Le tour de l'aéroport de Pierrefonds

Difficulté
Très facile
Indice de confiance Excellent
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 2h
Distance 8.2 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 53 - 4 m
Dénivelé positif 60 m
Dernière mise à jour 20/01/2019

Huit kilomètres de grillage

Idéale en footing, cette boucle en région chaude présente également des avantages en marchant.

Pierrefonds accueille dans le sud-ouest de l'île un aéroport et la grande caserne du 2ème régiment de parachutistes d'infanterie de marine. Les deux entités se touchent et sont entourées de plus de huit kilomètres d'un haut grillage surmonté de trois rangées de barbelés. Impossible donc de se perdre en suivant les pistes et sentiers qui longent ces clôtures. Quelques magnifiques panoramas sur les crêtes du Dimitile, la Chaîne du Bois de Nèfles ou sur l'océan permettent d'oublier un peu le caractère "carcéral" de la boucle. L'endroit ne rebute pas les marcheurs qu'on croise nombreux ou les militaires qui courent en groupe. En effectuant deux fois la boucle au petit trot, on a là un excellent exercice d'entraînement sans pentes ni descentes dans une région assez chaude qui impose de se munir de suffisamment de boisson.

La randonnée débute à l'aéroport où il est très facile de stationner sur le parking gratuit. Partir plein ouest et longer les nombreuses écoles de pilotage ou de parachutisme avant d'emprunter la piste caillouteuse qui longe le grillage de la zone d'atterrissage. Sur la droite quelques champs ou prairies bordent la piste (Photo 1). On bénéficie de beaux panoramas sur l'ensemble des hautes chaînes de l'île (Photo 3). Ce chemin effectue un grand virage à gauche pour contourner le début de la piste d'atterrissage puis repart dans l'autre sens en longeant le littoral (Photo 5). On passe quelques propriétés privées puis on parvient au champ de tir du régiment (Photo 8). Préférer cette boucle tôt le matin ou en fin de semaine car l'endroit est interdit lors des séances de tir (en règle générale le mardi et le jeudi). A partir du champ de tir, un sentier part sur la droite, parallèle à la piste et chemine dans les chocas, poivriers et maniocs marrons rabougris (Photo 10). Le sentier est toujours visible et serpente entre de gros cailloux. Il est possible de se rapprocher par endroits de la côte couverte de galets battus par les vagues (Photo 14). Quelques grands cairns sont édifiés depuis fort longtemps en bordure de sentier (Photo 17). A la fin de la piste, le sentier et la piste se poursuivent en direction de Saint-Pierre. Prendre à gauche avant la grande zone de panneaux photovoltaïques et rejoindre le sentier qui débute entre deux grillages, l'un de l'aéroport, l'autre de la ferme (Photo 21). La pente est faible jusqu'aux premières installations militaires. On longe ensuite toute la caserne avant d'arriver au poste d'entrée puis aux ronds-points vers l'aéroport. La route qui rejoint l'aéroport est large et bordée de verdure (Photo 28). La circulation peut y être importante en fonction des horaires mais de larges trottoirs permettent de marcher sereinement jusqu'au parking du départ.

Particularités

Balises

Pas de balise

Profil

Plan de l'itinéraire

Itinéraire

Se rendre à Pierrefonds entre Saint-Louis et Saint-Pierre et rejoindre l'aéroport - Stationner sur le parking voyageurs puis débuter la boucle par la piste qui longe les clôtures - Contourner les pistes d'aviation et revenir vers Saint-Pierre en suivant chemin ou sentier - A la ferme photovoltaïque, prendre à gauche puis poursuivre en longeant la clôture du régiment parachutiste - A la route, prendre à gauche et regagner le parking aéroportuaire.


Commentaires sur cette randonnée (7)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Plein Sud, 12/08/2019 18:16

Une curieuse petite sortie où l'on trouve un petit peu de tout et peu de choses en particulier. Pas vraiment une sortie d'agrément entre grilles, grillages et littoral peu hospitalier .Entre activités agricoles et industrielles et grilles et grillages . Entre activités aéroportuaires et militaires ... engrillagées. Un mélange un peu détonant pour le randonneur péï ,même sans les fameuses "séances de tir" en bord de mer (je confirme pas de séances le dimanche).L'amusant c'est que ça pourrait ressembler à une aventure peu exotique de "Tomb Raider" !! Hélas,peu d'activité dans le ciel ce dimanche pour égayer le parcours, mais une mer houleuse et quelques bonnes rafales de vent. Un plan "B" assez décalé, à faire si l'occasion se présente pour l'atmosphère un peu spéciale de l'endroit ou par simple curiosité.

Fanch, 20/07/2019 08:07
Randonnée complétée le 20/07/2019 en 1h30

Boucle originale, parfaite pour un décrassage

Noune, 22/05/2019 14:59
Randonnée complétée le 22/05/2019 en 1h40

Fait ce matin, par temps bien nuageux et heureusement car en effet très très peu d'ombre!
Jolies vues sur le Dimitile et sur l'océan.
Assez original comme balade, c'est pas tous les jours qu'on fait le tour d'un aeroport et d'une caserne militaire, qu'on voit des dizaines de petits bonshommes descendre du ciel en parachute au dessus de notre tête pendant que l'on traverse une "zone de tirs"!! bien qu'il n'y ait pas vraiment d'intérêt quant à la beauté du paysage et que, comme bien souvent malheureusement, les abords du sentiers soient jonchés de déchets en tout genre, curiosité et adrénaline sont au rendez-vous 😆

orando974, 20/01/2019 20:56
Randonnée complétée le 20/01/2019 en 2h50

Comme Martial, je conseil aussi de faire cette boucle avec celle autour de la Pointe du Diable. Cela permettra d'autant plus de passer sur l'ancien pont du chemin de fer au niveau de la Ravine des Cabris. Pour ceux qui veulent éviter une partie de la route menant à l'aéroport, prendre le Chemin des Pêcheurs (voir carte). Si on effectue cette boucle dans le sens des aiguilles d'une montre, après le grand virage à la pointe Nord-Ouest de l'aéroport, le Chemin des Pêcheurs est le troisième à gauche. Sa passe encore malgré les hautes herbes.! Sinon c'est une rando très agréable quand il n'y a pas trop de soleil et à faire de préférence tôt le matin, en hiver ou en fin d'après-midi. Gare aux séances de tir !

JPG, 17/12/2018 11:03

Martial : nouvelle boucle à partir de la Pointe du Diable réalisée récemment et fiche en cours de rédaction (Randonnée 1703). On peut effectivement relier les deux boucles.

Martial, 17/12/2018 09:22
Randonnée complétée le 16/12/2018 en 3h00

Mon conseil pour cette sortie, se garer au petit parking aménagé face à la pointe du diable ; cela va sensiblement rallonger la sortie et la porter à prés de 14 kilomètres, mais en améliorer nettement l’intérêt général et sportif.
En effet, la pointe du diable au lever du soleil est tout à fait magnifique, n’hésitez pas à aller jusqu’au bout de la pointe.
Restez sous la falaise du cap Rond et rejoindre la trace de la fiche quelques centaines de mètres plus loin.
Je préférerai commencer par le bord de mer, ayant le soleil dans le dos le matin, c’est préférable pour les photos ; je prendrai donc la trace en sens inverse.
Pour ceux qui sont susceptibles d’être gêné au moment des tirs ; il est possible de passer quand même en descendant sous la falaise, et de marcher sur les galets sous le cap Long ; vous ne risquez plus rien, étant protégé par la falaise et vous ne serez plus visible de la sentinelle qui empêche le passage, la sortie se fait après la zone interdite.
Beaucoup de souvenirs en longeant la zone militaire du 2eme RPIMA ou j’ai eu la chance de servir il y a près de 30 ans.
Une sortie agréable, en cette saison, nécessaire d’en prévoir la fin avant 9h, même si ce matin, le ciel un peu couvert et la brise était fort agréable ; pour les gens du sud, pourquoi pas après la brocante du marché de gros du dimanche matin à St Pierre.
Photos jointes

Christian Léautier, 05/12/2018 10:10
Randonnée complétée le 04/12/2018 en 3h00

Boucle effectuée conformément à la fiche mais en partant de l'arrêt de bus "aéroport" près du 2è RPIMA (Cars Jaunes S3 ou S4 ou Alternéo "littoral") et cela jusqu'au champ de tir car sommation de ne pas aller plus loin!! Tirs tous les mardis et jeudis matin de 8h à 11h environ ! -et on est malheureusement mardi matin- donc,bien sûr!!, je n'insiste pas. Retour par l'allée des Cèdres vers le carrefour St Louis-vers Bois d'Olives.. jusqu'à l'arrêt bus du même nom ("Allée des Cèdres") :j'attends le bus 1mn (chance) pour un retour assis sur 1,5 kms seulement mais il fait tellement chaud , jusqu'au point de départ de mon circuit. De là, je repars dans l'autre sens par rapport à la fiche en longeant la caserne et les fermes photovoltaïques et cela jusqu'à la butte de tir (ça tire toujours!) et donc demi tour même si on en a pas spécialement envie ."Randonnette" sur un parcours presque plat et peu caillouteux :on peut donc se délester des chaussures de rando pour troquer même des "savates 2 doigts" et cela pour plutôt se charger de bouteilles d'eau car sur 8 kms j'ai compté au total environ 200m de zones d'ombres...On voit des avions ,des ULM , des hélicos, des bateaux: on peut alors rêver (ou planer! car il y a des planeurs) et oublier les 8 kms de grillages pour cette invitation au voyage qui permet alors ,la tête en l'air ,de gagner 1 coeur de plus d' 'intérêt général ,rendant le parcours un peu plus agréable à défaut d'être génial.

Randonnée ajoutée le : 28/11/2018