Le tour des trois étangs du Gol par la passerelle

Difficulté
Très facile
Indice de confiance Excellent
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 1h30
Distance 5.4 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 7 - 2 m
Dénivelé positif 12 m
Dernière mise à jour 20/09/2023

A combiner avec d'autres circuits de la zone

Jusqu'en 2023, les randonnées à l'Etang du Gol s'effectuaient du côté nord ou côté sud de l'étendue d'eau parfois envahie de laitues et jacinthes d'eau. Depuis la construction d'une passerelle enjambant la Ravine Maniron, il est désormais possible d'en effectuer le tour sans se mouiller les pieds. Le panneau situé au parking donne d'ailleurs des idées de balades. Cette dernière boucle proposée dans la région se combinera à merveille avec le tour des gravières afin de visiter toutes les dernières installations proposées par le Conservatoire du Littoral. Le terrain est totalement plat et ne demande aucun effort. Attention à la chaleur imposant de ne pas oublier la boisson. Prendre garde aux fortes pluies pouvant noyer le gué amont et aux fortes houles recouvrant les galets du gué aval, le rendant dangereux pour qui tenterait de le franchir. Une paire de jumelles dans le sac à dos pourra servir à l'observation des oiseaux aquatiques, surtout en période de migrations. Elles seront même utiles entre juin et octobre pour guetter les geysers des baleines sautant au large. La boucle peut également débuter au parking habituel situé près de l'ancien pont de chemin de fer détruit.

La randonnée débute au nouveau parking aménagé près de la bretelle menant à l'usine du Gol en venant du nord. Un peu de lecture avant de partir permet de se familiariser avec la vue des trois étangs et de repérer d'autres circuits (Photo 1). La première partie de cette boucle n'est pas la plus agréable par la piste sableuse et caillouteuse qui longe la très bruyante route nationale (Photo 2). Il est possible, au début, de s'approcher des berges très connues de pêcheurs qui, hélas, laissent sur place leurs déchets (Photo 3). Poursuivre sur cette piste bordée plus loin de prairies. Une concentration de tisserins a élu domicile dans cette zone qui fournit assez de graines pour nourrir les centaines d'individus bruyants et toujours affairés. Prendre un moment, surtout avec des enfants, pour étudier leur vie grégaire, leur habitat et leur technique très élaborée de couture (Photo 4). Tourner à gauche vers une ferme puis repérer, juste au prochain virage vers la droite, le sentier pénétrant dans les sous-bois. Ce large sentier ombragé, se rapproche des gravières (Photo 5). Prendre à droite au premier croisement et suivre le nouveau sentier bordé de bancs sommaires et d'emplacements pour la pêche. Repartir à droite au nouveau croisement puis poursuivre entre poivriers, papyrus et filaos (Photo 6). On longe quelques ouvrages pour l'assèchement de la zone et l'on devine même l'étang du Gol sur la gauche. Le sentier devient de plus en plus large le long de ces canaux (Photo 7). La végétation très touffue a été taillée pour en faire des tunnels facilitant le passage (Photo 8). La fréquence des passages de sportifs devrait permettre de conserver ces tunnels (Photo 9). On parvient rapidement à une tour d'observation constituée d'un escalier en colimaçon protégé par une belle armature en bois exotique (Photo 10). Quelques marches mènent à un pallier d'observation de l'étang et de la faune habitant les berges et de la typhaieZone couverte de typha, ces roseaux (ou massettes) reconnaissables aux longues quenouilles de la fleur et aux interminables feuilles. occupant une grande partie des marécages de la région. On peut aussi se rapprocher de la berge au pied de la tour pour tenter de voir de plus près les nombreuses poules d'eau (Photo 11). Poursuivre en direction de la passerelle en passant un nouveau tunnel sous les porchers (Photo 12). Après un virage à gauche, on s'approche de la Ravine Maniron désormais enjambée par un pont métallique également habillé de bois (Photo 13). On bénéficie là aussi d'ouvertures pour l'observation du paysage et de la faune (Photo 14). Poursuivre dans la plaine qui suit. Elle est envahie d'herbe mais une belle trace permet de marcher sans difficulté (Photo 15). On se dirige vers le bois de poivriers et tamarins occupant les queues de l'étang tout en contournant les bassins de la pisciculture qui ne se voit pas (Photo 16). Traverser ce bois ombragé. On parvient à la piste venant de l'Etang Salé. Préférer le sentier qui serpente entre la piste et l'étang (Photo 17). Le sol est parfois un peu sableux mais les pieds ne s'enfoncent pas (Photo 18). A la fin du sentier, continuer le tour par la piste qu'on retrouve à travers les filaos (Photo 19). La piste passe à quelques mètres des berges et il est souvent possible de s'en approcher, ne serait-ce que pour observer les poules d'eau se reposant au milieu de l'étang (Photo 20). Continuer ainsi jusqu'à la fin de l'étang (Photo 21). Plus loin, l'espace entre l'étang ou l'océan sont identiques. Il est donc possible de s'approcher de la plage de galets ou siègent quelques cairns (Photo 22) et de vieilles racines de filaos (Photo 23). Contourner les piles ruinées du pont de chemin de fer et se diriger vers le gué de la Ravine du Gol. Ce passage, qui s'effectue sur des galets, comporte peu de difficultés par beau temps (Photo 24). Par forte houle, prendre garde car les vagues viennent se briser sur les galets, rendant la traversée dangereuse. Plus haut, traverser le parking puis poursuivre vers les passerelles qu'on aperçoit tout près. Franchir ces ouvrages sans difficulté (Photo 25). Se diriger ensuite vers le coin ouest du terrain de sport (Photo 26). Continuer sur un sentier facile à repérer en face du coin du stade. Le sentier traverse des sous-bois, des friches et des jardins (Photo 27) avant de se poursuivre sur un chemin longeant des établissements de la zone artisanale. En arrivant à la Rue Vely, prendre à gauche et rejoindre le gué sur la Ravine du Gol qui se passe facilement la plupart du temps (Photo 28). Remonter le sentier en rive gauche et partir à droite pour rejoindre le parking.

Balises

Pas de balisage particulier

Profil

Plan de l'itinéraire

Site géologique  Sites géologiques, en partenariat avec Laurent Michon, laboratoire Géosciences Réunion.

Itinéraire

Quitter la voie rapide à Saint-Louis, bretelle vers l'usine du Gol - Rouler vers Bel Air et prendre la piste à droite juste avant la Ravine du Gol - Rouler jusqu'au parking - Débuter la boucle par la piste longeant la voie rapide -Bifurquer à gauche après la ferme puis rejoindre la deuxième gravière - Prendre deux fois à droite jusqu'à la tour d'observation puis à la passerelle - Franchir l'ouvrage et suivre le sentier jusqu'à la piste de l’Étang du Gol - Prendre à gauche jusqu'à la Ravine du Gol - Franchir le gué puis les passerelles jusqu'au terrain de sport - Poursuivre par le sentier puis par la piste jusqu'au gué amont de la Ravine du Gol et terminer la boucle en rejoignant le parking.


Commentaires sur cette randonnée (9)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Evelynemar, 10/06/2024 11:27

Balade agréable mais le gué n'est pas praticable. D'autres chemins sont inondés. Nous avons donc marché plus de 7 km pour faire le tour.

AndreasHottin, 13/02/2024 12:56
Randonnée complétée le 09/02/2024 en 1h30

Balade sympathique faite en 1h30. La première partie dans les bois n'est pas très agréable : Il n'y a rien à voir et à cause du cyclone beaucoup d'arbres sont couchés. Ça devient beaucoup plus intéressant lorsqu'on arrive sur le sentier entre la mer et l'étang.

Christian L, 22/01/2024 11:31
Randonnée complétée le 23/11/2023 en 3h00

@pitaya974 Avez vous lu avant de partir le commentaire du 26/9 /23 de Martial? Car effectivement quand la mer est trop forte il suffit de.... Testé !

pitaya974, 22/01/2024 10:52
Randonnée complétée le 22/01/2024

Le début de la randonnée se fait facilement malgré quelques arbres à terre depuis le cyclone mais rien d’infranchissables. Par contre grosse déception en arrivant vers la mer a l’endroit où il faut traverser les galets. L’eau est trop haute, les vagues trop fortes, c’est trop dangereux. Obligé de faire demi tour au trois quart de la rando. Au total j’ai mis 2h et fait 8,5 km. On n’en peut pas appeler ça une boucle

Christian L, 24/11/2023 18:00
Randonnée complétée le 23/11/2023 en 3h00

Difficile de rajouter un commentaire original aux précédents. Rando facile et plaisante, couplée au tour des Gravières afin de ne pas être venu pour pas assez. Pour certains, je vais peut-être sembler rabat-joie en disant que toutes les nouvelles installations n'apportent pas grand chose de plus.Du tape à l'œil. Exemple : Que voit-on de plus du haut de ce majestueux observatoire ? Sans parler de l'autre structure où il faut "faufiler" son appareil photo entre les barreaux pour espérer apercevoir un improbable oiseau !!! Seule la passerelle sur la ravine Maniron valait le coup d'être construite mais, plus rustique, avec moins d'argent à dépenser cela aurait été aussi bien. Pardon, sûrement mon côté un peu "radin"...Ah la la, quand rien est fait on râle et là quand de louables efforts sont faits....!

axel-, 10/10/2023 11:52

Faite le 10 octobre. Enfin on peut faire le tour, comme c'est agréable. Espérons que le chemin soit régulièrement entretenu :)
RAS si ce n'est les ordures entre le stade et le retour sur la route. Grrrrr.

Martial, 26/09/2023 12:19
Randonnée complétée le 24/09/2023 en 1h10

Charmante petite balade que je réaliserai ce dimanche, même si je commence à connaître la zone par cœur.
Depuis mon dernier passage l'observatoire et la passerelle sont maintenant terminés et permet cette boucle agréable. Il est étrange de constater qu'aucune ouverture n'est été pratiquée lorsqu'on est en haut dans l'observatoire, afin de pouvoir prendre des photos alors qu'il y en à sur la passerelle; l'ouvrier avait peut être oublié sa scie ce jour là.
Le gué en bord de mer se passe facilement, mais si la mer est trop forte, il suffit de remonter un peu et de traverser dans l'eau, ce n'est pas profond, et on se trouve alors protégé de la houle.
Photos Jointes, 1-le nouvel observatoire 2-trouvez l'oiseau à travers les barreaux, les photographes vont être très content de la réalisation.3-vue à travers la passerelle 4-bien calculer son coup pour passer 5-cabris en vadrouille.

joelindien, 24/09/2023 12:59
Randonnée complétée le 23/09/2023 en 1h30

Balade faite hier en fin de journée pour éviter la chaleur et profiter de la belle lumière avant le coucher du soleil
Belle promenade, d'un style qu'on a peu à la Réunion: étangs, mer, vue sur les sommets des cirques.
Deux remarques
1) Comme signalé, attention à la houle quand on traverse, bien surveiller les vagues, ou alors déchausser et traverser un peu en amont sans difficulté (pas de profondeur).
2) Au début, plutôt que de longer la route nationale sur la piste, on peut suivre le chemin derrière le panneau de présentation et prendre à droite, puis continuer toujours tout droit jusqu'à la station d'épuration: on entend toujours la route, mais c'est bien plus joli.
Merci Randopitons et à ceux qui ont rendu ce tour possible grâce à la passerelle!

Walking Dog 974, 19/09/2023 07:50
Randonnée complétée le 06/09/2023 en 1h30

Belle balade dans une région que j'apprécie toujours !
Je dois dire que la passerelle toute neuve et l'observatoire sont un plus pour cette marche tranquille et familiale.
Le passage du gué de la Ravine du Gol est facile et charmant.

Merci Randopitons et merci à ceux qui ont amélioré l'aménagement de l'Etang du Gol !

Randonnée ajoutée le : 19/09/2023