Maurice - La montée au Pouce à partir de Möka

Difficulté
Moyen
Indice de confiance Bon
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 2h
Distance 4.4 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 812 - 390 m
Dénivelé positif 420 m
Dernière mise à jour 08/12/2018

Le meilleur point de vue sur Port Louis

Le Pouce est une des ces nombreuses montagnes de Maurice, usées par l'érosion des deux derniers millions d'années. Les pointes acérées de leurs sommets ne laissent pas imaginer qu'on peut les atteindre alors que les sentiers sont toujours là à condition de savoir les dénicher ou de connaître leur emplacement. Le Pouce est moins difficile qu'il n'y paraît et il est fréquent d'y voir des familles entières qui montent dans la bonne humeur pour partager un moment sportif. La dernière portion pour atteindre le sommet du Pouce est très raide mais sans danger car il y a peu d'à-pics dangereux.

La randonnée débute par une large piste qui passe près de quelques cases (Photo 1). La pente est douce et sans difficulté. Sur la gauche, un panneau en bois indique quelques directions et temps de marche, en prévoyant 2h10 pour le Pouce (Photo 3). Prendre un peu à droite et longer une piste très caillouteuse qui débute près de grands eucalyptus avant de pénétrer sous le couvert des jamrosas qui créent une ombre agréable (Photo 5). Plus loin, la piste se rétrécit et se transforme en sentier constitué essentiellement de gros cailloux qui mettent à mal les chevilles (Photo 6). La végétation se raréfie très vite et le sentier effectue un lacet vers la droite. On longe alors une haute barre rocheuse infranchissable qui comporte des barres en bois fixées horizontalement sans qu'on en devine la raison (Photo 7). Les singes aperçus plus loin dans la vallée n'ont nul besoin de ces barres pour passer les rochers et elles sont trop fragiles pour ralentir d'éventuelles chutes de pierre. Le sentier, toujours aussi caillouteux, commence à grimper de plus en plus (Photo 8). Après quelques lacets, on parvient à un minuscule oratoire bleu au début d'un petit plateau. Profiter des panoramas sur l'île avant qu'ils s'élargissent jusqu'aux 360 ° du sommet. Les cailloux disparaissent enfin pour être remplacés par de l'herbe et de la terre. Une bifurcation sur la gauche permet de rejoindre Port Louis. Le sentier se poursuit sur la droite dans les goyaviers (Photo 13), longoses et magnifiques palmiers. Il serpente sans difficulté par une pente raisonnable et parfois un peu glissante. Les longoses se multiplient et remplacent les goyaviers, chacun luttant pour l'envahissement des flancs escarpés du Pouce (Photo 14). On parvient à un nouveau petit plateau où les panoramas ont encore grandi. Le Pouce, droit devant, affiche son sommet qui semble proche (Photo 15). La pente, à vue d'œil, est extrêmement raide sur les derniers 30 mètres. Cette partie est déconseillée aux personnes sujettes au vertige. L'ascension débute dans une forêt de goyaviers puis de bois de couleurs de petite taille en raison des vents violents qui balaient les cimes à longueur d'année. Le sentier comporte de très hautes marches qui, liées à la verticalité des lieux, créent la seule véritable difficulté de la sortie (Photo 19). Ici, pas d'à-pic vertigineux mais un profond sillon creusé par les milliers de passages, beaucoup plus sécurisant que les roches lisses rencontrées sur d'autres pics (Photo 20). Les mains sont nécessaires pour assurer la sécurité car on trouve très rarement des câbles de mains courantes à Maurice. Le sommet de quelques mètres carrés comporte de grosses roches et un peu de place pour les randonneurs essoufflés (Photo 21). Port Louis occupe une large part du panorama côté océan (Photo 23) et tout le tour du Pouce est occupé par les pitons alentour, un spectacle garanti. Attention, le vent peut être violent. Après s'être régalé du spectacle, la descente peut débuter par le même itinéraire (Photo 25) en prenant garde lors de certaines portions pentues où il est préférable de s'asseoir avant de poser les pieds. Arrivés au plateau près des bois de couleurs, le reste de la descente est un plaisir.

Balises

Rares balisages

Profil

Plan de l'itinéraire

Itinéraire

Rejoindre Möka à partir de Port Louis ou de Quatre Bornes par la M3 ou la M1 jusqu'au grands échangeurs de Martindale – Prendre la Bois Chéri Road au nord de Möka qui longe la rivière Möka en direction de Roselyn Cottage – Dans un grand virage de la route vers Circonstance, repérer le panneau marron annonçant le Pouce sur la gauche – Rouler jusqu'au bout de la Pouce Road sur 700 m et stationner – Débuter par une piste et poursuivre jusqu'au sommet par un sentier de plus en plus abrupt sans manquer le croisement à droite après l'oratoire bleu – Faire demi-tour par le même itinéraire.


Commentaires sur cette randonnée (9)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Christian Léautier, 27/10/2019 16:33
Randonnée complétée le 24/10/2019 en 2h30

Analogies avec la montagne du Lion, faite avant hier. De faibles hauteurs (ici 820m), la montée finale un peu plus périlleuse mais rien à voir avec la difficulté du Lion et au sommet des panoramas exceptionnels à 360°. Vues superbes sur Port Louis et sur le Pieter both bien attirant ...mais qui lui aussi semble bien difficile! (pas encore à mon programme!). Vivement conseillé si vous allez à Maurice pas seulement pour le farniente à la plage......car pas un Pouce de grosses difficultés.

Cooline, 10/07/2019 20:24

Rando faite le 7/07/19 rendue difficile par une nuit précédente de pluie : boue et cailloux glissants qui ont rendu l’ascension un peu périlleuse sans être insurmontable. Quelques points un peu difficiles comme cela est bien expliqué dans le descriptif. Si vous êtes sensible au vertige, ou si vous faites la rando avec des enfants, la vue peut être magnifique sans monter tout en haut (s’arrêter à la « plateforme »). Un bonheur pour les yeux !

KARYNE, 09/07/2019 19:14

Randonnée sympathique si on aime crapahuter dans les rochers
Difficultés moyennes à éviter par temps pluvieux
Dernière montée à éviter si vous avez le vertige
Randonnée faite avec notre fils de 10 ans

PongoR, 08/12/2018 18:31
Randonnée complétée le 13/10/2018 en 3h20

Bonjour,
Un tuyau de mes clients Mauriciens que j'ai testé avec succès pour éviter de faire un aller/retour, possible de démarrer la ballade à partir du parcours de santé de dauguet (derrière l'hippodrome du champ de Mars, les taxis connaissent). La ballage commence par une forêt d'eucalyptus avec des singes par-ci par-là qui s'écartent et se cachent quand on approche. Il faut tout simplement continuer le chemin principal qui monte assez régulièrement. A un moment on tombe sur un "false start" un petit chemin qui a l'air de monter droit sur le pouce. ne pas le prendre mais continuer plutôt le chemin principal qui redescend à ce moment là. A un moment donné nouvelle bifurcation sur la droite, mais fléchée celle-là : direction le pouce. A partir de là, la montée est plus raide et la végétation plus dense (faut pas être grand !! :) )
Arrivé sur un plateau, plusieurs bifurcations à droite à gauche (sentier braconaz'). Continuer toujours tout droit jusqu'à ce que deviez aller à droite ou à gauche (à droite vers le pouce, à gauche vers le parking de Moka). A ce moment là vous vous retrouvez sur le sentier de la rando normale.
Temps total : 3h-3h30
Ce parcours n'engage pas RandoPiton ;) C'est juste une variante plus sportive conseillée par mes amis mauriciens. Et j'ai testé tout seul sans encombre ;) beaucoup plus de diversité que le sentier normal. je conseille.

R06, 09/11/2018 23:52
Randonnée complétée le 09/11/2018 en 2h30

Bonjour et merci pour cette rando. De passage ici sur cette très belle île , nous avons pu sortir des sentiers touristiques pour cette bonne grimpette pleine de surprises. Sur le dernier plateau une famille de petits singes était là admirant la vue.A priori pas agressifs nous sommes passés sans problème et ils nous ont laissé la plateforme. Nous avons même été suivis au sommet par l'un d'eux mais par un chemin beaucoup plus nature !
En haut la vue est époustouflante et l'on a l'impression de pouvoir toucher du doigt le pic voisin pieter Both. Inoubliable !
Rando en 2h30 a/r en mode balade avec photos et rencontres locales...

Clag91, 25/06/2018 19:46
Randonnée complétée le 25/06/2018 en 1h40

Sympathique balade faite en 1h45, avec une superbe vue à l'arrivée sur l'ensemble de l'île.
C'était un peu glissant, la faute à quelques averses matinales, pas de gros dangers mais il faut être prudent surtout à la descente.

mathijudi, 20/12/2017 21:18
Randonnée complétée le 21/04/2016 en 2h00

bonne petite rando

Christian L, 20/10/2017 17:22
Randonnée complétée le 03/11/2014 en 3h00

Bons souvenirs d'il y 3-4 ans. Vues extraordinaires (il faisait beau et chaud) Faire attention sur la fin, si ma mémoire est bonne. En tout ça, ça donne plein d'idées de randos pour ceux ou celles, comme moi qui sont capables de rester 15 jours à Maurice sans mettre les pieds dans l'eau et sans rester plus d'1 heure sur la plage.Envie d'y retourner au plus vite....

jpv97410, 19/10/2017 18:58
Randonnée complétée le 08/10/2017 en 2h00

Dommage ce jour là que le soleil était absent sinon nous aurions eu des vues grandioses. Être prudent à la descente du sommet à part cela aucun point dangereux pour cette randonnée.

Randonnée ajoutée le : 19/10/2017