De Salazie à l'Ilet Fleurs Jaunes par Bois de Pomme

Difficulté
Facile
Indice de confiance Excellent
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 1h30
Distance 5.7 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 554 - 387 m
Dénivelé positif 350 m
Dernière mise à jour 04/06/2021

Pas d'hélicoptère pour transporter la bouteille de gaz

Il existe encore à La Réunion des villages isolés, sans électricité ou eau et surtout sans route pour les rejoindre. Les plus connus sont à Mafate où ils abritent près d'un millier d'habitants. Grand Bassin, au fond de la vallée du Bras de Ste-Suzanne se rejoint par un sentier sportif. Si les premiers sont ravitaillés par hélicoptère, le second l'est grâce au téléphérique situé à Bois Court. L'Îlet des Fleurs Jaunes, très proche de Salazie, semble tout aussi éloigné car le seul moyen de ravitaillement se fait à dos d'homme. Les habitants ont déserté l'îlet, se contentant d'y retourner en fin de semaine. Pourtant, une famille y vit encore à plein temps. Si madame se charge encore des sacs de commissions, son mari porte ceux de nourriture destinés à la volaille. Quant à la bouteille de gaz, très lourde, c'est le fils qui se charge de la rude tâche lorsque le gaz vient à manquer. Encore un îlet isolé de l'île où il vaut mieux préparer sa liste de courses sous peine de refaire le chemin inverse pour retourner à l'épicerie du village. En période de fructification, ne pas cueillir des fruits sans en avoir reçu l'autorisation.

La randonnée débute à Salazie, à l'aire de pique-nique que l'on rencontre immédiatement en sortant du village en direction de Bois de Pomme. Commencer par une portion de route, longer le terrain de sport qu'on domine, laisser l'impasse Papaya et sa quinzaine de boites aux lettres (Photo 1). La balade s'effectue sans difficulté malgré la route étroite mais sans grande circulation (Photo 2). Plus loin, on a de beaux points de vue sur le Plateau Wickers, la crête qui sépare du Bras de Caverne et une petite partie du barrage de récupération de l'eau partant vers la Rivière des Pluies, le Bras de Ste-Suzanne puis l'Ouest (Photo 3). La route effectue un angle vers la gauche puis traverse la partie la plus habitée de Bois de Pomme, un agréable village fleuri (Photo 4). L'oratoire sur la droite est le premier d'une longue liste jusqu'à l'Îlet Fleurs Jaunes (Photo 5). Emprunter le sentier qui prolonge la rue au prochain croisement (Photo 6). Il plonge rapidement vers la rivière par quelques lacets constitués de marches (Photo 7). La pente, assez forte, comporte quelques portions plus reposantes (Photo 8). La forêt est bien préservée et le sentier toujours propre même s'il est un peu boueux près le la rivière  (Photo 9). On atteint assez rapidement la passerelle enjambant la Rivière des Fleurs Jaunes (Photo 10). On devine, vers l'amont, le canyon de la rivière en direction de la Mare à Martin (Photo 11). Vers l'aval, c'est un autre barrage récupérant l'eau qui vient s'ajouter à celle de la Rivière du Mât en direction de l'Ouest (Photo 12). Une pente raide débute par des marches parfois assez hautes (Photo 13). Plus haut, des murets en ruine bordent d'anciennes cultures recouvertes de goyaviers (Photo 14). Arrive la pente la plus importante de la sortie avec de nouvelles marches et quelques lacets où l'on pense immanquablement au fils avec la bouteille de gaz sur le dos (Photo 15). Il doit être heureux de poser son fardeau sur une des pierres plates de l'héliport bordé d'un superbe pied de camphrier (Photo 16). L'héliport n'est utilisé qu'en cas d'évacuation sanitaire. On retrouve les cultures encore exploitées et comportant beaucoup de fruitiers près d'une case difficile à distinguer (Photo 17). Le sentier passe près de l'ingénieux système de récupération de l'eau, abondante dans cette région (Photo 18). L'électricité est produite par des panneaux solaires. Le sentier traverse de nouvelles zones empierrées (Photo 19), un gué puis se termine après une dernière montée à la maison habitée à l'année (Photo 20). Reprendre le chemin inverse et franchir à nouveau le gué (Photo 21). Redescendre jusqu'au croisement de sentiers repéré à la montée et partir à gauche sur le même type de sentier mais plus plat (Photo 22). Le petit affluent de la Rivière des Fleurs Jaunes se franchit cette fois sur un petit pont rudimentaire (Photo 23). Un grillage entoure plus loin une propriété isolée (Photo 24). La case en tôle est de bonne facture et le jardin très fleuri, ce qui donne envie de venir y habiter quelques jours mais peut-être pas en permanence (Photo 25). Le jardin abrite diverses plantes qui pourraient permettre d'y vivre en presque autarcie (Photo 26). Plus haut, une barrière marque la fin de cette deuxième incursion. Faire demi-tour puis revenir vers Salazie par le même itinéraire.

Balises

Pas de balises

Profil

Plan de l'itinéraire

Itinéraire

Se rendre dans le Cirque de Salazie - Passer le pont vertigineux de la Rivière du Mât à l'entrée de la ville - Prendre la route du Bois de Pomme puis stationner au premier kiosque de pique-nique - Débuter la randonnée par la route et rejoindre le sentier de l'Îlet des Fleurs Jaunes – Descendre à la rivière et franchir la passerelle – Remonter par le sentier vers l'îlet le plus haut et faire demi-tour – Prendre à gauche au premier croisement et se rendre au deuxième îlet – Faire à nouveau demi-tour puis regagner l'aire par le même itinéraire.


Commentaires sur cette randonnée (4)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Sabine05, 15/11/2020 13:34
Randonnée complétée le 15/11/2020 en 1h45

Fait ce jour. Aucune difficulté à signaler.

Christian Léautier, 13/07/2020 17:39
Randonnée complétée le 12/07/2020 en 2h10

Sympa cet ilet Fleurs jaunes, bien propre et fleuri, parsemé de coquettes cases bordées de murets en pierre. Tout ça me fait penser à Grand Bassin. Pour aller dans la rivière Fleurs Jaunes, un peu en descendant, avant la passerelle un discret sentier part à droite vers les installations de pompage. Pas pris vu le temps exécrable ce jour sur Salazie. Depuis la passerelle il m'a même semblé deviner un sentier en rive gauche ? Affaire à suivre.

cedgone, 22/05/2018 06:19

Bonjour,
Le passage dans le bois peut donner lieu à des vertiges - peur du vide, c'est un sentier en lacet et ça descent vite.
Il me semble qu'il est possible dans ce cas de contourner ce passage par la route.
Cédric.

Plein Sud, 10/10/2016 19:16

Balade agréable faite le 8 octobre. Le sentier est très bon, malgré les pluies des jours précédents. Pas de boue ou de passages glissants.

Randonnée ajoutée le : 04/06/2021