Le tour des Ravines Argamasse et de la Cape depuis le Kiosque Jean Lauret

Difficulté
Difficile
Indice de confiance Bon
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 7h45
Distance 22.3 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 1626 - 569 m
Dénivelé positif 1500 m
Dernière mise à jour 02/08/2018

S'égarer peut-être, se perdre jamais

Plusieurs éboulis importants bloquent le passage vers l'embranchement de l'Îlet Marron. Si Martial (voir commentaire) et René n'ont pu passer, peu de randonneurs y parviendront. Il faut donc délaisser ce trajet jusqu'à remise en état, s'il est un jour nettoyé ! La première boucle, elle, peut se pratiquer sans risque.

La région de l'Entre Deux est très connue pour les sentiers qui permettent de rejoindre le Dimitile ou Cilaos comme le Bayonne, la Grande Jument, le Zèbre ou la Chapelle. Les trois sentiers proposés aujourd'hui sont moins connus mais fréquentés et en bon état. Cette page a failli perdre sa troisième étoile en raison du Sentier de la Cape qui, sur 500 mètres, mériterait une bonne remise en état même s'il demeure praticable et jamais dangereux. L'intérêt de cette assez longue sortie consiste à suivre, depuis le haut du rempart, le Bras de la Plaine sur plusieurs centaines de mètres en profitant des superbes panoramas sur le Pont d'Yves, la Plaine des Cafres, le pont de l'Entre Deux ou les méandres du Bras de la Plaine dont le tumulte s'entend très bien en raison du débit important de cette rivière. Le Sentier au nom curieux de Trophées Mondiaux tient son nom d'une course organisée sur les pentes du Dimitile en 1998. Le dénivelé de 1500 mètres s'explique facilement par les nombreuses petites dents de scie qu'il faut grimper tout au long des deux boucles.

La randonnée débute au kiosque Jean Lauret et rejoint le Sentier des Trophées Mondiaux après de nombreux lacets et plusieurs petites montées et descentes. La pente y est parfois forte et des marches facilitent la progression. Il est bordé par endroits de fascines de goyaviers pour mieux délimiter le bord du rempart vertigineux (Photo 19). Une portion de 300 mètres passe au plus près du bord du rempart. Bras de Pontho est juste en face et on a de beaux panoramas sur le rempart où descend le sentier du Bras de la Plaine et sur la Canalisation des Hirondelles. On rencontre ça et là des embranchements sans pancartes ; ne pas hésiter, elles mènent toutes au même sentier. En revanche, la bifurcation entre ce sentier et celui des Trophées Mondiaux n'est indiquée qu'au deuxième croisement ce qui impose de monter sur 100 m une forte pente sur un sentier un peu abandonné pour poursuivre la randonnée. Il aurait mieux valu placer les pancartes au premier croisement. De plus celles-ci semblent avoir été amputées des parties pointues indiquant une direction (Photo 11c); de l'humour sans doute ! Le Sentier des Trophées Mondiaux est très agréable. Un raccourci à Bellevue permet de rejoindre la route qu'on retrouve d'ailleurs un peu plus loin pour un très court tronçon. Il suit en pente faible une canalisation plastique (visible par endroits) de transport d'eau en milieu de rempart de la Ravine de l'Argamasse. Le sentier est en corniche, borde des parties rocheuses mais est suffisamment large pour ne pas inquiéter. On passe la ravine puis on marche en direction du petit Îlet Argamasse avant de laisser plus haut le sentier qui se transforme en piste pour suivre le Sentier de la Cape en direction de Citrons Galets. On franchit tout d'abord le Bras de Mahot avant de remonter jusqu'à une bifurcation de deux sentiers. Celui de droite servira pour le retour après avoir terminé la boucle de la Cape. Prendre à gauche et à mi-parcours, après avoir suivi un grillage situé sur la gauche, le sentier se transforme également en piste tout terrain. On rencontre plus haut un croisement indiquant la direction à prendre pour se rendre au Gîte Le Chalet. On y rencontre également un sentier portant le nom amusant de "Mal au Ventre". A partir de ce point, le retour s'effectuera en majorité en descente, alternant les sentiers et portions de pistes. Les raccourcis reliant les lacets de la piste 4X4, bien marqués sur la carte IGN, ne sont pas tous praticables en raison de l'envahissement de la végétation et on voit très bien, dès les premiers mètres si on peut choisir le raccourci ou la piste. Les 500 premiers mètres du sentier de la Cape n'étaient pas entretenus au moment ce ces deux boucles mais ont dû l'être depuis), ne serait-ce que pour justifier des pancartes neuves qui y ont été installées. On croise plus bas le sentier qui rejoint l'Ilet Marron dans la forêt de bois de couleurs, en pleine descente vers la Ravine de la Cape et on retrouve à nouveau la vallée du Bras de la Plaine, 600 m plus bas. Après le passage de la ravine, on retrouve le croisement laissé en montant, et on descend en lacets pour franchir la Ravine Tabac puis à nouveau le Bras de Mahot. On retrouve le croisement des sentiers de l'Argamasse pour prendre le premier itinéraire vers la gauche sur le Sentier Le Doyen qui s'approche lui aussi du rempart en fin de parcours. On reconnait plus loin le croisement de Bellevue puis il ne reste plus qu'à reprendre le sentier du matin pour retrouver le véhicule au Kiosque Jean Lauret.
Tout au long du parcours, on marche souvent sur des goyaviers tombés des arbustes. Ils sont l'occasion d'une courte halte afin de se gorger de vitamines.
Très agréable randonnée qui peut s'avérer glissante à certains endroits en période pluvieuse. Les descriptions sont succinctes car les sentiers du parcours sont très bien marqués sur la carte et de très nombreuses pancartes guident sans aucune hésitation à chaque croisement. En cas de doute, prévoir le GPS dans le sac mais ne l'allumer qu'en cas de doute. Si toute la Réunion était balisée comme les Hauts de l'Entre-deux, ce serait un plaisir de randonner, renouvelé à chaque sortie.

Balises

Pas de balises

Profil

Plan de l'itinéraire

Itinéraire

Se rendre l'Entre Deux et traverser le village en prenant la direction de Citrons Galets - Rouler jusqu'au kiosque Jean Lauret et garer le véhicule sur le petit parking adjacent - Commencer la randonnée par le sentier qui débute à 2 mètres du kiosque et longe le rempart du Bras de la Plaine - A la pancarte en bois, tourner à gauche et grimper pour emprunter le Sentier des Trophées Mondiaux qu'on suit jusqu'à la réserve d'eau et la route - Suivre la route sur 15 mètres et obliquer immédiatement par l'escalier qui annonce la suite du Sentier des Trophées Mondiaux - Franchir la Ravine de l'Argamasse et rejoindre l'Ilet de l'Argamasse - Traverser la piste en terre et prendre en face le Sentier de la Cape - Suivre les pancartes aux différents croisements et bifurquer plus tard à gauche pour rejoindre Citrons Galets par la rive droite de la Ravine de la Cape - Le sentier se transforme en piste en terre qu'on suit jusqu'au croisement de la piste avec le Sentier Mal au Ventre et celui du Gite Le Chalet - Poursuivre de sentiers en pistes jusqu'au Gîte Le Chalet puis retrouver le véritable sentier de la Cape qu'on descend jusqu'au croisement du sentier de l'Ilet Marron - Prendre à droite, franchir la Ravine de la Cape et poursuivre sur le sentier de la Cape jusqu'à l'Ilet l'Argamasse - Au croisement, prendre à gauche sur la piste en terre qui très vite se transforme en Sentier Le Doyen - Suivre ce sentier jusqu'à la pancarte en bois rencontrée le matin et reprendre jusqu'au véhicule le même itinéraire que celui pris à l'aller.

La signalétique

La région de l'Entre Deux est celle de l'île qui comporte la meilleure signalétique. A chaque croisement de sentier, on rencontre des panneaux en aluminium ou matériaux composites de très bonne qualité. Espérons qu'ils ne serviront pas de cible comme c'est souvent le cas dans les endroits qui sentent parfois la poudre en période d'ouverture de la chasse.


Commentaires sur cette randonnée (3)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
JackAurel, 02/08/2018 16:48

Situation identique au 28/07/2018... En plus des éboulis, la végétation a repris le dessus du sentier La Cape. Arrivant du haut, nous avons dû rebrousser chemin...

Martial, 02/04/2018 09:32
Randonnée complétée

En complément de notre longue sortie d’il y a 2 jours et bloqué dans les éboulis, nous avons décidé René et moi de retourner sur les lieux à partir de l’argamasse pour constater de l’autre coté la teneur réelle de ces éboulis. Nous partirons donc des réservoirs situés au niveau du sentier des trophées mondiaux sur la route de la ravine des Citrons. Nous descendrons par le sentier le Doyen pour rejoindre l’Argamasse et emprunteront ensuite le sentier de la cape. Aucun soucis jusqu’à L’Argamasse, le sentier est propre, à partir de l’Argamasse, et à notre grande surprise, le sentier de la Cape est nettoyé jusqu’après la ravine Tabac, on arrive sans encombre à la jonction avec le sentier de citrons galets qui monte vers le gîte Émile. L’éboulis qui nous avait empêché de passer se trouve juste après, il est effectivement infranchissable en l’état, notre demi-tour de l’autre jour de l’autre côté était bien justifié, dangerosité extrême. Il est actuellement impossible par-là de rejoindre la jonction du sentier avec l’ilet Marron et de poursuivre vers la cape. Voir carte et photos jointes qui indique l’emplacement de l’éboulis, possible de remonter vers le gîte Émile par le sentier citron galet et de poursuivre la boucle vers l’argamasse et le sentier des trophées mondiaux pour le retour. Photos jointes

Martial, 29/03/2018 10:44
Randonnée complétée

Attention, une partie de cette randonnée est à délaisser pour l'instant et peut être pour toujours si aucun travaux n'est fait, ce qui est plus que probable. Dans le sentier de la Cape, un éboulis majeur à emporté le sentier à 4 endroits différents dans les lacets du sentier; il est très dangereux de tenter de les passer. De plus entre l'argamasse et la bifurcation du sentier de la cape, un autre éboulis à emporté tout le sentier, rendant le franchissement impossible. Il ne faut absolument pas emprunté en ce moment les sentiers entre l'argamasse et la jonction avec l'ilet marron et le sentier de la Cape. Il est à noté que le sentier de la Cape n'est pas marqué dans le dernier arrêté préfectoral des sentiers fermés. Photos jointes.

Randonnée ajoutée le : 01/09/2011