Le tour du Piton de la Mare d'Affouches

Difficulté
Moyen
Indice de confiance Bon
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 3h15
Distance 8.7 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 1048 - 688 m
Dénivelé positif 600 m
Dernière mise à jour 24/04/2020

Balade dans les chanps à l'ombre du Piton d'Anchaing

Nouveau circuit afin d'éviter le sentier descendant aux Trous Blancs, trouvé trop envahi ou trop dangereux par certains randonneurs. La boucle est plus courte et peut désormais se combiner avec le Piton d'Anchaing, tout proche.
Tout comme Martial (commentaire du 15/2/2020) les habitués des sentiers oubliés continueront de descendre de la Mare d'Affouches à Trou Blanc.

Cette courte mais magnifique randonnée permet de faire le tour d'un très modeste piton du Cirque de Salazie, le Piton de la Mare d'Affouches. Pour rallonger la sortie, le mieux consiste à partir directement de Hell Bourg afin de profiter des beaux panoramas le long de la route de l'Ilet à Vidot. Au contraire, pour la raccourcir, un parking est situé au bas de la route bétonnée qui mène presque à la passerelle de la Rivière du Mât (cette fiche). Une fois atteint la passerelle, on peut descendre sur la piste qui part à droite et rejoindre le bord de la Rivière. On profite ainsi de quelques vasques d'eau claire pour une baignade si le courant n'est pas trop fort. Quant à la boucle, on se rend compte que c'est une excellente manière de rejoindre Grand Îlet sans employer trop de route. Il y a de plus en plus de piste ayant remplacé les sentiers mais les points de vue extraordinaires font oublier ce manque de sentier.La deuxième partie traverse de nombreux champs où les fruits et légumes peuvent se toucher à l'envie ... avec les yeux cela va de soi. Quant au sentier qui quitte les habitations de la Mare d'Affouches pour descendre, assez fortement parfois, jusqu'à Trou Blanc, elle peut être encore effectuée par les habitués qui suivront sa trace encore marquée sur les dernières cartes IGN.

La randonnée débute au parking proche du GRR1 et de serres, un peu après le circuit menant à Trou Blanc. Une vingtaine d'emplacements accueillent les randonneurs qui peuvent se renseigner avant de partir en lisant les panneaux. Du parking, on a sous les yeux le Piton d'Anchaing de l'autre côté de la Rivière du Mât ainsi que la Roche Ecrite au loin (Photo 1). Partir vers la rivière en utilisant tout d'abord une piste puis le sentier caillouteux qui descend en lacets vers la passerelle (Photo 2). Depuis la passerelle qui domine la rivière d'une dizaine de mètres, on a de belles vues sur les bassins de chaque côté, les plus impressionnants étant en-dessous  (Photo 3). Traîner le pied pour admirer le lit de la Rivière du mât ou chercher des truites dans les bassins ; vu la hauteur, l'exercice est difficile et les poissons semblent petits, si on a la chance d'en repérer. Repérer également pour le retour qui repassera ici, des bassins ou coins agréables pour la pause aquatique (Photo 4). Passer devant l'oratoire à la fin de l'ouvrage et poursuivre par une forte montée qui amène à la piste en direction de la Mare d'Affouches et du Piton d'Anchaing. On laisse quelques champs sur la gauche pour continuer sur la piste jusqu'à une bifurcation. On reviendra par la piste de gauche et on se lance à droite sur le circuit classique du Piton d'Anchaing tout près d'un champ de chouchous (Photo 5). On voit bien mieux ce piton qu'on peut coupler à cette boucle à condition d'avoir l'entraînement nécessaire (Photo 6). La balade est facile jusqu'à la Ravine Olivette qu'on traverse sans problème. Puis le sentier remonte de plus en plus dans les filaos, pestes végétales, goyaviers ou cultures. En se retournant, c'est le festival de points de vue sur le Gros Morne qu'on ne quittera pas de la matinée (Photo 7 et 8). Cette montée moyenne arrive plus haut à un oratoire proche du sentier partant sur la droite vers le piton d'Anchaing. Emprunter la piste partant sur la gauche. Cette piste est large, bien entretenue et couverte d'herbe et de cailloux (Photo 9) mais hélas, plus loin, bordée de nombreuses espèces de plantes envahissantes (Photo 10) ; on peut la suivre complètement ou emprunter le raccourci qui amène directement à la Ravine Camp d'Henri en prenant un sentier qui redescend rapidement et fait gagner du terrain (Voir carte). Plusieurs pistes ou sentiers sont dessinés sur la carte mais le sentier est instinctif, d'autant qu'il se dirige vers la Ravine Camp d'Henri. On a devant les yeux le modeste Piton de la Mare d'Affouches avec au loin les petites cascades de la Ravine Camp Henri (Photo 11). Au loin, on devine la route forestière du Col des Bœufs (Photo 13). Après avoir franchi le gué, on a droit à une large piste qui chemine en lacets parmi de très nombreux petits champs de piments, tomates, citrouilles ou maïs. Depuis ces champs, on peut observer l'exhaustivité des pitons du cirque. Les chouchous cachent presque le triangle du Cimendef (Photo 15) et le Gros Morne est désormais devant soi (Photo 16). La piste est toujours large et propre puisque régulièrement parcourue par les camionnettes ou 4x4 des agriculteurs (Photo 17). Une fois passée la zone des cultures on pénètre dans des plantations de filaos et l'on rencontre même un grand verger d'agrumes. La piste, moins employée se couvre parfois d'herbe mais on ne se pose pas de question sur l'itinéraire (Photo 19). Les cultures abandonnées il y a quelques années ne se voient plus car elles sont désormais recouvertes de toutes les invasives du cirque (Photo 20). Et les longoses, comme partout, ne pourront jamais être éradiquées à moins qu'une maladie rare ne vienne les décimer (Photo 21) ! Le tour complet du Piton de la Mare d'Affouches est bientôt terminé. A l'approche du GRR1; il a l'air d'une petite colline dépassant des bois qui l'entourent (Photo 22). La dernière partie est un peu envahie de hautes herbes avant de trouver sur la droite des ruines d'habitations qui peuvent servir d'abri en cas de pluie. On retrouve un peu plus loin le GRR1 qui file à droite vers Grand Sable et à gauche vers l'Îlet à Vidot (Photo 23). Bifurquer à gauche et suivre tranquillement le sentier qui descend calmement jusqu'aux premières cases de l'Îlet de Mare d'Affouches, entouré de petits champs divers. Les quelques familles vivant de l'agriculture habitent ici au calme mais éloignées de tout. Il vaut mieux ne pas oublier la bouteille d'huile ou le pain pour le repas du soir ! Un kiosque entouré de fleurs permet de se reposer à l'ombre si nécessaire (Photo 24). Profiter, durant la descente, des superbes panoramas sur le Piton d'Anchaing ou sur le hameau de Trou Blanc de l'autre côté de l'étroite vallée de la Rivière du Mât (Photo 25). Poursuivre la descente sur une piste poussiéreuse bordée de champs et de hautes herbes (Photo 26). A l'approche de la Rivière, la piste file sur la gauche près de petits champs et d'une case (Photo 27). C'est le moment de décider d'effectuer une balade le long des berges de la rivière à moins de poursuivre par la passerelle qu'on a employée quatre heures avant (Photo 28). Le véhicule attend au parking après avoir franchi les courts lacets pierreux jusqu'à la serre.

Balises


balises

Profil

Plan de l'itinéraire

Site géologique  Sites géologiques, en partenariat avec Laurent Michon, laboratoire Géosciences Réunion.

Itinéraire

Se rendre à Hell Bourg dans le Cirque de Salazie puis rouler en direction de l'Ilet à Vidot - Se garer au bout de la route sur le dernier parking situé à droite après le sentier de Trou Blanc - Descendre vers des serres et rejoindre la Rivière du Mât - Traverser sur la Passerelle et poursuivre tout droit sur le chemin jusqu'au croisement du GGR1 - Bifurquer à droite en direction de Piton d'Anchaing et monter jusqu'au croisement du sentier du Piton et le chemin qui part sur la gauche à la croix - Suivre la piste et prendre plus loin le sentier de raccourci qui rapproche de la Ravine Camp d'Henri - Poursuivre jusqu'à la rivière et la traverser - Continuer et arriver sur une piste en bon état - Prendre vers la gauche et commencer la montée en lacets vers le Piton Lélesse en traversant des cultures - Aux ruines de quelques modestes habitations, rejoindre et GRR1 et le suivre en tournant à gauche en direction de la Rivière du Mât jusqu'à une piste qui dessert les habitants de l'îlet - Descendre à la passerelle puis rejoindre le véhicule un peu plus haut.


Commentaires sur cette randonnée (9)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Martial, 15/02/2020 15:23

14/02/2020, nous venons de réaliser la partie de sentier qui semble poser beaucoup de problème aux randonneurs, soit la partie entre Trou Blanc et la mare d'Affouches, dans le sens Trou Blanc vers mare d'Affouches.
C'est sur, ce n'est pas un gr large et bien propre, il est certes embroussaillé et on peut se griffer un peu, mais rien qui n'empêche le passage, nous ne nous sommes d'ailleurs pas servi du sabre sur le parcours; il est toujours visible, faire attention aux traversées de ravine, et repérer ou repart le sentier avant de s'engager. Il est indiqué coté trou blanc et mare d'affouches par un poteau indiquant 30 minutes, nous mettrons environ 40 minutes.
Concernant les passages d'éboulement, il y à des parties friable et glissante en bord du vide ou il faut redoubler de vigilance, mais ça passe.
Pour répondre à Joao F., nous n'avons pas regardé notre gps sur cette partie et avons toujours suivi un sentier visible.
Photo jointe, le poteau indicateur coté Mare d'Affouches, il y en à un aussi coté Trou Blanc juste après l'intersection avec la rivière du Mât.

Joao F., 20/12/2019 17:36
Randonnée complétée le 20/12/2019 en 4h00

La section entre trou blanc et mare d'affouche n'est pas entretenue, sans marquage et très difficile à suivre (impossible sans GPS vous rassurant sur votre position). Dommage parce pour que le reste pas de difficulté, paysage magnifique. Une très belle sortie mais à déconseiller aux randonneurs sans GPS ou qui n'aiment pas l'aventure !

Sophie M, 29/10/2019 08:25

Bonjour, personne n'a tenté ce circuit depuis août 2017 ? Merci

Diane_Lue, 12/08/2017 16:34
Randonnée complétée le 12/08/2017 en 4h00

Rando faite partiellement le 12 août 2017. Énorme frustration face à cette rando certes superbe et riche de panorama mais tellement mal indiquée. Après la ravine camp henry nous sommes tombés sur la nationale, donc demi tour, pour finalement retomber (sans savoir comment) sur le sentier initial (au niveau de la fourche ou l'on peut choisir de prendre le raccourci). Obligées d'abandonner l'idée de faire la boucle malgré une énergie folle donnée à la recherche du chemin. Il n'y a aucun marquage, certains chemins sont barrés. Même avec les indications précises dans les mains et une volonté de fer nous n'avons pu effectuer la totalité de cette rando. Un vrai regret car c'est magnifique et surtout beaucoup de stress pour mes 2 amies peu aguerries.

David Chemindefer, 08/01/2017 20:36
Randonnée complétée le 05/01/2017 en 4h10

Nous avons effectué une variante de cette randonnée le 05 janvier 2017. Partant du parking du « chemin du Bras Marron » nous sommes montés au sommet du Piton d’Anchaing et en avons fait le tour. De très belles vues sur le Cirque par les différents points de vue.
A la descente pour le retour nous avons emprunté le tracé, pour passer sous le Piton Lelesse. Mais une fois à la « Mare d’Affouches » le sentier n’est pas entretenu, l’herbe est haute, on devine le passage… mais bon…
Déjà en amont, lorsque l’on passe sous la ligne électrique, l’herbe à recouvert le sentier et sans GPS un doute survient qu’en à l’itinéraire à choisir.
Pour ce coup ci, nous avons alors suivi le sentier qui reconduit au parking par la passerelle.
Randonnée sympa, mais avec peu d’ombre. Prévoir de l’eau.

Mamytine, 15/09/2016 18:21

Entièrement d'accord avec Patjean! Dangereux au point qu'au niveau de l'éboulis une des nôtres a été rattrapée de justesse au dessus du vide... Pas très réjouissant. Mais on a gardé un bon souvenir de notre journée. Paysage magnifique, le cirque de Salazie reste mon préféré.

Patjean, 29/05/2016 10:11
Randonnée complétée le 28/05/2016 en 6h00

Nous avons effectué cette randonnée le samedi 28 mai 2016, le temps était beau et c'était très agréable avec des paysages magnifiques et variés. Le seul point noir est le sentier du retour entre l'îlet de la Mare d'affourches et Trou Blanc. Nous avons perdu beaucoup de temps à le trouver, il n'est plus du tout entretenu, la végétation le recouvre pratiquement tout le long. Et c'est même dangereux car on ne voit pas le sol et il y a en permanence le précipice sur le côté, le passage au niveau de l'éboulis est particulièrement délicat. Je m'étonne d'ailleurs que ce sentier ne soit pas fermé par l'ONF; en tout cas si vous êtes en famille, ne rallonger pas la sortie par ce détour.

Rafiki, 30/04/2016 17:50
Randonnée complétée le 30/04/2016 en 4h30

Rando sympathique sans grande difficulté. Les sentiers sont propres mais le sentier de retour après la marre d'affouche n'est pas simple à trouver.

desman973, 30/04/2016 07:03
Randonnée complétée le 29/04/2016 en 4h40

Super journée!
Randonnée réalisée le 29/04/16. Le sentier est propre. Goyavier rouge et blanc, ainsi que des goyaves. Un régal.
Rencontre insolite. Je suis tombé nez à nez avec un cochon noir. Après quelques minutes d'observation ( le cochon et moi), nous nous sommes laissé passer dans le sentier. Génial!

Randonnée ajoutée le : 01/03/2018