Le tour de la Chaîne du Bois de Nèfles depuis le Gol les Hauts

Difficulté
Difficile
Indice de confiance Bon
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 6h30
Distance 18.5 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 1317 - 340 m
Dénivelé positif 1050 m
Dernière mise à jour 05/09/2018

Moitié route, mais agréable dans les cannes

La Chaîne du Bois de Nèfles se remarque de très loin lorsque l'on roule sur la voie rapide entre l'Etang Salé et Saint-Pierre. Elle cache les Makes qui sont nichées au nord et protège le village des vents. La montée depuis le Gol les Hauts avoisine les 1000 mètres mais les 600 premiers mètres s'effectuent sur route. Le simple fait de marcher sur le goudron ou le béton peut rebuter de nombreux randonneurs. Pourtant, il est parfois très agréable de traverser des régions pour découvrir de nouveaux paysages, rencontrer des habitants ou apprendre à connaître leur habitat. Les routes sont étroites, les raccourcis fréquents, la circulation est très limitée excepté à l'heure d'embauche ou de début des classes. La montée à la Butte Fougères est parfois un peu raide mais les panoramas sur le Dimitile, le rempart de Bayonne, la côte ou le Cirque de Cilaos font vite oublier l'effort. La forêt sombre de cryptomerias vaut vraiment le détour, tout comme la ravine souterraine d'un affluent du Bras Patates ou les champs cultivés de la Plaine du Bois de Nèfles. La descente vers les Canots peut s'effectuer de deux manières : la courte qui descend sérieusement ou la longue plus accessible en poursuivant vers le Trou ou le Grand Serré.
D'autres détails et images de cette boucle sur le site de Ludovic Payet

La randonnée débute ici près de la grande réserve d'eau du Gol les Hauts. Ce départ présente l'avantage d'effectuer la montée complète en début de boucle même s'il faut en faire une grande partie sur route. Le nombre de routes, rues ou raccourcis étant assez important, il est conseillé de suivre la trace à télécharger ci-dessous. On traverse plusieurs champs de canne à sucre ou de cultures diverses. Les chouchous sont omniprésents sur le bord de la route (Photo 5). Toutes les cases sont fleuries et les habitants rencontrés ne demandent qu'à discuter quelques minutes. Certaines portions sont assez raides et c'est penché vers l'avant que la montée s'effectue (Photo 1). Les panoramas sur la mer sont nombreux (Photo 3) ainsi que sur la Chaîne du Bois de Nèfles (Photo 4). Après un peu plus de 5 kilomètres, on trouve une piste partant sur la gauche qui se transforme très vite en sentier, envahi de hautes herbes (Photo 8). Heureusement, cet envahissement est de courte durée. Le sentier grimpe régulièrement sur des lacets, des marches ou portions terreuses. Les goyaviers prennent possession des sous-bois. Plus haut ils seront supplantés par les longoses qu'on ne quittera guère jusqu'aux Canots (Canaux sur certaines cartes). Plus on monte et plus les panoramas s'élargissent du Morne Langevin à l'horizon jusqu'à la côte très urbanisée (Photo 9). Sur la gauche on aperçoit la faille profonde la vallée du Bras de Cilaos. Les fougères, branles verts et quelques bois de couleurs réussissent encore à résister à l’envahisseur, mais pour combien de temps (Photo 11) ? Débutent alors les panoramas grandioses sur le cirque de Cilaos, le Dimitile ou la chaîne des Bénares (Photo 12). La descente débute à un oratoire en direction de la grande forêt de cryptomerias qui envahit une bonne partie du paysage et les flancs du Piton Cabris (Photo 19). On parvient rapidement à la forêt sombre où il fait presque nuit, surtout si les nuages sont en place (Photo 20). Le sentier, très discret qui part sur la droite file vers le Piton Cabris et la Fenêtre des Makes. Le cheminement s'effectue sur les racines des conifères jusqu'au croisement des sentiers venant du Bras Patates ou des Canots. Partir à gauche pour parvenir très vite à des zones cultivées et les quelques cases des petits agriculteurs de la Plaine du Bois de Nèfles (Photo 21). Les vastes étendues jadis recouvertes de cultures sont désormais d'immenses champs de vigne marronne ou longoses. On frôle la longue caverne de la ravine souterraine qui se rejoint par un court sentier végétalisé. Le sentier se poursuit vers une autre zone cultivée puis pénètre dans la forêt de bois de couleurs qui recouvre les remparts du Bras Patate coulant dans le bas. Le sentier, souvent boueux, est parfois envahi de vigne et de longoses mais ne se perd pas de vue (Photo 22). On entame alors une longue traversée sur les racines en effectuant souvent des petits montées et descentes jusqu'au croisement de deux sentiers (Photo 23). Celui de droite mène au Grand Serré et aux Canots en suivant la vallée du Bras Patate ; celui de gauche finit au même endroit mais en suivant le Bras des Chevrettes au milieu d'une belle forêt de bois de perroquets. La descente est parfois très abrupte et glissante sur des marches plus ou moins hautes. Il faut près d'une heure de marche dans cette forêt très sombre pour arriver à l'ancienne zone de pique-nique qui est désormais totalement abandonnée (Photo 24). Le village des Canots n'est qu'à quelques centaines de mètres et les coqs ou chiens se font entendre. Il est possible de partir à gauche à la première rue mais cette reconnaissance passe au plus près de la chapelle du village (Photo 25). La jonction avec le Gol les Hauts empruntera principalement la route. Il est très agréable de dénicher entre les maisons la ruelle qui coupe au travers en suivant la petite ravine, affluent du Bras des Chevrettes (Photo 26). Un autre raccourci intéressant se situe à la fin du Chemin du Bassin Pilon qui est une adorable petite route bordée de canne (Photo 27). Filer tout droit au croisement, descendre pour traverser le gué de la Ravine des Merles et poursuivre sur un sentier jusqu'au hameau Chemin Richard. Après 18 km de routes et sentiers, pourquoi ne pas terminer cette boucle par une courte escapade pour voir bassins, petites cascades et fond de galets en longeant au plus près la Ravine Richard avant d'arriver aux terrains de sport ? Le détour est minime et le retour au parking s'effectue encore par des pistes et sentiers de raccourcis (voir trace).

Balises

Pas de balise

Profil

Plan de l'itinéraire

Itinéraire

Se rendre à Saint-Louis et prendre la direction des Makes par la D20 - A la D3, tourner à droite vers le Ruisseau puis à gauche vers le Gol les Hauts - Stationner près de la réserve d'eau et de l'école - Débuter la boucle en remontant vers le Tapage et la Ligne Chevalier par les routes et raccourcis de la trace GPS - Suivre le sentier jusqu'à la bifurcation du sentier de Bras Patate et prendre à gauche pour traverser la Plaine du Bois de Nèfles - Poursuivre vers le Trou et prendre le sentier de gauche en direction des Canots - Après la chapelle du village, marcher en direction du Gol les Hauts en utilisant le raccourci traversant la Ravine des Merles - Au Chemin de Grand Fond, regagner le véhicule ou poursuivre comme ici vers les deux cascades de la ravine Richard - De nouveaux raccourcis permettent de trouver le point de départ.


Commentaires sur cette randonnée (6)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Sophie M, 05/09/2018 17:26

Petite variante faite ce jour, pour éviter 5 km de route (marcher sur le béton ou les pistes ne me dérange pas mais marcher entre les habitations j'aime moins) prendre le bus 28 en face de la Mairie de la Rivière st Louis, il nous dépose au début du sentier une demi-heure plus tard. A la fin de la rando en forêt, descendre le chemin de la Forêt, il débouche sur l'arrêt de bus (n°29 ou 31) qui ramène à la mairie en 30 minutes. Attention bien se renseigner sur les horaires car il y en a peu et pas toujours le dimanche. Comme cela a raccourci la marche, je suis montée jusqu'au kiosque puis la "première" fenêtre (pas celle du parking), et suis redescendue par le Bras Patate. J'ai retrouvé le sentier des Canots plus bas. Au total 13 km, +600 et -1000 m. Le sentier est en parfait état partout ! Je confirme l'accès à la "caverne", très visible ; à l'entrée de la caverne, Fakir et al. ont ramené/déplacé de gros cailloux et des branchages, mais cela passe finalement assez bien. De superbes vues et pas de boue, et plein de chants d'oiseaux.

Christian Léautier, 15/06/2018 17:35
Randonnée complétée le 15/06/2018 en 6h00

Les 3 coeurs pour l'intérêt général et sportif sont mérités! Des panoramas à presque 360° exceptionnels: la côte sud, la plaine des Cafres et le volcan, le cirque de Cilaos de toute beauté, la chaine du bois de Nèfles....Un sentier net et pas dangereux avec des paysages variés..Fait en 6h le copier-coller de la rando proposée grâce à la fiche "technique" irréprochable du site. Fier d'avoir gagné 1/2 h-c'est très rare en ce qui me concerne-- par rapport au temps indiqué par randopitons malgré les nombreux arrêts photos (c'est peut être comme pour le vin, plus je vieillis plus je m'améliore???) Petit bémol: la montée, longue et raide sur le bitume du Gol les Hauts vers la ligne Chevalier très encombrée: bus scolaires, voitures...Une suggestion: prendre le bus Alternéo 28 ou 33 au Gol les Hauts qui vous amène à l'arrêt "sentier des Makes" : on ne peut pas mieux rêver. Ps: l'accès vers la ravine souterraine -tout petit détour intéressant- bien dégagé par rapport il y a 3-4 ans; pour le retour chemin Richard, bonus, prendre à dr aux boites aux lettres 67-69 une toute petite ruelle, ce qui permet un peu moins de route et un peu plus de ravine (des Merles), un peu plus de bassins et de fraicheur, ce que ma chienne a beaucoup apprécié en dessous du stade pour des galipettes dans l'eau. Quant au classement en difficile de la boucle cela vient,pour moi: de la montée raide jusqu'à la Butte Fougères, de la descente tout aussi raide et boueuse vers les Canots et bien sûr des 18 kms à avaler mais pas de risque de vertige ou de se perdre,même sans GPS, la carte IGN et les explications claires et précises de randopitons suffisent amplement pour réussir cette très belle rando.

orando974, 14/06/2018 15:16
Randonnée complétée le 12/06/2018 en 6h30

Randonnée très agréable, pas trop dure, avec des panoramas magnifiques sur le Sud et le Cirque de Cilaos. À faire et à refaire !

JPG, 14/06/2018 15:06

Ousarsiph2 : J"ai participé en 2015 aux études de réhabilitation de ce sentier mais la mairie de Saint-Louis semble avoir abandonné ce projet. Dommage car il permettait également de rejoindre le sentier de Cap Dégout, plus au nord.

Ousarsiph2, 14/06/2018 10:27
Randonnée complétée

Bonjour. Boucle faite dans l'autre sens il y a quelques mois, en montant par la sentier qui passe vers la source Blanche et le Trou. En redescendant de la Ligne Chevalier j'avais tenté, pour réduire la boucle, le raccourci entre le réservoir et le point 538 (sentier en pointillés sur la carte) mais ça ne passe pas, il faut continuer sur la route.

jpv97410, 14/06/2018 09:03
Randonnée complétée le 12/06/2018 en 7h00

Circuit très varié, beaucoup de paysages sur le cirque de Cilaos. Très belle randonnée.

Randonnée ajoutée le : 13/06/2018