Le tour de la Cité des Pêcheurs à partir du cimetière de St-Leu

Difficulté
Moyen
Indice de confiance Bon
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 3h
Distance 12.2 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 408 - 0 m
Dénivelé positif 450 m
Dernière mise à jour 15/09/2021

Des beach-rocks aux cannes à sucre

Cette boucle de plus de 10 km convient très bien à un entraînement de trail, voire de VTT. La zone de Saint-Leu étant très urbanisée, difficile d'éviter routes, rues ou chemins bétonnés. Un raccourci intéressant franchit la Ravine du Cap par un sentier difficile et escarpé mais il débute en zone privée. La boucle n'emprunte donc pas ce raccourci et a été rallongée en empruntant la route Hubert Delisle, assez passante. Il est conseillé de suivre la trace GPS car les possibilités de rallonger la boucle sont nombreuses si l'on manque un croisement. Certaines pentes sont très fortes et l'effort peut être intense surtout sous les fortes chaleurs en partant trop tard le matin. On bénéficie plusieurs fois de beaux panoramas sur la côte et en direction des pâturages occupant les pentes venues du Maïdo.

La randonnée débute au cimetière de Saint-Leu où de nombreuses possibilités de stationnement sont offertes. Visiter ce cimetière très coloré et fleuri ou Vierges côtoient tombes malabares et chinoises sous d'énormes frangipaniers odorants (Photo 1). On peut également effectuer la visite en fin de boucle. Une piste longe le cimetière en direction des Quatre Robinets mais la trace propose d'effectuer tout d'abord une balade le long de la plage de sable blanc. Rejoindre la route, traverser la zone de verdure encombrée de patates à Durand, comportant depuis peu des plantations d'espèces littorales pour reboiser la bande de terrain (Photo 2). On y voit veloutiers et maniocs marrons qui recouvriront l'espace si la pousse se passe bien. S'approcher au plus près des vagues pour repérer les beach-rocks , une curiosité géologique peu fréquente à La Réunion (Photo 3). Lire pour cela les explications obtenues en cliquant sur le rubis de la carte ci-dessous. Longer la plage sans difficulté et dépasser la seule habitation construite entre route et océan. Rejoindre ensuite la route et partir en direction des Quatre Robinets par une large piste fréquentée (Photo 4). Attention, car plusieurs embranchements sur la gauche mènent à des propriétés privées. A la route, partir à gauche et bifurquer aussitôt à droite sur une piste. Ne pas manquer le sentier discret débutant sur la gauche sinon l'on se retrouve vite devant un portail de propriété. Le sentier, bordé de magnifiques cactées évite le Chemin de la Pépinière avant de le rejoindre (Photo 5). Le bruit de la circulation s'intensifie au rond-point de la Rue du Musée. Une agréable aire de repos offrant des vues sur la côte est située au plus près du rond-point pour une première halte (Photo 6). Traverser le rond-point et partir à gauche sur le Chemin Georges Thénor. Le quitter au deuxième virage pour emprunter le Chemin de Lancastel bordé de gros tas de cailloux et de beaux tamarins des bas couverts de fruits à la saison (Photo 7). Bifurquer sur la première piste à gauche qui traverse une savane sèche et quelques champs un peu à l'abandon (Photo 8). La pente n'est pas très forte et la traversée offre de beaux points de vue vers la mer (Photo 9). Après ce long raccourci en pleine campagne, on retrouve le Chemin Thénor. Les habitations ont presque disparu et l'on trouve même des prairies verdoyantes en bord de route (Photo 10). La circulation est peu importante et la marche s'effectue sereinement. S'approcher de la Route des Tamarins et la franchir en passant sous le pont (Photo 11). Plus loin, délaisser le Chemin Thénor pour emprunter la Rue des Margosiers, un nouveau raccourci et la Rue des Serres. Trouver sur la droite l'agréable Chemin Pom' Kanel qui traverse surfaces cultivées et rares zones habitées (Photo 12). La partie la moins passionnante de la boucle débute au Chemin de la Diagonale qui rejoint la RD13 par plusieurs virages. Oublier l'inconvénient de marcher en bordure de route goudronnée en profitant des panoramas sur la campagne en direction du Piton la Mare (Photo 13). Les champs, les prairies et l'absence de haute végétation offrent de beaux panoramas en direction de La Saline, de l'océan (Photo 14) ou des collines à l'est (Photo 15). La portion de D13 est courte mais la circulation y est importante. Il est même recommandé de marcher sur les murets d'accotements pour gagner en sécurité. Franchir la Petite Ravine puis la Ravine du Cap et bifurquer à la première route partant sur la gauche. Le Chemin Lelièvre descend vers Saint-Leu par de multiples virages. Un sentier effleure ces virages côté nord. Marcher jusqu'au Chemin des Pêches qu'on remonte en totalité. Le petit sentier discret qui rejoint le principal se trouve à la fin de la route, légèrement sur la droite. Il chemine sur moins de 100 m dans les épineux et acacias (Photo 16). La différence est importante entre ce dernier et le sentier descendant vers la RN1 avec de belles vues sur la mer (Photo 17). Descendre 300 m de ce large sentier puis partir à droite à la première intersection (Photo 18). Ce tracé, bien entretenu, ondule dans la campagne couverte de toutes sortes des plantes de l'ouest dont beaucoup piquent ou laissent leurs graines sur les vêtements (Photo 19). Plus bas, la savane est remplacée par des hectares de cassis Leucaena leucocephala, faux mimosa. Avec les zépinards, ils constituent la plus grande partie de la végétation de l'ouest. et le sentier reste bien visible (Photo 20). Cette région des Hauts de Saint-Leu fut cultivée durant deux siècles. On y retrouve des rangées de pierres empilées après avoir été retirées du sol pour récupérer un peu de terre destinée aux plantations de coton ou de café à l'époque de l'esclavage (Photo 21). Le peu de terre devait rendre cette culture très difficile mais le manque d'eau devait être le plus compliqué à gérer. Le sentier se termine au Chemin Fatak, large et plat, bordé d'une canalisation dans les cassis (Photo 22). Poursuivre par le chemin des Banoirs bordé de modestes cases où les chèvres et volailles vaquent durant la journée (Photo 23). Trouver le petit sentier en bas de la route et rejoindre la bruyante RN1 pour la franchir en passant sous le viaduc de la Ravine des Poux. Descendre vers le sud sur un autre sentier parallèle à la voie rapide (Photo 24). On parvient au sentier Canal. Partir vers la droite, délaisser le sentier pour continuer sur la petite route descendant vers la mer (Photo 25). La descente est forte jusqu'aux premières cases de la Cité des Pêcheurs (Photo 26). Rejoindre l'Avenue des Alizés par le lotissement des Pêcheurs. Quelques raccourcis faciles à repérer permettent de couper et descendre plus rapidement vers la mer (Photo 27). En arrivant sur la route principale, traverser et se rapprocher au plus près de la côte puis suivre le chemin de bord et profiter à nouveau de belles vues sur la mer (Photo 28). Une halte reposante est possible dans la grande aire ombragée comportant quelques kiosques. Rejoindre la route pour traverser la Ravine du Cap, poursuivre vers le cimetière, fin de la boucle semi-urbaine.

Balises


Rare balisage blanc

Profil

Plan de l'itinéraire

Site géologique  Sites géologiques, en partenariat avec Laurent Michon, laboratoire Géosciences Réunion.

Itinéraire

Se rendre à Saint-Leu puis stationner près du cimetière au sud de la ville - Commencer par le bord de mer pour voir les beach-rocks - Traverser la route et regagner les Quatre Robinets par une piste - Rejoindre la Rue du Musée et faire une halte à l'aire de pique-nique - Rejoindre la RN1 par le Chemin Lancastel et une piste puis la Rd13 par plusieurs rues - Prendre à gauche sur la RD13, marcher jusqu'au départ du Chemin Lelièvre - Prendre à droite le Chemin des Pêches et emprunter le sentier qui prolonge la route - Partir à gauche sur le sentier de Cap Lelièvre puis bifurquer à droite au premier sentier - Suivre ce sentier jusqu'au Chemin des Banois - Poursuivre jusqu'à la RN, partir à droite et passer sous le pont de la Ravine des Poux - Continuer par la petite route menant à la Cité des Pêcheurs - Rejoindre le point de départ par quelques raccourcis et en longeant la plage.


Commentaires sur cette randonnée (4)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Martial, 24/09/2021 11:04
Randonnée complétée il y a 4 jours

Nous couplerons cette sortie avec celle des quatre gués afin de réaliser une boucle plus longue et de rentabiliser le déplacement sur St Leu.
Bien nous en à pris, car à part les Beach-Rocks et le très joli cimetière marin, nous n’avons trouvé que peu d’intérêt sur le reste, heureusement donc que nous l’avons cumulé avec les quatre gués pour en rehausser la cote.
La montée entre les quatre robinets, Grand Fond et le cap Lelièvre à peu d’attrait, à part quelques beaux points de vue sur la cote ; la saleté et les carcasses de voitures y sont omniprésentes et montrent bien, comme en beaucoup d’autres endroits de l’île, comment certains habitants respectent leur environnement.
Les passages sur la route sont ennuyeux et dangereux, notamment sur la D13 ou il n’y a pas de place pour marcher, heureusement que c’est assez court.
La descente vers la cité des pêcheurs se révèle être plus agréable.
Photos Jointes.

Fanch, 18/09/2021 18:32
Randonnée complétée le 18/09/2021 en 3h30

A privilégier en VTT. La séquence Ténor jusqu'à chemin Pêche est assez ennuyeuse.

JPG, 15/09/2021 10:22

Tu as raison Christian, je supprime un cœur.

Christian L, 14/09/2021 16:45
Randonnée complétée le 14/09/2021 en 3h20

Je me propose de tester ce jour cette rando qui disons le tout de suite ne mérite pas plus de 2 cœurs.En cause surtout beaucoup trop de chemins et routes bitumées parfois fréquentées dans un environnement trop urbanisé pour randonner tranquillement loin du bruit et des maisons. Les portions « campagnardes »sont très agréables mais trop rares.Elles permettent de découvrir un peu plus la savane sèche saint-leusienne et c’est pour moi le principal intérêt de cette boucle.Pour terminer sur une note positive, je conseille de finir la rando par la plage et les beach rocks originaux…et éventuellement le cimetière surtout si les frangipaniers sont en fleurs. Pour ne pas se tromper dans le maillage des rues et des chemins je conseille vivement dans ce type de rando l’utilisation de l‘appli randopitons by gosport qui m’a évité à plusieurs reprises de faire des écarts. Je comprends que JPG fait de son mieux pour donner une description de l’itinéraire à suivre et là je dis bravo car ça ne doit pas être évident mais rien de mieux qu’un bon dessin c.a.d la trace de l’appli.(ex : au bout du chemin des Pêches; pour éviter le chemin de la Pépinière; pour ne pas manquer les pistes en ayant également bien en tête les photos 16 et 18…sinon on a vite fait de s’égarer mais je n ‘ai pas dit se perdre) Significatif : Bilimbi n’a pas trop aimé car tenu en laisse les 3/4 du temps…en plus ce n est pas encore l ‘été mais on a déjà bien souffert de la chaleur.

Randonnée ajoutée le : 10/09/2021