Le Tour du Quinzième à Saint-Bernard par le Sentier des Goyaviers et la R.F. de la Plaine d'Affouches

Difficulté
Moyen
Indice de confiance Excellent
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 4h
Distance 13.6 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 1020 - 604 m
Dénivelé positif 450 m
Dernière mise à jour 28/01/2018

A effectuer en période de goyaviers

Cette randonnée remplace une plus courte mise en place sous le même nom mais devenue impossible à pratiquer suite à la fermeture d'une piste située en propriété privée Photo 22.

La région du Colorado comporte plusieurs idées de sorties avec l'assurance de contempler de beaux panoramas sur le chef-lieu, la vallée de la Rivière Saint-Denis ou l'océan. Certains sentiers sont très fréquentés et peuvent être boueux par temps de pluie comme le GRR2 qui vient du Colorado. C'est moins le cas de la boucle présentée ci-dessous qui emprunte le Sentier des Goyaviers très bien entretenu et la longue Route Forestière de la Plaine d'Affouches. Elle peut donner l'occasion d'une sortie familiale en période de fructification de ces fruits qui se consomment en confiture ou dans de multiples desserts acidulés. Mais en randonnée, le plaisir provient surtout de leur consommation au fur et à mesure de la marche et de plus on aura ainsi plus de mal à oublier son nom, inscrit sur une pancarte de l'ONF en début de parcours. On n'est jamais loin de Saint-Denis et ces quelques kilomètres peuvent remplacer les circuits classiques autour du Colorado pour les entraînements au jogging. Les sentiers, très fréquentés, sont toujours en excellent état. Un long passage sur la Piste Forestière de la Plaine d'Affouches permet quelques points de vue. Si on ne veut pas marcher sur la route pour rejoindre le point de départ, on rencontre partout de superbes abris de bus couverts et les passages sont assez fréquents.

La randonnée débute au croisement de la route de la Montagne et celle de Saint-Bernard. Un emplacement de parking se situe au plus près du croisement des deux routes. Le sentier est facile à trouver à quelques mètres de la Grande Ravine en revenant sur ses pas. On entre directement dans un sous-bois assez sombre en raison de la végétation serrée, principalement de jamrosats. Le cheminement en rive droite est facile malgré une montée parfois glissante sur les marches en rondins et encombrée de cailloux et racines. Quelques marches taillées à même le sol ont souffert des intempéries et sont fendues ou émoussées, donc glissantes par temps de pluie. On quitte le sous bois sombre pour traverser une petite clairière mais très vite les jamrosats reprennent le dessus. En une vingtaine de minutes, on parvient sans encombre à une clairière plantée de grands filaos où débouchent plusieurs sentiers partant vers le Domaine Telmard, le Colorado ou vers l'Îlet à Guillaume. Avant de prendre totalement à droite et poursuivre sur le Sentier des Goyaviers en direction du bord du rempart, profiter tout d'abord du panorama sur la Rivière Saint-Denis dans les trouées offertes par la végétation. Le sentier chemine en bordure de falaise dans les goyaviers, les fougères ou les branles verts. A la saison, les fruits pourris couvrent le sol et l'on regrette de n'être passé plus tôt avec un récipient. Les plantes empêchent le plus souvent de profiter de nouvelles vues sur la vallée ou l'îlet à Guillaume. Le sol est agréable sous le pied malgré quelques portions glissantes par temps humide. On monte régulièrement en laissant un sentier qui revient vers Saint-Bernard mais qui raccourcirait trop la boucle si on tournait à droite. Le sentier comporte quelques raidillons courts mais les marches de planches refaites à neuf rendent la montée facile. On poursuit donc en montée jusqu'à l'approche de la Route Forestière de la Plaine d'Affouches qui monte par des dizaines de longs lacets en direction du Kiosque d'Affouches. Laisser à droite la piste fermée d'une chaîne qu'on utilisait sur le parcours supprimé du site et marcher jusqu'à la piste forestière que le sentier, transformé en piste, rejoint dans un lacet. C'est parti pour 7 kilomètres d'une piste large mais poussiéreuse, bordée de brandes et de quelques bois de couleurs. Certaines essences ont été plantées en bordure. Quand on regarde la carte on imagine trouver plusieurs raccourcis, bien marqués, qui coupent les longs lacets interminables. Hélas, ils mènent tous à des propriétés privées et certains sont même fermés par des clôtures métalliques. Attention aux chiens près de l'une d'elles. Comme l'indiquent les bornes vertes de la Piste Forestière, la pente est très faible car les altitudes ne diminuent que de 50 mètres entre chaque. On bénéficie cà et là de beaux points de vue sur Saint-Bernard, l'Océan ou la Ravine profonde de la Grande Chaloupe. Les bords de la piste sont érodés par les eaux ; tout le long, des roches afleurent dans la terre rouge et les racines aériennes des arbres privés de sol pendent dans le vide. Le tout ne mettra pas des années avant de glisser vers le bas (Photo 17). De lacets en lacets, on s'approche des premières cases puis de la RD41 en moins de temps que prévu sur la pancarte de l'ONF. Prendre à droite sur la route et rejoindre le croisement de Saint-Bernard en prenant garde à la circulation le long de cette route qui peut être assez fréquentée aux heures de sorties d'écoles ou de fin des activités.

Particularités

Balises

Pas de balise

Profil

Plan de l'itinéraire

Pique-nique  Tables à pique-nique, en partenariat avec Carte de La Réunion.

Itinéraire

Se rendre à Saint-Denis puis à la Montagne - Traverser la Montagne en direction de la Possession et se garer aussitôt après avoir passé la Grande Ravine, juste avant de tourner à droite vers Saint-Bernard - Revenir sur ses pas jusqu'au virage et prendre le sentier qui débute en rive droite du Bras de la Grande Ravine - Monter dans le sous-bois jusqu'au croisement des sentiers venant du Colorado et de l'Ilet à Guillaume - Prendre à droite le sentier dans les goyaviers qui longe le rempart - Laisser le premier sentier rencontré sur la droite et poursuivre jusqu'à la Route Forestière de la Plaine d'Affouches - Bifurquer à droite sur cette route en terre qui effectue de longs lacets et rejoindre la route de la Montagne - Tourner à droite et longer la route jusqu'au véhicule.


Commentaires sur cette randonnée (2)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Elliott Chaumont, 28/01/2018 20:00
Randonnée complétée le 28/01/2018 en 3h30

Ça grimpe bien au début et il fait très chaud au milieu des goyaviers. Puis ça descend par la route forestière, c'est vrai que c'est un peu plus monotone, mais bien ventilé avec une plus jolie vue. Par contre la portion par la route départementale n'est pas intéressante.

Patjean, 15/07/2017 10:36
Randonnée complétée le 14/07/2017 en 3h40

Pas de problème particulier pour cette sortie, les portions sur la route forestière et sur la route départementale sont longues et monotones.

Randonnée ajoutée le : 01/11/2014