La boucle des Thermes de Cilaos par le GR et le Bras des Etangs

Difficulté
Difficile
Indice de confiance Moyen
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 2h15
Distance 4 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 1173 - 935 m
Dénivelé positif 280 m
Dernière mise à jour 05/04/2020

Une autre façon de voir la Cascade du Bras Rouge

Il existe à Cilaos, à partir de la ruine des Anciens Thermes, un sentier qui longe le Bras des Etangs et permet d'aller à la rencontre des deux cascades assez faciles d'accès. Un autre sentier très connu à Cilaos relie la route de l'îlet à Cordes à la Cascade du Bras Rouge. Cette courte randonnée propose de les rejoindre par un itinéraire étroit et aquatique. Il existe depuis très longtemps mais il est discret et des dizaines de personnes passent devant chaque semaine sans le remarquer, trop pressées de contempler la Cascade du Bras Rouge. Pourtant cet itinéraire permet déjà de voir la belle chute sous un angle méconnu et impressionnant. Du promontoire situé au-dessus de la cascade, on voit bien une partie de la vallée qui remonte au Bassin Fouquet ainsi que le sentier qui se poursuit vers l'Îlet à Cordes. La sortie est courte et agréable, excepté les 4 ou 5 mètres qui séparent la fin du sentier du Bras des Etangs au torrent, là où se jette une dernière cascade avant que le bras ne rejoigne le Bras Rouge. Une corde, non obligatoire, facilitera pourtant grandement le passage glissant. On peut utiliser les plantes qui sont sur le côté du passage mais il faut surtout se méfier des vieux troncs de chocasAgavacée (cadère) Furcraea foetida - Importé pour en faire de la corde,
on ne sait désormais plus comment s'en débarasser
qui peuvent être très friables une fois putréfiés ou en voie de l'être. Cette randonnée s'effectue donc sous l'entière responsabilité de celui qui s'y aventure, sans les enfants cela va de soi.

La randonnée débute sur la Route de l'Îlet à Cordes, au parking de la Boucle de Bois Rouge, après les Anciens Thermes de Cilaos. La descente est agréable et sans difficulté sur un sentier assez plat au départ (Photo 1). Puis la pente s'accentue sans jamais être difficile. Voir pour plus de détails cette randonnée menant à la Cascade du Bras Rouge puis à la route de l'Îlet à Cordes. Profiter tout au long de la descente des panoramas sur la vallée du Bras Rouge et le Grand Bénare qui domine à l'horizon (Photo 5) ou ne Nez de Bœuf en direction du Col du Taïbit (Photo 6). Arrivé au rempart dominant le Bras Rouge, sans passer la Ravine Ferrière, trouver dans un grand virage à droite le discret sentier qui part à angle droit vers la gauche (Voir détail ci-dessous). Pour être discret il l'est au milieu de ces minuscules filaos rabougris mais on le distingue tout de même. En quelques mètres on est au bord du rempart et on peut admirer la cascade du Bras Rouge que l'on domine de plusieurs dizaines de mètres (Photo 7) ainsi que son canyon étroit et dangereux, déjà observé dans l'autre sens à partir du Bassin Roche et des Marmites de Fleurs Jaunes. En regardant également de plus près, on devine comment descendre au pied de la cascade pour aller visiter ce festival de cascades de l'amont de la Chapelle. Attention, cette dernière est réservée aux initiés. Profiter de ce beau spectacle méconnu car on ne repassera pas par cet endroit. Juste en face, passe la route de l'Îlet à Cordes qu'on ne remarque bien qu'au passage d'un véhicule (Photo 8). Le petit sentier se poursuit dans une végétation parsemée de minuscules filaos rabougris qui semblent avoir du mal à pousser. Quelques chocas, quelques galaberts et une corde plus loin (Photo 9) puis on se retrouve au plus près du Bras des Etangs. Il faut encore suivre un semblant de ravine encombrée pour s'en approcher vraiment (Photo 10). On se retrouve en haut d'un petit promontoire rocheux d'où l'on aperçoit le torrent (Photo 11). Partir vers l'amont de la rivière est très difficile à cause de la végétation, même muni d'un coupe-coupe (Photo 12). La seule solution est de descendre ce seul obstacle important de la sortie en faisant très attention à la glissade car la cascade est justement située à l'endroit de la descente (Photo 13). La petite cascade remplit un bassin avant de terminer sa course dans le Bras Rouge (Photo 14). Une fois cet obstacle franchi, c'est un vrai plaisir de se mouiller les pieds ou de sauter de roche en roche pour remonter le bras. Certains goulets étroits obligent à se mouiller les pieds (Photo 15). Les filaos qui poussent dans le lit ne restent en général pas des années en raison des crues cycloniques (Photo 16). Quand on voit la ravine en enfilade, on peut profiter des vues sur le Pain de Sucre ou le Grand Bénare. Plus haut, le bruit d'une nouvelle chute alimentant un beau bassin attire l'attention (Photo 17). Contourner en rive droite dans les rochers et poursuivre, les pieds dans l'eau le plus souvent, sur les galets ou les racines de filaos (Photo 18). La pente n'est pas très importante mais il faut pourtant escalader quelques rochers glissants éclaboussés par de minuscules chutes (Photo 19). La glissade est facile si on ne prend pas ses dispositions avant de traverser (Photo 20). La falaise empêche de passer par moments mais il est possible de marcher entre les filaos qui bordent le bras (Photo 21). Il est souvent plus facile de marcher sur les gros galets plutôt qu'en sous-bois encombré de végétation (Photo 23). Le sentier officiel des Thermes est alors très facile à trouver et la sortie sportive devient une balade. On peut ainsi s'approcher des deux chutes les plus connues de cette sortie classique si on la débute par l'amont (Photo 25). Même si l'eau n'est pas trop sale, on n'a guère envie de s'y baigner (Photo 26). La fin du trajet, plus fréquentée, est nettement plus aisée. On parvient aux anciens thermes dont les cours et jardins abandonnés sont désormais recouverts de végétation envahissante (Photo 27). La pauvre bâtisse semble totalement à l'abandon et il ne faudra sans doute pas très longtemps avant qu'on n'y voit rien d'autre que les plantes (Photo 28). Moins de 5 minutes sont nécessaires pour remonter la petite route des Thermes puis la D242 jusqu'au véhicule.
Il est également très agréable de partir de Cilaos et d'emprunter le sentier des Porteurs qui évite d'avoir le vertige dans la voiture lors du passage des lacets.
Na pas manquer, tout au long du périple dans le lit, les sources orangées ou les racines de filaos d'un rouge carmin magnifique (Photo 24).

Balises


Balises sur GR uniquement

Profil

Plan de l'itinéraire

Pique-nique  Tables à pique-nique, en partenariat avec Carte de La Réunion.
Site géologique  Sites géologiques, en partenariat avec Laurent Michon, laboratoire Géosciences Réunion.

Itinéraire

Se rendre à Cilaos et poursuivre en direction de l'Ilet à Cordes - Se garer après les Anciens Thermes de Cilaos au départ du sentier de la Cascade de Bras Rouge - Se diriger vers la Cascade de Bras Rouge jusqu'au départ du sentier du Bras des Etangs (voir détails ci-dessous) - Suivre le sentier jusqu'à l'à-pic au-dessus de la cascade sur le Bras des Etangs - Descendre vers le haut de la cascade (attention : danger) - Remonter le Bras des Etangs par les berges ou les cailloux dans le fond de la rivière jusqu'au sentier officiel qui dessert les deux cascades en amont - Franchir le Bras au niveau de la dernière chute puis suivre le sentier dans la végétation jusqu'à la piste près des ruines des Anciens Thermes de Cilaos - Poursuivre sur la piste jusqu'à la D242 puis prendre à gauche jusqu'au véhicule.
Pour rallonger cette courte boucle, il est conseillé de partir et de revenir par le sentier des Porteurs.

Le départ du sentier

Le sentier du Bras des Etangs est facile à trouver en descendant à la Cascade du Bras Rouge, exactement 100 mètres avant de traverser la Ravine Ferrière, à l'angle d'un virage à droite et dans une végétation constituée de filaos rabougris ayant du mal à dépasser les 5 ou 6 mètres de haut, près de chocas et après une marche en pierre. Si on regarde rapidement on ne le voit pas mais si on le cherche en marchant lentement, il ne peut nous échapper.


Commentaires sur cette randonnée (2)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Christian Léautier, 10/07/2020 18:08
Randonnée complétée le 09/07/2020 en 3h00

Etrangement 1 seul commentaire ( Fanch il y a bientôt 2 ans ).Et pourtant je trouve ce Bras des Etangs bien intéressant. Depuis ma première incursion (je n'avais pas mis de commentaires mais j'avais bien aimé), je reviens avec en tête photographier les sources orangées d'eaux ferrugineuses et je ne suis pas déçu: les plus belles sont au plus près des Anciens Thermes (enfin en voie de restauration: grand nettoyage tout autour...donc photo 27 obsolète); le niveau de l'eau plutôt bas permet une exploration au top de la rivière. Alors en bonus, j'en profite de vous donner une idée pour optimiser votre journée à Cilaos en rajoutant la remontée du Bras des Etangs-ou d'une ramification? car rien de précis à ce sujet sur la carte IGN-- dans sa partie amont . Au pont sur la D 242 juste à l'arrêt de bus Alternéo ligne 62 "Anciens Thermes" descendre dans la ravine et la remonter jusqu'en haut: c'est à dire au pied de 2 immenses cascades: l'une sans eau aujourd'hui et l'autre bien alimentée. Vous êtes alors tout petit devant la Cascade l'Eau Chaude et fier d'avoir peut-être enfin déniché un lieu et une cascade non répertoriés sur le site.??? Aller retour/ 1 h seulement mais pas toujours évident pour contourner ou escalader les rochers de toute beauté qui barrent la vallée. Réservé aux amateurs de ravine qui se régaleront et qui ne seront pas impressionnés par les éboulis en rive droite -donc rester plutôt près de la rive gauche. Quid si le niveau de l'eau est plus conséquent ?

Fanch, 09/05/2018 18:03
Randonnée complétée le 07/05/2018 en 2h30

Boucle réalisée lundi. Le sentier vers la cascade BRAS ROUGE est fermé, un glissement de terrain a emporté une cinquantaine de mètres mais çà peut passer (au moins jusqu'à la Ravine FERRIERE (cf Photo).
La sente de jonction vers le Bras des Etangs est en bon état, équipée de corde aux endroits sensibles (cf Photo). La vue sur la cascade Bras Rouge est magnifique et mérite à elle seule le détour de quelques mètres. La remontée de la rivière très en eau reste sportive. J'ai du traverser quelques gués avec de l'eau à la ceinture. Mais le canyon est superbe, jusqu'aux cascades des anciens thermes depuis lesquelles se jetaient des jeunes cilaosiens intrépides (cf Photo).

Randonnée ajoutée le : 01/04/2013