiquement restauré. La montée vers la Plaine d'Affouches est en effet à réserver à d'excellents grimpeurs, surtout si l'on poursuit comme nous l'avons fait vers la Plaine des Chicots. Le sentier n'était pas très bien entretenu, la végétation a tendance à envahir le chemin, et il faut faire très attention à là où l'on met ses pieds, surtout quand on est sur un chemin de crête. Nous avons terminé par une descente vers Mamode camp. Un camarade a souffert du fameux syndrome de l'essuie-glace. Nous avons mis au total 11 heures depuis La Montagne jusqu'à Mamode camp, haltes comprises. Mais on devrait pouvoir le faire en un peu moins de 10 heures, en marchant tranquillement, si pas de problème aux genous ou aux chevilles.

Laure, 23/12/2016 16:08

C'était la première fois que l'on s'essayait à un "très difficile" et je confirme, c'est une rando vraiment sportive si on la fait sur une journée, mais ça en vaut le coup. On traverse une belle forêt avant d'arriver sur l'ilet à Guillaume et c'est pas une longue crête que l'on relie l'ilet à la réserve de la roche écrite. Spectaculaire ! Et puis quel plaisir lorsque, de retour à la voiture, nous trouvons un petit mot laissé par Christian, un randonneur fort sympathique rencontré sur le chemin et qui semble être très actif tant sur les sentiers que sur randopiton ! Merci pour ce bon moment et cette surprise ! Au plaisir de vous recroiser :)

Randonnée ajoutée le : 01/06/2013