Le Sentier de Borne Château Vieux aux Colimaçons

Difficulté
Moyen
Indice de confiance Excellent
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 2h
Distance 8 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 512 - 60 m
Dénivelé positif 480 m
Dernière mise à jour 26/04/2017

Gare aux parapentes

Nouvelle randonnée aux alentours de Saint-Leu entièrement revue par Jean Pierre le 22 juillet 2016. Nouvelle trace GPS qui tient compte des changements du trajet (végétation mais surtout constructions). Merci jean Pierre

La région de Saint-Leu comportait au siècle dernier plusieurs sentiers pavés qui permettaient de relier les villages des Hauts à la mer. Bientôt, tous ces sentiers auront disparu, recouverts par des routes comme le Sentier de la Salette, des habitations ou des zones artisanales ou commerciales comme le Portail. La Route des Tamarins et ses vastes chantiers ont beaucoup contribué à la mort de ces voies de communication chargées d'histoire, voire d'histoires. Heureusement, grâce à des associations comme SLP, certaines portions ont été réhabilitées et permettent à nouveau de gagner les Hauts pour quelques balades arides. C'est le cas de celle-ci qui relie la mer aux Colimaçons en traversant des zones d'épineux que redoutent tant les parapentistes qui volent au-dessus durant des heures. Ne pas manquer le cimetière fleuri des Colimaçons et son panorama sur la côte. On peut également prendre une ou deux heures pour visiter le Conservatoire des Mascarins avec sa case, ses jardins ou plantations d'endémiques qui souffrent un peu de la chaleur ou du manque d'humidité de cette région.

La courte boucle débute au Lotissement des Acacias qui impose de marcher sur la route pour traverser la zone urbanisée. L'Avenue des Artisans se termine à un rond-point très proche du début du sentier qu'on repère un peu plus loin sur la droite. Il est employé par les joggeurs du lotissement ou de Saint-Leu et se remarque facilement par les traces de terre. La pente est tout d'abord faible puis devient de plus en plus forte à l'approche de la route des Colimaçons. Le sentier est bordé de chocas (Photo 1 & 2) et les zones traversées sont couvertes de milliers de petits acacias très épineux et dans lesquels il ne fait pas bon tomber (Photo 3). C'est parfois le cas d'un parapentiste que seul l'hélicoptère peut sortir de ce mauvais "pas", heureusement rarissime. On coupe la route deux fois mais le sentier qui reliait les Colimaçons a beaucoup trop souffert de cet immense échangeur construit ici. La meilleure solution consiste donc à relier le pont de la RN1 et passer en-dessous pour marcher un peu sur la route en direction du village puis de bifurquer à gauche dès qu'on retrouve le sentier qui recommence par un escalier (Photo 7). On coupe à nouveau la route en lacets qui relie le village et l'accès aux Colimaçons est rapide malgré la pente. Le sentier se termine à l'avant dernier lacet et il faut alors emprunter la route et un raccourci de la résidence Petit Canal pour rejoindre le cimetière. La halte au grand parking ombragé par endroits est très agréable. On peut bénéficier d'eau fraîche au robinet du cimetière, profiter des panoramas sur la côte du côté de la Saline les Bains ou visiter le cimetière. Remarquer la vingtaine de tombes courtes situées dans la partie la plus haute et quelques autres vieilles stèles datant des tous débuts de l'installation sur l'île. A partir de ce point, on décide de visiter le village ou le conservatoire situé à 200 mètres de là ou tout simplement de faire demi-tour pour rejoindre les tortues ou les parapentistes qui atterrissent sur la plage de Kélonia. On peut aussi reprendre le chemin inverse en descente pour gagner du temps. Si le chronomètre l'autorise, utiliser le circuit présenté sur la carte ci-dessous qui permet de rallonger la balade par un écart vers la Petite Ravine et les maisons de Piveteau. Voir l'itinéraire dans le § ci-dessous pour retrouver le sentier pris dans la montée. Il ne reste plus qu'à entamer la descente par le même itinéraire en passant à nouveau sous la RN1 puis dans les chocas et épineux.
Très important : ne pas oublier de se munir de son bâton de marche car de nombreux chiens, parfois agressifs, viennent voir d'un peu trop près l'intrus représenté par le randonneur. Le grillage censé les contenir dans les propriétés privées a parfois quelques trouées connues des quadrupèdes hargneux. Avant de repartir, compléter la visite au conservatoire par une autre à Kélonia pour en savoir plus sur les tortues de la réunion qui nagent, l'air triste, dans de minuscules bassins en attendant leur guérison ou leur liberté. Pour un vol en parapente au dessus de cette région (photo 13), préférer le matin, plus propice aux échanges thermiques et garder la randonnée pour après l'atterrissage.

Particularités

Balises

Pas de balises

Profil

Plan de l'itinéraire

Itinéraire

Gagner Saint Leu puis Kélonia, l'élevage de tortues marines - Se garer à la zone d'atterrissage des parapentes ou, plus loin sur la route des Colimaçons à l'entrée du lotissement des Acacias - Prendre l'Avenue des Artisans, marcher jusqu'au rond-point et le traverser - Débuter, quelques dizaines de mètres plus loin, sur le sentier qui part à droite et monte vers les Colimaçons - Couper une première fois la route des Colimaçons puis rejoindre la même route en suivant le sentier - Poursuivre sur la route pour passer sous la Route des Tamarins - Marcher 300 m avant de retrouver le sentier qui remonte vers la gauche - Le suivre jusqu'aux Colimaçons en empruntant parfois des raccourcis - Traverser le village pour atteindre le cimetière par la route ou les escaliers et le contourner par la gauche pour rejoindre le conservatoire botanique des Mascarins - Visiter ou non le conservatoire - Du cimetière, emprunter le Rue Pivetot jusqu'au Fond Moulin - Prendre à gauche avant la petite ravine le chemin qui rejoint le Chemin des Bibassiers - Suivre ce chemin bétonné qui descend vers la route des Colimaçons, traverse la Ravine Fonds Moulin avant de s'approcher du Fond Petit Louis - Retrouver plus loin le sentier pris en montée puis emprunter le même chemin qu'à l'aller pour retrouver le véhicule.


Commentaires sur cette randonnée (4)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Martial, 26/04/2017 11:01
Randonnée complétée le 25/04/2017

Effectuer hier, sortie sans problèmes particuliers, nous l'avons cumulé avec la sortie "de cayenne à chateauvieux par bras mouton et les colimaçons" pour en faire une sortie d'environ 17 kilomètres. Ne surtout pas rater la boutique lontan des colimaçons, authentique et d'époque, de belles rencontres en perspective de gens extrêmements sympathiques qui n'hésitent pas à parler de leurs souvenirs, la boutique existant depuis une bonne cinquantaine d'années.

jpv97410, 26/04/2017 08:44
Randonnée complétée le 25/04/2017 en 2h20

Fait le 25 avril, sentier en partait état, le bâton est toujours conseillé car les chiens sont toujours la.

jpv97410, 27/07/2016 09:49
Randonnée complétée le 25/04/2017 en 2h20

Fait le 21 juillet 2016: Prendre un bâton pour tenir à l'écart les nombreux chiens hargneux qui vous attendent en bord de chemin.

Suepairpiénu, 09/04/2016 20:02
Randonnée complétée le 09/04/2016 en 3h10

Pour faire la rando telle que décrite par Randopitons.re, il ne faut pas entrer dans le lotissement des acacias ! La rue des artisans se trouve juste après le lotissement.

Randonnée ajoutée le : 01/11/2011