Le tour de Grand Fond depuis Grand Galet par le Chemin de la Croizure et le Bérénice

Difficulté
Moyen
Indice de confiance Bon
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 4h
Distance 9.2 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 1122 - 355 m
Dénivelé positif 790 m
Dernière mise à jour 14/12/2020

Un entraînement pour le Corymbis et l'Îlet Dimitile

Cette courte boucle emprunte des sentiers déjà traités sur des fiches concernant le Grand Tour de Grand Coude ou, plus difficile, le circuit venant de la Plaine des Grègues. Une nouveauté cependant avec le tronçon qui rejoint Grand Coude au Serré par le Chemin de la Croizure. Cette piste, totalement réhabilitée, relie en ligne presque droite le village de Grand Coude au Serré sans utiliser la route. Dans ce sens, ce court trajet s'effectue en descente douce et facile. Le sentier qui grimpe fortement de Grand Galet à Grand Coude (appelé dans la région le sentier Tarzan) est toujours aussi abrupt mais également en très bon état et son tracé mérite de demeurer encore longtemps sur la carte. Le Sentier Bérénice, quant à lui est assez bien entretenu et la descente vers la Rivière Langevin ne comporte que quelques petites difficultés. Très peu de belles vues durant la descente à la Rivière Langevin et la montée vers Grand Coude. En revanche, on bénéficie depuis Grand Coude ou du Serré des habituels panoramas sur le Morne Langevin, la Vallée de Langevin, les Hauts de la Crête ou Grand Pays.

La randonnée débute à Fond de Galet en montant vers Grand Galet, quelques mètres avant l'élevage de truites. Un curieux escalier menant nulle part marque le début de la boucle. Il devait certainement soutenir une des canalisations très nombreuses dans la région pour arroser le cresson. Le sentier puis un large escalier en pierre, abrupt (Photo 1) traversent des bananeraies et quelques cultures avant de rejoindre le Chemin Mallet, petite route agréable entre cases et vergers qui permet de retrouver plus loin le haut de la Cascade Langevin et le début du village de Grand Galet (Photo 2). Traverser le village dans toute sa longueur en prenant la direction de Cap Blanc. Quelques mètres avant la station de chlorage située à la fin de la route bétonnée, bifurquer à gauche pour entrer sous les bananiers et rejoindre la partie boisée du rempart (Photo 3). Le sentier devient très vite abrupt par moments et les mains sont indispensables pour franchir quelques passages rocheux. Il est étroit, comporte peu de lacets mais est difficile à perdre des yeux. Les paysages sont assez rares en raison de la végétation touffue (Photo 4). Certaines portions font presque penser à de l'escalade et demandent un bon entraînement. D'autres, étroits entre roches et bambous balais permettent de se reposer un peu (Photo 6). De passages rocheux, enracinés ou étroits, on arrive en moins d'une heure au sommet du rempart et on bifurque sur la droite pour prendre la Rue Emile Mussard, en direction de Grand Coude. Le kilomètre qui suit s'effectue sur le bitume, traverse la Ravine Ti Bon Dieu proche d'un grand oratoire dédié à des dizaines de Saint-Expédit et permet de souffler un peu jusqu'au départ du Chemin de la Croizure qu'on rencontre à gauche dans une zone habitée, près d'un arrêt de bus. Les paysages sont devenus plus accessibles au-dessus des champs (Photo 7). D'abord large, la route se transforme en piste le long d'un grand champ de géraniums rosa (Photo 8 et 9) puis se poursuit en légère descente sur un sol le plus souvent herbeux ou comportant une bande de terre due aux fréquents passages de joggeurs (Photo 10). La circulation régulière des tracteurs aide également à la rendre très praticable. Les hautes cannes fourragères guettent la moindre inactivité qui leur permettra de reprendre possession des lieux (Photo 11). Remarquer les nombreux pieds de thé encore présents dans les haies ; Grand Coude ayant été à une époque un grand producteur de thé et de géranium (Photo 13). Le bruit des voitures indique que la route est proche et on la rejoint à quelques mètres des premiers emplacements de pique-nique. Longer le rempart en sous-bois sur une trace de sentier bordée de galets qui serpente de table en table et traverser la totalité de cette longue zone de repos, régulièrement fréquentée en fin de semaine (Photo 14). On passe près de très belles racines de bois maigre (Photo 15) ou d'arbres tortueux (Photo 16). Plusieurs endroits permettent de profiter des paysages sur la vallée de la Rivière des Remparts de l'autre côté de la route. Un belvédère permet de beaux points de vue sur celle de la Grande Ravine vers Grand pays (Photo 18) et de la Rivière Langevin (Photo 19). On domine également le village de Grand Galet et la cascade Langevin (Photo 20). A la fin de la zone, repérer à gauche, au plus près du rempart, le sentier qui file plein sud en rasant les bois de couleurs et un long champ de canne sur la droite (Photo 21). Une assez longue descente débute, facile le long du rempart à part quelques marches pour éviter un rocher ou un arbre plus gros que les autres (Photo 22). Le sentier Bérénice plonge sur la gauche en direction de la Rivière Langevin (Photo 25). La descente est assez fluide et peu dangereuse (Photo 26). Quelques arbres en travers, des rochers tombés de la falaise, des vestiges de récolte de baies rose ponctuent le trajet qui se termine à un muret de pierres sèches, vestige des champs de l'époque (Photo 27). On continue par une traversée de l'étroite Ravine de Grand Coude. Quelques mètres plus loin, le sentier est bordé de part et d'autre de tôles où l'on retrouve la petite route empruntée en début de boucle. Prendre alors à droite puis le sentier descendant vers la Rivière pour retrouver le véhicule.

Balises

Aucune balise

Profil

Plan de l'itinéraire

Pique-nique  Tables à pique-nique, en partenariat avec Carte de La Réunion.
Site géologique  Sites géologiques, en partenariat avec Laurent Michon, laboratoire Géosciences Réunion.

Itinéraire

Se rendre à Langevin et prendre la direction de Grand Galet - Passer le village de la Passerelle et du Grand Défriché et rouler jusqu'à l'élevage de truites situé avant la Cascade Langevin - Se garer un peu avant et débuter la randonnée à l'escalier près d'une canalisation d'eau - Monter le sentier et l'escalier pour rejoindre une petite route bétonnée - Prendre à droite et rejoindre Grand Galet avant de traverser le village en totalité - A la fin du village, tourner à gauche avant la station de chlorage puis suivre le sentier abrupt qui monte à Grand Coude - Rejoindre Grand Coude et prendre à gauche le Chemin de la Croizure (Panneau) - Suivre la route, puis la piste jusqu'à la route de Grand Coude - Longer le rempart sur près de 2 km avant de rencontrer le Sentier Bérénice - Descendre ce sentier jusqu'aux cultures puis au village et retrouver le sentier pris à l'aller - Retrouver le véhicule en bas de ce sentier comportant un bel escalier en pierre.


Commentaires sur cette randonnée (30)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
LesCanards, 16/09/2021 13:44
Randonnée complétée le 16/09/2021 en 2h00

Randonnée effectuée par temps sec, chemin sec. Parti du chemin de la croizure en trottinant jusqu'au serré, sentier bérénice nickel. Chemin tarzan (qui n'a pas d'indication) est lui aussi entretenu (heureusement car je pense sinon qu'il est véritablement sauvage. En effet besoin des mains pour se hisser toujours plus haut (toujours plus vite jusqu'à l'extrême limite :) c'est quand même bien fun!

Goodtime, 18/07/2021 16:41

Réaliser aujourd'hui, très déçue car niveau de difficulté moyen alors que le sentier tarzan est en réalité assez dangereux, montée raide nécessitant d'escalader à des moments, sur un sol boueux et des pierres glissantes

hoarauolga, 26/01/2021 13:13

Tentative effectuée le 19 janvier. Demi obligé au 2/3 de l'ascension du Tarzan après avoir perdu le sentier et manqué de se perdre en tentant vainement d'en retrouver un pour redescendre. Le sentier lorsque visible est effectivement raid et glissant par endroit mais il a finit par disparaître... végétation dense ? Éboulis récent ?

anthony56, 28/12/2020 08:14
Randonnée complétée le 27/12/2020 en 5h00

Rando effectué hier avec ma compagne , effectué dans le mauvais sens ..
Comment dire ! Mauvaise idée pour le sentier tarzan avec la pluie qui c'est invité ! Sentier très dangereux en descente en monté également avec les roches glissantes . Heureusement nous étions équipés d'une corde pour certains passages en descente .

Dihii, 14/08/2020 15:16
Randonnée complétée le 15/08/2020 en 4h15

Sentier très fun réalise ce jour en 4h15 avec une pause de 20mn au belvédère du Serré.
Le Tarzan est une épreuve amusante, il faut penser à se munir de quoi défricher un peu et aussi prévoir des gants et des chaussures bien adhérentes (le dernier tiers de la montée est très glissant par endroit avec peu de prises).

mocante, 31/05/2020 14:22

Rando faite début mai. 1ere montée à la canalisation très envahie par la végétation par endroits, quelques moments d'incertitude du coup sur l'itinéraire mais heureusement la portion est courte jusqu'à grand Galet. Le Sentier Tarzan lui aussi a souffert du manque de fréquentation et donc également assez envahi par endroits par la végétation mais se devine toutefois encore très bien, pas eu d'hésitations sur l'itinéraire. Montée sportive mais agréable, grand coude dans les nuages et la bruine forcément un peu décevant mais la trouée dans les nues au Serré ouvrant un beau panorama sur la Ravine fut une belle récompense! Sentier Berenice quand à lui très bien entretenu et agréable en descente.
Joli circuit !

alix, 10/08/2019 17:37
Randonnée complétée le 10/08/2019 en 4h30

Rando commencée à grand coude, on a descendu tarzan jusqu'à grand galet puis remontée par Berenice. Tarzan était difficile en descente: très glissant, abrupt , beaucoup de ronces. Mon indice de confiance plutôt que bon serait un grand "moyen"! Par contre Berenice super, montée cardio puis roulant. Du coup 4h30 en étant pourtant de bons marcheurs.

Christian Léautier, 04/08/2019 17:40
Randonnée complétée le 04/08/2019 en 4h50

Laissé le véhicule à 7h30 au début du sentier de la Croizure pour plus de commodités: d'abord un moins long trajet si l'on vient par ex de St Pierre; échauffement avec la descente douce et agréable le long du rempart vers le Bérénice; puis descente raide du Bérénice mais sentier très bien entretenu jusqu'à Fond de Galet; récupération avant Tarzan en flânant dans Grand Galet ; mais ensuite les nombreux commentaires qui se recoupent sur le site ne laissent aucun doute: c'est difficile ! sauf sûrement pour Tarzan lui même: verticalité ; peu de prises pour grimper à la limite de l'escalade; rochers moussus, glissants où le moindre faux pas serait fatal, parfois ressauts très hauts...surtout pour les petites jambes; dans la partie haute très verticale une terre glaise "casse gueule" où de chaque côté ce ne sont que longoses ou cannes fourragères pour se retenir. Arrivé en haut le véhicule n'est pas loin pour nous recevoir, et ça c'est super. Belle boucle mais rien que le Tarzan mérite que l'on classe cette rando "difficile" comme le reconnaissent beaucoup de ceux qui s'y sont frottés. Je reconnais malgré tout que le ressenti peut varier puisque étant venu il y a quelques années je n'avais pas le souvenir d'une telle difficulté sinon je n'aurai pas proposer à Daniel et Yolaine(Jane) de venir, même s'ils l'ont fait, mais à la limite de leurs possibilités en serrant parfois les dents. Points positifs: sentier toujours visible avec toujours en cherchant bien une prise possible pour progresser vers le haut .Force aussi de reconnaitre que pour des randonneurs expérimentés et habitués à ce genre d'exercice c'est évidemment loin d'être insurmontable .! Personnellement, je le referai, ce qui n'est pas le cas pour certaines autres randos qui m'ont beaucoup plus fait peur. Encore une fois fierté de pouvoir dire "Nou la fé" ! Je dirai même qu'on s' est régalé (dommage de n'avoir pas vu Ousarsiph2 -mes amitiés par le biais du site- mais il est vrai que s'il était devant nous, il n'était pas question de le doubler!! ..car par prudence et obligation de résultat (!!) on est allé piano-piano. Pour info en haut du Tarzan à 12h.

Ousarsiph2, 04/08/2019 15:58
Randonnée complétée le 03/08/2019 en 5h00

Boucle effectuée hier 4 août avec deux enfants de 11 et 13 ans. Le sentier Tarzan est raide mais effectivement pratiquable et se suit sans hésitation jusqu'en haut. Pas besoin de trace ou GPS, la fiche randopitons et la carte sont suffisantes.

Patrickmpp, 14/07/2019 21:47
Randonnée complétée le 14/07/2019 en 4h00

Très belle randonnée effectuée le 14 juillet 2019 avec un temps superbe. Le sentier Tarzan est très pratiquable avec peu de passages glissants. Très escarpé, on le gravit avec efforts et bonheur à la fois. Cela ouvre l'appétit pour le pique-nique le long du chemin de croizure avec un beau point de vue sur le morne Langevin qui se drape pudiquement de quelques petits nuages. Le sentier Bérénice est très bien entretenu et permet une descente assurée et très agréable. La trace de la boucle a bien aidé. C'était une magnifique journée.

Randonnée ajoutée le : 01/07/2013