Le tour de Savannah par la Ravine La Plaine et la Réserve Naturelle de l'Etang

Difficulté
Moyen
Indice de confiance Bon
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 4h
Distance 10 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 98 - 2 m
Dénivelé positif 250 m
Dernière mise à jour 13/10/2021

Choix éclectique et varié

Le trail de 24 km du Bassin Vital longe une partie de la Ravine La Plaine puis traverse la zone commerciale de Savannah avant de remonter, 800 m plus haut, vers le Ruisseau et Bel Air. Cette courte boucle s'inspire du tracé pour longer la Ravine La Plaine mais évite les installations commerciales pour une marche plus sereine en pleine nature. Même si le challenge est compliqué pour éviter le béton, on y parvient cependant en ignorant le Chemin Déboulé par un détour sportif, en suivant une très longue portion de la ravine puis en empruntant les multiples pistes ou sentiers de la Réserve Naturelle de l'Etang de Saint-Paul. Il y a de nombreux sentiers et on peut même raccourcir ou rallonger le parcours à la rencontre des intersections à condition d'avoir un peu le sens de l'orientation ou d'utiliser un appareil de localisation. La région est chaude, il faut en tenir compte au moment de la préparation du sac à dos. Elle est également sèche aussi la flore restera-t-elle assez pauvre tout au long de la boucle.

La randonnée débute au parking du Bassin Vital pour plus de sérénité de stationnement. Rejoindre le Chemin des Raphias qui longe la Ravine Lolotte et quelques habitations en pleine campagne. 300 m plus loin, délaisser la route et partir à droite dans le lit de la ravine à sec puis obliquer immédiatement sur le Chemin Emile, très bien entretenu par l'association Bac Rouge du Hangar (Photo 1). La balade dure peu car le sentier oblique sur la gauche à un manguier et entame une rude montée dans un énorme pierrier. Les marches sont hautes et l'effort est soutenu, surtout sans échauffement préalable (Photo 2). On s'élève rapidement pour profiter de quelques panoramas sur l'étang et les falaises. Plus haut, la pente cesse à la rencontre du Chemin Cheval qui se poursuit à droite en direction du Bassin Vital. Partir à gauche entre chocas, roches et cassis maigrichons (Photo 3). Le versant est encore à l'ombre le matin mais les quelques tamarins d'Inde ou des bas rencontrés doivent apporter une ombre agréable lorsque l'on débute la randonnée plus tardivement (Photo 4). Le premier croisement rencontré permet de descendre au Chemin Déboulé en partant à gauche vers les cocotiers. En partant à droite, il est possible de rallonger en rejoignant directement le hameau du Déboulé. Remonter alors un peu le sentier et tourner immédiatement à gauche à quelques roches. Prendre ensuite la direction des toitures du Déboulé qui dépassent de la savane herbeuse où le sentier est parfois plus difficile à deviner mais ne se perd jamais (Photo 5). Pas d'inquiétude à avoir sur ce seul tronçon plus aléatoire de la journée si l'on garde toujours les toitures en ligne de mire. On est très loin d'une quelconque épreuve de Koh Lanta ! Profiter de la large vue vers Saint-Paul depuis les premières habitations (Photo 6). Prendre la route et rejoindre le Chemin Déboulé au confluent de la Ravine Lolotte et de la Ravine Précipice. Partir sur la forte pente avec lacets, utiliser les raccourcis dans les herbes et se rapprocher de la RD4 qu'on traverse près d'un arrêt de bus. Longer la piste cyclable de la Rue Canal Traverse (Photo 7). Délaisser la rue en prenant le sentier situé en face d'un parking. Ce sentier, totalement plat, longe la route toute proche et se rapproche du talus pierreux vers la Ravine La Plaine (Photo 8). Après le lycée, il s'élargit et file plein nord vers la ravine (Photo 9). On parvient aux ruines d'une ancienne station de pompage. Se rapprocher du rempart et du grillage entourant les nouvelles installations puis partir le long de la clôture comme l'indique une flèche blanche (Photo 10). La descente vers la ravine est très forte, d'abord dans les roches et les feuilles rouges de tamarins, plus bas à travers les lianes papillons et les lianes carrées qui poussent à des vitesses vertigineuses (Photo 11). D'une année sur l'autre, si le trail du Bassin Vital venait à être annulé, les lianes pourraient boucher une partie du sentier, obligeant à se baisser un peu. Le fond de la ravine est très encombré de roches et bordé de broussailles inextricables (Photo 12). Aucun obstacle ne vient perturber la descente sur les roches ou la terre des rives. Quelques balises sous forme de flèches guident pour les meilleurs passages, laissant imaginer que le trail du Bassin Vital remonte la rivière au lieu de la descendre (Photo 13). Un obstacle de taille sous la forme d'un cassé pouvait se passer par une échelle qui a disparu et doit s'avérer bien utile dans la cour au-dessus ! Le bassin et la grotte situés sous le cassé s'atteignent pourtant sans danger (Photo 14). Au bout de 400 mètres, on marche plus souvent sur les berges que dans le fond de la rivière. Plusieurs passages se devinent mais aussi beaucoup de bouses de vaches. Pour ne pas manquer la remontée du rempart, repérer un grand tamarin et un arbre couché au sol. Partir à gauche, longer le tronc et trouver le départ du sentier dans les roches de la rive (Photo 15). Une courte grimpette bien marquée dans les cassis clairsemés et les roches au sol remontent une partie du rempart de la rive gauche (Photo 16). Le sentier oblique à droite et suivra pour longtemps une courbe de niveau à mi-pente. On se retrouve pour près de 2 km dans les cassis ou les chocas, la terre ou la roche (Photo 17). Le sentier est très bien marqué, le plus souvent plat et sans piège (Photo 18). Le rempart est par endroits totalement vertical et il est préférable de ne pas s'en approcher. On profite de quelques panoramas depuis le sentier en direction des champs cultivés dans la plaine qui a dû donner son nom à la ravine (Photo 19). Délaisser les sentiers qui partent parfois sur la gauche en direction des champs du Moulin à Blé. Le sentier oblique à droite à un de ces croisements et se dirige vers la ravine sur un sol rocheux ou sableux parfois glissant (Photo 20). Franchir un dernier raidillon sous les tamarins et parvenir dans le fond de la Ravine de La Plaine. On retrouve le lit qui a bien changé en deux kilomètres. Les roches sont remplacées par un sol plat terreux recouvert de feuilles pour une randonnée se transformant en balade (Photo 21). Il n'y a plus à réfléchir pour marcher vers l'ouest. On parvient sans effort au radier du Chemin de la Verdure. Franchir la petite route et passer sous le pont de la RN1 (Photo 22). Difficile désormais de reconnaître un fond de ravine au milieu de cette large prairie (Photo 23). Lorsque cette prairie est tondue par l'association qui en gère une partie, on peut marcher à dix randonneurs de front. Ce doit être une toute autre affaire après une forte pousse (Photo 24). Si l'herbe est trop haute pour distinguer le passage ou que l'eau en envahit une partie, partir sur la droite pour emprunter l'Avenue du Stade. A la fin de la Rue Jacquot, l'eau, les taros et laitues d'eau envahissent le fond mais un gué en ciment permet d'établir la jonction avec le rond-point en marchant en sous-bois en rive gauche sur un sentier discret mais fréquenté. Le plus difficile et bruyant de la journée consistera à rejoindre le boulodrome en traversant avec prudence routes ou parkings vers le sud. Après avoir traversé le boulodrome, longer le petit canal jusqu'au prochain gué qui amène dans la réserve naturelle. Des pancartes, panneaux ou flèches montrent qu'on est sur la bonne voie. La piste, très agréable, longe les marécages de l'étang en offrant de belles vues sur les falaises et le Bassin Vital (Photo 25). Les flèches donnent des idées de balades sur cette plaine. La fin de la traversée emprunte l'itinéraire nommé "les viviers de Savanna" sur un très agréable sentier se terminant au stade (Photo 26). La jonction avec le Tour des Roches s'effectue par des allées bordées de cocotiers (Photo 27) ou, plus loin, de quelques habitations du Chemin Pavade. Il faut, pour vivre ici, supporter les moustiques omniprésents. Le retour par le Tour des Roches est une formalité sur un bord de route plat, avec peu de circulation, quelques beaux arbres et énormes touffes de bougainvillées (Photo 28).

Balises


Traces et flèches blanches

Profil

Plan de l'itinéraire

Pique-nique  Tables à pique-nique, en partenariat avec Carte de La Réunion.
Site géologique  Sites géologiques, en partenariat avec Laurent Michon, laboratoire Géosciences Réunion.

Itinéraire

Se rendre à Saint-Paul puis emprunter le Tour des Roches par Bellemène ou Savannah - Rouler jusqu'au parking du Bassin Vital - Débuter par le Chemin des Raphias - Laisser le Chemin Déboulé pour emprunter la piste Emile à droite - Remonter au rempart jusqu'au Sentier Cheval - Partir à gauche, rejoindre le Déboulé puis la route - Traverser la RD4 et longer le lycée - Poursuivre jusqu'au rempart de la Ravine La Plaine puis plonger vers le lit de la ravine - La longer puis remonter le rempart par le long sentier qui file vers l'ouest - Redescendre à la ravine, en suivant le lit, passer sous la RN1 et poursuivre, toujours en fond de ravine jusqu'au rond-point de la Chaussée Royale - Rejoindre le boulodrome par la route ou le parking du supermarché - Suivre pistes et sentiers de l'Etang Saint-Paul pour retrouver le Tour des Roches - Partir à droite et rejoindre le parking du Bassin Vital.


Commentaire sur cette randonnée (1)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Walking Dog 974, 13/10/2021 21:25
Randonnée complétée le 18/08/2021 en 4h00

Bonjour, j'ai eu la chance et le plaisir de réaliser ce tour de Savannah avec
M. Randopitons. Merci à JPG pour ce cadeau de randonneur !
C'est une belle marche qui a le souci d'éviter le plus possible le bitume et le béton,
et c'est bien pour ça que je la préfère à la 1683 ( le tour des Roches à partir du Cimetière Marin). Elle est plus "verte", même si quelques passages sur des voies faites de main d'homme sont incontournables...
Cette boucle allie des éléments du tour des roches (chemins Emile -photo 1) , du chemin Déboulé et évidemment de la Ravine La Plaine.
S'inspirant en partie d'un trail connu ( BBV = Boucle du Bassin Vital, acronyme rencontré par moments), ce sentier aura aussi eu le mérite pour moi de "compléter" ma découverte de la Ravine La Plaine, entre blocs colonisés par les lianes et les chocas verts (photo 2) , mais aussi cassé verdoyant (photo 3) sentier de rempart bordé de cassis desséchés, beaux points de vue et fond de ravine ombragé et reposant, proposant quelques curiosités végétales (photos 4 et 5)...une certaine variété donc !
La balade se poursuivit ,après un court passage proche de la zone commerciale,
vers la réserve naturelle de l'étang et ses beaux sentiers (notamment "les viviers" que je connaissais : ils sont vraiment charmants).
La route ramenant au parking est plutôt calme et agréable. Une boucle à refaire....

MERCI Randopitons !

Randonnée ajoutée le : 13/10/2021