La remontée de la Rivière d'Abord de Bel-Air au Bassin Ste-Thérèse

Difficulté
Difficile
Indice de confiance Bon
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 6h
Distance 15.3 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 1124 - 484 m
Dénivelé positif 800 m
Dernière mise à jour 17/03/2021

Au pays des grottes et arches naturelles

Le circuit des Petits Tamponnais Ruraux (voir § ci-dessous) est long et difficile mais chacun devrait y aller au moins une fois. La très longue boucle est réservée aux sportifs. Le Circuit du Bassin Samuel est court, facile et à la portée de tous. Il permet de voir de splendides bassins. Le sentier partant de Notre Dame de la Paix est court, plus difficile mais donne à admirer des dizaines de magnifiques arbres centenaires et tortueux. Enfin, celui-ci, qui remonte jusqu'au Bassin Sainte-Thérèse est un compromis beaucoup moins long que la boucle mais sportif tout de même.

Cette remontée de la Rivière d'Abord est la quatrième et dernière proposition de sortie le long de cette ravine atypique et sauvage. Elle se place en seconde position au niveau difficulté et conviendra très bien à qui veut connaître cette vallée encaissée sans avoir à effectuer une longue boucle. Elle s'arrête symboliquement au Bassin Sainte-Thérèse, discret et difficile à repérer si l'on ne voit pas la pancarte après une remontée de plus de 7 km. Si les jambes souffrent dans la première partie, il est conseillé de faire demi-tour avant le bassin car les difficultés rencontrées sont exactement les mêmes dans la descente. Le Parc Marc Rivière n'ouvrant ses portes qu'à 7h30, il faut ou partir tard (non conseillé) ou en garder la traversée pour la fin après une courte visite à la Coopérative Agricole des Huiles Essentielles (CAHEB). Un sentier, difficile à trouver sans explications précises, longe la rivière entre Bel Air et Terrain Fleury. Il faut pour cela marcher un peu sur route mais sur une très courte distance. Une partie de ce sentier permet de s'approcher de 4 arches naturelles et de plusieurs grandes grottes en faisant cependant très attention si les rochers sont mouillés. Les photos seront plus belles au retour car le soleil est plus haut mais attention à la fatigue qui peut engendrer chutes et glissades. L'association et quelques volontaires ont redoublé d'efforts pour poursuivre ce chantier qui rejoint désormais la route de Notre Dame de la Paix. Outre les sentiers déjà décrits, la portion Nord se poursuit en longeant toujours la rivière. Il passe parfois au plus près ou la traverse pour changer de rive. D'autre fois il s'en éloigne pour franchir les remparts boisés qui entourent la rivière. Les montées sont alors courtes mais abruptes et c'est donc par une série de dents de scie que l'on rejoint la fin du parcours.

La randonnée débute au parking fort fréquenté du parcours de santé de Bel Air, situé au sud. Vers le nord, passé la partie urbaine le long de la Rivière d'Abord, la remontée est loin d'être un parcours de santé ! Tous les détails sont présentés sur la fiche de la boucle qui passe par la Grande Ferme et le Piton de la Ravine Blanche. Profiter avant le départ des vues sur le Dimitile et les cirques car ce sera difficile plus tard (Photo 1). On commence par rejoindre le parc Marc Rivière qui a été récemment mis en place par la commune du Tampon, curieusement à deux pas de la CAHEB qui ne semble pas avoir participé à son élaboration (Photo 2). Cet espace dédié aux plantes à parfum, aromatiques, médicinales et endémiques permet de déambuler sur une large piste au milieu d'une jeune végétation qui ne demande qu'à grandir. Un petit écriteau précise chaque fois le nom de la plante rencontrée. Un alambic siège au coin du petit domaine d'un hectare (Photo 3). Comme la randonnées est en aller-retour, il faudra peut-être réserver cette visite en fin de parcours car le lieu n'ouvre qu'à 7h30. Après cette visite instructive, passer devant les bâtiments de la CAHEB (Photo 4) qui peut également se visiter au retour. On entame alors une courte traversée semi-urbaine de 800 m en empruntant la Rue Kerveguen puis la Rue des Eucalyptus. On parvient auprès de terrains de tennis et de locaux de la municipalité où sont entreposés toutes sortes d'engins de transport et de terrassement. Deux entrées sont possibles pour rejoindre la rive gauche de la rivière, à ras le grillage entourant un terrain de tennis bordé de palmiers multipliants. Quelques mètres plus loin, la remontée commence en longeant le fond basaltique de la Rivière d'Abord. Le sentier est loin d'être un GRR mais on le suit facilement. Il passe sous des poivriers parfois couchés, sur des zones caillouteuses sans danger et même entre deux barres rocheuses (Photo 5). Sur la gauche, on devine les bassins profonds à sec ou remplis d'eau croupissante ainsi que quelques cavités habitées par des pigeons. Plus loin, on frôle un magnifique endroit très sauvage qui s'approche assez facilement par temps sec. S'il a plu, redoubler de prudence afin de ne pas glisser. On peut ainsi s'approcher d'une arche naturelle qui est en réalité un trou érodé de la grotte située en-dessous (Photo 6). On peut même atteindre sans effort les bassins qu'elle abrite (Photo 7). Plus en amont, en marchant sur les basaltes en direction de la Cascade du Chien, on croise d'autres arches ou immenses grottes. L'endroit mérite une bonne heure de visite mais le chemin est encore long. Rejoindre le radier près de la déchetterie et remonter la Rivière d'Abord en rive gauche puis plus haut en rive droite sur un sentier toujours facile (Photo 9). On se trouve sur le sentier familial du Bassin Michel et Samuel qui ne comporte aucune difficulté si ce n'est une végétation qui pousse plus vite que les volontaires de l'association peuvent la couper. Nouveau radier au Chemin des Pétréas, à deux pas de la passerelle puis la montée reprend en continuant la recherche de bassins, grottes ou arches. Certains bassins nommés sur des panneaux en bois se rejoignent difficilement (Photo 13). Le sentier est toujours facile dans les poivriers, eucalyptus, camphriers ou chocas (Photo 15). On se retrouve au gué proche d'une énorme cavité et d'un bassin avec petite cascade, souvent à sec (Photo 18). Une forte montée amène près d'un champ de canne où l'on est obligé de poursuivre sur la piste. Très vite, on retrouve le sentier en rive gauche ou le fond de la ravine, parfois inévitable, quand la végétation, les éboulis et de hautes barres rocheuses empêchent le passage (Photo 19). La montée, décrite plus en détail pour la boucle, comporte fortes montées et descentes successives, hautes marches en bois ou en roche, contournements de barres rocheuses, traversées de bois de couleurs, gués, changements de rive et remontées de fond de rivière à travers les rochers (Photo 22). Certains cassés difficilement franchissables se contournent en changeant de rive sur de courtes distances (Photo 26). On devine, en passant, une énorme grotte qui se rejoint aisément en quelques secondes (Photo 27). Peu après, à presque 1200 mètres d'altitude on parvient à un petit bassin sauvage entouré de roches glissantes,  surmonté d'un gros bois de rempart (Photo 28). L'endroit est reposant mais ne se prête pas à une baignade. Vingt mètres en amont de l'arbre qui domine, le Bassin Sainte-Thérèse est difficile d'accès. Il indique la fin de la montée car plus haut, le parcours devient encore plus difficile et très long jusqu'à la route de Notre Dame de La Paix. Le retour, tout en descente, est plus rapide mais toujours aussi technique avec les mêmes marches, racines, descentes glissantes et changements de rive. Les randonneurs qui seraient tentés par la boucle en arrivant au Bassin Sainte-Thérèse, devront avoir plus d'eau et de nourriture dans leur sac.

Balises

Rares rubalises. Plus nombreuses en amont

Profil

Plan de l'itinéraire

Itinéraire

Se rendre au Tampon puis à Bel-Air en direction de la Pointe et se garer au parking du parcours sportif - Partir en direction du nord vers le bâtiment de la CAHEB - Visiter auparavant le parc Marc Rivière qui vaut le détour - Marcher sur la Rue Kerveguen puis la Rue des Eucalyptus jusqu'aux terrains de tennis et des installations municipales - Longer un terrain pour rejoindre le sentier de la rivière et remonter en rive gauche jusqu'au radier de la déchetterie en profitant des grottes et arches naturelles - Franchir le radier puis emprunter le sentier qui part presque dans le lit de la rivière et le remonter en longeant le lit jusqu'au Bassin Samuel puis le Bassin Ti-Feuilles - Poursuivre jusqu'à la piste dans les cannes, la couper pour reprendre le sentier en face - Suivre ce nouveau sentier le plus longuement possible jusqu'au Bassin Sainte-Thérèse et faire demi-tour par le même itinéraire.

Merci aux Petits Tamponnais Ruraux

L'association, qui avait remarquablement édifié les 14 kilomètres de sentier reliant Bel Air (Le Tampon) à Notre Dame de la Paix en suivant la Rivière d'Abord était en sommeil depuis quelques années, faute de financement. Le sentier, envahi par les vignes marronnes, galaberts et bringeliers était, quant à lui, plus mort qu'en sommeil. Fin 2018 et début 2019, une poignée de bénévoles s'est réunie plusieurs vendredis matins et ont entrepris un travail titanesque pour redonner à cette longue et difficile trace son aspect de 2013. Merci à toute l'équipe au nom des randonneurs qui devraient s'y rendre le plus souvent possible et plus nombreux afin de conserver à ce magnifique sentier la qualité obtenue après ces importants travaux.


Commentaires sur cette randonnée (43)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Martial, 02/04/2021 16:47

Ce matin, entre le 2ème et 3ème kilomètre depuis la passerelle du chemin Pétréas, pose d'un panneau indiquant le bassin de la mer. Rentrez dans la ravine au bord du sentier au niveau du panneau, repérez le vieux panneaux sur l'arbre, le bassin de la mer est derrière. Possibilité de monter au dessus des 2 bassins, en reprenant le sentier est revenir dans la ravine lorsque le sentier bifurque sur les gros rochers.
Photos Jointes

JPG, 26/03/2021 17:11

Merci Martial et Christian. Les vieux panneaux étaient illisibles. Ceux-ci se voient bien mieux.

Martial, 26/03/2021 15:43

Des panneaux ont été rajouté pour signaler les bassins principaux de la rivière, à partir de la passerelle Pétréas, dans l'ordre les bassins Michel, Chiquette, Capillaire et ti-feuilles. Attention, même si les bassins sont indiqués, l’accès peut en être dangereux, comme celui du bassin Capillaire par exemple; ils peuvent être aperçu depuis le sentier mais aucun sentier ou passage n'y mène facilement.
Photos Jointes, les panneaux apposés.

Martial, 05/03/2021 17:11

05/03/2021, ce matin, nettoyage de la partie qui longe les terrains de tennis et qui permet de rejoindre l'arche de la cascade du chien.
Réouverture d'une partie bouchée avant le bassin Ste Thérèse que nous avions du éviter par la ravine; cette nouvelle portion permet de gagner 20 bonnes minutes et évite la ravine, dangereuse sur les roches glissantes.
Concernant le passage vers les terrains de tennis, je vous ai mis en photos le passage qui permet de rejoindre le sentier et la ravine, à quelques dizaines de mètres de la très belle arche de la cascade du chien; photo 6 du site.
Photos Jointes

JPG, 12/02/2021 21:24

Merci Martial (ainsi que Frédo et Clément) pour cette passion envers ce sentier et cet entretien régulier pour le plus grand bien des randonneurs amateurs de belles forêts qui devraient y venir plus nombreux.

Martial, 12/02/2021 15:51

Poursuite de l'entretien du sentier des petits Tamponnais ruraux tous les vendredis matin; un petit changement va avoir lieu juste après l'arche de la photo, et pour rejoindre le bassin Ste Thérèse.
Juste après cette arche il y à une petite descente, et une plus forte à gauche qui vous ramène dans la ravine qu'il faut suivre sur quelques centaines de mètres pour retrouver le sentier avant le bassin Ste Thérèse; ce détournement avait été décidé car un éboulis important d'arbres de toutes tailles avaient ravagé le sentier.
Ceux qui vont emprunter le sentier vont s'apercevoir, qu'au moment ou on descend dans la ravine, il y à un autre passage visible qui monte à droite; en effet, nous sommes en train de rouvrir l'ancien sentier, ce passage fera gagner un bon quart d'heure par rapport à la ravine, qui peut être très glissante lorsque les roches sont humides. Ce passage sera opérationnelle la semaine prochaine, on peut y passer, mais il y à encore quelques gros arbres à couper.
Photo Jointe

Martial, 27/10/2020 08:51

Bonjour, en complément du commentaire de Sophie qui à eu quelques soucis pour trouver le sentier qui passe le long de la rivière jusqu'à la déchetterie; je m'y suis rendu hier et effectivement la trace du site amène au radier qui n'est plus praticable car trop envahi d'herbes, nous avons éliminé cette partie pour passer juste au dessus.
Je joins une carte ign avec la trace en rouge du site et la trace actuelle en orange.
En effet, arrivé au niveau de ma photo 2, ne pas se diriger vers le radier, mais continuer sur la route environ 50 m; vous allez passer à votre gauche un terrain de volley et arrivé au niveau du dernier terrain de tennis; la trace est à gauche , c'est rubalisé, vous longez la grille et arrivez directement dans le sentier qui est balisé jusqu'à la déchetterie.
Photos jointes, 1-ign(suivre le trait orange 2-panneau (continuez tout droit) 3-le long des grilles du dernier terrain de tennis, suivre les rubalises) 4-le sentier toujours bien visible qui vous mènera jusqu'à la dechetterie.

Sophie M, 25/10/2020 17:14

Les commentaires encourageants, la météo annoncée agréable (au moins jusqu'en milieu de journée) ont fini de nous convaincre de venir découvrir ce sentier. Nous avons commencé près de la déchetterie car depuis les terrains de tennis c'était trop encombré. Une fois la première rubalise dépassée, inutile de garder le GPS allumé, tout est visible et bien marqué. Les petits raidillons sont sympas car jamais trop longs et un peu ludiques, et surtout suivis de plats ou descentes. La sortie de la forêt avec les larges panoramas est réjouissante. On a bien pensé aux courageux qui ont tout nettoyé car la vigne marronne mérite bien son nom de peste envahissante. On a dépassé le bassin ste Thérèse (bon petit raidillon un peu glissant) pour pique-niquer dans la clairière au-dessus avant d'entamer le retour. La pluie fine est apparue sur le derniers tiers, les roches dans les traversées de ravine deviennent alors de vraies savonnettes. Super circuit !

Martial, 08/10/2020 11:04

Bonjour, le sentier est maintenant entièrement nettoyé et balisé jusqu'au bassin Ste Thérèse, ou notre petite équipe est arrivé depuis la semaine dernière.
Nous avons fait en sorte d'élargir le sentier est d’élargir au maximum certains passages piquants. Les traversées de ravine sont bien marquées en orange.
Il est bien sur possible de continuer jusqu'au radier de la RD36 sous Notre Dame de la Paix, partie plus difficile et plus technique décrite dans la fiche nr 1483.
Nous travaillons sur le sentier tous les vendredis matins et les volontaires seront les bienvenus; vous pouvez me contacter par l'intermédiaire du site. Merci.
Photos Jointes

Fra mrchl, 18/09/2020 13:49
Randonnée complétée le 18/09/2020 en 5h00

randonnée effectuée ce jour. Sentier bien entretenu avec balisage et marque fréquente. Aucun moyen de s'égarer, il est bien tracé. Première partie douce et facile d'accès. La seconde deviens un peu plus abrupte, quelques cordelettes mises à disposition pour faciliter quelques passages plus raides. Mises à part 2/3 ronces à éviter en courbant le dos, et quelques passages glissants ou la terre s'effrite facilement, pas de difficultés majeures.
Rencontre avec Martial à mi parcours et deux de ses compères qui entretenaient le parcours à la machette et que je remercie au passage pour leur investissement.
Au retour du bassin ste thérèse, j'ai suivi la ravine sur quelques mètres ne reprenant pas de suite le chemin qui remonte sur la gauche, et on arrive à un point de vue magnifique et vertigineux, à voir !

Randonnée ajoutée le : 21/02/2019