Le tour des réservoirs du Dassy par les pistes et retour par la canalisation

Difficulté
Moyen
Indice de confiance Bon
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 3h
Distance 11.2 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 600 - 233 m
Dénivelé positif 380 m
Dernière mise à jour 16/05/2021

Excellent circuit de footing pour les Tamponnais

L'urbanisation de la région amène à privatiser certaines zones où les constructions ont remplacé les champs et la canne à sucre. D'importants travaux sont en cours pour terminer la construction d'un réservoir de 20 000 m3 au Dassy. Cette fiche a été refondue après une reconnaissance de tous ces changements.

Cette boucle semi-urbaine comportant surtout des pistes et quelques portions de routes s'adresse avant tout aux joggeurs qui fuient les gaz d'échappements. Elle traverse maraîchages, canne à sucre, longe sur une grande distance l'énorme canalisation descendant sur Mahavel et contourne les réservoirs alimentés par le Bras de La Plaine. L'un, très ancien, de 10 000 m3, est en cours d'agrandissement par l'ajout d'un autre de 20 000 m3. Durant les travaux, un contournement du chantier est inévitable. Une fois terminés, il faudra revenir au plus près pour affiner la trace. La première partie est en descente constante contrairement à la seconde qui longe au plus près la canalisation en pente moyenne. Il est conseillé, en fin de boucle, de terminer par la très agréable boucle du parc des palmiers de Trois Mares. En choisissant son jour de marche, on peut assister à d'impressionnants sauts à l'élastique depuis le pont de l'Entre Deux, de quoi s'inscrire pour le grand frisson garanti.

La randonnée débute au plus près du Parc des Palmiers du Dassy. Ce parc qui proposera à terme 40 000 palmiers de 1000 espèces sur 20 ha est visible de la route lorsque l'on cherche un emplacement pour stationner. Repérer son entrée, les horaires d'ouverture et les conditions d'accès pour une visite future ou en fin de boucle. Le départ de cette boucle se situe sur cette carte à l'angle de la D3 et du Chemin du Dassy. Partir vers le Tampon sur la très fréquentée Rue Charles Baudelaire. La portion de route est courte jusqu'à l'Impasse Jean Paul Sartre, qu'on emprunte sur la droite (Photo 1). La rue étroite est calme et n'est suivie que 400 mètres avant d'emprunter la piste qui la prolonge entre avocatiers et bananiers (Photo 2). Des champs à l'abandon occupent les rives de la discrète Ravine des Trois Mares (Photo 3). Les lianes seront vite remplacées par des habitations à en juger par la présence de plusieurs pelleteuses. Plus bas, la piste, large et propre offre des panoramas sur l'océan (Photo 4). Cette piste semble se terminer brusquement mais il est possible de partir à gauche sur quelques mètres pour rejoindre la Rue Albert Hibon. Descendre jusqu'au terminus de la rue bordée d'habitations. A la fin de la route, partir vers la droite jusqu'à la piste partant sur la gauche. Sur le bord de la piste, dans le fossé ou dans les cannes, de nombreux poteaux indiquent le passage d'une canalisation d'irrigation (Photo 5). C'est le signe que cette piste est publique puisqu'elle est estampillée "Département de La Réunion". Débute une longue portion de piste rectiligne dans les cannes sur un sol herbeux mais propre (Photo 6). Plus bas, avant de parvenir aux réservoirs, elle peut être plus humide par temps de pluie (Photo 7). On parvient donc sans effort au réservoir de 10 000 m3 qui se vide régulièrement si l'unité hydroélectrique de Mahavel est en production (Photo 8). Les travaux en cours ne permettent pas de s'en approcher. Partir sur la droite sur la petite route puis poursuivre en contournant le nouveau réservoir d'une capacité doublée (Photo 9). Contourner ainsi tout le chantier et filer plein sud sur une piste très large ayant subi un enfouissement de canalisation (Photo 10). Cette large piste oblique à droite vers d'autres chantiers. Partir tout droit, à gauche d'un petit local abritant des vannes, et suivre une belle piste entre vergers et champs de canne (Photo 11). Ne pas emprunter la piste qui lui est parallèle à quelques mètres de là sur la droite. Cette fois, c'est le chemin qui se transforme en route bordée d'habitations et de jardins fleuris (Photo 13). Ce Chemin Ducasteing se termine au Chemin Lenormand qu'on emprunte vers la droite. Il comporte quelques virages et franchit la Ravine des Trois Mares (Photo 14). Ne pas manquer, sur la droite, après la ravine, l'escalier monumental et la belle propriété avec sa case créole dans son jardin luxuriant. Attention à la circulation sur le Chemin Lenormand avant de rencontrer la D27. Afin de ne pas poursuivre sur la route, emprunter le sentier longeant la canalisation jusqu'au rond-point du pont de l'Entre Deux (Photo 16). Ce détour n'est pas obligatoire mais il permet de profiter de magnifiques points de vue depuis le pont sur la vallée du Bras de La Plaine. L'aire de pique-nique offre également l'occasion d'une pause casse-croûte sous un des kiosques ou près de l'ylang-ylang (Photo 17). Des câbles pendent sous l'édifice. Pour mieux en apprécier l'utilité, il est intéressant d'effectuer la boucle le jour où des volontaires sautent à l'élastique en se précipitant vers le fond du Bras de La Plaine (Photo 18). Après la pause, entamer un retour au Parc des Palmiers par une montée constante, jamais difficile. Reprendre en sens inverse le sentier le long de la canalisation. Une petite passerelle permet de dominer le gros tuyau (Photo 19). Traverser deux fois la route avant d'entamer la longue piste qui jouxte le tuyau (Photo 20). La montée est aisée près de quelques habitations esseulées. La piste, plus étroite et herbeuse, frôle un réservoir d'eau (Photo 21). On profite, tout au long de la montée, de larges panoramas sur le Grand Bénare, le Cirque de Cilaos ou le Dimitile (Photo 22). En arrivant à la station de pompage, quand on aperçoit une maison rose-orangé, délaisser la canalisation pour rejoindre la route (Photo 23). Ce détour par la route évite de franchir la ravine en marchant sur le tuyau trop souvent humide et glissant. Les 300 mètres qui suivent ne sont pas les plus agréables de la boucle car la circulation peut y être assez importante en fonction de l'heure. Heureusement, une zone sur la droite permet de s'écarter du danger mais pas du bruit des moteurs (Photo 24). Un temple malbar assez modeste sur la gauche peut se visiter de l'extérieur (Photo 25). Emprunter la première route sur la droite après le temple. Délaisser aussitôt la route pour emprunter la piste qui descend dans les champs. Remonter dans les cannes par une large piste un peu encombrée au départ (Photo 26). La piste se finit à une petite route qu'on emprunte moins de 10 mètres pour poursuivre en direction de vastes cultures maraîchères (Photo 27). Le Chemin Eugène Sue débute par une zone de roulement bétonnée (Photo 28). Il se termine à une maison au mur d'enceinte carrelé. Prendre à gauche puis rejoindre le Chemin du Dassy. Là également, il est possible d'éviter une courte portion de route en traversant le lotissement sur la droite. La fin du parcours emprunte le trottoir du Chemin du Dassy en forte pente assez fatigante au soleil. Rejoindre le véhicule ou poursuivre la sortie par une visite du Parc des Palmiers.

Balises

Pas de balise

Profil

Plan de l'itinéraire

Itinéraire

Se rendre au Tampon, rond-point de la chandelle, puis remonter la totalité de la Rue Hubert Delisle en direction des Trois Mares - Poursuivre par la Rue Charles Baudelaire en roulant jusqu'à la quincaillerie de Trois Mares qui fait l'angle avec le Chemin du Dassy - Chercher à se garer en descendant le Chemin du Dassy sur les emplacements destinés aux visiteurs de la plantation de palmiers - Marcher jusqu'à la quincaillerie et poursuivre vers le Tampon - Tourner à droite sur l'Impasse Jean Paul Sartre - Après 400 mètres, la route se transforme en piste et passe à droite d'une réserve d'eau - 300 mètres après la réserve, obliquer à gauche et rejoindre le Chemin Albert Hibon - Emprunter la totalité de la rue bordée d'habitations - A la fin de la rue, bifurquer à droite dans les cannes puis obliquer à gauche - Marcher jusqu'aux réservoirs du Dassy - Partir sur la droite et faire le tour presque complet des réservoirs de stockage de l'eau par la petite route - Reprendre la direction SO et laisser la piste de droite parfois fermée d'une grille - Longer cette piste qui se termine aux habitations - Poursuivre par le Chemin Ducasteing puis le Chemin Lenormand qu'on emprunte par la droite durant 400 mètres - En arrivant au tuyau, obliquer à gauche puis rejoindre le Pont du Bras de la Plaine - Revenir sur ses pas en longeant le tuyau et ne plus le quitter jusqu'à une habitation de couleur rose-orangé - Marcher 350 mètres sur la D27 et bifurquer à droite sur le Chemin des Acajous - Emprunter la première piste à gauche - Marcher dans les cannes puis les maraîchages - Tourner à gauche à la maison entourée d'un mur carrelé - Remonter la Rue Eugène Sue puis le Chemin du Dassy pour atteindre la palmeraie, fin de la boucle.

Le passage de la ravine des Trois Mares

Le tuyau, dans sa partie supérieure traverse cette ravine à une quinzaine de mètres de hauteur. Il est certes large et sec mais un contournement par le temple comme présenté ci-dessus sera certainement préférable. Une grille est censée arrêter les intrépides mais elle est constituée de barreaux qui incitent plus à y monter qu'à l'éviter. Les pancartes sont là pour empêcher le passage. A chacun de prendre ses responsabilités pour poursuivre tout droit cette remontée de l'ensemble du tuyau.


Commentaires sur cette randonnée (13)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Martial, 08/09/2021 11:25
Randonnée complétée le 04/04/2016

Bonjour, suite au commentaire de Fredkrisae Tellam, je suis retourné sur place ce matin; effectivement, il faut en ce moment détourner les réservoirs et la zone de travaux. J'ai pu parlé avec les responsables , le passage sera à nouveau possible une fois que tous ces travaux de raccordement seront terminé.
En attendant, je vous propose un détournement qui vous permettra de réaliser la boucle en entier en évitant la zone problématique. Si vous faites le tracé dans le sens proposé par la fiche, suivez le tracé jusqu'au 2ème kilomètre, tournez à gauche juste après le kilomètre 2, rejoignez la rue des flamboyants puis plus bas le chemin des Acajous qui vous permettra de rejoindre la trace et d'éviter les réservoirs.
Voir ma carte annotée ci jointe.
Attention, ne tentez plus le passage sur le tuyau qui enjambe la ravine des Trois Mares, avant, des fers servant probablement à installer une échelle étaient soudés sur le tuyau, ça aidait pas mal pour la traversée; ces fers ont été enlevés et le tuyau est maintenant lisse sur toute sa longueur, ce qui change la donne au niveau sensation.

Fredkrisae Tellam, 06/09/2021 05:24
Randonnée complétée le 05/09/2021 en 2h18

Bonjour, mon amie et moi avons tenté de retrouver la boucle entière, très difficile à trouver à cause des travaux... Finalement, nous avons optée pour la faire en 3 étapes : les photos et le paysage, les grands réservoirs... Et la recherche de la partie rejoignant la 3ème partie pas trouvé... Nous n'avons pas osé franchir les grillages du réservoir,...

Christian L, 31/05/2021 17:42
Randonnée complétée le 31/05/2021 en 3h30

Cette boucle sans prétention permettra aux Tamponnais de connaître quelques aspects oubliés de la commune dont les gigantesques travaux autour des immenses réservoirs de Dassy ! Le nouvel itinéraire évite un peu plus le passage problèmatique sur la ravine de 3 Mares dont on reste éloigné. Attention car la canalisation que l’on longe est réservée aux riverains (voir les panneaux) et « on » me l’ a fait méchamment remarqué ...Il l a fallu montrer patte blanche et ma grande diplomatie pour poursuivre...sinon c’ est la route goudronnée. Autres petits inconvénients : les portions de route restent très dangereuses même si elles sont assez courtes; quant au Parc des Palmiers il est interdit aux chiens...même si Bilimbi avait plutôt envie de rentrer à sa niche à cause d une chaleur étouffante et du manque d’ombres.

Christian L, 15/05/2021 18:21
Randonnée complétée le 31/05/2021 en 3h30

@Cayman432 et Martial.J'ai eu naguère tenté la traversée de la canalisation et au milieu panique et demi tour . Inutile de préciser mon état d esprit quand j ai changé à 180 degrés de direction en me retournant sur le tuyau comme un funambule . A ne pas faire !!! Au point où j en étais, il était plus raisonnable de continuer tout droit ! Mais le "must" du raisonnable aurait été de ne pas s'engager...

Martial, 15/05/2021 17:41
Randonnée complétée le 04/04/2016

@Cayman432, j'ai traversé 2 fois cette canalisation, mais vous avez raison, si le tuyau est glissant, il ne faut même pas y penser, il ne faudrait d'ailleurs pas non plus y penser par temps sec, mais c'était tentant et chacun prendra, comme je l'ai fait ses responsabilités.

Cayman432, 07/02/2019 06:15

Ne surtout pas passer sur la Canalisation,extrêmement glissant par période. .. (Chutes mortel assuré )

Flavio Hoarau, 13/06/2018 19:01
Randonnée complétée le 13/06/2018 en 1h30

Boucle faite dans l'autre sens en descendant depuis le parc des palmiers.
Petite précision : on ne peut plus faire la boucle dans son intégralité. J'ai voulu la faire cet après midi mais après le réservoir d'eau en remontant, le chemin à la fin des cannes est bloqué (un voisin m'a dit que le terrain où le chemin passait est privée depuis 2-3 mois). Donc demi-tour et après le réservoir on peut prendre un autre chemin par la droite qui rejoint la route et on peut remonter (en passant devant un grand batiment rouge où il y a le garage PAS, crossfit974 etc....) jusqu'au complexe sportif de 3 mares. Super boucle pour un footing en tout cas !

Fanch, 13/05/2018 18:22
Randonnée complétée le 13/05/2018 en 2h00

Sympathique pour digérer les riches libations dominicales. La lumière de fin d'après midi rend la remontée plus chatoyante. J'avoue ne pas avoir tenté d'enjamber la ravine.

lasdavid974, 26/10/2017 14:07
Randonnée complétée le 25/10/2017 en 2h30

Nous avons fait le parcours en 2h30 tranquillement. Nous avons pris la 3éme ruelle dans le chemin Hibon. Un passage dans une voie privé puis une bonne descente le long des maraichers puis champ cannes.
Au réservoirs il faut prendre le chemin au lieu de laisser comme écrit dans la rubrique itinéraire.
Ensuite le reste du parcours suivi de suivre comme indiqué.
Très bonne balade.

Martial, 07/10/2017 17:17
Randonnée complétée le 04/04/2016

christine974, dommage, car tu aurais pu continuer dans la rue Albert Hibon et retrouver le passage plus bas au bout de la rue.

Randonnée ajoutée le : 15/05/2021