De l'Observatoire des Makes à la Ravine du Saut de la Vierge

Difficulté
Très facile
Indice de confiance Bon
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 1h
Distance 3 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 1030 - 910 m
Dénivelé positif 140 m
Dernière mise à jour 07/11/2018

Pédagogie et aventure pour marmailles

Tout près du village des Makes, un circuit a été mis en place pour y effectuer des promenades plus que des randonnées. Très court, il est préférable de le prolonger par une incursion dans le Bois de Bon Accueil afin d'y voir de magnifiques arbres dont quelques affouches remarquables. Le sentier, faute de moyens financiers pour rémunérer des emplois jeunes, tombe doucement à l'abandon mais est encore praticable. Le circuit a été rallongé par une reconnaissance de la Ravine du Saut de la Vierge qui permet aux marmailles un peu aventureuses de s'essayer à l'orientation. Une initiation à la boussole ou au GPS peut permettre aux enfants de s'amuser tout en se sentant pour une heure dans la peau d'un aventurier. Le but consiste à ne pas s'égarer sur le sentier sinueux, de trouver le passage vers la ravine puis, beaucoup plus bas celui qui remonte en ville, sans parler des courtes escalades de rochers sans danger.
Des informations complémentaires et d'autres photos sur le site de Ludovic.

La randonnée débute au stade des Makes où un point d'eau permet de se ravitailler à la fin de la boucle. Partir tout droit jusqu'à la barrière fermant la Route Forestière des Goyaves. Avant cela, il est possible de se rapprocher de l'observatoire caché derrière ses énormes haies de bambous. On peut en faire le tour sans avoir à s’acquitter d'un droit de passage (Photo 1). Ces quelques minutes peuvent donner des envies d'observation quand la nuit étoilée attire les passionnés. Reprendre la piste qui est bétonnée au départ (Photo 2) et se transforme plus loin en piste plus terreuse. Les plantes invasives bordent cette piste et on peut facilement en reconnaître une dizaine (Photo 3). Dans un virage, repérer la pancarte blanche cachée en partie par les jouvences (Photo 4). Le sentier débute ici par trois ou quatre petites marches (Photo 5). Prendre à droite au premier croisement puis à nouveau à droite aux suivants car de nombreux anciens sentiers sillonnent l'endroit. Le sentier serpente dans les bois de couleurs et les goyaviers, bordé de plantes vertes et de bois Noël (Photo 7). Par endroits, les jouvences sont plus nombreuses (Photo 10). Dans les virages, on trouve des vestiges de rambardes en bois créées par les emplois jeunes (Photo 13). Le sentier remonte un peu vers le bas du rempart qui est entièrement recouvert de longoses et de cryptomerias sur une pente très forte (Photo 14). Poursuivre sur le sentier qui passe sous des pêchers ou proche d'un pied de thé (Photo 17) et arrive au dernier croisement. Si on prend à gauche on revient au point de départ ; à droite vers la ravine toute proche. Entamer alors le dernier kilomètre en sautant de caillou en caillou en prenant garde cependant de ne pas marcher sur les trop petits qui peuvent être instables. Les jeunes randonneurs aimeront très certainement ces courtes escalades sur des roches parfois énormes et chauffées par le soleil. La descente s'effectue prudemment entre quelques touffes de bananiers ou d'abords envahis de vigne marronne, de galaberts et de hautes herbes (Photo 20). Ne pas emprunter le sentier sur la gauche créé par l'agriculteur propriétaire des terrains ni la piste qui traverse le gué Photo 21. Poursuivre et repérer, plus bas, sur la gauche, le sentier qui remonte vers le village (Photo 24). Après une courte mais forte montée sur des marches en rondins (Photo 25), retrouver le Chemin des Arums et, en face, les allées entre les propriétés qui créent d'agréables raccourcis (Photo 26). Le dernier, plus étroit, bordé de grillage, frôle la belle propriété de la coiffeuse où l'on peut admirer un beau salon, une case créole et un jardin fleuri (Photo 27).

Balises

pas de balise

Profil

Plan de l'itinéraire

Itinéraire

Quitter Saint-Louis en direction des Makes - A l'église des Makes, prendre à droite vers l'Observatoire astronomique - Rouler jusqu'au stade de la ville et stationner aux alentours - Débuter la randonnée par près d'un kilomètres de la RF des Goyaves - Après moins d'un km, bifurquer à gauche sur le sentier et le suivre jusqu'à la ravine - Poursuivre dans le fond de galets de la ravine du Saut de la Vierge - Au sentier de Bon accueil, faire une balade sur le sentier botanique ou prendre à gauche et rejoindre le véhicule par les ruelles qui arrivent au stade.


Commentaire sur cette randonnée (1)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Christian Léautier, 07/11/2018 17:54
Randonnée complétée le 07/08/2018 en 1h00

Fait intuitivement -il y a 3-4 ans?-au temps béni où les mairies, associations...avaient de l'argent à injecter dans des aménagements bien fleuris et enchanteurs où il faisait bon venir pique niquer. Tristesse d'avoir vu récemment avec Ludovic dans quel état pitoyable se trouve ce qu'il reste de ce site.Et ce n'est pas le seul exemple dans l'île.....Oui, pas mal pour les marmailles qui se régaleront dans la ravine et qui pourront effectivement s'initier à l'utilisation d'un gps. On se console comme on peut.

Randonnée ajoutée le : 01/11/2018