Le Sentier La Corde à Bois d'Olive

Difficulté
Facile
Indice de confiance Excellent
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 1h
Distance 2.9 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 202 - 105 m
Dénivelé positif 110 m
Dernière mise à jour 01/06/2020

En prolongement du Canal St-Etienne

Voici une très courte sortie au lieu-dit Bois Noirs, proche de la cascade de la petite unité hydroélectrique du Ouaki. Elle est d'ailleurs tellement courte que le mieux consiste à l'effectuer revenant d'une balade à l'Entre Deux ou après la boucle du Ouaki puisque celle du Canal Saint-Etienne est devenue une aventure en raison de l'envahissement par toutes sortes de plantes. Comme pour cette dernière, il faudra faire attention de ne pas glisser sur des détritus laissés par les habitants juchés sur le haut de la falaise ou sur l'aire de pique-nique qui est certainement la plus sale du département. On peut se demander si ces habitants s'acquittent de leurs taxes d'enlèvement des ordures ménagères, car pourquoi payer d'un côté et jeter de l'autre ? Pourtant le sentier est très bien entretenu et très agréable à suivre.
Les sportifs s'amuseront à emprunter le sentier débutant par des escaliers juste en face la cavité dans le mur abritant quelques statuettes de la Vierge.
Comme le Canal Saint-Etienne ne présente plus d'intérêt sans un nettoyage conséquent, il est cependant conseillé de s'approcher des concrétions de pouzzolane avant de reprendre le véhicule.

Le sentier débute par la route, après le parking en terre battue qui évite de pénétrer dans l'aire de repos. Suivre la route jusqu'au pont qui enjambe le Bras de la Plaine. Outre les beaux panoramas sur le Grand Bénare et le Dimitile, on peut également voir couler le Bras de la Plaine avant son confluent avec le Grand Bras de Cilaos (Photo 1). Revenir dans le virage et emprunter le sentier qui débute par quelques marches étroites (Photo 2). Repérer un sentier sur la gauche qu'on empruntera au retour et attaquer la montée vers les habitations par quelques hautes marches en pierre (Photo 3). La montée est courte et le sentier oblique à gauche puis longe une clôture en tôle, à moins de deux mètres du rempart (Photo 4). De nouvelles marches facilitent la montée à travers quelques très anciens blocs tombés de la falaise (Photo 5). On retrouve d'ailleurs ces blocs un peu partout, plus ou moins gros mais jamais dangereux (Photo 6). Depuis le départ, on marche à l'ombre de grands tamarins des bas qui savent s'adapter au manque de pluie de la région (Photo 1). Justement, un agréable bruit de pluie et de grosses touffes de taros (songes à la Réunion) indiquent l'emplacement de la source. Attention de ne pas boire de cette eau qui traverse des endroits très pollués de ces faubourgs de Bois d'Olive. Le sentier se poursuit, étroit mais propre (Photo 10) jusqu'à une falaise comportant une cavité dédiée à la prière. Il traverse une courte portion fortement envahie de chocas sans danger puisque les feuilles sont régulièrement tranchées (Photo 10). Après avoir emprunté un escalier monumental aux hautes marches (Photo 11), on arrive au dernier escalier, fin de cette montée (Photo 12). On peut très bien rebrousser chemin mais l'étroit Chemin Rangama offre la possibilité de rallonger un peu cette balade facile (Photo 13). Le chemin se termine en cul de sac mais un sentier de raccourci part sur la droite en direction de l'Allée des Bois Noirs, la route qui monte vers le pont de l'Entre Deux. Partir sur la droite et retrouver un autre raccourci qui ramène au Chemin Rangama (Photo 14). Reprendre le chemin inverse en profitant cette fois des points de vue sur les rivières et le pont visité au départ. Repérer, en face de l'oratoire (Photo 16), le sentier débutant par des marches et descendant vertigineusement vers le cours d'eau. Ne le tenteront que les volontaires mais pas les enfants pour éviter des chutes douloureuses. En fin de descente, partir sur la droite, passer sous le tuyau et entreprendre la descente à la rivière (Photo 17). La jonction est rapide sur de nouvelles hautes marches (Photo 18). Le petit détour vaut la peine pour se rafraîchir à l'eau claire du Bras de la Plaine venant principalement du déversoir de l'usine (Photo 19). Des sentiers partent un peu partout dans plusieurs directions. Prendre celui remontant sur le bord de la route. La traverser et redescendre près du canal alimenté par l'eau ayant servi à se rafraîchir de l'autre côté (Photo 20). Repérer quelques ouvrages d'époque pour récupérer de l'eau (Photo 21) ou pour en réguler le niveau (Photo 22). La balade se poursuit sur les bords de ce canal bordé de passerelles (Photo 23) ou de kiosques hélas un peu à l'abandon ou surtout entourés de toutes sortes d'ordures comme c'est trop souvent le cas dans cette région de Bois d'Olive (Photo 24). On retrouve le parking en passant devant un champ de songes qui récupère la totalité de cette eau (Photo 25). Les plus courageux ou curieux emprunteront la trace, très encombrée de plantes non piquantes ni coupantes, qui longe le Canal Saint-Etienne pour se rapprocher du manguier (Photo 26) ou de la source qui a créé une petite cascade (Photo 27). De quoi faire regretter que ce sentier ne soit plus entretenu mais assez pour profiter des belles sculptures naturelles offertes par cette falaise.

Balises

Pas de balises

Profil

Plan de l'itinéraire

Itinéraire

Se rendre à Bois d'Olive en venant de Pierrefonds et prendre la direction de l'Entre Deux - 100 m avant le pont, stationner à droite, en face de l'aire de pique-nique de Bois Noirs - Rejoindre le pont enjambant le Bras de la Plaine- Dans le virage, débute un sentier qui monte par des marches avant de bifurquer dans deux directions - Prendre à droite dans les rochers et suivre le sentier jusqu'à la première rue de Ste-Céline - Effectuer une courte boucle à l'aide des deux raccourcis (voir carte) - Reprendre le chemin en sens inverse jusqu'au virage de la route - Emprunter le sentier de droite qui rejoint la rivière - Remonter sur la route, la traverser, descendre vers les installations de distribution du canal - Traverser l'aire de pique-nique puis rejoindre le véhicule.
Deux variantes possibles à rajouter : voir texte ci-dessus.


Commentaires sur cette randonnée (3)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Christian L, 30/01/2018 19:30
Randonnée complétée le 19/01/2018 en 2h30

L’idée,bien sûr géniale n’est ce pas! c’est d’effectuer une boucle en partant du sentier dit du Bras de la Plaine mis merveilleusement en valeur par l ‘association « Jades « -à dr en montant à mi route entre le Ouaki et le pont de l’Entre Deux.-panneau en bord de route -Ensuite traversée à gué vers la cascade de Mahavel puis retour par le sentier La Corde.Tout faux! Énorme éboulis sur le sentier « Jades « ,impossible de passer.Sentier La Corde :des falaises qui ne demandent qu ‘à se précipiter sur vous...prier Jésus,Allah ou Vischnou avant de s ‘engager.Moi qui espère randonner encore longtemps j’ai préféré faire demi tour.En ce qui concerne la merveilleuse et rafraîchissante cascade Mahavel , approche un peu délicate :végétation,sols spongieux,passages à gué jusqu’à mi cuisses mais rien d ‘impossible avec au bout de belles photos garanties.Au revoir ou plutôt adieu à l’agréable sentier « Jades « qui ne sera jamais plus restauré au vu de l ‘éboulis ;quant au sentier La Corde gare au prochain épisode cyclonique.

orando974, 20/07/2017 17:55
Randonnée complétée le 20/07/2017 en 0h20

Effectué le 20/07/2017 en 20 minutes A/R en évitant le sentier des pêcheurs. Sentier en très bon état tout le long et très facile ! Un peu court par contre. Je conseil de le faire avec le sentier qui longe le Canal St-Etienne. Un gros tas d'ordure est présent vers le milieu du parcours malheureusement.

Fanch, 20/06/2016 20:21
Randonnée complétée le 20/06/2016 en 0h50

L'état du sentier se dégrade, la végétation commence à prendre le dessus. Toujours autant d'ordures... Triste. La sente marronne dite "des pécheurs intrépides" n'est pas aisée. Les chocas ont repris possession des lieux. Le retour le long du canal n'est pas aisé non plus car envahi de cannes fouragères.

Randonnée ajoutée le : 10/05/2020