La descente de la Ravine Mila et la remontée de la Ravine des Avirons

Difficulté
Difficile
Indice de confiance Moyen
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 4h
Distance 9.9 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 228 - 1 m
Dénivelé positif 380 m
Dernière mise à jour 23/05/2018

Du sable gris aux cailloux surchauffés

Les quelques circuits présentés dans la forêt de l'Etang Salé sont praticables par tout le monde. La multitude de pistes et sentiers permettent d'y randonner une dizaine de fois sans utiliser le même itinéraire. La boucle présentée déroge à cette règle en suivant la trace de curieux qui s'approchent plus près de la Ravine Mila avant d'y plonger par un sentier sableux et mouvant pour y découvrir des concrétions de sable tassé par le temps. Inutile d'enlever le sable des chaussures car il faudra également affronter cet élément sur la longue plage de l'Etang Salé. En revanche, impossible de les remplir à nouveau dans la remontée de la Ravine des Avirons car les galets sont si énormes qu'ils servent de spots d'escalade aux grimpeurs de la région. Une fois ces deux petites aventures terminées, le retour peut s'effectuer en utilisant les pistes de la forêt de l'Etang Salé ou comme ici en remontant visiter un peu le village des Avirons. Prévoir beaucoup d'eau, surtout en début d'année, car les chaleurs sur les rochers et le goudron sont parfois insupportables.

La randonnée débute ici sur la route des Avirons après avoir quitté la RN1 à l'échangeur. Un petit emplacement de trois véhicules est situé à gauche de la route dans un des derniers lacets de la route avant le prochain croisement (voir carte). Un sentier sableux (Photo 1) sillonne entre chocas et épineux et rejoint plus loin la piste qui chemine entre une petite forêt d'eucalyptus et la Ravine Mila (Photo 2). A cet endroit, la ravine est profonde et recouverte de végétation touffue (Photo 3) ou de quelques cultures de taros. Ses pentes sableuses doivent être ludiques dans la descente mais moins amusantes si on doit remonter. Le mieux consiste donc à suivre les traces de pas des curieux qui ont déjà arpenté ce bord de ravine et poursuivre sans réfléchir sous les arbres odorants en se contentant de longer le bord de la Ravine Mila. La ravine fait un coude vers la gauche et le cheminement est toujours aisé (Photo 8). Plus loin, une sorte de tranchée dans le sable montre que c'est là qu'il faudra descendre pour atteindre le fond de la ravine. La descente s'apparente à du ski car le sable, extrêmement fin et glissant, a tendance à suivre ou à précéder le randonneur. Afin de préserver le lieu et ne pas user prématurément la colline, essayer de marcher sur les côtés, là où de l'herbe envahit les flancs sableux. Le sentier se poursuit dans le fond même de la ravine. Plus loin, on passe sous l'autoroute par un long tunnel (Photo 9). On arrive très vite entre deux petits falaises de sable tassé par le temps où certains visiteurs ont gravé leur noms (Photo 11). Merci d'avance de ne pas faire de même car l'opération n'a rien d'esthétique et la multiplication de ces gravures ne sert qu'à la fragiliser. Traverser toute la zone et arriver à la Plage de l'étang Salé en passant cette fois sous la RN1a. Chercher sur cette large plage de sable gris le meilleur passage pour éviter de s'enfoncer (Photo 15) puis rejoindre, un kilomètre plus loin, l'embouchure de la Ravine des Avirons reconnaissable à son filao sur des rochers empilés (Photo 16). La remontée sportive débute par des petits galets qui grossissent rapidement. Après le pont de la RN1a, ils sont remplacés par des rochers tellement imposants qu'ils sont utilisés par les grimpeurs (Photo 18). La zone d'escalade se poursuit jusque sous le haut pont de la Route des Tamarins. Poursuivre, sans difficulté, vers l'amont en cherchant le meilleur passage entre ces rochers. On rencontre des grottes ou une bouche de tunnel de lave. Le sentier, qui remonte vers Bois de Nèfles Cadet est de plus en plus envahi (Photo 22) et nous ne l'avons reconnu que sur une vingtaine de mètres. La piste, soutenue de murettes, située en rive droite et venant de Bois de Nèfles Piton a également été envahie d'épineux rendant sa recherche aléatoire et douloureuse pour les bras griffés. Marcher jusqu'à un bassin d'eau croupie, poursuivre jusqu'à une falaise comportant le trou d'un petit tunnel de lave puis remonter encore une centaine de mètres assez facilement. La remontée est encore possible mais devient plus aventureuse. Après un demi-tour pour de nouvelles escalades de rochers, prendre la RN1a puis le Chemin Pavé et rejoindre les Avirons en suivant tout d'abord la Ravine du Ruisseau déjà reconnue pour le tour de Bois Blanc. La pente est assez forte pour une route goudronnée écrasée du soleil de l'ouest. On parvient, après quelques virages, au cimetière des Avirons (Photo 24). L'Allée du Cimetière (Photo 25) monte encore plus fortement que le Chemin Pavé et on est heureux de retrouver la D11 au cœur du village. Le retour au véhicule s'effectue par une longue descente qui fait oublier l'effort.

Balises

Balises jaunes dans la forêt de l'Etang Salé seulement

Profil

Plan de l'itinéraire

Pique-nique  Tables à pique-nique, en partenariat avec Carte de La Réunion.
Site géologique  Sites géologiques, en partenariat avec Laurent Michon, laboratoire Géosciences Réunion.

Itinéraire

Se rendre à l'Etang Salé par la Route des Tamarins et sortir à l'échangeur des Avirons et du Tévelave - Remonter en direction des Avirons et se garer 200 mètres avant la Ravine Mila (voir carte) - Débuter par le sentier près du parking - Rejoindre la piste qui longe la Ravine Mila et la laisser pour poursuivre en hors sentier le long de la ravine - Descendre par un sentier sableux et passer sous la Route des Tamarins en suivant la Ravine Mila - Traverser la zone de falaises sableuses et poursuivre jusqu'à la mer - Remonter la plage vers Bois Blanc pour entamer la montée de la Ravine des Avirons - Faire demi-tour en fonction de l'humeur et reprendre l'ancienne nationale - Rejoindre le véhicule soit en traversant la Forêt de l'Etang Salé ou en remontant vers le village des Avirons (voir § ci-dessus).


Commentaires sur cette randonnée (5)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
michelM, 23/05/2018 14:56
Randonnée complétée le 23/05/2018 en 3h00

rando faite ce jour. Dommage beaucoup de cheminement sur le goudron des routes. sympa et pittoresque la descente de la ravine mila. Sentier ne présentant aucune difficulté réelle.

Fanch, 14/04/2017 17:59
Randonnée complétée le 14/04/2017 en 2h30

Parcours effectué ce jour avec quelques variantes : 1. Toujours dans le fond de la ravine MILA, çà passe malgré quelques végétaux barrant çà et là le passage et quelques petits cassés qui n'impressionnent pas le pèlerin mais le ralentissent bien tel le rosé du matin 2. Dans la ravine des avirons, en bout de parcours (juste au niveau du "L" de "LES AVIRONS" sur la carte IGN, j'ai recherché et trouvé la sente pointillée. Evidemment ce n'est pas visible pour qui ne rode pas la guêpe mais quelques déchets et chocas coupés ne laissent planer aucun doute. Une fois sur le plateau, des herbes aussi hautes que moi qui m'empêchent de trouver la sortie descendant vers la ravine ruisseau. Je suivrai donc la sente descendante (trait fin noir) jusqu'au chemin pavé. Variantes à réserver aux amateurs de scarification

Christian Léautier, 17/02/2017 05:21

13/02/2017 Pas fait la boucle pour éviter les parties semi urbaines avec maisons, béton, goudron... 4 parties à partir de l'arrêt de bus car jaune "ligne 02 Bois Blanc; 1/ Remontée de la ravine des Avirons sauvage, mystérieuse avec gros galets puis redescente 2/ Pointe des Avirons à marée basse: coraux, poissons multicolores et borne géodésique (3m d'alt ) 3/ Ravine Mila sableuse , encadrée de dunes , originale 4/ Retour au bus par les dunes côtières avec filaos . 3-4h de découvertes variées : pierres, sable,océan, végétations sèches :chocas,eucalyptus,acacias....Donc, à faire plutôt en hiver et à marée basse pour profiter au maximum.PS: remonter encore plus haut la ravine des Avirons, pourquoi pas?

Martial, 13/02/2017 15:49
Randonnée complétée le 13/02/2017 en 3h00

Sortie originale dans toute sa première partie, de la descente de dune sableuse aux falaises de taf de la ravine Mila, et dans la remontée de la ravine des Avirons en escaladant les rochers et en trouvant ça et là quelques bassins et petites coulées d'eau ou il fait bon se rafraichir. Le retour sur route offre quelques beaux points de vue sur l'étang salé et la visite du cimetière de Bois de Nèfles. Pour les curieux, trouver la borne de la pointe des Avirons, facile et marquée sur la carte ign.

jpv97410, 07/02/2017 16:42
Randonnée complétée le 02/02/2017 en 4h00

L'originalité de cette randonnée est la ravine Mila avec ses écritures sur les falaises sableuses.Dans la ravine des Avirons Jace à peint 2 gouzous au niveau du spot d'escalade.

Randonnée ajoutée le : 04/02/2017