Une boucle à Saint-Leu par le Sentier Canal et le Sentier de la Salette

Difficulté
Moyen
Indice de confiance Excellent
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 2h30
Distance 10.4 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 400 - 2 m
Dénivelé positif 430 m
Dernière mise à jour 30/04/2020

Visite de la ville pour le même prix

Initialement prévue pour une reconnaissance de deux sentiers "lontan" de la région de Saint-leu, cette boucle est tout de même proposée sur le site car elle présente l'avantage de passer à nouveau par deux sentiers partant de la ville tout en étant beaucoup plus courte que les autres. Le sentier Canal est encore en très bon état ; celui de la Salette, hélas recouvert de béton, présente encore quelques portions originelles. Comme la route est proche du sentier, les randonneurs ont tendance à emprunter plus le béton que les cailloux mais les passages sont encore très visibles. La région de Saint-Leu est très chaude et une réserve d'eau importante sera nécessaire malgré la faible distance. Trois couches distinctes à la montée comme à la descente : savane et épineux de la mer à la RN1 ; verdure au-dessus de la route et partie urbaine en longeant la RD13. Les panoramas sur la mer sont fréquents.

La randonnée débute en pleine ville de Saint-Leu où il est possible de se garer à peu près partout. Cette fiche propose le vaste parking de la rue Archambaud, gratuit, facile d'accès et bien situé. Remonter la Rue Saint-Michel puis prendre assez longuement le Chemin Dubuisson pour rejoindre l'escalier qui mène à Chemin Canal, quelques maisons situées entre la ville et la Route des Tamarins. L'escalier en béton est assez court et se prolonge par un sentier très caillouteux abrité de quelques tamarins des bas dont les fruits trainent au sol (Photo 1). Certains spécimens, vu la sécheresse et la température, atteignent presque des records (Photo 2). Ils procurent de l'ombre mais comme l'air est très chaud, on en profite très peu (Photo 3). La pente est sérieuse sans être trop forte. La liane corail envahit toute la végétation alentour. C'est beau pour la belle couleur de ses fleurs mais dommage pour la nature. Plusieurs sentiers partent sur la droite ; ils mènent tous à des cases où vivent des gens aimant vivre dans la solitude. On arrive au cul de sac d'une rue et le sentier repart dans la même direction, moins caillouteux et plus vert, avec une ombre agréable. Un nouveau cul de sac se présente et on poursuit, toujours dans la même direction en longeant une canalisation sur la gauche. La RN1 est de plus en plus bruyante ; le sentier tourne à gauche pour la longer (Photo 1). Remarquer sur la gauche la clôture barbelée qui est sans doute là pour qu'on ne puisse pas pénétrer dans les milliers d'épineux inextricables qui la bordent ! On franchit une petite passerelle puis on traverse la Route des Tamarins en passant sous le pont de la Ravine des Poux (Photo 5). Le sentier repart très vite sur la droite par les escaliers (Photo 6). Il longe la route dans l'autre direction en empruntant le haut du talus. Le sentier qui remontait vers l'est est désormais trop encombré pour randonner avec plaisir. Suivre alors l'itinéraire en passant entre deux propriétés protégées par du grillage. Longer une piste en terre qui rejoint le Chemin Lelièvre. Tourner à gauche et rejoindre le village en suivant la route ou en prenant les deux raccourcis (voir carte). Le premier est encombré alors que le deuxième est large et aisé. On arrive aux premières cases entourées de jardins fleuris (Photo 7). L'itinéraire se poursuit sur le Chemin Lelièvre qui traverse plus haut des cannes et prairies avant de retrouver la RD13 par un charmant itinéraire (Photo 8). Prendre à gauche et longer cette route où la circulation peut être forte à certaines heures. Effectuer un long détour pour aller passer sur le pont de la Ravine des Poux et le dépasser (Photo 1). Repérer, sur la gauche, le long du mur qui sépare du ravin, le mémorial dédié aux 28 victimes de l'accident de bus du 28 mars 1967 qui a fini sa course plusieurs dizaines de mètre plus bas (Photo 10). Un coup d'œil sur la vallée permet d'imaginer qu'il n'y avait pas de parapet à l'époque (Photo 11). Le village de l'Etang Saint-Leu est agréable à traverser en cherchant les cases ou jardins tout en profitant de larges panoramas sur Saint-Leu et la Saline (Photo 13). Une belle et grande propriété se situe sur la droite à l'entrée du village (Photo 12). Remarquer le manguier qui a poussé sous le pont de la Ravine du Petit Etang (Photo 14) et a résisté aux crues depuis un demi-siècle. Pourtant, la vallée très étroite à cet endroit doit créer des hauteurs d'eau impressionnantes ainsi qu'un courant très fort (Photo 15). Ne pas manquer, à gauche, le Chemin Crescence bordé de cases, de jardins ou de vergers (Photo 16). La route se poursuit mais repérer, à droite d'une case en bois, le discret sentier qui part sur la droite. Il est rocheux, envahi de chocas et de cactus pitayas et se termine à une route étroite qu'on emprunte vers la droite (Photo 17). Franchir un pont métallique sur la Ravine du petit Etang et entamer une longue descente sur une route bétonnée en si forte pente qu'il faut se pencher vers l'arrière pour ne pas être entraîné vers le bas (Photo 18). Plus bas, la petite route arrive à la Route des Tamarins et se poursuit vers Saint-Leu par un long tunnel (Photo 20). Dans la descente, repérer et emprunter le Chemin de la Salette indiqué par une plaque de rue bleue. La tentation de passer par la route bétonnée est grande (Photo 21) mais le sentier part sur la droite et le suit jusqu'aux premières maisons. On s'est beaucoup rapproché de Saint-Leu qu'on domine (Photo 23). L'escalier (Photo 24) qui mène à la chapelle débute immédiatement à la première maison et rejoint très vite Notre Dame de la Salette (Photo 25). Après un chemin de croix, une prière ou une simple visite d'une des petites chapelles des plus fréquentées de l'île, on se retrouve sur la route. Filer en face visiter les jardins entourant l'église de lave (Photo 27), poursuivre jusqu'à la mairie pour voir cet autre bâtiment fabriqué en lave grise donnant aux édifices un caractère austère puis flâner près du port (Photo 28) et du littoral pour rejoindre le parking à la fin de la boucle.

Balises

Pas de balises

Profil

Plan de l'itinéraire

Itinéraire

Se rendre à Saint-Leu et trouver le parking entre la Rue Saint-Michel et la Rue Archambaud à deux pas de la mosquée – Débuter en regagnant le Rue Haute puis l'escalier en direction de Sentier Canal – Remonter en longeant toujours le sentier qui passe plus haut sous la Route des Tamarins et rejoint le Cap Lelièvre par la route ou les sentiers de raccourci – Remonter à la D13 et marcher vers la gauche jusqu'à l'Etang Saint-Leu – Bifurquer à gauche sur le Chemin Crescence – Rejoindre par route ou sentiers de raccourcis le début du Sentier de la Salette – Parvenir à la chapelle par le sentier qui longe la route bétonnée sur la droite – Passer la chapelle et visiter quelques quartiers de la ville de Saint-Leu avant de retrouver le véhicule.


Commentaires sur cette randonnée (15)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Walking Dog 974, 12/10/2021 10:13
Randonnée complétée le 09/10/2021 en 3h00

Quelques informations : comme mes prédécesseurs sur ce sentier, j'ai rencontré deux écueils (mineurs) :
1- au début, dans la Rue Haute, les travaux ont encore lieu, et la Ruelle des Astres a été grillagée à deux endroits. Impossible de passer.
Mais en remontant la rue sur moins de 10 m et en prenant une petite montée terreuse, on a accès à un sentier (photo 1) parallèle à la ruelle (photo 2).
Ce sentier est peu encombré de végétaux (liane toupie) donc il est vite passé.
Ensuite, vous avez encore un grillage (!) mais que vous pouvez contourner par la droite car une ouverture y est pratiquée,(probablement pour les riverains ou les hommes du chantier (photo 3). Vous pourrez rejoindre ensuite le sentier conformément à la trace....
Note : il va sans dire que j'ai pu passer ainsi sans rencontrer ni cerbère ni personne d'ailleurs parce c'était un jour de repos ! Autrement je ferai comme lala 436 et Arturito et passerai par la route (voir carte).

2- Le chemin Lelièvre est effectivement coupé de raccourcis (après le chemin Fatak); le deuxième a "fonctionné" sans souci pour moi, par contre, le premier (s'il est toujours là je pense), est "abîmé" par les quelques dépôts de gravats du chantier proche ou les coupes de cassia des éleveurs de cabri qui induisent en erreur. (je n'ai trouvé que les dix premiers mètres...)..
En plus la sortie de ce raccourci commence à servir de dépotoir !
Alors en attendant la remise en état de ce petit raccourci, il n'est pas compliqué du tout de continuer par la route (photo 4) .....ça ne prendra que quelques minutes supplémentaires...

Walking Dog 974, 11/10/2021 19:48
Randonnée complétée le 09/10/2021 en 3h00

Bonjour, j'ai pratiqué cette belle boucle ce samedi 09/10/21, plutôt en 3 heures qu'en 2h30.
Ce n'est pas ma boucle favorite dans cette région, mais il faut avouer qu'elle est variée et non dénuée d'intérêt : anciens chemins pavés, chemins herbeux, route de campagne serpentant entre les champs de canne, et surtout de beaux panoramas maritimes tout au long de la randonnée. Sympathique !
J'ai revu des sentiers typiques de la région (photo 1).
J'ai surtout traversé l'agréable bourg de l'Etang Saint -Leu, avec sa magnifique propriété où trônent d'imposants palmiers (photo 2), sans compter que j'ai eu droit à un très beau point de vue (photo 3) qui m'a retenu un certain temps.
J'ai constaté que la redoutable D13 allait plus loin que je ne pensais lol ! A t-elle une fin au moins ?
Plus loin, je prenais le chemin Crescence ( cette fois dans la descente) et ainsi je pus apprécier différemment l'esthétique de certaines maisons.
Une" table -arbre" originalement sculptée semblait sortie tout droit du Seigneur des Anneaux (photo 4).
J'empruntais avec plaisir le sentier de la Salette; en bas déjà de nombreux croyants s'affairaient autour de la chapelle.
La visite de l'église et de son jardin, avec une autre statue de Notre Dame de la Salette (photo 5) accentuait la religiosité ambiante, ce qui contrastait avec la fête foraine (et ses odeurs de friandises) qui se tenait sur le front de mer ce jour-là !

J'ai bien ressenti la volonté de reconnaissance dans cette belle boucle qui s'étire du littoral à l''Etang Saint Leu
(on est allé le plus que l'on pouvait, en haut comme en bas !).
Objectif atteint : c'est une bonne idée de l'avoir proposée;
MERCI Randopitons !

lala436, 15/07/2021 20:46
Randonnée complétée le 14/07/2021 en 2h10

Pour le départ, prendre la route direction étang saint leu depuis la rue haute, puis dans le premier virage a gauche filer tout droit pour prendre le sentier qui traverse la ravine des poux et rejoint le parcours au dessus du chantier.
Quelques sentiers qui coupent le chemin Lelièvre ont disparu, il faut donc continuer par la route.

Arturito, 30/04/2021 17:39
Randonnée complétée le 30/04/2021

Départ compliqué avec le chantier effectivement, il faut contourner par la route.
En montant, certains chemins sont envahis par les herbes hautes mais on passe quand même. Raccourcis du chemin Lelièvre introuvables, mais possible de suivre la route.
La prudence est de mise pour la portion le long de la D13 !! (trafic intense le matin)
Sinon randonnée très sympa sur les portions en sentiers, avec de beaux points de vue tout au long du parcours.

Alain DURAND-OMARJEE, 11/03/2021 18:00
Randonnée complétée le 10/03/2021

Le départ de cette randonnée est difficile car il faut contourner un chantier ou discuter le passage avec le chef de chantier! On grimpe ensuite sur un chemin envahi par les galabers et la vigne marron. Mieux vaut prévoir un coupe coupe. Plus haut le sentier a souvent disparu sous la végétation ce qui oblige à des détours par la route. En fait on est pratiquement obligé d'emprunter soit la route, soit une piste bétonnée.
Inutile de prévoir bâtons et chaussures de randonnée pour cette balade : une paire de basket fait l'affaire

maxxeric, 06/01/2021 17:46
Randonnée complétée le 06/01/2021 en 2h20

Je l’ai fait le 6 janvier 2021, commencé direction notre dame la saleté, montée dure sous le soleil, mais bcp trop de route. Terminé par un bain dans le lagon, j’en avais besoin, n’oubliez pas d’emporter de l’eau, c primordial

Phiphi40, 03/01/2021 12:43
Randonnée complétée le 03/01/2021 en 3h00

Faite le 03janvier. Confirmations des commentaires précédents :
Escalier du depart il faut contourner la construction de l'immeuble
Avant la route des tamarins une passerelle provisoire est en place.
Conseil faire cette rando un dimanche car beaucoup moins de circulation sur la RD

Francisbulls, 21/09/2020 15:21
Randonnée complétée le 21/09/2020 en 2h40

Première rando a la Réunion. Certains raccourcis, notamment dans la montée en lacets, sont introuvable. Obligé donc de prendre par la route.
Quelques beaux panoramas mais beaucoup trop de passages sur route (un bon 3/4 de la randonnée) surtout avec un porte bébé. Ce n'est pas ce que nous recherchions. Ce sera toutefois une bonne mise en jambe pour la suite.

NicoP, 06/09/2020 14:24
Randonnée complétée le 06/09/2020 en 2h30

Au début l'escalier est inaccessible car il y a un chantier. Prendre le chemin Pitaya 50m après où il est possible de reprendre le chemin.
Juste avant l'arrivée à la route des Tamarins le petit pont de bois est cassé mais il est possible de passer à côté.
Belle randonnée sans difficulté particulière qui permet de découvrir les hauts de Saint Leu avec des jolies vues sur la ville et le lagon.
Restez vigilant sur la CD13 en cas de forte circulation car peu de place pour les piétons.

aurore921, 01/07/2020 09:52

Ce 1/07/2020 sentier de départ inaccessible.
J'essaierai une prochaine fois en partant de la fin

Randonnée ajoutée le : 21/01/2016