Le captage du Grand Bras et de la Ravine des Congres depuis l'Abondance

Difficulté
Moyen
Indice de confiance Bon
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 5h
Distance 15.5 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 440 - 201 m
Dénivelé positif 330 m
Dernière mise à jour 13/08/2018

Choix entre randonnée familiale et sortie sportive

Le village de l'Abondance (dont le nom provient peut être de l'énorme quantité d'eau qui coule autour du village) est perché sur un terrain situé entre la Rivière des Roches au Nord, la Rivière des Marsouins au Sud et se trouve arrosé par le Grand Bras qui se visite lors de cette sortie en allant voir plus en amont les différents captages. On connait surtout les Bassins la Paix et la Mer mais d'autres aussi impressionnants ou plus modestes sont visibles durant cette randonnée un peu particulière. En effet, elle comporte plusieurs allers-retours et peut donc se combiner en fonction du temps de marche, de l'entraînement ou de la composition du groupe. Les familles avec enfants choisiront les deux premiers captages alors que les aventuriers ou amateurs de vieux sentiers y rajouteront la vieille piste en direction de Camp Michel, située plus au Nord en bordure de la Rivière des Roches. La première option est facile et même agréable alors que la seconde devient beaucoup plus aléatoire à l'approche de Camp Michel. Le coupe-coupe peut s'avérer très utile après les 4 premiers kilomètres. C'est la journée des jamrosats qui poussent du parking au plus profond de la forêt.

La randonnée débute dans le village de l'Abondance où quelques places pour parquer un véhicule peuvent se trouver près du bruyant poste électrique. On rejoint en descente le bord du Grand Bras qui se jette dans le vide 40 mètres plus bas au plus près de la passerelle. On peut prendre directement le Chemin de l'Harmonie ou suivre la rivière en rive gauche pour profiter de quelques bassins ou petites chutes d'eau (Photo 1). Le Chemin de l'Harmonie se poursuit près des habitations avant de pénétrer à nouveau dans les cannes. Ne pas manquer une nouvelle petite chute avant l'épingle à cheveux dont une grande partie des eaux provient du trop-plein de la station de pompage située en amont. Une fois cette station de pompage franchie, suivre des yeux les touffes de bambous et poursuivre la balade sous les milliers de jamrosats qui créent des tunnels de fraîcheur. Après 1500 mètres de chemin alternant boue, herbe et pavages de galets, on parvient à la fin de la piste, début des visites aux deux captages ou de l'aventure pour les curieux.

1 - Pour le premier captage sur le Grand Bras : remonter un peu la piste et rejoindre plus haut le tuyau et à nouveau une piste qui se transforme très vite en sentier agréable. Le cheminement s'effectue de plus en plus près de la rivière et du tuyau qui la flanque. On est souvent obligé de marcher sur le tuyau ou les plaques qui ont été soudées au plus près. Des mains courantes en acier viennent aider au franchissement qui est aisé puisque très plat mais peut être glissant. Les cents derniers mètres demandent une attention plus soutenue. Une fois le barrage atteint, ne pas hésiter à le dépasser pour oublier les tuyaux de fonte et se régaler de nouveaux paysages vers l'amont. Le cheminement est aisé et la remontée peut s'éterniser en fonction du temps disponible. Le retour s'effectue obligatoirement par le même itinéraire.

2 - Le deuxième captage sur la Ravine des Congres est beaucoup plus court mais tout aussi agréable. Le sentier est plus étroit, comporte quelques passerelles et des ouvrages en ruine. Aucun congre ne nage dans la ravine qui se trouve toujours à 20 ou 30 mètres sous nos pieds mais sans danger de glissade qui serait arrêtée par les troncs de jamrosats. Là également on peut remonter la rivière au-dessus du captage mais elle est moins belle que la première. Après un retour à la passerelle puis au point de départ par le même itinéraire, la partie familiale prend fin.

3 - Le troisième sentier (indice de confiance à 4) est bien marqué à quelques mètres de celui qui revient du Captage précédent. Il débute sous un gros arbre et chemine en montée légère en épousant presque les courbes de niveaux. On remarque très vite l'ancienne piste large de près de 4 mètres qui a été envahie par la végétation. Il est donc difficile de se perdre. En cas de doute, ralentir le pas et chercher un des points suivants : partie plate d'une ancienne large piste, jeunes bois coupés pour dégager la trace, traces de ruines d'ouvrages pour faciliter le passage de la piste et surtout les restes de bouteilles de coca ou de jus de fruits !!!. On franchit plusieurs ravines, à sec ou non, avec très peu de visibilité sur l'extérieur excepté pour la photo 10. Le sentier devient parfois un vrai plaisir (Photo 11 c) mais on rencontre un moment un semblant de barrière qui indique que les difficultés ne font que commencer. Le mieux est donc de faire demi-tour à cet endroit. Pour ceux qui voudraient poursuivre, il faut savoir qu'il faudra franchir plus loin trois passages scabreux, voire dangereux dans des joncs bambous (Photo 11 d). Ralentir la progression et repérer les traces des chasseurs de tangues qui connaissent la région comme leur poche. Certains passages écroulés se franchissent soit par l'amont dans les goyaviers et jamrosats taillés parfois au coupe-coupe, soit par l'aval dans les ravines couvertes de ces grands joncs bambous totalement inextricables où le meilleur cheminement s'effectue à plat ventre. Bon courage donc aux fous dotés de l'esprit "randopitons" ! Il est assez frustrant de devoir rebrousser chemin quand on voit la distance qui sépare de Camp Michel et qu'on entend chanter les coqs comme s'ils étaient à 50 mètres, mais il y a déjà 500 mètres qu'on ne parle plus de randonnée !

Balises

Pas de balises

Profil

Plan de l'itinéraire

Site géologique  Sites géologiques, en partenariat avec Laurent Michon, laboratoire Géosciences Réunion.

Itinéraire

Se rendre à Saint-Benoît ou Bras Panon et prendre la direction de Bourbier les Bas puis la D53 en direction du barrage de Takamaka - Rouler jusqu'à l'Abondance et tourner à droite sur le Chemin de l'Harmonie - Se garer au plus proche du poste électrique et débuter la randonnée par la route en direction de la petite rivière - A la rivière, suivre la piste en rive droite pour retrouver plus haut la partie goudronnée du Chemin de l'Harmonie - Poursuivre en direction des touffes de bambous et du pont sur la rivière - Suivre la piste ombragée jusqu'à une nouvelle passerelle (Photo 8-a) - Prendre à gauche et rejoindre le Captage du Grand Bras puis faire demi-tour - Franchir la passerelle et rejoindre le Captage de la Ravine des Congres puis faire demi-tour - Fin de la randonnée familiale avec retour au véhicule par le même itinéraire ombragé.
Si parcours sportif : A la passerelle, en arrivant du captage de la Ravine des Congres, on remarque deux autres sentiers sur la gauche. Prendre le sentier immédiatement à gauche et tenter de rejoindre Camp Michel !!! Si retour certainement obligatoire, reprendre à nouveau à gauche avant la passerelle puis descendre vers le bassin et la grande Cascade sur le Grand Bras puis retourner au point de départ par le même itinéraire.


Commentaires sur cette randonnée (2)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
OliPay, 13/08/2018 13:26
Randonnée complétée le 07/08/2018 en 4h30

Un éboulis important obstrue le sentier à environ 200 m avant le captage du Grand Bras. Impossible de passer. On a du descendre dans la ravine et rattraper le sentier 50 m après l'éboulis pour arriver au captage. Le passage dans la ravine est assez délicat.

Compte supprimé, 25/05/2017 14:53

Randonnée ajoutée le : 01/11/2013