Le tour du Ruisseau les Hauts jusqu'à la Pente des Vacoas

Difficulté
Moyen
Indice de confiance Bon
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 3h30
Distance 14.7 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 494 - 158 m
Dénivelé positif 490 m
Dernière mise à jour 02/03/2020

Route, pistes, ruelles et sentiers

Plusieurs ruelles étroites ou sentiers empruntés lors de cette bouclent n'apparaissent sur aucune carte. Il faut donc soit imprimer la carte en grand format et bien savoir la lire ou mieux, télécharger la trace GPS et la suivre scrupuleusement.

Ludovic Payet nous avait déjà indiqué le circuit du tour du Gol les Hauts qui permettait de découvrir une dizaine de ruelles de moins d'un mètre de largeur dans ce village dominant la Rivière Saint-Louis. Cette fois, nous l'accompagnons pour cette nouvelle boucle autour de son village qui nous promène en ville mais également dans les champs, prairies, vergers et immenses étendues de canne à sucre. On y découvre aussi quelques sentiers un peu oubliés pour franchir la vallée de la Ravine des Cancrelats ou s'approcher des petites chutes des ravines de la région. Voici donc une quinzaine de kilomètres plus agréables qu'on l'imagine pour se rapprocher des petites villes et mieux connaître l'habitat des populations des Hauts. Il fait très chaud dans cette région et il ne faut pas oublier sa boisson. La description de l'itinéraire pourrait prendre deux pages aussi est-il conseillé d'effectuer le trajet après avoir téléchargé la trace et d'aller voir les détails précis fournis par Ludovic sur cette page comportant plus de 60 photos ou sur sa page Facebook pour de nouvelles images de cette sortie.

La randonnée débute à l'école sur la Rue Evariste de Parny qui remonte doucement puis traverse les ravines Casimir et Terres Rouges en offrant déjà les premiers panoramas (Photo 1). La rue effectue quelques virages avant d'arriver au croisement vers la Ligne Chevalier. Poursuivre sur la deuxième rue à gauche, passer trois virages et obliquer sur la piste qui part dans le virage. Plusieurs pistes dans les cannes rapprochent du Tapage avant de s'en éloigner vers le Sud. La Chaîne du Bois de Nèfles domine le paysage occupé souvent par de la canne à sucre (Photo 3). La piste en descente légère est agréable dans cette verdure (Photo 4). Les trouées dans les champs permettent de beaux points de vue sur la côte, Saint-Louis, l'usine du Gol ou Notre Dame du Rosaire dont le clocher blanc qui dépasse se remarque de loin (Photo 5). On emprunte une courte portion du Chemin Bois Noir avant de revenir dans les cannes pour se rapprocher de la ville et de son gymnase. Quelques rues ou raccourcis se terminent à la Route Hubert Delisle qu'on ne suit que sur une centaine de mètres avant de plonger vers la Rivière par des rues en forte descente (Photo 7). Plus loin, nouvelles pentes fortes dans une zone qui s'appelle d'ailleurs Pente Vacoas. Les amateurs de vélo doivent ici choisir le sens de la sortie car s'il faudra de très bons freins dans un sens, il faudra également de très bonnes cuisses dans l'autre (Photo 9). Contourner la Pente Vacoas tout d'abord par une portion de la route de Cilaos puis par un dédale de rues, ruelles qui mènent au sentier qui descend vers la Ravine Cancrelats. Quelques raccourcis évitent de plus longues portions goudronnées (Photo 10). Le panorama sur la mer et la région verdoyante sont magnifiques avant de plonger dans la vallée. Le sentier, herbeux une bonne partie de l'année est devenu herbu avec les pluies récentes et violentes de février 2017 (Photo 14). On devine cependant le sentier qui devient plus propre à l'approche du petit ruisseau (Photo 15). Il faut parfois se baisser pour passer sous les branches de poivriers. Le sentier, très discret, ne doit pas inquiéter. Eviter certains qui dirigent vers des exploitations. Quelques grands chocas ont tendance à boucher le passage mais un peu d'aventure en ville ne peut nuire (Photo 16). Prendre à droite la rue puis immédiatement un sentier qui longe les clôtures (Photo 17). A la prochaine rue, prendre à gauche et poursuivre les séries devenues classiques de routes, rues, ruelles et raccourcis (Photo 18) jusqu'à la retenue d'eau puis entamer une montée dans les prairies avec de beaux points de vue sur la Chaîne du Bois de Nèfles (Photo 21). Après les cannes et une rue entre fruitiers et maraîchages, terminer à la Route Hubert Delisle qu'on emprunte sur la gauche jusqu'à la Rue des Benjoins. La première route à gauche permet de rejoindre le bord de la Ravine Richard (Photo 22). Le sentier devient assez difficile à suivre mais garder en tête qu'on marche tout d'abord en rive droite, qu'on franchit plus loin un gué avant de poursuivre en rive gauche jusqu'à une vieille aire de pique-nique. Un bassin et une chute d'eau (Photo 24) agrémentaient en leur temps les repas pris tout près mais comme il n'y a plus personne, poursuivre vers la droite et regagner la route près du terrain de sport. Filer ensuite vers la réserve d'eau qu'on longe sur un petit sentier qui se termine au parking.
Pour voir la passerelle et les petites cascades de la Ravine des Merles (facultatif mais inséré à la carte ci-dessous Photo 25), poursuivre sur la Rue Richard et trouver un peu plus loin, l'étroite ruelle qui mène à la rivière. Suivre ce sentier et descendre à la rivière près de deux gros chocas lorsqu'on entend la cascade. On peut alors suivre la ravine sur une vingtaine de mètres jusqu'au bassin sous la passerelle. Le retour s'effectue par le même itinéraire.

Balises

Pas de balises

Profil

Plan de l'itinéraire

Itinéraire

Se rendre à Saint-Louis et prendre la bretelle de l'usine du Gol - Rouler vers Saint-Louis puis bifurquer au premier croisement à gauche puis immédiatement vers la droite sur la D20 - Rouler jusqu'au rond-point vers les Makes et monter vers le Gol les hauts en passant devant le Lycée Antoine Roussin et le Parc du Gol - Prendre à droite à la D3 puis la troisième route à gauche vers le réservoir et l'école Alcide Barret - Se garer entre le réservoir et le château d'eau et débuter la boucle par la route en partant plein nord - Suivre la trace GPS pour effectuer la boucle complète avant de revenir au véhicule.
L'aller-retour à la passerelle et aux cascades de la Ravine des Merles n'est pas obligatoire, surtout s'il n'y a pas d'eau.

Randonnée ajoutée le : 20/03/2017