Le tour de Saint-Leu par les sentiers de traverse et les quatre gués

Difficulté
Moyen
Indice de confiance Bon
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 2h30
Distance 6.9 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 213 - 3 m
Dénivelé positif 280 m
Dernière mise à jour 24/07/2021

Savanes et cailloux surchauffés

Très agréable rencontre d'une figure locale très connue de l'Ouest et de l'Île, Clovis Etchiandas et d'une partie de son association "Sentier La Renyon" pour réaliser cette courte boucle dans la bonne humeur.  Clovis connait Saint-Leu et sa région comme sa poche et rendez-vous est déjà pris pour une boucle plus longue et non moins originale par de nouveaux sentiers de traverse.

Si le sentier de la Salette a été happé par l'urbanisation, les sentiers Pavé, Grand Etang et Canal sont toujours tels qu'ils devaient l'être au siècle dernier. Ce sont les plus fréquentés par les randonneurs et les coureurs à l'entraînement. D'autres sentiers moins connus permettent de les relier entre eux et ainsi créer un maillage de nouveaux circuits au plus près de la ville de Saint-Leu. Cette courte boucle emprunte quatre de ces sentiers bien balisés suite à des courses organisées dans la région. Ils permettent de franchir la Ravine des Poux, la Ravine de Petit Etang et celle de Grand Etang, toujours à sec mais bordées de pierriers stables de millions de roches acérées sur lesquelles il vaut mieux ne pas glisser. Si les cultures de la région ont pu être prospères au 19ème siècle, ce sont désormais les herbes, acacias, épineux et surtout une dizaine d'espèces de plantes laissant leurs graines sur les vêtements qui prospèrent. Prévoir des vêtements synthétiques adaptés à ces attaques incessantes et difficiles à éviter. Ne pas oublier la boisson, surtout en période chaude où les roches ont vite fait d'atteindre 50°.

La randonnée peut débuter n'importe où dans Saint-Leu en fonction du programme prévu à la fin du dernier sentier. La présente boucle débute au parking situé au plus près de la Ravine de la Fontaine. Si l'on commence par la visite de la ville, partir vers le port en s'approchant de l'église dans son écrin de verdure, de la mairie en pierre de taille volcanique, du monument dédié à la révolte des esclaves ou du monument aux Morts au milieu de son rond point (Photo 1). Passer ensuite vers le port avant de poursuivre en direction de la Rue de la Croix pour entamer la partie randonnée nature. Un très vieux sentier commençant par quelques marches se trouve légèrement sur la gauche en arrivant à la Rue Haute. Il disparaîtra bientôt sous les immeubles mais permet encore de rejoindre le Chemin Dubuisson. Partir à droite sur la route et marcher jusqu'au lacet. Le quitter pour pénétrer dans une ruelle bordée de quelques habitations. La ruelle, très courte, se poursuit par un sentier facile à repérer dans les acacias. Le sol est recouvert de pierres inégales, comme tous les sentiers autour de la ville (Photo 2). La descente est rapide en direction de la Ravine des Poux qu'on ne quittera guère des yeux tout au long de la boucle. La disposition des pierres ou des murets près des petites grottes montre que le sentier a eu de l'importance à une époque. Il franchit la ravine à sec à quelques mètres d'un cassé de cascade. Il remonte sur l'autre versant dans les mêmes conditions et rencontre très vite le sentier Canal bordé de gros tamarins centenaires (Photo 3). La végétation est toujours aussi pauvre de chaque côté du sentier et les lianes corail, de plus en plus nombreuses, recouvrent presque tout (Photo 4). La montée régulière n'est pas très forte. Le parcours longe plusieurs habitations où l'odeur des biquettes l'emporte sur celle des fleurs. Il coupe la fin du Chemin Canal (Photo 5) puis se poursuit en direction de la Route des Tamarins dans les cassisLeucaena leucocephala : originaire d'Amérique du Sud, a été importé par M. Desbassyns comme fourrage pour les animaux. Il envahit désormais tout l'Ouest. et les zépinardsAcacia farnesiana : Originaire d'Amérique, il porte des épines et fleurit en pompon jaune. Très envahissant et impossible à éradiquer en longeant une ancienne canalisation (Photo 6). Un long détour parallèle à la RN1 est nécessaire pour se diriger vers le viaduc surmontant la Ravine des Poux (Photo 7). Passer sous l'ouvrage, délaisser l'escalier et partir vers la falaise pour y dénicher le sentier permettant de rejoindre l'autre rive en franchissant le gué sur la Ravine des Poux (Photo 8). La jonction est courte mais assez technique sur les grosses roches qui bordent la ravine (Photo 9). Une fois sur l'autre rive, longer la RN1 sur quelques dizaines de mètres, rejoindre la D22, marcher jusqu'au pont et emprunter les sentiers qui mènent à la Rue des Cotonniers (Photo 10). Longer cette petite rue bétonnée puis filer tout droit dans le premier grand virage à droite (Photo 11). Marcher en direction de la RN1 qu'on aperçoit avant de la dominer (Photo 12). Partir à gauche près des prochaines cases et poursuivre dans les herbes, épineux et cailloux. On rencontre également plusieurs sentiers. Suivre les marques et flèches blanches, principalement quand on traverse des pierriers peu évidents (Photo 13). Rejoindre le bord de la RN1 et marcher en direction du pont (Photo 14). Descendre par l'escalier pour atteindre le bas de l'ouvrage. Trouver facilement le sentier qui descend dans les chocas vers la Ravine de Petit Etang en-dessous du viaduc. On retrouve le même paysage que pour la traversée de la Ravine des Poux (Photo 15). La montée caillouteuse assez raide finit au pont. Partir à gauche, passer dessous et rejoindre le sentier de Grand Etang (Photo 16). Ce sentier dans les hautes herbes est facile et agréable. Il oblique plus loin sur la gauche et se dirige vers Saint-Leu. Le prochain sentier part sur la droite pour franchir la Ravine de Grand Etang. Si on ne l'a pas repéré, on arrive aux barrières entourant les minuscules champs de maïs (Photo 17). Faire alors demi-tour sur moins de 20 m pour retrouver à gauche la bifurcation et poursuivre vers la ravine sur un sentier très bien entretenu (Photo 18). Son excellent état est dû à Monsieur Nativel qui effectue plusieurs fois par jour l'aller-retour jusqu'à la ravine pour y puiser l'eau nécessaire à ses petites cultures (Photo 19). Ne pas hésiter à rejoindre la ravine pour la remonter jusqu'à la cascade à sec près de la RN1 (Photo 20). La promenade sur le basalte érodé est très plaisante. Sinon (ou après la visite), franchir le gué sur la Ravine de Grand Etang. Pour cela, suivre les flèches blanches vers l'aval dans le lit de la ravine. A moins de 10 mètres du départ du sentier en rive droite, un grand cassé doit accueillir une belle chute en cas de fortes pluies (Photo 21). Le sentier grimpe ensuite le rempart rocheux en longeant de hautes falaises (Photo 22). Il est assez rocheux mais se pratique aisément. On y rencontre un bel affouche rouge tentant vainement d'étouffer un gros rocher (Photo 23). La falaise est un véritable gruyère qui offrira aux amateurs quelques belles grottes, cavités et sculptures de vieilles laves (Photo 24). Le sentier remonte une dernière fois pour parvenir dans une savane herbue (Photo 25). Suivre les balises blanches sur le sentier principal qui se termine à la petite route de la Salette. Partir à gauche, marcher vers Notre Dame de la Salette, repérer un antique réservoir d'eau de 1903 sur la gauche (Photo 26), emprunter les escaliers (Photo 27) et terminer la descente à la Rue Haute en passant devant la chapelle (Photo 28). La partie sentier étant terminée, rejoindre le véhicule directement ou flâner dans la ville à la recherche de nouvelles curiosités.

Profil

Plan de l'itinéraire

Itinéraire

Se rendre à Saint-Leu et stationner en ville ; ici au parking Ravine Saint-Leu - Partir vers la ville et visiter les principaux endroits touristiques - Essayer de terminer la partie urbaine par la Rue de la Croix - Trouver, légèrement à gauche sur la Rue Haute le sentier menant au Chemin Dubuisson - Partir à droite puis emprunter le sentier descendant pour franchir la Ravine des Poux - Poursuivre jusqu'au Sentier Canal - Remonter vers la RN1 et passer dessous - Descendre et franchir à nouveau la Ravine des Poux - Longer la RN1 puis retrouver le Chemin Dubuisson - Rejoindre par un raccourci la Rue des Cotonniers, l'emprunter et poursuivre par un sentier qui longe à nouveau la RN1 - Trouver, sous le pont, le sentier qui descend au gué puis franchit la Ravine du Petit Etang - Remonter à la rencontre du Sentier de Grand Etang - Passer sous le viaduc et marcher sur le sentier de Grand Etang - Poursuivre jusqu'aux minuscules champs de maïs - 15 m avant les champs, bifurquer à droite sur le sentier descendant à la Ravine du Grand Etang - Descendre, remonter ou la non la ravine basaltique, franchir le gué et remonter en longeant grottes et cavités - Retrouver la petite route de la Salette - Partir à gauche vers la chapelle puis terminer à la Rue Haute - Rejoindre le point de départ .

L'Association Sentier La Rényon

L'Association Sentier La Rényon, présidée par Clovis Etchandias, porte le projet de redécouverte du patrimoine historique, culturel et naturel de la commune de Saint-Leu et des communes alentours à travers la réhabilitation et la revalorisation des sentiers lontan reliant les Bas et les Hauts de l'île de La Réunion. Le projet s'inscrit dans le cadre de la préservation du patrimoine.
Clovis : "Le confinement a réveillé les velléités de liberté notamment de trouver des espaces "nature " aussi mes dalons et moi avons-nous créé une nouvelle association de sauvegarde de ces sentiers lontan notamment sur Saint-Leu. Symboliquement, pendant une dizaine de demi-journées sur nos samedis libres tel le sphinx nous avons fait renaître le sentier lontan "Borne Châteauvieux" qui était voué à disparaître, complètement enfoui sous la végétation. Nous avons été rejoins par d’autres passionnés des associations SCABE et le Club d’Athlétisme de Stella pour ne citer qu’eux."


Commentaires sur cette randonnée (18)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Wikiboiv, 29/08/2022 14:02
Randonnée complétée le 20/08/2022 en 2h00

Randonné qui ne mérite pas sa note, à éviter ! Sauf si vous souhaitez traverser des décharges à ciel ouvert, vous faire attaquer par des chiens, longer l’autoroute et ne rien voir de beau.

Christian L, 10/04/2022 18:41
Randonnée complétée le 06/09/2021 en 2h20

@ Impala96 : Avant de partir avez-vous pensé à lire la rubrique "commentaires" puisque pas plus tard que hier j'ai rajouté quelques lignes. Pour toute rando il est presque impératif de lire cette rubrique pour ne pas avoir parfois quelques mauvaises surprises (dit et redit mais je le dis encore...)

Impala96, 10/04/2022 18:07
Randonnée complétée le 10/04/2022

Nous avons tenté la rando et très contente du début de celle ci ! A l’ombre des arbres roses fleuris, malgré le dénivelé elle se fait assez bien. En revanche arrivé à la ravine des Pou, à la bifurcation avec le pont la suite du sentier n’était plus visible. Force de persévérance nous l’avons retrouvé mais vu le manque de balisage impossible de traverser la ravine. Nous avons donc fait Demi-tour. Ce serait top qu’un bon connaisseur de ce sentier passe remettre du balisage.

Christian L, 09/04/2022 20:42
Randonnée complétée le 06/09/2021 en 2h20

@Nico Tri et @Léo 124. J’avais effectué sans problème cette boucle il y a moins de 6 mois et vos précédents commentaires m’intriguaient. Donc le mieux c’est d’aller voir ! Force est de constater que vous avez raison. Dingue comme la végétation a poussé. Tous les alentours de la ravine des Poux nécessitent l’application randopitons by go sport en gardant les yeux rivés au sol pour y apercevoir une trace.Donc pour cette portion l’indice de confiance me semble à revoir…

Leo124, 04/04/2022 16:22

Le chemin pour traverser la ravine des poux au niveau de la RN est "introuvable" par manque de passage ou d'entretien

Christian L, 09/03/2022 15:47
Randonnée complétée le 06/09/2021 en 2h20

@Nico Tri: Dommage de rater des randos alors qu' installer sur votre téléphone l'application "randopitons by gosport" permet toutes les folies!

Nico Tri, 09/03/2022 09:24
Randonnée complétée le 09/03/2022

Mars 22. Sûrement pas doué. Je n’ai pas trouvé le sentier pour traverser la ravine des poux au niveau de la RN. Demi tour

DYMIPA, 10/10/2021 18:02
Randonnée complétée le 10/10/2021 en 3h30

Réalisé avec un enfant de 10ans en prenant notre temps : dommage trop de détritus . A la rue des cotonniers, il faut bien partir à gauche sur le chemin bétonné :vers la droite une flèche blanche indique visiblement un autre parcours (on a rebroussé chemin et donc perdu du temps) pour le reste les rubalises permettent de bien se repérer.

aschmoud, 26/09/2021 13:32
Randonnée complétée le 26/09/2021

Randonnée faite en fin d’hiver donc végétation très sèche . Hormis quelques tamarins et quelques biquettes croisés en route. La randonnée est sans aucun intérêt. On ne fait que longer ou passer sous la RN et les sentiers sont pollués par bcp de détritus ( surtout aux abords du chemin des cotonniers et le long de la RN).

Martial, 24/09/2021 11:16
Randonnée complétée le 23/09/2021

Comment rentabiliser cette toute petite sortie de 7 kilomètres lorsqu’on fait le déplacement spécialement sur St Leu ? tout simplement en la couplant avec celle du tour de la cité des pêcheurs, elles s’imbriquent parfaitement et formeront une belle boucle de 21 kilomètres pour environ 640 mètres de dénivelé positif.
Avec un départ et un retour devant la mairie et la gare routière, il sera tout à fait possible d’effectuer le déplacement en bus.
L’intérêt étant de découvrir ces gués, 2 sur la ravine des Poux à 2 endroits différents, 1 sur la ravine du petit Étang et 1 sur la ravine de la Fontaine, et bien sûr, notre dame de la Salette en fin de parcours.
Si elle est réalisée seule, les apprentis aventuriers se régaleront de trouver les passages des gués, mais sans forcer beaucoup pour chercher, le marquage est en effet omniprésent et il est impossible de ne pas trouver un passage.
A noter que l'on peut poursuivre jusque sous le pont de la route des Tamarins dans la ravine de la Fontaine, le terminus est là.

Randonnée ajoutée le : 24/07/2021