Une petite boucle à la Ligne d'Equerre

Difficulté
Facile
Indice de confiance Excellent
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 1h
Distance 1.9 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 907 - 841 m
Dénivelé positif 100 m
Dernière mise à jour 27/04/2020

Beau petit bois pour un festival de racines

Cette très courte sortie n'apparaît sur aucune carte, principalement en raison de sa longueur et de sa remise en état récente. De courtes boucles permettent de visiter un vestige de forêt des Hauts, préservée de la culture de la canne et de la lente urbanisation des lieux. L'endroit était certainement trop rocheux pour y faire pousser la canne, omniprésente dans la région de la Ligne d'Equerre. A l'initiative des Conseils de Secteur de Bérive, cette petite surface a été remise en valeur afin d'accueillir des randonneurs de passage ne voulant pas effectuer de trop longs trajets. Un sentier, bien aménagé, parcourt désormais les bois en effectuant des détours pour admirer quelques essences caractéristiques. On rencontre ainsi de beaux bois maigres, bois de rempart, jamrosats ou un superbe rocher entouré de racines. Le sentier est parfois abrupt sur quelques mètres mais jamais difficile. Des fascines de goyaviers donnent au sentier un bel aspect propre. Les gros rochers de l'affluent du Bras Martin peuvent donner l'occasion de beaux clichés en fonction de la lumière. Les goyaviers ont pris possession des lieux mais semblent assez bien domestiqués. Attention à la faune rencontrée, constituée essentiellement des volailles venant des habitations toutes proches. Cette randonnée est bien trop courte pour effectuer un voyage spécial à moins d'habiter le Tampon. Il est donc possible de la combiner avec la boucle venant du Piton Nathalie.
Quelques informations supplémentaires sur le site d'Orando974.

La randonnée commence au boulodrome du minuscule hameau de la Ligne d'Equerre, près de l'école, de la chapelle et d'une croix sur une aire de verdure (Photo 1). Inutile de chercher le départ puisqu'un panneau, bien visible, est fixé à la grille de l'école près de la plaque de rue (Photo 2). Traverser le petit lotissement fleuri avec de belles vues sur les massifs à l'horizon. Tout au bout, passer entre deux maisons pour rejoindre très vite le début du sentier comportant un nouveau panneau interdisant la coupe d'arbres dans la forêt communale (Photo 4). Comme il y a plusieurs itinéraires, marcher n'importe où ; le circuit présenté descend tout d'abord en partant vers la gauche tout en longeant les habitations toutes proches (Photo 5). Plusieurs petits sentiers mènent d'ailleurs directement à ces habitations. Les premières racines ou troncs imposants font leur apparition (Photo 6 et 7). Le cheminement se fait principalement sur des marches aménagées avec des troncs (Photo 8). Les petites ravines se franchissent en une enjambée ou sur des ponts rustiques en pierre (Photo 9) ou avec plancher de troncs de goyaviers (Photo 11). Après une descente, on parvient à la ravine principale au fond rocheux (Photo 14). Ne pas manquer, tout près, le rocher étouffé sans succès par les racines d'un affouche ou autre arbre aux racines multiples (Photo 15). Le sentier remonte et passe près d'un gros bois de rempart (Photo 16). Suivre ce sentier qui sillonne cette forêt en cherchant toujours la curiosité qui justifie cette sortie. Lors d'une des boucle, on passe au plus près d'un champ de canne à sucre (Photo 22). Comme tous les ouvrages en bois de goyavier, certains vieillissent mal et peuvent se briser (Photo 26). Il y a toujours un endroit tout proche pour l'éviter à moins qu'il ait été réparé entre temps. Repérer les bifurcations au cas où plusieurs boucles sont programmées en sous-bois. Comme le circuit ne comporte que très peu de fortes montées, aucun inconvénient à passer plusieurs fois au même endroit en effectuant des boucles successives. Après moins d'une heure à marcher dans tous les sens, on retourne naturellement au début du village. Au lieu de reprendre la route vers la chapelle et l'école, préférer une visite du village en partant sur la droite. Les jardins fleuris, certaines belles cases ou des panoramas sur les montagnes terminent agréablement cette courte boucle (Photo 28).

Balises


Quelques flèches

Profil

Plan de l'itinéraire

Itinéraire

Se rendre au Tampon et emprunter la Route Hubert Delisle jusqu'à Bérive - Prendre à gauche la petite route de la Ligne d'Equerre qu'on rejoint après quelques km de montée - Garer le véhicule près du boulodrome ou sur un petit parking 50 m plus loin - Débuter la randonnée sur la route et bifurquer entre deux maisons puis à gauche au croisement marqué d'une pancarte - Suivre le sentier qui descend par la gauche vers la ravine et bifurquer à droite pour effectuer une première petite boucle - Rejoindre le sentier de l'aller, rebrousser chemin pour entamer une deuxième boucle puis remonter vers la Ligne d'Equerre pour retrouver le véhicule.


Commentaires sur cette randonnée (5)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Seb31, 25/02/2018 21:14
Randonnée complétée le 25/02/2018 en 1h00

Boucle effectuée ce matin en famille (avec le fille de 18 mois) Sentier en bon état général. La passerelle est toujours HS (voir photo). Attention aux moustiques... :)

Fanch, 11/06/2017 17:55
Randonnée complétée le 11/06/2017 en 1h30

Je félicite les conseils de secteurs de Bérive pour le travail accompli. Privilégiez une journée de très beau temps comme en hiver et le soleil proche de son zénith pour disposer d'une belle lumière. En effet, la forêt peut à défaut demeurer bien lugubre.
Une des plus agréables sentes marmay que j'ai pu arpenter.
Edit : la passerelle de la photo 22 est désormais HS

Plein Sud, 16/04/2017 22:48


Accès à ce sentier parfaitement indiqué et jolie vue à partir du petit parking. Le balisage étant aléatoire, il est préférable -comme indiqué sur la fiche- de commencer par la première petite boucle. Cela permet de prendre ses premiers repères dans la forêt.Chacun appréciera, mais les sous-bois sont relativement sombres. Le soleil qui perce en fond de ravine, peut offrir cependant quelques "belles images".

Christian L, 28/08/2016 15:21

Rando marmaille par excellence qui permet de photographier des bois maigres, des jamrosats, des eucalyptus ,de s'immerger dans des zones sombres près de petites ravines en montant et descendant ludiquement de légers dénivelés. Ravissant!

Martial, 08/08/2016 17:30
Randonnée complétée le 08/08/2016

Le sentier de la forêt de la ligne d’équerre est en parfait état et doit pouvoir ravir les marmailles si l'on s'en tient au parcours proposé.
Pour ma part et pour rallonger un peu le parcours, je partirai de l'église de Bérive ou l'on peut se garer sans problème, je rejoindrai la ligne d’équerre par les chemins de cannes et après le sentier de la forêt, je redescendrai par les routes et chemins de cannes.
Je retrouverai la voiture après une visite au piton Nathalie parcouru par de nombreux sentiers.
Sortie d'environ 13 kilomètres et très agréable.

Randonnée ajoutée le : 24/08/2016