De Langevin au Gîte du Volcan par Cap Blanc, Grand Pays et la Plaine des Sables

Difficulté
Difficile
Indice de confiance Bon
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 7h30
Distance 25.5 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 2327 - 30 m
Dénivelé positif 2500 m
Dernière mise à jour 17/12/2018

Vivement la Plaine des Sables

Il faudra 7 km de route pour cette très longue étape d'une traversée de l'île du Sud au Nord mais les paysages de la rive de la Rivière Langevin sont très beaux et font oublier le goudron ou le béton. C'est la crainte de ce trajet qui conduit de nombreux randonneurs à se faire déposer à Grand Galet alors qu'ils manquent de belles portions de rivière. Plusieurs raccourcis évitent cette route mais il faut savoir les dénicher sur la carte ou sur le terrain. (On peut citer le Pont Babet, Trou Noir, l'ilet Sylver, Fond de Galet pour rejoindre Grand Galet sans passer par les lacets de la Cascade Langevin). Plus loin, ce seront les bords le la ravine avec son arche naturelle ou ses cascades, les filaos et les beaux paysages sur Grand Pays, l'interminable montée à la Plaine des Sables puis la Plaine elle même qui signera la fin des souffrances et l'arrivée proche au gîte.

La randonnée débute à la balance de Langevin où on n'a que l'embarras du choix pour se garer hors période de coupe, mais elle peut également commencer à Grand Galet si la distance ou la route font un peu peur. On longe tout d'abord la rivière dans une zone habitée où quelques restaurants ou kiosques font le plein le week-end. La rivière est très fréquentée en fin de semaine et cela se comprend quand on voit tous les bassins d'eau peu profonde qui plaisent tant aux enfants (Photo 1). On poursuit jusqu'à la petite unité hydroélectrique qui puise son eau 2 km plus haut à la Passerelle. L'eau, récupérée dans un bassin de ce petit village est remontée vers la Petite Crête d'où elle plonge de 200 mètres afin d'obtenir la pression suffisante pour entraîner les turbines. On ne peut manquer cette canalisation entourée d'escaliers métalliques qui grimpent le long de la falaise (Photo 2) . Plus haut, un raccourci permet d'éviter le long lacet après le Pont Babet en passant sur la grotte dédiée à la prière. Avant l'Îlet à Diable, s'il y a beaucoup d'eau dans la Rivière Langevin, filer à droite sous les letchis pour voir la cascade qui file sous la terre au Bassin des Hirondelles. Un nouvel itinéraire pour les véhicules impose de passer dans les villages de la Passerelle ou du Grand Défriché avant de retrouver un pont métallique installé après un effondrement de la falaise de gauche. Les randonneurs peuvent encore passer par l'ancienne route. A la fin du Grand Défriché, la route monte en lacets tellement pentus qu'il est presque impossible de passer la seconde lorsqu'on conduit. Une belle manière d'éviter ces lacets bétonnés consiste à filer tout droit vers la très belle Cascade du Trou Noir et de poursuivre sur le sentier de gauche pour retrouver la route, plus haut. On traverse alors une longue portion cultivée, principalement d'ananas sous les letchis et les bananiers jusqu'à Fond de Galet (Photo 3). Si on a déjà vu la résurgence de la magnifique Cascade Langevin (Photo 4), obliquer à gauche, avant l'élevage de truites, à une curieux escalier qui ne mène nulle part pour rejoindre une petite route par un sentier abrupt. Suivre cette route jusqu'à Grand Galet puis traverser totalement le village par la rue principale. Une fois passé le village de Grand Galet et ses champs d'ananas, la piste (Photo 5) se transforme en beau sentier qui traverse la Grande Ravine à sec peu après un oratoire entouré de fleurs. Le paysage devient très vite plus sauvage et de nombreuses merveilles sont cachées dans ses sous-bois. Après la petite canalisation transportant l'eau potable et la Source Canal on peut admirer le pont naturel et les cascades La Fouillée si le niveau d'eau le permet (voir la page des cascades ou grottes pour avoir envie d'effectuer la petite descente dans le lit de la rivière). Un point de vue a été installé afin de mieux profiter du spectacle d'une des cascades de la zone. Franchir le Bras des Chevrettes puis, 500 mètres plus loin, le gué sur la Grande Ravine en évitant d'aller à droite vers Caverne Rouge ou les sources de Cap Blanc en suivant la Ravine des Sept Bras. Remarquer au passage la différence de niveau de l'eau : au dernier gué, on est heureux d'avoir des cailloux pour poser les pieds alors qu'au premier rencontré en aval, pas une goutte d'eau ne coule. L'eau a disparu entre temps dans les galets et les tunnels souterrains pour sortir en force à la Cascade Langevin. Il faut un bon cyclone pour voir de l'eau surgir du haut de la chute. La montée débute vraiment à partir de ce gué. Le sentier traverse une zone de hautes fleurs très touffues avant de passer devant un abri en assez bon état. 250 mètres plus loin, il faut de l'imagination pour voir une chapelle au lieu-dit la Chapelle de Cap Blanc. Les pentes se font de plus en plus raides dans les parages de Grand Pays en traversant de magnifiques forêts de bois de couleurs ou de filaos où on marche sur plusieurs centimètres d'épaisseur d'aiguilles. On trouve enfin une petite descente qui est trop courte pour reposer les jambes. Elle finit à la Ravine de Grand Sable après avoir traversé quelques goyaviers dans les bois de couleurs de Grand Pays. On ne quittera plus guère la Ravine de Grand Sable avant la fin des difficultés. Les paysages sont sauvages et on devine bien les efforts qui restent à faire avant de trouver le plat. L'apothéose est à venir avec l'escalade de la pente qui sépare Grand Pays de la Plaine des Sables. Les lacets y sont abrupts, courts et nombreux ; on n'en voit jamais la fin. Certains éboulis ont effleuré le sentier rendant vertigineuses certaines portions qui l'étaient déjà. A la fin de la longue série de lacets, c'est le fond de la ravine rocheuse de Grand Sable qu'il faut suivre en évitant les glissades si le sol est humide. Plus de végétation dans cette zone minérale présentant grottes, arches, fissures, larges plaques de basalte et fond de rivière lisse (Photo 14). A partir de l'altitude 2000, il reste encore 200 mètres à passer dans la terre, les scories, gravillons, roches et gratons en fin de montée. Plus on monte et plus le paysage se dégage, donnant une très bonne idée du parcours déjà effectué depuis la mer. C'en est enfin fini de la montée mais pas du parcours car il reste encore près de 7 km à avaler. Mais le sentier, tout d'abord désagréable dans les gratons de la coulée venue ici se précipiter dans le vide, devient plat, lisse et très facile. C'est un plaisir de contourner le Piton Chisny par l'Ouest et marcher jusqu'à la Route Forestière du Volcan. A partir de là, on peut, soit poursuivre tout droit jusqu'au Sentier Josémont (carte), soit prendre à droite la RF pleine de nids de poules. La première solution rallonge de 500 mètres mais évite la poussière soulevée par les voitures. A partir de la Griffe du Diable, on peut se considérer arrivé et le choix entre la route ou le sentier sera influencé par l'état du moral, des jambes ou des chaussures. Inutile de préciser qu'il faut au préalable réserver une nuit au gîte car le retour serait beaucoup trop long, à moins de courir dans la descente ou d'être parti très tôt.

Profil

Plan de l'itinéraire

Pique-nique  Tables à pique-nique, en partenariat avec Carte de La Réunion.
Site géologique  Sites géologiques, en partenariat avec Laurent Michon, laboratoire Géosciences Réunion.

Itinéraire

Se rendre à la balance de Langevin, à quelques mètres de la rivière, près de Saint Joseph. Se faire déposer ou garer le véhicule sur le parking - Débuter la randonnée en suivant la route qui longe la Rivière Langevin - Quelques raccourcis, bien indiqués sur la carte au 25000ème, permettent d'éviter des lacets (après le pont Babet près de l'oratoire ou vers Trou Noir, etc. ) - A la Passerelle, prendre à droite, franchir la rivière et poursuivre rive gauche jusqu'à la fin de la route - Franchir le nouveau pont métallique pour revenir à la rive droite - Rejoindre ainsi Grand Galet avec une halte à la Cascade Langevin qui est une des plus belles de l'île - Traverser le village et poursuivre sur la piste qui se dirige vers Cap Blanc - Passer les cascades Lafouillée (s'il y a assez d'eau), le gué, l'abri et la Chapelle de Cap Blanc avant d'arriver à Grand Pays - Franchir l'impressionnant muraille qui sépare Grand Pays de la Plaine des Sables - Traverser la Plaine des Sables jusqu'à la route forestière du Volcan - Prendre à droite la piste et rejoindre le Gîte de Bellecombe.
Afin d'éviter cette portion de piste très poussiéreuse, traverser la piste et rejoindre le sentier Rosemont pour gagner le gîte et marcher sur un vrai sentier.


Commentaires sur cette randonnée (4)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Boris Begue, 17/12/2018 21:19
Randonnée complétée le 28/12/2012 en 9h00

randonnée faite il y a quelques années, très beau et physique avec un gros sac. attention au manque d'eau car rando assez longue. le gite du volcan est une bonne étape avant de continuer vers le cassé de la rivière de l'Est puis les citernes et pont de suspendu de Sainte-Anne, ce qui vous fait traverser l'île d'Ouest en Est avec une diversité de paysage et de dénivelé impressionnants !

Fred1969, 22/08/2018 14:04
Randonnée complétée le 15/12/2017 en 8h00

Hello, rando faite en décembre 2017, nous étions 3, belle montée, surtout dans le cirque final (cailloux, sable et silence), le final est sportif...mes comperes ont continué, j'ai fait demi tour pour récupérer la voiture... Descente sous la pluie, j y ai laissé un genou car 48h après abandon dans Bayonne... À faire ! Fred

Aimery, 15/05/2018 22:24
Randonnée complétée le 14/05/2018 en 9h30

Circuit réalisé ce lundi 14 mai. Attention, les 7h30 annoncés sur le site rando piton sont très sous estimés pour faire la balance Langevin- Gîte du Volcan. Compter 9h - 9h30 (hors pauses) en marchant d'un rythme très soutenu. Le parc national annonce le gite du volcan à 8h pour un départ de Grand Galet.... Sinon belle rando avec des paysages variés. L'arrivée avec la lumière de fin de journée sur La Plaine des Sables est toujours aussi magique!

cytena, 15/04/2018 14:03

superbe randonnée, chemin très accessible, la dernière montée avant la plaine des sables reste physique, mais le paysage est magnifique

Randonnée ajoutée le : 01/09/2010