La boucle de la Pièce Jeanne

Difficulté
Moyen
Indice de confiance Moyen
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 5h
Distance 16 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 1254 - 394 m
Dénivelé positif 900 m
Dernière mise à jour 06/05/2020

Attention, glissade

La Forêt du Tévelave et la Réserve biologique des Makes s'étendent sur une vaste région recouverte entièrement de forêts et sillonnée par plusieurs sentiers. On ne compte plus ceux qui sont encore praticables vers le Tévelave ; en revanche, ceux de la région de la Pièce Jeanne sont un peu moins fréquentés et deviennent de plus en plus aléatoires. La vigne marronne aime particulièrement sa terre rouge et glissante et si rien n'est fait dans les années à venir, il ne restera que quelques fiches comme celle-ci pour se souvenir qu'on pouvait y randonner. Cette boucle, facile sous le soleil mais très glissante par temps humide, permet de découvrir les hauts de l'Etang Salé et deux sentiers menant aux Makes. C'est d'ailleurs pour cette destination que le sentier est principalement utilisé à partir de la Pièce Jeanne.
Privilégier une boucle dans le sens des aiguilles d'une montre car le sentier est plus difficile à retrouver dans les cannes pour un départ depuis la Pièce Jeanne.

La randonnée débute n'importe où sur la Route Hubert Delisle, entre la route de la Pièce Jeanne et l'Impasse des Cryptomerias vers les Canaux les Hauts. Le cheminement est obligatoire durant une heure sur la magnifique route Hubert Delisle mais la circulation y est très calme et les points de vue sur l'Océan nombreux. On traverse essentiellement des champs de canne à sucre. En période de coupe, les panoramas sont plus fréquents (Photo 1). En regardant vers le nord, on voit encore de la canne mais surtout des bois qui les entourent (Photo 2). De l'autre côté, l'usine du Gol semble toute proche (Photo 3). Un oratoire rouge dédié à Saint-Expédit (Photo 5) et une source d'eau claire viennent égayer le trajet (Photo 4). Plus on marche et plus les collines en face se couvrent de forêts dans lesquelles va se dérouler la montée (Photo 10). On passe le Chemin du Cap qui redescend vers la mer (Photo 8). Au bout de 5 km de cette route (Photo 9), ne pas manquer le départ de l'Impasse des Cryptomerias (Belle pancarte béton bleue, en face d'un pylône), car une piste part plus loin dans la même direction mais s'arrête en plein bois deux kilomètres plus haut. Il ne faut surtout pas franchir la Ravine Deschenez. Si on prend cette piste par mégarde, il faudra obligatoirement effectuer un demi-tour puisque la végétation est trop dense pour oser la franchir et retrouver l'itinéraire à 200 mètres de là. Si on a oublié de regarder le nom de l'impasse, on est certain d'être sur le bon itinéraire si on rencontre, 100 mètres après la Route Hubert Delisle, une réserve d'eau sur la gauche. A la fin de l'Impasse, prendre la piste qui commence après la dernière case. La montée vers les Makes s'effectue sur cette piste large mais rendue impraticable à cause de profondes ornières (photo 12). Elle est bordée de quelques brandes, bois de couleurs et fougères. Les goyaviers et autres pestes rendent les abords inextricables. C'est un vrai terrain de jeu pour les quads, VTT ou motos tout terrain qui laissent des traces de pneus un peu partout. Le matin, avec la rosée, le terrain est parfois très glissant. Après 1500 m de cheminement, cette piste disparaît presque totalement aux abords d'une case isolée sur la gauche parmi quelques cultures. Il faut alors prendre sur la droite de la piste qui mène à cette case. Après 300 m, la piste est remplacée par un sentier étroit, glissant mais sans difficulté, bordé de jouvences et surtout de vigne marronne. Ce sont les vignes qui sont les plus agaçantes car elles poussent très vite et peuvent fermer le sentier en quelques semaines ; de plus, elles piquent et s'accrochent aux vêtements (Photo 13). Six mois sans personne sur le sentier et il sera aussitôt oublié. Heureusement que les tangues ont élu domicile dans le coin ce qui permet aux chasseurs (braconniers !) de venir régulièrement effectuer leurs prélèvements. Plus haut, ce sont les fougères qui bordent le sentier et tentent leur colonisation, plus lente et moins piquante (Photo 15). Après une bonne heure de montée ombragée, on rencontre une belle portion de bois de couleurs où le sentier devient encore plus étroit, serpente entre les arbres et rejoint le sentier du Piton de la Croix à gauche et celui un peu plus loin sur la gauche également, plus vertigineux, menant aux Makes. Laisser ces deux départs et poursuivre plein sud vers les cannes de la Pièce Jeanne. La descente, parfois abrupte mais sans danger, emprunte un sentier en bon état, bordé également de grandes fougères, moins terreux que la montée, donc moins glissant (Photo 16). Les parties ombragées sont très peu envahies et faciles à la marche (Photo 17). On domine Bon Accueil et les Makes et par beau temps on bénéficie de superbes points de vue sur les champs et maraîchages sur les rives de la ravine de Bellevue (Photo 18). La descente se poursuit dans les longoses et les goyaviers et il faut se méfier de certaines plaques de glaise très glissantes (Photo 19). Les bois Noël sont également assez nombreux par endroits mais sont plus agréables que toutes les envahissantes rencontrées depuis le début (Photo 20). De grosses touffes de lisandras, superbes lors de la floraison, laissent au sol des milliers de pétales bleus (Photo 22). Un sentier, difficile à repérer, part justement dans ces fleurs qui en cachent très vite l'entrée aussitôt les quelques coups de sabres terminés. Les fougères tentent aussi leur chance mais sont plus faciles à ralentir à chaque passage de marcheur (Photo 23). La fin de la descente s'effectue dans les goyaviers sur un sentier assez correct (Photo 24). Profiter des derniers points de vue sur la Chaîne du Bois de Nèfles et la ravine de Bellevue avant d'arriver au poteau de l'ONF (Photo 26). Les aboiements de chiens et les bruits de la vie courante annoncent l'arrivée proche à la Pièce Jeanne (Photo 27). Des travaux sur des pistes ou dans des champs, ou les champs de canne eux-mêmes, ne rendent pas l'itinéraire facile à deviner, surtout que les abords sont assez peu balisés. Peu importe, en évitant de pénétrer dans des propriétés privées et en prenant garde de toujours descendre, on a vite fait de retrouver la route qui mène au petit hameau puis la Route Hubert Delisle et le véhicule.
Le retour peut également s'effectuer vers le Piton Lacroix avec une distance parcourue identique à la présente randonnée. Il suffit de prendre à gauche à la rencontre du sentier à 1250 m d'altitude.

Balises


Balises sur la partie est

Profil

Plan de l'itinéraire

Itinéraire

Se rendre au Gol près de Saint-Louis et emprunter la petite route qui traverse Maison Rouge - Arrivé à la route Hubert Delisle, prendre à gauche jusqu'à l'embranchement de la route de la Pièce Jeanne - Garer le véhicule dans ce secteur - Suivre la route en direction de la Pièce Louise et marcher sur près de 5 km avant de rencontrer l'impasse des Cryptomerias - Prendre cette route jusqu'à son terminus et emprunter à gauche la piste en terre - 1500 m plus loin, en arrivant à une case, serrer à droite pour continuer à monter dans la vigne maronne qui envahit considérablement les lieux - Poursuivre sur le sentier jusqu'au croisement du sentier du Piton Lacroix - Prendre à droite puis laisser le sentier du Malbar Mort plongeant vers les Makes - Rester sur ce sentier jusqu'aux premiers champs de canne à sucre de la Pièce Jeanne - Emprunter les pistes qui mènent au village, le traverser et retrouver le véhicule après 2000 m de route.


Commentaires sur cette randonnée (17)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Pitchou987, 21/05/2020 16:15
Randonnée complétée le 21/05/2020 en 4h00

Rando effectuée ce matin au départ du Lambert. Montee depuis la route Hubert Delisle (mais redescente par le chemin canal plus à l'ouest)
Le sentier se suit sans aucun soucis jusqu'à la maison/cabane abandonnés (a la côte 810), quelques orangers remplis de fruits pour se ravitailler.
A partir de la, ça se complique sacrément jusqu'à la cote 1100. Le chemin disparaît sous la vigne maronne, plusieurs centaines de mètres à ramper dans les épines mais avec une grosse volonté, des gants, des manches longues et une machette ça passe !
A la cote 1100 on rejoins le chemin de la ravine dechenez qui est très bien marqué. Ensuite aucune soucis jusqu'au croissement du Malbar Mort.
Le chemin de descente décrit dans la fiche ne présente aucun problème (fait il y a 10jours).

gégéti, 08/07/2019 10:07
Randonnée complétée le 06/07/2019 en 6h00

J'ai fait le circuit exact de la fiche ce samedi 06/07/2019.
Effectivement, les commentaires sont avisés et pertinents : il faut amener le sabre, il faut ajouter au moins 1h de débroussaillage,
et il y a clairement du passage au vu des traces et des branches coupées récemment, ainsi que des foyers de feu sur quelques hectomètres,
mais ensuite, c'est envahi par la vigne marronne,
il y a 2 ou 3 passages où il faut passer à quatre pattes dans un tunnel de vigne marronne,
j'ai failli faire demi-tour, c'est votre fiche qui m'a donné le courage de faire tout le circuit.
J'ai aussi beaucoup aimé le côté aventureux de ce circuit ! A faire par des gens qui ont un bon sens de l'orientation.

Fanch, 30/03/2019 20:48
Randonnée complétée le 30/03/2019 en 4h00

J'ai suivi la trace de Nelly ce jour. Effectivement superbe petit sentier qui rejoint la source 2 bras, très bien tracé, impossible de le perdre de vue. On arrive un bon km avant le sentier présenté sur la fiche qu'il faudra parcourir sur cette paisible route Hubert Delisle.

Fanch, 22/02/2019 21:07
Randonnée complétée le 30/03/2019 en 4h00

Jacky : nous avions procédé à un nettoyage il y a moins d'un an. Evidemment pas le nettoyage façon Faubourg St Honoré mais de quoi passer sans se griffer. En 10 mois, la vigne aurait repris le dessus. Triste. Va donc falloir revenir sabrer.

Jacky, 21/02/2019 14:23
Randonnée complétée le 20/02/2019 en 3h30

Bonjour
Je pense qu'il serait bon d'enlever cette rando au programme de Rando Piton qui n'est plus praticable.
J'ai voulu effectuer cette boucle hier 20 Février 2019 dans le sens des aiguilles, donc au départ
de l'impasse des Cryptomerias, hormis la terre rouge hyper glissante du départ la montée jusqu'à la maison isolée des chasseurs ne pose pas de problème.
Par contre, à ce niveau le sentier est inexistant. J'ai effectué plusieurs recherches, introuvable !
Je me suis fié à la trace du GPS j'ai commencé à coup de coup-coup à me frayer un chemin, monté sur la première bute, j'ai retrouvé le sentier et là je suis tombé sur de la vigne marron impénétrable très dense. Je n'étais qu'a mis chemin de la monté.
J'ai décidé de rebrousser chemin et d'abandonné.
J'avais déjà mis plus de 3h00 h pour faire ce parcours .

JPG, 26/01/2019 11:17

Nelly : A suivre vos sorties, vous filez tout droit vers le trophée Randopitons et surtout vous nous donnez des occasions d'en faire profiter d'autres par la publication de nouvelles fiches, car j'irai certainement reconnaître ce nouvel itinéraire. Continuez à vous griffer et à nous faire partager vos aventures. Merci pour votre esprit et vos commentaires.

Fanch, 26/01/2019 10:38
Randonnée complétée le 30/03/2019 en 4h00

A Nelly : Voilà bien un parcours inédit que vous avez réalisé. Cette zone n'a donc pas fini de nous surprendre. A consulter votre carte, vous avez donc traversé la ravine Deschenez et êtes passé près de la source 2 bras?

BOUYER Nelly, 25/01/2019 22:14
Randonnée complétée

Parties à quatre, pour faire cette boucle du coté de ''la Pièce Jeanne'' dans les hauts de l'Etang salé (en sens inverse). Nous avons laissé la voiture sur la D3. Un peu de route pour atteindre le début du sentier. Petit village très fleuri. Nous n'avons pas trouvé la bifurcation et ns ns sommes retrouvées au panneau du Malbar Mort. Toute la montée, le sentier est bien entretenu. Nous avons continué vers le chemin annoncé sur le panneau ‘’Canal et Canots (entretien des sentiers non garanti)’’ et prenons les canots le sentier est légèrement recouvert de végétation, mais ça va. Mais au bout de 200m de dénivelé négatif, nous sommes obligées de sortir le coupe. La végétation est très dense, la vigne maronne, galabert, ns fait encore de jolies cicatrices, fougère, arbre couché, un mélimélo de tout. 1 bonne heure a passé, on avance pas beaucoup. Nous décidons de rebrousser chemin, car nous avons vu un petit sentier qui partait sur la droite avec un dénivelé négatif bien prononcé. Celui-ci nous a conduit entre la ravine Deschenez par rapport au sentier initial très bien entretenu et superbe. Nous sommes sorties sur la route au début de la D3 la route Hubert DeIisle, 5 bons kms jusqu’à la voiture. Total 21 km et 800 m de dénivelé +.
Magnifique aucun regret , super sauvage !!!

Martial, 08/05/2018 18:50
Randonnée complétée le 08/05/2018 en 6h40

Nous venons de réaliser cette boucle aujourd'hui exactement comme sur la fiche.
Un grand merci à François pour ses coups de sabre dans la vigne marronne et les galaberts, travail que nous avons poursuivi, nous sommes également rentrés bien griffés avec mon dallon René.
Tout d’abord, il est important de préciser qu’en raison de quelques envahissements du sentier par les pestes que sont la vigne marronne et les galaberts, cette sortie est à oublier par les familles, les randonneurs qui aiment les beaux sentiers balisés sans épine et les amateurs de randos « photo papillon ».
Pour répondre à Zorgkh, oui il faut impérativement un sabre minimum pour pouvoir passer ; à droccal, il n’est pas impossible de passer à partir de la maison isolée, avec un sabre et un peu de bonne volonté, et non justement, maintenant que nous avons refait un peu le passage, il faut y aller dès à présent, plus de randonneurs iront sur ce sentier et plus il restera en état. Il ne faut pas compter sur l’ONF pour aller le nettoyer.
Le sentier est effectivement un peu difficile à repérer au niveau de la case isolée, mais on le trouve ; l’envahissement est problématique entre cette case et au niveau des sources de la boue, il est même à certains endroits, indispensables de faire un écart pour éviter les pestes qui ont pris possession du sentier. Après, il y a beaucoup moins de pestes et on progresse en taillant çà et là jusqu’au panneau annonçant le sentier du malbar mort à 100 mètres.
La descente jusqu'à la pièce Jeanne est en excellent état.
Arrivé en bas, rester sur la piste bétonné, et par la suite possibilité de rejoindre le haut de la pièce Jeanne et traverser le village.
En tout cas, sortie qui nous a ravis et nous espérons pouvoir la pratiquer encore quelques années. Nous avons mis en temps 2h10 de plus qu’annoncée sur la fiche, le débroussaillage prend un peu de temps.
Photos jointes,
nr1 le portail en début de piste, il est précisé sur le panneau que les piétons peuvent passer.
Nr 2, la case isolée, à partir de là, sortir le sabre.
Nr 3, quelques passages encombrés
Nr 4 arrivé ici on est sauvé
Nr 5 en traversant la pièce Jeanne

Christian Léautier, 01/05/2018 18:26
Randonnée complétée le 27/04/2018 en 7h00

Depuis le sentier Grand Case et la Source la Boue, on peut rejoindre -ce que nous avons réussi à faire -la boucle de la Pièce Jeanne avec un sabre, de la bonne volonté et l'envie folle de ne pas tout refaire le chemin déjà parcouru à l'envers: galaberts, vigne marronne, fougères:la totale!! Et dire qu'il y eut un joli sentier.....Boucle à faire en urgence avant que la végétation coupée par le sabre de Fanch -voir son commentaire du 28/04 -ne se referme inexorablement sur nos traces....Bizarre ou pas mais j'ai beaucoup aimé cette aventure.

Randonnée ajoutée le : 01/10/2011