Le petit sentier de la mare du Plateau de Thym

Difficulté
Très facile
Indice de confiance Excellent
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 30 min
Distance 1.5 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 1531 - 1513 m
Dénivelé positif 45 m
Dernière mise à jour 26/09/2017

Plus de bruyère que de thym

Le Plateau de Thym est un charmant marais d'altitude près du Piton des Trois Mares à quelques centaines de mètres de la route de Bébour-Bélouve. Cette courte balade permet de découvrir une végétation différente de la forêt de Bélouve qu'on traverse sur une vingtaine de kilomètres. Constitué de tourbière à sphaigne et recouverte de joncs dans des prairies humides où poussent tout de même de beaux branles verts, ce lieu mérite une courte halte pour la visite ou une plus longue pour le pique-nique.

La randonnée débute sur la route de Bélouve près d'une aire de repos de petite taille située près de restes de coulées basaltiques recouvertes de polygonums (Photo 1). Après une très courte traversée de l'aire herbeuse et une montée vers le plateau, on découvre une étendue couverte de bambous nains, de joncs et de branles de petite taille poussant à travers les fleurs jaunes. On marche sur une sente herbeuse qui peut s'avérer humide par moments ou entre ces petites plantes qui ressemblent à du thym lorsque le terrain est en pente et que l'eau est entraînée vers le bas. On arrive facilement à la mare située dans une zone marécageuse mais dans laquelle on marche assez facilement. Comme il est impossible de se perdre, on peut donc se promener à loisir entre les branles et les arbustes. Le sol est jonché d'une minuscule bruyère inodore (photo 10) qui fait penser à du thym et a sans doute été à l'origine du nom donné à ce plateau. La mare ne fait qu'une dizaine de mètres de long et ne se prête pas du tout à la baignade. Remarquer la mousse qui a recouvert les troncs, signe d'une humidité constante.
A ne pas manquer au retour d'une randonnée boueuse au Trou de Fer, ne serait-ce que pour nettoyer les chaussures en marchant dans l'herbe. Si les chaussures sont vraiment crottées, on peut même pousser l'aventure plus loin, quitte à marcher dans l'eau jusqu'à la cheville.

Particularités

Balises

Aucune balise

Profil

Plan de l'itinéraire

Itinéraire

Se rendre à la Plaine des Palmistes puis prendre la direction du Col de Bébour - 2 km après la route forestière 3 de Takamaka , repérer sur la gauche une aire de pique-nique et un parking de 3 ou 4 voitures - Se garer et débuter le sentier immédiatement à partir du parking - Faire l'aller-retour jusqu'à la mare ou plus loin si le sol le permet puis regagner le véhicule par le même sentier.


Commentaires sur cette randonnée (2)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Martial, 26/09/2017 15:12
Randonnée complétée le 26/09/2017 en 0h50

Charmante ballade qui permet de se ressourcer au milieu de cette extraordinaire nature. Il est en effet dommage de passer sur la route sans s'arrêter dans le coin. Le sentier disparait peu à peu faute de passage mais reste visible par contre le parking n'existe plus, il est fermé par des barrières en bois, probablement pour isoler le lieux; ce n'est toutefois pas un souci pour stationner, de nombreux emplacements le long de la route forestière. Comme le précise payenke, ne pas amener d'enfants ou d’animaux, ou alors tout attacher ensemble, en raison de la présence de nombreux trous dont certains sont très profonds.

payenke, 03/02/2016 21:19

ATTENTION, ENFANTS ET CHIENS, PRESENCE DE TROUS PROFONDS AUX ABORDS DU SENTIER (peu visibles à cause des herbes). J'ai fait cette promenade hier et en marchant SUR le sentier, ma jambe s'est enfoncée dans un trou jusqu'à la cuisse. Mes orteils n'ont d'ailleurs jamais senti le fond. Autrement, c'est un beau détour. Le biotope est admirable.

Randonnée ajoutée le : 01/02/2011