Une boucle à Palmiste Rouge par les Sentiers la Savane et Bois Rouge

Difficulté
Facile
Indice de confiance Excellent
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 1h45
Distance 5.1 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 920 - 795 m
Dénivelé positif 310 m
Dernière mise à jour 18/03/2020

Ne pas manquer le détour par le plus beau bois rouge du cirque

L'association ESAP n'est plus. Remplacée par l'Amicale de Palmiste Rouge, il ne faut pourtant pas s'attendre à des miracles puisque les effectifs et les finances sont insuffisants pour entretenir tout le réseau créé depuis plusieurs années. Il peut donc y avoir de grandes différences entre certaines images proposées ci-dessous et le paysage traversé lors des randonnées. Il vaut mieux partir en sachant qu'on mouillera inévitablement les chaussures là où existaient de sympathiques passerelles rustiques. Prendre si possible la trace GPS et éviter de partir avec des enfants par niveau important des eaux.

Cette courte balade familiale constituée de deux boucles permet de visiter l'arrière pays de Palmiste Rouge ou de l'Îlet à Calebasse et de varier les paysages. Les panoramas sur les remparts ou sur la petite ville sont magnifiques au lever du soleil. On y rencontre de gros spécimens de filaos, d'eucalyptus mais surtout un extraordinaire bois rouge qui a donné son nom à l'un des sentiers. Une table a été installée sous ses immenses branches et peut donner l'occasion d'un agréable pique-nique en cours de sortie. On retrouve les cascades déjà décrites dans la randonnée venant du Piton Morel et même si le circuit ci-dessous ne les a pas intégrées, c'est toujours un vrai plaisir que d'entendre ou de voir couler l'eau fraîche de la Ravine des Calumets. On peut également prolonger l'effort en rajoutant la montée au Piton Gros Galets qui évitera de marcher sur la route. Comme la randonnée est courte, éviter de partir trop tôt car on marche à l'ombre du rempart et les photos ne sont jamais bonnes à l'ombre comme celles présentées ci-dessous.

La randonnée débute à Palmiste Rouge près du terrain de sport où on a peu de mal à trouver de la place pour stationner. Partir sur la route vers l'Îlet à Calebasse et chercher le sentier aussitôt sur la droite. La descente vers la Ravine des Calumets est courte mais très raide malgré les nombreux lacets sableux (Photo 1). On bénéficie déjà de beaux panoramas sur le Morne Gros Galets et les remparts du Sommet de l'Entre Deux (Photo 2 & 3). Pas de problème pour traverser la rivière sur un petit pont de bois et remonter vers la route par un court sentier rocailleux. Afin de ne pas trop marcher sur le goudron, préférer le sentier qui part sur la gauche dans les eucalyptus pour rejoindre le radier et l'aire de pique-nique située dans le virage du radier (Photo 1). Marcher vers l'Îlet à Calebasse et tourner aussitôt à gauche sur le sentier du Morne Gros Galet. La montée est très courte sur un sentier sableux bordé d'une végétation pauvre (Photo 5). De larges inscriptions au bout de quelques minutes invitent à prendre sur la droite le Sentier la Savane qui chemine dans les petits bois de remparts (Photo 7). Des murettes ou constructions indiquent que la zones fut sans doute cultivée au siècle dernier (Photo 8). Certaines parties sont recouvertes de grosses pierres qui ralentissent peu (Photo 9). On atteint très facilement et rapidement la route de l'Îlet à Calebasse (Photo 10). On peut dès à présent repérer le sentier qui rejoint la Ravine des Calumets qu'on empruntera au retour de la boucle suivante. La route n'est pas dangereuse et les panoramas sur Palmiste Rouge valent à eux seul cette balade (Photo 11). On rencontre très vite le départ du Sentier Bois sur la droite, là aussi impossible à manquer grâce à sa pancarte. Poursuivre sur la route pour marcher jusqu'à l'autre extrémité de ce sentier qu'on retrouve à droite 600 m plus loin (Photo 12). Descendre sur un sentier agréable vers le Bras de Calebasse parmi les grands filaos (Photo 13). Le sentier, parfois un peu caillouteux est recouvert des aiguilles de filaos qui glissent sous le pied (Photo 14). On rencontre un discret embranchement avec un sentier partant sur la gauche et traversant le Bras de Calebasse. Le sentier est plus étroit mais sans aucun danger (Photo 15). Il permet en quelques minutes de rejoindre un promontoire où vit depuis plusieurs siècles un énorme bois rouge au tronc vérolé (Photo 16). La photo ne montre pas l'énormité du tronc imposant. La table est tentante si on a pris soin de transporter le casse-croûte dans le sac, sinon, terminer la courte boucle qui redescend puis recoupe la ravine et rejoint le sentier principal près d'un belvédère rustique (Photo 17). Si le temps est clair, on y profite de nouveaux magnifiques points de vue sur le Piton Morel (Photo 18) ou sur la vallée de la Ravine des Calumets et le Grand Bénare (Photo 19). Quelques marches entrecoupées de sections plus plates permettent de rejoindre la route (Photo 20). Marcher à nouveau en direction du Sentier la Savane mais ne pas atteindre son départ car le sentier qui descend à la Ravine des Calumets débute à quelques mètres en amont sur la gauche de la route. La balade, comme la précédente, n'est pas dangereuse et permet de se régaler des paysages vers Palmiste Rouge (Photo 22). Repérer le large sentier qui descend sur la gauche. Des marches ou rondins permettent d'atteindre sans problème les rives de la rivière. On est d'abord accueilli par l'agréable bruit de l'eau avant d'arriver à une passerelle rustique qui évite de se mouiller les pieds si les dernières crues l'ont laissé en place (Photo 23). Avant de franchir la passerelle, tenter sans danger une incursion par les filaos au plus près de la rivière. On peut ainsi mieux profiter des vues sur les toboggans, le bassin et les chutes d'eau (Photo 24 & Photo 25). Un sentier, de l'autre côté, longe la ravine (Photo 27). Le rejoindre et terminer le circuit par une pente assez faible à flanc de rempart pour rejoindre une rue de Palmiste Rouge qui finit à un très beau point de vue sauvage sur l'aval de la Ravine des Calumets. Comme la randonnée est terminée et qu'elle est courte, ne pas hésiter à flâner dans le village pour rejoindre le terrain de sport (Photo 28).

Balises

Sentiers bien indiqués mais pas de balises

Profil

Plan de l'itinéraire

Pique-nique  Tables à pique-nique, en partenariat avec Carte de La Réunion.

Itinéraire

Se rendre dans le Cirque de Cilaos et rouler jusqu'à Palmiste Rouge - Prendre la direction de l'Îlet à Calebasse et se garer près du terrain de sport - Marcher quelques mètres sur la route puis prendre à droite le sentier qui rejoint la Ravine des Calumets - Traverser la rivière et suivre le sentier qui chemine entre la rivière et la route - Rejoindre la route à quelques pas du radier et tourner à droite sur la route jusqu'au début du sentier de Gros Galet - Monter sur ce sentier jusqu'au croisement du Sentier la Savane (peinture blanche sur le rocher) - Tourner à droite et suivre le sentier jusqu'à la route - Prendre à gauche à la route et marcher presque jusqu'à la fin du Sentier de Gros Galet pour bifurquer à droite sur le Sentier Bois Rouge - Ne pas manquer dans la descente l'embranchement à gauche qui coupe le Bras de Calebasse et atteint le gros bois rouge en haut de la côte - Redescendre et rejoindre à nouveau le Sentier Bois Rouge pour retrouver la route dans un lacet - Prendre à gauche et marcher jusqu'au prochain croisement qui relie la route à la Ravine des Calumets - Franchir une passerelle près d'une cascade et retrouver en face le sentier qui rejoint en partant à gauche le village de Palmiste Rouge - Aux maisons, repérer la première rue à droite et tourner pour rejoindre le terrain de sport.


Commentaires sur cette randonnée (5)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Kerhourlo290, 28/05/2020 09:32

Rando faite hier, nous avons bcp aimé agréable et très paisible. Nous avons commencé par la monté du piton Morel (moins apprécié) coupellé avec celle-ci .

BOUYER Nelly, 15/02/2019 18:42
Randonnée complétée le 15/02/2019

Un départ de Pavillon en passant par Ilet Haute, pour rejoindre Palmiste Rouge. Notre objectif était de faire : la boucle à Palmiste Rouge par les Sentiers bassin large, la Savane et Bois Rouge. Mais il nous fallait rajouter un peu de distance.
Sentier très bien entretenu, bravo pour la nouvelle portion refaite après Peter Both, afin d’éviter la partie ébouli dans la ravine.
Une découverte ce sentier à P.R , petit coin de paradis, propre, il faut le souligné et bravo à l’Association ESAP. Nous allons y revenir. Un très bon accueil des habitants. Merci au petit Noa ‘’marmaille’’ chaleureux. Effectué en Aller simple 6H30 14 kms (avec baignade et pause.) Nous avons pris le bus pour revenir à la voiture laissée à Pavillon.

Fanch, 03/06/2018 16:52
Randonnée complétée le 05/08/2018 en 1h40

Boucle très agréable cumulée avec une montée au Piton Morel. Comme toujours sur Palmiste Rouge, les sentiers sont très bien entretenus. Exemplaire

BroNuX, 11/05/2018 19:35

La rivière est facilement traversable sur la gauche quand on arrive a son niveau et non plus bas. Une flèche indique la direction de gros galet sur un grosse pierre.
On a cherché a traversé sans succès pendant 30min avant de remonter et finalement voir le chemin.

Martial, 10/01/2017 16:54
Randonnée complétée le 09/01/2017

Circuit très agréable, le combiner avec d'autres pour sortir de la rando marmaille et effectivement ne ratez pas le bois rouge plus que centenaire et la table de pique qui vieillit doucement avec lui; un endroit chargé d'émotion.

Randonnée ajoutée le : 01/10/2014