Le parcours de Grande Anse pour personnes à mobilité réduite

Difficulté
Facile
Indice de confiance Excellent
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 1h
Distance 1.1 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 4 - 4 m
Dénivelé positif 1 m
Dernière mise à jour 03/09/2021

Parcours moyen pour site exceptionnel

Petite Île a la chance de posséder dans sa commune un des plus beaux sites du littoral de l'île. Elle attire chaque fin de semaine des dizaines de familles qui se partagent les emplacements et barbecues pour de mémorables pique-niques. Tout l'espace est arboré, voire paysager. De longs circuits pédestres parcourent les alentours de la plage et grimpent de manière plus sportive jusqu'au sommet du Piton de Grande Anse. Un parcours santé de qualité attire également les sportifs. Le bassin de baignade n'a que très peu d'eau pour y nager sereinement comme à Manapany mais on peut s'y baigner si les vagues ne sont pas trop fortes. Un circuit pour personnes en fauteuil roulant a été aménagé mais il est difficile de dire que c'est une réussite. Le sol est souvent recouvert du sable rouge apporté par les pluies ou les coureurs. Plusieurs allées partent dans différentes directions mais stoppent immédiatement sans raison. Les utilisateurs doivent effectuer des aller-retours au lieu des petites boucles qui seraient plus pratiques. Il n'en demeure pas moins que le cadre idyllique fait vite oublier ces lacunes.

La sortie débute aux parkings situés au plus près du parc arboré (Photo 1). Un trottoir carrelé est accolé aux parkings. On est au plus près des zones de repos où une immense pelouse est plantée principalement de cocotiers, de filaos et de badamiers (Photo 2). Longer ces plantations et obliquer au premier croisement vers la droite pour pénétrer un peu dans la zone ombragée (Photo 3). On a coupé deux pistes de terre rouge parcourues par les nombreux sportifs. L'une part vers la colline qui borde la zone (Photo 4), l'autre vers le Piton de Grande Anse (Photo 5). Faire demi-tour et poursuivre en passant devant les toilettes dont certaines sont réservées aux handicapés (Photo 6). Dépasser ensuite les parkings pour vraiment entrer dans l'aire littorale en passant devant un auvent destiné à recevoir des panneaux (Photo 7). La piste contourne un bâtiment puis ondule à angles droits sous les arbres (Photo 8). On arrive enfin le long des parcours pédestres par une très légère descente (Photo 9). Repérer la prochaine piste se dirigeant vers la plage et avancer en direction d'un beau badamier (Photo 10). Une esplanade de repos permet aux sportifs de se détendre sur des bancs en pierre, aux baigneurs de se doucher ou aux promeneurs de regarder la mer en s'appuyant aux rambardes (Photo 11). On est alors au plus près des vagues. Sur la droite, la plage interdite à la baignade est constamment battue par les vagues (Photo 12). De l'autre côté, c'est un vaste bassin de baignade mais très peu profond qui attire surtout les familles avec enfants (Photo 13). La natation en ce lieu laisse en général de désagréables souvenirs aux genoux qui cognent les coraux ou les roches du fond ! C'est la halte la plus agréable de la boucle et il ne faut pas hésiter à rester sous le badamier le plus longtemps possible. La piste se poursuit en direction du Piton qu'on aperçoit dans le fond. L'allée se termine à un bar à jus de fruits mais la piste en terre est trop défoncée pour pouvoir poursuivre (Photo 14). Revenir en arrière et poursuivre en contournant le four à chaux en ruine laissé aux affouches qui finiront de le détruire complètement (Photo 15). Tout comme de l'autre côté, l'allée se termine également au bar à jus de fruits (Photo 16). Tout près, un préau accessible aux fauteuils permet de se reposer à l'ombre (Photo 17). D'autres pistes de course pénètrent sur la droite en direction de nouvelles zones ombragées mais le chemin de terre et l'escalier un peu plus loin en interdisent l'accès aux fauteuils (Photo 19). Reprendre le chemin inverse en profitant des nombreux cocotiers et des oiseaux qui sont toujours sur les pelouses (Photo 20). Si l'on repart à droite au prochain croisement on atteint de nouvelles toilettes (Photo 21). Et bien sûr, cette nouvelle allée se termine comme les autres au milieu de nulle part (Photo 22). La fin du parcours emprunte des tronçons déjà utilisés en direction des parkings en repassant devant des spots du parcours sportif (Photo 24). Cette courte sortie au goût d'inachevé est tout de même agréable à bien des égards en raison du paysage magnifique et de la mer toute proche. A noter qu'aucun emplacement de pique-nique pour personnes à mobilité réduite n'a été repéré pour un agréable cari en fin de sortie.

Particularités

Balises

Marques habituelles des parcours handicapés

Profil

Plan de l'itinéraire

Itinéraire

Se rendre vers Petite Île puis quitter la RN2 pour le site de Grande Anse - Rouler jusqu'à la fin de la route - Stationner sur les différents emplacements - Effectuer le parcours et revenir au point de départ.


Commentaire sur cette randonnée (0)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Aucun commentaire

Randonnée ajoutée le : 03/09/2021