De Peter Both au Pavillon par l'Îlet Haute

Difficulté
Facile
Indice de confiance Excellent
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 2h
Distance 5.6 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 874 - 390 m
Dénivelé positif 350 m
Dernière mise à jour 02/12/2019

Ilet Haut pour l'ONF, Haute pour l'IGN

Si rejoindre le Pavillon à partir de Cilaos ou Palmiste Rouge est une épreuve sportive réservée aux randonneurs entraînés, effectuer cette courte balade de Peter Both vers l'Îlet Haute est à la portée de toute la famille. C'est l'occasion pour tous de remonter vers cette zone déchiquetée entre la Petite Caverne et l'Îlet Haute pour y admirer des panoramas uniques. La descente depuis le petit village est assez forte sur de hautes marches mais la distance est courte. Le gué se passe sans mouiller les pieds si l'on prend garde de bien choisir les rochers. La remontée comporte quelques fortes pentes mais très surmontables. C'est surtout la chaleur qui peut incommoder aussi ne pas oublier d'emporter de l'eau La descente vers le Pavillon permet de voir les lacets de la route de Cilaos à partir de ceux, courts et serrés, du sentier souvent glissant en raison des aiguilles de filaos qui recouvrent le sol.

La randonnée débute à l'entrée du petit village de Peter Both dominé par le très pointu Piton Papangues et le Piton Fougères. Le sentier commence près d'une habitation dont le propriétaire est fort irrité des détritus laissés chez lui par les randonneurs. Espérons que ceux qui lisent cette fiche n'en fassent jamais partie ! Le sentier longe quelques cases avant de plonger vers le Petit Bras de Cilaos en offrant dès le départ d'imposants panoramas sur le Dimitile (Photo 2. Un embranchement privé sur la gauche mène à d'autres cases et à un éperon qui s'avance d'une centaine de mètres (Photo 3). Le propriétaire des lieux y a installé un petit kiosque où il vient souvent se régaler des paysages qui l'entourent. Pas de jalousie car on a les mêmes depuis le sentier. On voit très bien en direction de l'Îlet Haute, ce qui permet d'évaluer d'un seul coup d’œil le chemin à parcourir (Photo 4). La végétation est assez pauvre tout au long de la descente (Photo 6). On rencontre des barbelés sur la gauche puis une case entourée de quelques cultures (Photo 7). La descente s'intensifie jusqu'au croisement du sentier venant de Palmiste Rouge. Poursuivre vers le torrent qu'on entend de plus en plus. On parvient rapidement au Petit Bras de Cilaos qui se franchit par un gué sur de gros galets. En face, les hautes herbes peuvent faire craindre une disparition du sentier mais on le repère très vite partant sur la gauche dans les filaos pour atteindre le haut du gros rocher qui domine le cours d'eau (Photo 9). Un petit bassin peut inciter à la baignade, sachant que la randonnée est courte (Photo 10). La montée de 300 mètres débute à ce rocher sous les filaos, bois d'olive et dans les herbes (Photo 11). La pente est toujours raisonnable sur un sentier de bonne qualité comportant le plus souvent des marches (Photo 12). Grâce à la présence d'eau ou à une meilleure exposition les filaos rabougris ont pris de la hauteur (Photo 13). Les paysages varient du jaune au vert foncé vers Palmiste Rouge et Peter Both (Photo 14). Par moments, de petites sentes partent vers la droite pour profiter de nouveaux points de vue et pour admirer la vallée du Petit Bras de Cilaos. Attention à la chute si l'on s'approche trop du bord (Photo 15). La pente devient de plus en plus faible dans les hautes herbes (Photo 16). Il faut même parfois aborder quelques courtes descentes offrant de belles vues sur les pitons déchiquetés ou les effondrements le long du rempart du Dimitile (Photo 19). On parvient à de petites ravines à peine humides d'où proviennent des tuyaux de récupération vers les sources. En traversant une ravine, un passage particulièrement étroit est sécurisé par un câble. Les tuyaux se multiplient le long du sentier en direction de l'îlet. On devine, à les voir au sol, que l'eau fraîche ne doit guère parvenir aux cases. Après une descente vers une dent rocheuse difficile à grimper (Photo 20), on arrive en quelques lacets au-dessus des habitations qui occupent une grande partie du plateau (Photo 21). On aperçoit quelques toitures mais surtout de grosses touffes de bambous, des palmistes et quelques cultures. La première case rencontrée est un gîte qui souffre sans doute du manque de touristes et semble abandonné (Photo 22). La traversée est rapide sur un sentier étroit et assez caillouteux, moins agréable que celui emprunté depuis le gué. Délaisser les sentiers partant de chaque côté vers les propriétés privées et arriver à un oratoire rempli de statuettes (Photo 23). Profiter de nouvelles vues sur le plateau avant d'entamer la descente vers le Pavillon. Le sentier est large et bien entretenu. La présence de filaos de chaque côté explique cette importante couche d'aiguilles qui peuvent s'avérer glissantes (Photo 24). Le sentier plonge de plus en plus et comporte des dizaines de lacets courts et pentus. Il contourne une ancienne zone d'éboulis avant de devenir plus rocheux (Photo 25). On remarque de plus en plus souvent la route de Cilaos et ses virages du côté du Pavillon ou en remontant vers le sentier Burel. Il s'assagit à l'approche du Petit Bras de Cilaos. Les chocas envahissent le sous-bois (Photo 26). L'ancien sentier part sur la gauche et mène en aval du pont du Pavillon. Poursuivre jusqu'au cours d'eau qu'on franchit à gué près d'un toboggan se terminant dans un bassin (Photo 27). De l'autre côté, le sentier reprend en montée facile sur marches dans une végétation de chocas et faux poivriers (Photo 28). On rejoint très vite la route de Cilaos après une courte descente. Prendre à gauche, passer un virage et arriver au Pavillon, fin de la traversée.

Balises


Rares balises

Profil

Plan de l'itinéraire

Itinéraire

Se rendre dans le Cirque de Cilaos à partir de la Rivière - Rouler jusqu'au Pavillon puis attendre le bus à l'arrêt - Monter avec le bus jusqu'à Peter Both, arrêt "le Rocher" - Entamer la descente vers le Petit Bras de Cilaos par le sentier - Franchir le gué et remonter en face vers l'Îlet Haute - Rejoindre le Pavillon par le sentier en forte descente en lacets.
On peut effectuer une boucle complète mais la route, très sinueuse, accueille des automobilistes très pressés par moments !


Commentaires sur cette randonnée (4)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Suepairpiénu, 05/12/2019 09:17

Entièrement d'accord avec Christian L. et Sophie M. : l'Îlet Haute est un endroit charmant méconnu des touristes. J'ai une préférence pour la partie entre l'Îlet et le petit Bras de Cilaos.

Fanch, 02/12/2019 19:19
Randonnée complétée le 24/08/2019 en 2h00

Un secteur que je connais très bien pour l'avoir pratiqué à nombreuses reprises. Il est également possible de rejoindre certains captages et découvrir de petites chutes et bassins. Mais la difficulté augmente alors.

Christian Léautier, 02/12/2019 17:46
Randonnée complétée le 02/12/2019 en 2h10

Je me demande si cette superbe rando n'est pas encore plus superbe dans l'autre sens. On arrive en haut du sentier au niveau de l'oratoire (photo 23) et là on découvre , comme par surprise des panoramas grandioses qu'on va pouvoir suivre un bon moment avant de plonger dans la forêt. Quoiqu'il en soit, moi aussi je recommande! Dans ce cas, bus Alternéo 60 jusqu'au Pavillon depuis St Louis et retour 2h plus tard à l'arrêt "le Rocher" juste au débouché du sentier, un peu en dessous de Pieterboth...ce qui permet de bien apprécier tranquillement les paysages en se mettant bien devant, à droite dans le bus en montant ...et à gauche en descendant.

Martial, 02/12/2019 09:53
Randonnée complétée

D'accord avec Sophie, de magnifiques paysages dans ce cirque très sauvage et aux sentiers parfois très étonnant.

Sophie M, 02/12/2019 08:15
Randonnée complétée

Très joli coin de Cilaos, délaissé par les touristes alors qu'il présente de fabuleuses vues du cirque.

Randonnée ajoutée le : 02/12/2019