De la Rivière des Galets à Deux Bras par le Sentier Malidé et Dos d'Ane

Difficulté
Difficile
Indice de confiance Faible
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 8h
Distance 21.2 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 902 - 99 m
Dénivelé positif 950 m
Dernière mise à jour 06/09/2019

Plat, montée, descente : la randonnée idéale

Si la deuxième partie de cette boucle est facile car elle suit la très longue et monotone vallée de la Rivière des Galets, la première en revanche est beaucoup plus sportive. Elle permet de suivre en rive droite la Rivière des Galets sur une trace méconnue, d'emprunter le sentier Malidé, un des plus difficiles sentiers du Nord qui est un modèle du genre et de rejoindre Dos d'Ane sur un trajet agréable même si l'urbanisation galopante défigure paysages et passages de raccourcis. On rejoint Dos d'Ane sans grands efforts après avoir escaladé sportivement le Sentier Malidé. La descente de Dos d'Ane vers le Bras de Sainte-Suzanne est un grand classique de la région. Il offre des vues splendides sur l'entrée du Cirque de Mafate et comporte quelques difficultés bien protégées par des mains courantes ou facilitées par des échelles. Après l'effort de cette longue descente, le retour vers la Rivière des Galets est presque de tout repos malgré la dizaine de kilomètres qui sépare Deux Bras de l'église de la Rivière des Galets. Les sportifs effectueront le trajet dans l'autre sens pour profiter de la montée à Dos d'Ane depuis Deux Bras mais alors gare à la descente du Sentier Malidé. A l'inverse, les randonneurs n'aimant pas les pistes sableuses et caillouteuses du bord de la rivière pourront faire appel aux pilotes de 4X4 qui pour une dizaine d'euros les ramèneront à l'église du départ. Voir § suivant.

La randonnée débute à l'église de la Rivière des Galets qui offre l'avantage de proposer un grand parking. Attention cependant de ne pas se mettre trop près de l'église si des offices sont prévus ! Après avoir rejoint les berges de la rivière et le point de départ des 4X4 qui effectuent la navette jusqu'à Deux Bras, il est facile de repérer un sentier qui démarre par un escalier à gauche juste en face du poste. Monter (ou non) ce sentier et partir sur la droite jusqu'à une réserve d'eau parmi de nombreux détritus. Puis on emprunte à quelques mètres du bâtiment entouré d'un grillage un sentier de plus en plus étroit qui longe et rejoint la rivière en quelques dizaines de mètres. (On peut également traverser directement la rivière sur les cailloux qui dépassent et partir en longeant le rempart). On longe tout d'abord un regroupement de tuyauteries de tous diamètres plus ou moins endommagées, fixées à la roche (Photo 1). On passe une grotte (Photo 2) et une échelle qui est le début d'un itinéraire remontant fortement vers le sentier de Bord. La marche s'effectue principalement sur des galets ou parties sableuses qui les séparent. Plus loin, on traverse un ancien lit de la rivière dont le sort est lié à la puissance des cyclones qui peuvent le déplacer de plusieurs centaines de mètres. Il faut escalader un petit talus qui amène à un plateau épargné par les crues. Le paysage alterne parties caillouteuses, savanes ou mélange des deux (Photo 3). Le sentier est peu visible par moments mais il suffit de suivre la muraille basaltique et la rivière à l'instinct. On aperçoit au loin le promontoire où se situe le départ du sentier Malidé qu'on atteint rapidement. Il est facile à trouver au pied d'un grand rocher surmonté d'un beau spécimen de tamarin ou de tuyaux qui sont toujours là depuis le départ (Photo 4). Le début se repère surtout aux tâches de peinture orange et à la trouée dans la végétation. La grimpette est courte et glissante et impose de passer sous, puis entre les tuyaux en fonte. Une échelle et une rambarde complètent le repérage (Photo 5). La seule portion plate est entièrement recouverte de végétation et il est très difficile de repérer les traces de vie des habitants de Malidé au siècle dernier. La grimpette peut débuter entre cactées et lianes papillon (Photo 6). La montée au plateau est verticale par moments et s'effectue sur de gros rochers surchauffés par le soleil (Photo 7). Partout des lianes papillon poussent et s'apprêtent à envahir le sentier aussitôt coupées (Photo 8). Il faut bien faire attention où poser les pieds et les marches sont souvent très hautes (Photo 9). Comme la montée est bien entretenue, on ne cherche jamais le sentier (Photo 10). Les points de vue sont assez rares en raison de la végétation et du couvert des lianes. Cependant, on bénéficie tout de même de certains panoramas sur la Rivière des Galets (Photo 11). La fin de la remontée s'apparente parfois à de l'escalade. Il faut franchir de hautes barres rocheuses où les mains s'avèrent fort utiles (Photo 12). Des portions sont presque verticales mais le vertige est rare (Photo 13). Cette difficulté étant passée, rejoindre le sentier de Bord en empruntant un très court passage fermé de deux portillons en propriété privée. Les chiens y sont bruyants et le mieux consiste à franchir au plus vite ce court passage d'une dizaine de mètres. On trouve facilement le Sentier de Bord pour la montée à Dos d'Ane en prenant à droite au premier sentier bordé d'une clôture et de hauts bambous (Photo 14). Après les bambous et la portion caillouteuse qui suit, on longe toujours au plus près le rempart et des champs de canne à sucre. On passe près d'une case en tôle avec un beau point de vue sur la vallée de la Rivière des Galets (Photo 15). Plus loin, on part à droite d'un oratoire rouge avant de poursuivre en direction du Ranch du Plateau dont on longe les enclos. Après une zone de friches, on emprunte un sentier correct qui monte faiblement vers plusieurs bifurcations successives (Photo 17). Le sentier, souvent plat entre les bois de couleurs et fougères est également bordé par endroits de murailles rocheuses d'où l'on aperçoit encore la Rivière des Galets mais sous un angle différent (Photo 18). Prendre toujours à droite pour retrouver assez vite les premières cases de Dos d'Ane et le sentier du Bras de Saint-Suzanne bien indiqué un peu avant l'église du village. Après cette longue et parfois difficile montée, attention à la fatigue dans la descente. Ne pas hésiter à s'arrêter pour profiter des beaux panoramas sur la Canalisation des Orangers ou le Piton Cabris. Le sentier comporte quelques difficultés pour le passage de portions rocheuses, facilitées parfois par des câbles ou des échelles (Photo 19). La vitesse de cheminement malgré la descente est faible et cette descente semble interminable. Heureusement, les paysages sur la droite font oublier l'effort, les crampes ou des difficultés de passage (Photo 21). La plus belle vue, même si c'est une classique qu'on voit partout, est un régal pour les yeux (Photo 22). La descente est presque finie lorsqu'on aperçoit l'Îlet Albert, qu'on entend les coqs ou qu'on rencontre la source (Photo 23). Une fois à l'Îlet Albert on peut regarder en direction de Mafate dominé par l'imposant Gros Morne (Photo 24) mais c'est de l'autre côté qu'il faut se diriger. A partir de Deux Bras les difficultés ne sont pourtant pas terminées car la longue piste est souvent poussiéreuse et caillouteuse et on en vient à regretter les sentiers pentus empruntés dans la première partie de la boucle. Comme on vient d'effectuer un peu plus de la moitié du parcours, inutile de faire appel aux 4X4 qui attendent à la Rivière des Galets ; on les utilisera pour des retours de Mafate après de longues et difficiles étapes. Les pieds, secs jusqu'à Deux Bras, le seront moins à partir du premier gué. Il faudra en franchir plusieurs au cours de la descente (Photo 25). La plupart se passent facilement en sautant de roche en roche. Si la piste est lassante, les paysages de la vallée le sont beaucoup moins (Photo 27). Il faut compter deux bonnes heures d'une marche facile et rapide pour rallier les flancs déchiquetés indiquant l'arrivée à Sans Souci (Photo 28). On voit à ce moment les habitations de la Rivière des Galets qu'on rejoint après un dernier gué.

La distance entre la Rivière des Galets et Deux Bras est importante et monotone. Celle entre Dos d'Ane et Deux Bras est technique avec un fort dénivelé qui impose un excellent entraînement. La solution consiste à prendre le taxi 4x4 dans l'un ou l'autre sens. Le temps ainsi gagné permet de marcher plus longtemps dans le cirque ou de rentrer plus tard. Téléphoner assez tôt à Loïc Kondoki au 06 93 20 57 20.Site Internet.

Balises


Très peu de balises jusqu'à Dos d'Ane

Profil

Plan de l'itinéraire

Pique-nique  Tables à pique-nique, en partenariat avec Carte de La Réunion.
Site géologique  Sites géologiques, en partenariat avec Laurent Michon, laboratoire Géosciences Réunion.

Itinéraire

Se rendre à la Rivière des Galets et prendre la direction de Dos d'Ane - Se garer près de l'église et rejoindre les rives de la rivière par la route puis par une large piste - Marcher jusqu'au poste des taxis vers Mafate et bifurquer immédiatement à gauche pour prendre le petit sentier qui monte par des marches vers quelques cases - Partir à droite sur la piste vers une réserve d'eau très proche de la rivière (on peut également poursuivre par la piste) - Rejoindre la rivière - Traverser le gué et remonter la rivière en suivant longuement la falaise - Marcher ainsi jusqu'à un promontoire reconnaissable à son tamarin qui a réussi à pousser sur la roche - Franchir une petite échelle et les tuyaux puis grimper la totalité du difficile Sentier Malidé jusqu'en haut du Rempart - Rejoindre la route en cul de sac et le sentier de Bord - Prendre à droite vers Dos d'Ane en suivant le Sentier de Bord qui débute près d'une longue haie de bambous et rejoindre ce village en longeant le rempart - Le sentier du Bras de Sainte-Suzanne en direction de Deux Bras est indiqué sur la droite après avoir passé quelques cases à la périphérie du village - Après avoir longé d'autres cases sur le début du sentier on retrouve le bord du rempart et commence alors la longue descente vers Deux Bras - L'arrivée à l'Îlet Albert marque la fin de cette descente et le début proche de la piste de retour - Prendre à droite sur la piste et la suivre durant une dizaine de kilomètres jusqu'à l'Ilet Savannah puis à la Rivière des Galets.


Commentaires sur cette randonnée (4)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Christian Léautier, 31/07/2019 09:44

Belle réhabilitation du sentier Malidé qui, dorénavant est nettoyé et balisé. Un plus pour cette longue et difficile randonnée sportive

cocoplaya, 13/10/2016 20:32

J'ai été désagréablement surpris de voir les détritus tout au long de la piste emprunté par les 4x4: bouteilles de plastiques, canette de bière 50cl (heineken...). Les conducteurs devraient sensibiliser les touristes et se sensibiliser eux même également ...après tout c'est leur gagne pain la nature il pourrait éviter de la poluer

Martial, 27/08/2016 07:31

26/08/2016 Nous avons emprunté hier le sentier Malidé, il serait dommage de l'oublier, c'est un sentier qui ravira les habitués; bien suivre les indications du site pour trouver le départ, une fois arrivé au gros tamarin sur le promontoire rocheux, prendre le temps de faire le point, repérer le cairn sur le rocher et trouver le départ du sentier. La trace se suit sans problème jusqu’à la barrière rocheuse en haut du rempart, arrivé contre la barrière rocheuse, prendre à gauche et grimper le long du rempart au dessus des rochers.
Une fois arrivé en haut, on part légèrement à gauche et on aperçois une case, longer la lisière de la propriété bien à droite et redescendre sur la route bétonnée que l'on aperçoit. Arrivé sur la piste bétonnée, faire environ 30 mètres et trouver à droite la petite sente qui ramène directement sur le sentier de bord.

Didier Perone, 30/07/2016 22:01

ce n est pas normal que certains riverains privatisent une partie des sentiers comme cela si ils ne sont pas dans leur droit voir avec le cadastre, la gendarmerie a le droit d intervenir

Randonnée ajoutée le : 01/12/2012