Le tour des Etangs du Gol par l'allée des cocotiers

Difficulté
Facile
Indice de confiance Bon
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 3h15
Distance 10.3 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 15 - 2 m
Dénivelé positif 20 m
Dernière mise à jour 02/11/2017

Des tilapias sous un pont !!! prendre la canne à pêche

L'Etang du Gol est entouré de pistes, routes et sentiers dont certains ont été employés pour d'autres circuits présentés sur le site. Cette boucle emprunte donc des portions déjà décrites mais effectue un écart sur la Plateau du Gol pour aller voir de plus près cette longue allée bordée de cocotiers aperçue en passant sur la RN1 quand on roule près de l'usine sucrière. Le circuit est facile et à la portée de tous même s'il comporte un écueil de 15 mètres qui se passe facilement. Il s'agit d'une retenue d'eau qui est devenue pérenne par manque d'entretien et qui est située exactement sous le pont de la RN1 lorsqu'on marche sur l'allée des cocotiers (cercle rouge). On y rencontre des tilapias ou autres poissons d'eau douce qui ont pu atteindre les longueurs de 20 cm. soit ils grandissent très vite, soit la mare est vraiment pérenne. La hauteur de l'eau est faible et des passages bétonnés pour les tracteurs permettent de franchir l'obstacle sans difficulté et sans danger car les tilapias ne sont pas les piranhas !! L'itinéraire n'a rien d'extraordinaire et peut se combiner avec les autres présentés. En fin de parcours, plusieurs voies sont possibles le long du littoral (sentier, piste, voie hippique, sentier de bord).

La randonnée peut débuter à plusieurs endroits qui longent des routes de la région en fonction du lieu d'où l'on vient. Ce circuit débute à la Ravine du Gol, près du pont qui enjambe la route de Bel-Air en venant de l'usine. On débute sur une piste caillouteuse et terreuse large et facile qui s'approche des petits étangs en longeant la route à 4 voies. Prendre la piste qui passe exactement entre les deux étangs et poursuivre sur 600 mètres après les derniers joncs où pataugent des dizaines de poules d'eau bruyantes. La piste se transforme en sentier (Photo 5) avant de redevenir piste dans les cannes. Les installations de la station de lagunage (voir explications ci-dessous) obligent à tourner sur la droite pour prendre cette longe piste bordée de cocotiers dont certains atteignent près de 20 m de hauteur. On arrive très vite au pont dont le sol est immergé. Comme il n'y aura pas d'autre portion mouillée sur le parcours, la meilleure solution consiste à ôter les chaussures. Au cas où un éclat de verre se trouverait au sol, on peut également glisser dans le sac une vieille paire de savate deux doigts qui rassurera. Bien marcher sur la partie bétonnée de gauche qui sert de bande de roulement pour les véhicules ; ailleurs, la hauteur de l'eau est plus importante (30 à 40 cm). Une fois passée cette mare couverte, on suit sans problème cette longue allée bordée de cocotiers et de canne à sucre. Sur la gauche, une grande cocoteraie n'a aucun mal à pousser vu l'humidité de la région. La piste rencontrée plus loin permet de rejoindre la route et la piste cyclable en franchissant quelques petits canaux de transport de l'eau. Même si on n'a encore fourni aucun effort on se repose vraiment sur la piste cyclable. Il faut juste faire attention aux cyclistes qui arrivent parfois silencieusement. Se repérer sur la carte ci-dessous pour ne pas manquer la petite route qui redescend vers la RN1. C'est l'occasion de voir toutes sortes de cultures (piment, manioc, papaye en très grande quantité) au milieu de quelques cases. On franchit à nouveau la 4 voies en passant en-dessous et on retrouve une piste qui file plein sud et se transforme presqu'en prairie. En cas de doute, guetter des yeux les coureurs et cyclistes qui s'entraînent sur la piste qu'on rejoint en une minute. Cette piste qui vient des environs du golf rejoint la Ravine du Gol en longeant des canaux boueux et parfois nauséabonds. Ne pas hésiter si c'est le cas à bifurquer sur la droite pour rejoindre la piste cavalière ou le beau sentier littoral bordé de gros galets (Photo 15). On a la chance de longer la mer mais les pieds souffrent plus qu'ailleurs de l'ensablement permanent des pieds. Il suffit de marcher plus calmement et de chercher au sol les plus beaux bois flottés. On arrive très vite à la ravine qui surgit de l'étang et dont le niveau est plus ou moins haut en fonction de la saison. La partie la plus intéressante est terminée et, comme aucun pont ne permet de franchir l'étang ou la ravine, il faut obligatoirement passer par la zone industrielle et artisanale de Bel-Air pour rejoindre le véhicule. Inutile de préciser que durant cette traversée, l'appareil photo aura regagné le sac à dos ou son étui à la ceinture car c'est loin d'être l'endroit idyllique pour passer des vacances !!!

Balises

Aucune balise

Profil

Plan de l'itinéraire

Pique-nique  Tables à pique-nique, en partenariat avec Carte de La Réunion.
Site géologique  Sites géologiques, en partenariat avec Laurent Michon, laboratoire Géosciences Réunion.

Itinéraire

Se rendre à Saint-Louis puis à l'usine du Gol puis rouler jusqu'au pont à l'entrée de la zone de Bel Air - Garer le véhicule et débuter par la piste sous le pont qui passe plus loin près de la bretelle de la RN1 et poursuivre tout droit pour se rendre entre les deux petits étangs (voir carte) - Poursuivre sur la piste puis le sentier jusqu'à la station de lagunage et tourner à droite pour suivre la piste bordée de cocotiers - Passer sous le pont de la RN1 et poursuivre sur cette piste durant 500 mètres - Bifurquer à gauche et longer une nouvelle piste jusqu'à la route du Pont Mathurin - Prendre à droite la piste cyclable et la suivre sur 1600 mètres avant de tourner à gauche pour rejoindre à travers les vergers et champs un pont de la RN1 - Passer le pont puis tourner à gauche sur une piste qui devient rapidement herbeuse et rejoint la piste menant à Bel-Air en longeant l'Etang du Gol - Rejoindre la Ravine du Gol en passant par la piste, le circuit équestre ou le sentier littoral - Franchir la ravine et rejoindre Bel-Air puis la N2001 qui traverse la ZI3 - Retrouver le véhicule près du pont.

Le film de Martial

Boucle effectuée en solitaire par Martial le 2 avril 2016, 14 mois après la création de cette fiche. L'eau sous le pont semble avoir baissé et les poissons doivent y trouver le temps long. Les ordures permettent de constater qu'on est toujours proche de la civilisation et l'état du circuit est très correct partout.

Station de lagunage

Le lagunage consiste à établir un écoulement lent par gravité des eaux usées dans plusieurs bassins de rétention peu profonds en éliminant le risque d'infiltration dans les eaux souterraines. Pour cela, les bassins sont rendus étanche par la mise en place d'une géomembrane synthétique, ou plus rarement par une couche d'argile compactée.
C'est une technique naturelle d'épuration des eaux fondée sur la déseutrophisation. Le principe est de recréer des bassins "tampons" durant lesquels les eaux usées vont transiter, avant d'être rejetées dans le milieu naturel. Les phénomènes d'auto-épuration des eaux se font ainsi dans ces bassins, de grande surface, plutôt que dans le milieu naturel (lac, rivière) qui est ainsi préservé des conséquences néfastes de ce phénomène d'auto-épuration (la dégradation de la matière organique par les micro-organismes aérobies, entraîne une chute du taux d'oxygène dissous, ce qui a pour conséquence d'asphyxier la macrofaune et la microflore aquatique). Source Wikipedia


Commentaires sur cette randonnée (4)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
laurent et nadine, 20/10/2017 12:04
Randonnée complétée le 19/10/2017 en 2h30

rando sans aucun interet ,a part marcher 10km,rencontre avec des boeufs

iwataki, 21/05/2017 16:22
Randonnée complétée le 21/05/2017 en 4h00

Parcours assez semblable à l’original (en jaune sur la photo vs le mien qui est en bleu) si ce n’est le début à Bel Air. Je m’étais garé au bout du boulevard Front de Mer, et j’ai préféré contourner les habitations par l’ouest en longeant l’étang au plus près et en le longeant également de l’autre côté après être passé sous la RN1 et en redescendant vers l’océan. Je n’ai pas pu emprunter le sentier qui le longe au nord. Il était inondé et j’ai dû faire demi-tour (croix rouge sur la photo du tracé). Le passage de l’allée des cocotiers qui passe sous la RN1 était lui aussi inondé. Cette fois, j’ai décidé de poursuivre après avoir retiré chaussures et chaussettes. L’eau n’a jamais atteint le milieu des mollets. Le restant du parcours a repris le même tracé que l’original.

Fanch, 15/01/2017 08:48
Randonnée complétée le 15/01/2017 en 2h00

Une boucle agréable ponctuée par une teuf tekno à quelques pas de l'élevage piscicole. Les multivers existent tant les êtres rencontrés m'ont apparu venir d'une autre dimension. On m'arguera qu'eux se trémoussaient depuis quelques heures là où je n'avais que 45min de marche dans les guiboles. J'ai varié les plaisirs en prenant à gauche à la sortie du second passage sous la 4 voies et en tangentant au plus près le marécage de l'Etang du Gol. Be like Martial en évitant la ZI

Martial, 01/04/2016 10:15
Randonnée complétée le 01/04/2016 en 1h30

Sortie effectuée ce matin en 1h32 tranquille; j'ai préféré me garer au parking de bel air situé en bord de mer et me débarrasser de l'hideuse zone industrielle au début de la sortie. Pour le reste, boucle facile sans problème particulier.

Randonnée ajoutée le : 01/01/2015