Le tour des Pitons Lambert et Papangue au-dessus de Langevin

Difficulté
Facile
Indice de confiance Excellent
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 2h30
Distance 10.7 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 322 - 39 m
Dénivelé positif 320 m
Dernière mise à jour 08/08/2019

Voyage au pays des chandelles

Cette randonnée en boucle autour de ces deux pitons était devenue difficile à suivre (Pistes privées ou envahies de végétation). Refaite en octobre 2016 en variant le sens, elle peut désormais permettre à chacun de se régaler des beaux paysages de la région de Vincendo ou d'effectuer un footing de 10 km sans peur des véhicules.

Encore une belle randonnée proche de Langevin (Moins que celle de l'autre côté de la rivière vers Jean Petit tout de même) qui permet aux amateurs de promenade dans les cannes à sucre de se détendre un peu sur une dizaine de kilomètres. On peut effectuer le tour des deux pitons uniquement par la route mais de nombreuses pistes partent dans tous les sens entre ces deux grosses collines boisées. Certaines se terminent en cul de sac au piton, d'autres sont trop envahies par les grandes herbes et ne peuvent se parcourir qu'en période de coupe. Le circuit ci-dessous emprunte principalement la petite route étroite qui englobe les deux pitons ainsi que des pistes encore correctes. Les vues sur les pitons sont très agréables grâce à la verdure omniprésente. Les panoramas sur l'océan, la Rivière Langevin vers les Grègues ou en direction du Volcan sont nombreux. On passe par le petit village paisible de Parc Mouton qui comporte quelques cases typiques. C'est en période de coupe de la canne à sucre qu'on bénéficie des meilleurs panoramas. On voit également mieux les pieds de chandelles, utilisés dans les bas pour délimiter les champs (voir § ci-dessous). On pourrait poursuivre vers le Nord pour rejoindre la Crête et le circuit qui descend à la Rivière Langevin mais cela rallongerait substantiellement la distance.

La randonnée débute à Langevin au début du Chemin Terrain Galet qui passe devant une petite chapelle (Photo 1) et monte doucement entre le rempart de la Rivière Langevin et le Piton Langevin, aussi appelé Piton de Lambert. La route est étroite et les cannes en dévorent la moitié mais la circulation est quasi inexistante et la marche s'effectue donc sans danger. Il faut choisir sa saison pour marcher entre des murs de canne ou des champs entièrement recouverts de feuilles en train de sécher. La deuxième solution permet de bénéficier de plus larges panoramas sur une région très agréable. Après quelques lacets qui rapprochent des pentes très vertes du piton, on bifurque à droite sur le Chemin des Mandarines, près d'un manguier esseulé. Traverser ensuite une grande bananeraie et prendre plus loin la deuxième piste herbeuse qui traverse des cannes à sucre et rejoint en pente douce le Chemin Indigo (Photo 4). Prendre alors à gauche et marcher en direction du Chemin Terrain Galet qu'on a quitté au manguier. Après un passage au plus près d'une grande porcherie, extrêmement bruyante au moment de la distribution de la nourriture, on s'approche de la route en passant sous quelques arbres fruitiers. Bifurquer à droite et suivre sans hésitation l'étroite route (Photo 3), d'autant plus étroite si la canne n'est pas coupée. Après un grand lacet, on s'approche d'une dizaine de serres sur la droite de la route avant un virage. Si la canne est coupée, se rapprocher à cet endroit du rempart qu'on aperçoit à moins de 20 mètres sur la gauche. Du bord, on domine la vallée des Ravines Mara et la Source ainsi que des petites cases qu'on rencontre en descendant de la Crête pour rejoindre la Rivière Langevin. Les panoramas sur les remparts de la Rivière Langevin s'étalent des Hauts des Jacques et du Piton la Mare à gauche jusqu'au Morne Langevin et les forêts de la Crête (Photo 8). La jonction avec le village reculé de Parc Mouton se fait facilement et rapidement. On arrive au rond-point de fin de route et on longe l'école du village. Après une courte traversée, on quitte le Chemin Terrain Galet pour tourner à droite sur la Rue des Cyprès puis de nouveau à droite sur la rue des Lucioles pour retrouver la route principale descendant à Vincendo. Le chemin Indigo est facile à trouver dans un virage de la route vers la gauche. Il s'enfonce aussitôt dans les cannes pour se rapprocher d'une case occupée par quelques volailles qui grattent dans la cour. Aussitôt après cette case, bifurquer à gauche sur le Chemin de Ligne qui traverse quelques cultures avant de retrouver les cannes et d'entamer une série de lacets qui se termineront au Chemin des Mandarines. Suivre sur une quarantaine de mètres cette petite route goudronnée et prendre le chemin qui escalade le Piton Langevin en le contournant par la gauche. Il est facile à repérer et monte en assez forte pente vers un petit col d'où l'on a de magnifiques vues sur le Piton Papangue et les cannes traversées quelques minutes avant (Photo 20). De l'autre côté, le chemin descend également assez fortement vers la mer qu'on aperçoit vers Vincendo et Langevin (Photo 21). Il se termine à une nouvelle petite porcherie, moins bruyante que la précédente mais beaucoup plus odorante ! Bifurquer à droite sur le Chemin Corail qui rejoint la route nationale après quelques lacets dans les cultures. C'en est fini du calme et de la verdure pour près d'un kilomètre en suivant cette route à forte circulation. Si le trafic est important, chercher à droite la Rue Voltaire qui rejoint la chapelle sinon, poursuivre jusqu'au rond-point pour remonter le Chemin Terrain Gallet jusqu'au véhicule.

Balises

Pas de balises

Profil

Plan de l'itinéraire

Itinéraire

Se rendre à Langevin en venant de Saint-Joseph puis passer la rivière et la balance pour rouler jusqu'à un petit rond-point - Tourner à gauche dans le Chemin Terrain Galet et se garer dans un des parkings avant la chapelle - Débuter à la Chapelle et poursuivre sur le Chemin Terrain Galet pour contourner le Piton Langevin par l'Ouest - Prendre la première route à droite après un grand lacet et marcher jusqu'à la deuxième piste dans les cannes - Suivre cette piste cannière en direction du Piton de Bel-Air jusqu'au Chemin Indigo et prendre à gauche en direction d'une grande porcherie - Remonter par le Chemin Terrain Galet jusqu'au village de Parc Mouton - Utiliser les routes principales ou les rues des Cyprès puis des Lucioles pour rejoindre la D34 - Descendre quelques lacets et tourner à droite sur le Chemin Indigo - Marcher jusqu'à une case sur la gauche et tourner à sur la Chemin de Ligne en direction du Piton Papangue - Passer les lacets dans les cannes jusqu'au Chemin Corail et prendre à gauche sur moins de 50 mètres - Remonter vers le Piton Langevin et redescendre vers la mer - A une autre porcherie, tourner à droite sur le Chemin Corail et descendre jusqu'à la RN - Marcher le long de la RN jusqu'à Langevin et le Chemin Terrain Galet.

Bornage par bois de chandelle

Il est fréquent de rencontrer ces bois dans les coins de champs ou comme ici, entre deux parcelles. Le métier de géomètre est récent à la Réunion et le partage des terres beaucoup plus ancien. Au XIXème siècle, cette méthode a été largement répandue de planter des pieds de cet arbre aux limites des parcelles. Cet arbre, un dragonier, endémique des Mascareignes (Dracaena reflexa), est très robuste et résiste à pratiquement toutes les calamités comme les inondations, incendies ou cyclones. Une fois planté, les possibles contestations disparaissent. De nombreux litiges ont pourtant été rencontrés par les géomètres ou notaires car, après un siècle, l'arbre peut avoir atteint plus d'un mètre de diamètre (voir photo 17). Comment mesurer alors la largeur d'un champ ? en prenant le bord intérieur, extérieur ou le centre de l'arbre ? Des recherches à ce sujet montrent l'ironie de certaines situations.


Commentaires sur cette randonnée (4)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
pirlouis, 01/06/2019 17:42

Fait le 30/05/19. Le chemin du retour qui contourne le piton Langevin par la gauche se termine à présent par un cul de sac. J'imagine que les planteurs de cannes ont réorganisé la gestion des plantations. On a essayé de retrouver l'ancien chemin grâce à la trace GPS mais on était au milieu des cannes et la pente était forte sur un secteur. C'est portion est donc à éviter avec des enfants. On peut par contre aisément revenir par le chemin pris à l'aller à partir du chemin Magnolas indiqué sur la carte.

Oli109, 14/10/2018 21:07
Randonnée complétée le 14/10/2018 en 2h30

Belle rando avec de beaux points de vues, le village de Parc Mouton est typique et très jolie.
A savoir 50% de celle-ci se fait sur la route bitumé et je vous conseil de vous munir d'un smartphone pour charger la trace et la carte sinon vous risquez de vous perdre !
Une dernière chose il y a peut d'ombre mais c'est une rando qui peut aisément se faire en famille.

Gaetan, 19/03/2018 18:37

Circuit tenté le 18 Mars 2018. La végétation se referme un peu avant le chemin des magnolas au milieu des champs de canne. Après 100 mètres dans les herbes hautes et une attaque de nid de guèpe (4 piqûres) j'ai du faire demi-tour. Attendre la récolte de la canne pour faire cette boucle.

Martial, 06/02/2017 15:48
Randonnée complétée le 06/02/2017

Circuit cumulée avec le court circuit de la cascade Jacqueline et le tour de la pointe de Langevin, en partant de la marine de Langevin, 17 kilomètres pour 430 mètres de dénivelé positif. Rien à signaler sur le parcours qui se suit facilement, quelques beaux points de vue et la traversée agréable du parc à mouton.

Randonnée ajoutée le : 16/10/2016