La Roche Ecrite par la Ravine Blanche depuis Bois de Nèfles

Difficulté
Difficile
Indice de confiance Bon
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 9h30
Distance 29.5 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 2276 - 709 m
Dénivelé positif 1700 m
Dernière mise à jour 22/06/2019

Petit détour au sommet du Pic Adam au passage

Cette randonnée permet de rejoindre la Roche Ecrite à partir de Bois de Nèfles Sainte Clotilde dans les hauteurs de Saint-Denis. Ce n'est ni la plus longue ni la plus difficile et elle peut très bien correspondre à la première étape d'une sortie sur deux jours vers la Plaine des Chicots ou vers Grand Ilet dans le Cirque de Salazie. Comme toutes les sorties à la Roche Ecrite, elle s'effectue en montée constante et nécessite un entraînement correct même si on est loin de la grimpée au Piton des Neiges. Chaque année, une course de montagne, la Boucle de la Roche Ecrite, emprunte une partie de ce circuit ce qui donne, au moins une fois par an, l'assurance que le sentier sera praticable. Mais, ce circuit très connu des habitants du Nord est fréquenté toute l'année dans les deux sens et sur la boucle complète du Pic Adam. Ne pas oublier de partir très tôt à cause de la distance importante mais également pour profiter des paysages sur les deux cirques car il faut compter cinq heures pour y parvenir, voire beaucoup plus si on n'est pas entraîné. Par manque de condition physique, préférer une ascension à la Roche Ecrite depuis Mamode Camp ou dormir à la Plaine des Chicots. Attention à la météo très capricieuse à l'altitude de la Roche Ecrite. Les nuages y arrivent tôt et bouchent les panoramas grandioses sur le Cirque de Mafate et de Salazie.

La sortie débute à la fin de la route de Bois de Nèfles près de deux grandes réserves d'eau et de la piste bétonnée qui monte à partir de ce point. On peut au choix partir par le sentier de gauche ou celui de droite qui longe la Ravine Blanche. La carte ci-dessous prévoit de prendre en premier le circuit de gauche qui peut paraître difficile à dénicher mais qu'on trouve pourtant facilement une centaine de mètres plus loin. Quitter la piste et partir sur la droite. Un court trajet traverse des cultures, principalement d'ananas (Photo 1). Il va de soi qu'on ne goûte pas les fruits et qu'on ne pénètre pas dans les champs. Une pancarte indique le début du parcours pour l'ascension du Pic Adam qui ne présente aucune difficulté sur un sentier bordé de goyaviers malgré quelques hautes marches. On traverse tout d'abord l'aire de pique-nique du Pic Adam sur un sentier agréable et sans difficulté. On marche à l'ombre des cryptomerias avant de trouver plus haut un embranchement à mi-pente. Prendre à gauche celui qui effectue une boucle en contournant le Pic Adam. Les goyaviers sont les plus nombreux et le sentier très ombragé. La pente est assez faible jusqu'à la traversée du Bras Benjoin puis elle s'intensifie par quelques lacets qui peuvent s'avérer glissants, comme d'ailleurs de nombreuses portions terreuses. Les branles reprennent le dessus sur les invasives. Des trouées dans la végétation permettent de profiter assez souvent de beaux points de vue sur le chef-lieu, la côte ou les vallées avoisinantes. La plus proche est celle de la Ravine des Patates à Durand vers l'ouest d'où l'on domine tout Saint-Denis (Photo 2). De l'autre côté, c'est la très profonde vallée de la Ravine du Chaudron sans qu'on puisse voir la cascade (Photo 3). Une demi-heure après le départ, on s'approche du petit sentier menant au "sommet" du Pic Adam mais cet écart est facultatif puisque la randonnée est longue si on l'effectue en une journée. La vue sur Saint-Denis n'y est pas aussi impressionnante que sur le sentier 200 m plus bas. Le belvédère n'est pas situé au sommet du Pic mais on le frôle 300 mètres au-dessus sans trop le voir en raison de la végétation. Après ce point de vue dans les goyaviers, on poursuit vers le sud en passant deux échelles sur les portions rocheuses trop abruptes même si les traces de passage sont plus usées près de celles-ci. Le sentier bifurque à droite pour traverser quelques ravines et atteindre un bois d'eucalyptus sur un parcours assez plat. On aperçoit le Pic Adam et quelques panoramas sur la côte (Photo 6). Le sentier qui revient à Bois de Nèfles est tout proche et il est recommandé de l'emprunter au retour pour ainsi faire d'une pierre deux coups (la Roche Ecrite et le tour du Pic Adam). Les fougères arborescentes se font de plus en plus nombreuses (Photo 8). Prendre à gauche sur ce nouveau sentier puis attaquer la montée en direction de la Roche Ecrite. La pente ne cessera pas jusqu'au Piton Mavouse qui sera suivi de quelques faux plats qui reposeront un peu de cette longue montée. La pente reprendra pourtant très vite. Le cheminement s'effectue dans la forêt de bois de couleurs, les brandes et les goyaviers. Des portions sont envahies de longoses, désagréables lorsqu'elles sont mouillées si le sentier n'a pas été nettoyé (Photo 11). On retrouve quelques portions glissantes (Photo 12) puis d'autres très agréables dans les sous-bois où les tamarins sont de plus en plus nombreux (Photo 13). Puis ce sont les calumets qui se multiplient le long du sentier (Photo 14). A l'approche du sentier venant de Mamode Camp, ils semblent représenter 90% de la végétation en créant un sentier tunnel ombragé (Photo 15). Cela présente l'avantage de marcher sur d'importantes épaisseurs de feuilles de ce bambou endémique pour éviter la terre glissante (Photo 16). La clairière formée par le croisement des deux sentiers est impossible à manquer, toujours sous les calumets (Photo 17). Ce croisement signe la fin proche de la montée jusqu'au gîte, une centaine de mètres plus haut pour 1500 mètres de marche. C'est aussi la fin de la forêt de bois de couleurs encore envahie de longoses (Photo 18). Très vite le sentier est bordé de plus en plus de tamarins dont quelques uns vrillés par les tempêtes mais restant vivants. A 1805 mètres, le sentier effectue un grand angle vers la droite, traverse des zones déboisées en tamarins et eucalyptus. Nouveau virage mais vers la gauche et on se retrouve au gîte, constitué de plusieurs bâtiments entourés de magnifiques tamarins (Photo 20). Débute la deuxième partie de l'ascension qui comporte la même pente mais change complètement du point de vue de la végétation. Quelques tamarins subsistent pour garder à l'ombre les citernes du gîte puis les branles font leur apparition, seulement entrecoupés de petite clairières herbeuses où la marche est très facile (Photo 21). Le sentier alterne ensuite portions caillouteuses, herbeuses, marécageuses surmontées de planchers très pratiques mais surtout de larges plaques de lave marquées de peinture blanche (Photo 22). La végétation se rabougrit en raison de l'altitude, des températures souvent fraiches et de l'aridité des lieux. On profite ainsi de belles vues sur le haut de la planèze et sur la Roche Ecrite (Photo 24). A partir de l'embranchement vers la Caverne Soldats, la fin du trajet emprunte beaucoup de ces plaques de lave. On parvient à ce sommet emblématique couvert de graffitis qui lui ont donné son nom. Si ces traces, tags et inscriptions diverses ne représentent aucun intérêt, il en va autrement des panoramas sur le Cirque de Salazie sur la gauche (Photo 26) ou sur le Cimendef si les nuages ne sont pas en train de le recouvrir lentement (Photo 28). Si le trajet a été programmé sur la journée, ne pas trop s'éterniser et reprendre le chemin inverse jusqu'au gîte puis sur le sentier vers le Bois de Nèfles. Au croisement de la boucle du matin, poursuivre tout droit dans le bois d'eucalyptus en longeant la Ravine Blanche. En sortant des bois plus sombres, on retrouve les points de vue sur le chef-lieu, la Montagne ou Gillot. On alterne les lacets, les portions très glissantes pourvues de hautes marches, des passages en corniche ou des franchissements de ravines. On arrive plus bas à une forêt de cryptomerias aux racines saillantes et glissantes en fonction de l'humidité. On laisse pour une autre sortie le sentier qui part sur la gauche vers les captages et les cascades car on approche des 30 km de randonnée et cette longue descente est aussi éprouvante que la montée plusieurs heures auparavant. On retrouve également les goyaviers puis les premières cases de Bois de Nèfles.
Inutile de préciser qu'il faut partir très tôt, en été si possible quand les journées sont plus longues et par beau temps car l'aller-retour dans la journée n'est pas à la portée de tous. Il est même conseillé de monter un jour, dormir au gîte de la Plaine des Chicots puis d'effectuer la longue descente le lendemain.

Profil

Plan de l'itinéraire

Pique-nique  Tables à pique-nique, en partenariat avec Carte de La Réunion.

Itinéraire

Rejoindre Saint-Denis et prendre la direction de Sainte Clotilde – Bifurquer à droite vers Bois de Nèfles – Traverser le bourg et poursuivre en montant jusqu'au terminus de la route – Laisser le véhicule sur le petit parking 50 m avant deux réserves d'eau situées sur la gauche de la route – Emprunter la route bétonnée et bifurquer à gauche au panneau de l'ONF – Poursuivre sur la route une centaine de mètres, traverser un champ d'ananas, emprunter le sentier, traverser une autre route bétonnée, longer une grille métallique puis débuter la randonnée sur le sentier officiel du Pic Adam – Passer le Pic Adam (atteindre le sommet à la pancarte si désiré) et poursuivre jusqu'à rencontrer l'itinéraire qui suit la Ravine Blanche – Tourner à gauche puis poursuivre sur plus de 3 km jusqu'à un nouvel embranchement qui mène à Mamode Camp – Prendre à gauche et cheminer jusqu'au gîte de la Plaine des Chicots – Traverser la zone et rejoindre la Roche Ecrite 3 km plus loin – Profiter du panorama sur Mafate et Salazie - Le retour s'effectue par le même itinéraire excepté les deux derniers kilomètres qui se feront (ou non) par la rive droite de la Ravine Blanche.


Commentaires sur cette randonnée (10)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Obi, 20/08/2019 15:38
Randonnée complétée le 18/08/2019 en 6h30

Rando faite le 18/08/2019. Effectivement le sentier a été nettoyé et est plutôt agréable. Cependant, sur le retour en redescendant dans la plaine des Chicots, à certains endroits le marquage au sol n'est plus très visible, et avec la broussaille autour, on a vite fait de s'éloigner du sentier officiel si on est pas hyper attentif !! Ca m'est déjà arrivé 2 fois, dont la dernière, et je me suis retrouvé en plein milieu de la végétation ( ce qui peut être assez dangereux par endroits) où j'ai perdu au moins 20 min avant de retrouver le sentier. Je pense que l'ONF devrait refaire ce marquage au sol afin qu'il soit beaucoup plus visible et qu'on ne se perde plus !! Pour le plaisir et la sécurité de chacun !

Valérie, 13/07/2019 18:46
Randonnée complétée

le 13.07.2019: la seconde partie du sentier vers le gite vient tout juste d’être nettoyée des longoses et autres envahisseurs. l'ensemble du sentier est donc très agréable à parcourir.

TYKA, 22/01/2019 14:05
Randonnée complétée

Faite le 19/01/19 dans le sens monté pic Adam au gîte en 3h,la 1ere parti vers le pic Adam,bien entretenu sans difficultés, la 2eme parti vers le gîte n est pas si difficil que cela mais le sentier est beaucoup moins bien entretenu notamment 1 parti où l on traverse littéralement 1 champ de longoze.Tres désagréable surtout tôt le matin quand c est mouillée et de ce faite cette parti du sentier est très abîmé et boueux.Belle balade ,on est redescendu par Dos d âne ce jour là

CNoël, 06/08/2018 15:36
Randonnée complétée le 29/07/2019 en 7h20

06/08/2018: Départ et arrivée : Bois de Nèfles (Arrêt Bus Petit Pont).
Très bonnes conditions: chaud mais pas trop, terrain sec et ciel dégagé.
Sentier parfois difficile à trouver dans la Plaine des Chicots.
Belle randonnée mais très sportive.
27/07/2019: Départ Bois de Néfles (Petit Pont) puis montée Pic Adam puis direction Roche écrite mais bifurcation jusqu'à Mamode Camp puis retour par même itinéraire sauf descente du Pic Adam effectuée par l'autre côté. (Durée : 07H15). On se sent souvent seul; 1 seule rencontre entre Pic Adam et bifurcation vers Mamode Camp.

Dav974, 30/07/2018 19:39
Randonnée complétée le 30/07/2018

Faite aujourd'hui ms avec variante au retour de la roche écrite : retour à Momod Camp (j'aime pas les AR).
DURÉE : 9h AR avec 2 pauses de 30min et qq petites pauses photos. 5h pour monter depuis Piton bois de nèfles. Montée difficile pour la longueur, les marches et le côté glissant. Il faut bien gérer les 2 premières heures pour ne pas souffrir entre le gîte et la roche écrite. Cette fin m'a paru interminable.
Sentier bien indiqué, un peu moins dans la plaine des chicots.
Très belle sortie mais sportive. Surtout partir très tôt sinon vue gâchée par le brouillard 😢. Parti à 6h30, arrivé à 11h30 ms 5min trop tard...
J'avais prévu de redescendre jusqu'à La Providence ms je n'ai pas eu la force de poursuivre après Mamod Camp. Heureusement des randonneurs m'ont descendu en voiture. Merci à eux ! 😀

Paadre Dany, 09/12/2017 20:41
Randonnée complétée le 09/12/2017 en 9h00

je l'ai faits aujourdhui le sentier est dégeulasse,fermé par les branles,longoses deux portions ou le sentier a disparu,la section bois de nefle/jonction mamode camp ,aucun entretien de l'onf et pourtant malgré sa difficulté ce sentier est plus jolie que celui de mamode camp car on a de beaux point devues sur le chef lieu et alentour!!!!!!déconseillé en temps de pluies.

Carlito, 23/09/2017 01:16
Randonnée complétée le 05/06/2017 en 10h00

Première rando effectuée à La Réunion en ce début juin 2017, directement depuis mon logement situé près de Mairie du Moufia. Plus d'1h pour monter à pied jusqu'au départ de la rando annoncé sur cette fiche, en suivant la route. Arrivé à la Roche Écrite à 13h, j'ai eu la chance d'avoir temps clair là haut et une vue dégagée sur Salazie et Mafate (c'est semble-t-il assez rare si tard dans la journée). Un retour très long sur un chemin parfois bien boueux, les derniers lacets le long de la route dans Bois de Nèfles m'ont paru interminables ! 39km pour 2300m de D+ parcourus en 10h, ce lundi de Pentecôte fut pour moi une belle mais longue journée !

Plein Sud, 03/10/2016 10:55

Circuit effectué en partie le 2 octobre en aller-retour jusqu'à la croisée de Bois de Nèfles (jonction avec le sentier provenant de Mamode Camp). Itinéraire bien tracé et sec ; quelques rares passages humides, mais sans plus.

Andre, 17/06/2016 11:48

Belle balade le 12/6/2016 en 9H52 (temps total) et un dénivelé + de 1875m, d'après ma montre GPS. Le retour après le gîte de la Roche Ecrite semble long malgré les goyaviers. Mais belle rando à faire au moins une fois. Départ conseillé à 6h du matin et l'hiver avec lampe.

Jeff490, 03/05/2016 11:49
Randonnée complétée le 02/11/2015 en 9h30

merci de la reactualisation du parcours niveau temps !! Ouff quand même entre 6h et 9h y a une différence tout de meme ...

DIfficile mais si c a refaire ... je n'hésiterai pas !

Randonnée ajoutée le : 10/03/2015