De Cilaos au cœur du Piton des Neiges par le Bassin Bleu et la Tête de Lion

Difficulté
Très difficile
Indice de confiance Moyen
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 8h30
Distance 8.5 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 2339 - 1233 m
Dénivelé positif 1250 m
Dernière mise à jour 08/01/2021

Laissons les pétrels se reproduire en toute quiétude

Randonnée supprimée du site sur décision du Parc National (Compte-rendu du 30 novembre 2016 - n° 2016-1436/EB/YB/CC/CC). Je laisse la page pour admirer les panoramas photographiés ce jour là mais supprime tout ce qui pourrait inciter un randonneur à s'y rendre en se référant au site Randopitons.
Randopitons ne saurait être tenu pour responsable des conséquences qui pourraient s'ensuivre si un randonneur était surpris sur cet itinéraire en possession de cartes ou lignes imprimées de cette fiche avant le 8 décembre, date de la suppression des renseignements.
Les cartes ont été supprimées mais quelques images demeurent pour la nostalgie ...

Suite à la parution de cette page, la communauté scientifique s'est émue des dangers que représentait l'incitation ainsi fournie aux randonneurs de partir dans des régions de l'île (certes extraordinaires et originales) où ils avaient l'assurance de mettre en danger la vie de ces magnifiques oiseaux dont on découvre encore chaque jour des facettes de leur vie si particulière. Lire le § ci-dessous, regarder le film proposé, visiter le site et ne pas hésiter à adhérer au projet par une simple signature au bas de la page d'accueil.
Ne jamais tenter de poursuivre après le point maximum proposé ici, par respect pour cet oiseau, surtout qu'il représente déjà un magnifique objectif qui n'a nul besoin d'être dépassé.

Balises


Pas de balise excepté le GRR2

Profil

Plan de l'itinéraire

Aucune trace n'est disponible pour le moment

Itinéraire

Itinéraire supprimé à la demande des autorités.

Le projet LIFE+ PETRELS : Un film, un site pour adhérer au projet et devenir partenaire

Notre liberté de randonneur, notre envie de toujours découvrir de nouveaux horizons, le plaisir que nous pouvons éprouver à fouler des endroits mal connus ne doit pas nous faire oublier la nature qui nous entoure. Cette randonnée empiète sur le territoire du pétrel de Barau et, poursuivre au-delà du circuit proposé constitue un très grand risque pour cet oiseau endémique et symbolique qui paye déjà un très lourd tribu à cause de nos milliers de lumières lorsqu'ils doit prendre son envol pour la première fois. Les chats et les rats, grands prédateurs de cet oiseau, suivent la trace des randonneurs, persuadés sans doute qu'il y aura plus de nourriture là ou l'homme a posé le pied. Voir ce superbe film et visiter ce site peut être l'occasion de prendre d'avantage conscience des dangers que nous faisons courir aux espèces qui nous entourent.

Le projet LIFE+ Pétrels : Présentation pour en savoir plus

Le projet LIFE+ Pétrels lancé en 2015 est un projet européen qui vise à conserver deux espèces endémiques de l’île : le Pétrel de Barau et le Pétrel noir de Bourbon. Le Parc national pilote ce projet européen, en collaboration avec la SEOR, l’Université, l’ONCFS, et la Brigade Nature de l’Océan Indien, et avec le soutien financier de la DEAL et du Conseil Départemental. Ce programme a pour objectif de réunir l’ensemble des acteurs et usagers de l’île pour sauver ces espèces au bord de l’extinction, fortement menacées par la prédation par les chats et les rats et la lumière des villes. Lire la suite...