Une courte sortie à l'Etang du Gol

Difficulté
Très facile
Indice de confiance Excellent
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 2h30
Distance 9.8 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 10 - 0 m
Dénivelé positif 20 m
Dernière mise à jour 14/04/2019

Paradis des oiseaux

La région du Gol fait l'objet d'études du Conservatoire du Littoral et de la Région pour tenter de remettre en valeur cette zone aquatique attirant de très nombreuses espèces d'oiseaux en période de migration ou d'hivernage. Mais des incendies dans les roseaux tels qu'on peut les voir n’accélère guère les initiatives. C'est avec de l'eau douce d'un côté et de l'eau de mer de l'autre que s'effectuera cette petite promenade facile. Aucune difficulté hormis le sable dans les chaussures lors de certains passages de dunes. L'étang est calme et incite à la rêverie. Les contreforts des Makes se reflètent en ses eaux sombres lorsque l'étang n'est pas envahi de laitues d'eau ou de jacinthes. En seulement une journée, la surface de l'étang peut changer du tout au tout, passant d'une eau lisse à une couverture totale par la verdure des laitues ou jacinthes. C'est le vent qui accumule dans les queues de l'étang ces plantes flottantes dépourvues de racines fixées au sol qui ont vite fait de recoloniser l'eau quand cesse le vent. Les prairies qui entourent l'étang ou les gravières hébergent quelques petites vaches qui trouvent avec difficulté un peu d'herbe verte. D'autres sorties plus ou moins longues ou difficiles sont proposées autour des étangs. Une randonnée spéciale permet de se rapprocher des bords de l'étang et de flâner avec un appareil photo, mais l'incendie a remis en question les passages habituels. On peut également effectuer une petite boucle de l'autre côté de la pièce d'eau pour contourner deux grandes gravières mais il faut alors se garer beaucoup plus près de l'usine du Gol. Tout près de la plage de galets, de jolis tumulus ont été érigés le long du sentier lui-même bordé de galets pour le délimiter. La zone est également connue pour la pêche et ses aires de pique-nique surchauffées.

La randonnée débute au grand parking proche de l'étang. S'il est désert le matin, on le retrouve complet au retour de la randonnée car beaucoup de travailleurs viennent ici pour manger leur cari durant la pause méridienne. Avant de partir vers l'Etang Salé, on peut effectuer une courte visite au temple qui a été repeint à la fin de la Rue Valmy (Photo 2). On le distingue très bien malgré la grille qui le clôture. Au retour, profiter des belles vues sur l'étendue d'eau en direction du kiosque sur l'autre rive (Photo 1). Une courte balade peut s'effectuer en empruntant les passerelles en bois et en visitant l'autre rive de la petite ravine. On a, de cet emplacement de nouvelles vues sur l'ensemble de l'étang ou vers l'océan (Photo 7). Rejoindre ensuite le gué situé entre l'étang et la mer. Il est large et recouvert de gros galets qui évitent de se mouiller les pieds (Photo 8). Les pêcheurs sont déjà nombreux tout autour dès le lever du jour. Sitôt le gué franchi, profiter de nouveaux panoramas sur le Dimitile, la Chaine du Bois de Nèfles ou l'usine du Gol qui fume à longueur de journée (Photo 9). On peut emprunter les sentiers au plus près de l'eau ou marcher directement sur la piste sableuse qui se finira à la route nationale (Photo 11). La piste est presque rectiligne, bordée de sentiers ombragés souvent de chaque côté et on y rencontre de gros arbres (Photo 13). A mi-parcours de la première partie, la route devient parallèle à la voie rapide qui est très bruyante (Photo 14). Après avoir rejoint les parkings situés au pont et à la route du golf, poursuivre vers l'Etang Salé. Marcher au plus près de la piste cyclable durant près de 700 mètres avant d'emprunter un sentier de bonne qualité qui se dirige à gauche vers la plage de galets. Le sentier devient de plus en plus sableux et les petites dunes se multiplient. Les plaques indiquant les distances et couleurs de circuits viennent parfois à être ensablées au bord du passage (Photo 15). Le paysage varie peu. Le bord de mer est moins boisé et les dunes se recouvrent de longues lianes de la patate à Durand. (Photo 16). Ce sont ces dunes et agglomérats de galets qui ont petit à petit constitué l'Etang du Gol, enfermant les estuaires de 4 ou 5 ravines encore visibles sur la carte IGN. On se retrouve sur le sentier le plus employé pour venir de l'Etang Salé. Il est très sableux et bordé de galets qui délimitent très bien le parcours (Photo 18). Il faut dire que les galets ne manquent pas dans la région. La plage en est constituée à 100% (Photo 19). On les entend rouler inlassablement quand les fortes vagues viennent les remuer (Photo 21). Ca et là, de grands cairns circulaires égayent le paysage. Là encore, il n'a pas fallu chercher bien longtemps pour les construire (Photo 22). Le sable remplit doucement les chaussures et il ne faut pas penser qu'emprunter la piste équestre toute proche sera une meilleure solution. Le passage fréquent des chevaux remue encore plus le sable. Pourtant cette piste est différente du sentier car la végétation en met une partie à l'ombre, ce qui n'est pas négligeable dans cette région très chaude. Certaines courtes portions, légèrement envahies d'herbe rase, facilitent le cheminement car le pied ne s'enfonce plus. (Photo 23). Certains privilégieront aussi le sentier des pêcheurs qui permet de marcher au plus près des vagues. C'est la meilleure solution en hiver lorsque les baleines nagent au large. A la fin des galets, lorsque le sable est plus fréquent, les bois flottés recouvrent sur d'impressionnantes hauteurs (Photo 28). Le large sentier se termine entre galets et bois flottés et on rejoint la piste au plus près de point de départ. Partir sur la droite ou effectuer une nouvelle balade sur les berges, passer le gué et terminer cette boucle de près de 10 km au parking surchauffé.

Particularités

Balises

Pas de balises

Profil

Plan de l'itinéraire

Pique-nique  Tables à pique-nique, en partenariat avec Carte de La Réunion.
Site géologique  Sites géologiques, en partenariat avec Laurent Michon, laboratoire Géosciences Réunion.

Itinéraire

Se rendre à Saint-Louis - Au rond point indiquant centre ville, prendre la direction de la zone commerciale de Bel-Air - A Bel Air, se garer au parking après le temple tamoul, près des ruines de l'ancien pont de chemin de fer - Effectuer ou non une courte visite au temple malbar de la Rue Valmy - Emprunter les petits ponts en bois et se promener le long de l'étang ou sur les îlots aménagés - Après cette balade, traverser la Ravine du Gol sur les gros galets au plus près de l'océan et rejoindre la rive de l'étang en longeant la piste le plus longtemps possible - Marcher ainsi jusqu'aux abords de la route nationale puis bifurquer à gauche pour se promener un peu dans le Forêt Domaniale de la Côte sous le Vent - Choisir parmi les nombreux sentiers celui qui rapprochera de l'océan - Rejoindre la Ravine Sèche, la traverser et suivre le sentier sableux, bordé tout le long de galets gris - Emprunter à loisir le circuit équestre ou le bord de la plage de galets en revenant vers la Ravine du Gol - Rejoindre le véhicule.


Commentaires sur cette randonnée (6)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Kerhourlo290, 08/08/2019 20:56

Effectué le 2 Août. Balade très agréable avec une petite pose sur la plage, sans baignade bien entendu. Mais comme Noune réellement gâchée par les tonnes de déchets tout au long du sentier côtier. Une bien triste image pour le tourisme et pour la ville de St Louis. Il est grand temps d'agir ...

Noune, 15/05/2019 11:55
Randonnée complétée le 15/05/2019 en 2h20

Balade très agréable dans l'ensemble.
Premier kilomètre parcouru avec le bruit de la nationale juste à côté mais vite remplacé par le son des vagues qui s'éclatent sur les galets (bien que nous n'apercevons pas encore l'océan).
Le passage en bordure de l'étang est très sympa et offre de magnifiques points de vues sur les montagnes qui se reflètent dans l'eau!
Petit passage délicat ensuite pour accéder de l'autre côté de l'étang puisqu'il faut marcher sur des galets souvent mouillés et instables mais il suffit de faire bien attention 😉
Là je me suis un peu écarté du chemin de base que je n'ai pas trouvé mais je me suis baladée sur les bords de l'étang et sur les petits pontons pour faire de jolies photos.
Ensuite retour par les galets et la balade continue en longeant la côte. En effet, beaucoup beaucoup de déchets permis les galets et les bois flotté!!! Perso, bien que le paysage soit indiscutablement très beau et certains cairn impressionnants , j'ai passé le reste de ma balade révoltée contre la race humaine!! J'ai lhabitude de ramasser les petits déchets se trouvant sur mon passage mais que voulez vous faire face à des montagnes de pneus ou des cadis rouillés...
Enfin, je conseille une sortie de bon matin afin de profiter de - je pense- la plus belle lumière ainsi que de la fraîcheur (beaucoup d'ombre sur l'ensemble du parcours mais il fait vite chaud dès que le soleil apparaît!)

randokyo, 01/08/2018 23:21
Randonnée complétée le 12/07/2018 en 2h00

Effectué le 12/17/18. Sympathique petite balade. Seul bémol le nombre de déchets.

jpv97410, 22/06/2016 15:38

Fait le 21 juin: Fait dans le sens inverse, boucle très agréable. Une scène mystique coté mer avec un nouveau nom pour le sentier qui est baptisé le "sentier de l'effet mer" et toujours de nombreux cairns. j'ai varié un peu le parcours en prenant le sentier au ras de l'étang du Gol pour le retour.

Cyndie, 27/05/2016 22:53
Randonnée complétée le 12/04/2016 en 2h50

Fait le 12/04/2016 Très jolie randonnee en partant du gouffre de l étang sale.

Martial, 18/04/2016 12:06
Randonnée complétée le 18/04/2016

18/04/2016 Sortie réalisée aujourd'hui en cumulant une grande boucle à l'étang du gol et en poussant jusqu'au gouffre de l'étang salé.
Une distance d'environ 15 kilomètres pour un temps de 2h52.
Rien à signaler de particulier sur ce circuit.

Randonnée ajoutée le : 01/07/2018