Notre Dame de la Paix depuis le Relais à la Petite Île

Difficulté
Moyen
Indice de confiance Excellent
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 7h
Distance 22.5 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 1715 - 960 m
Dénivelé positif 900 m
Dernière mise à jour 22/04/2020

Forêt primaire dans le sud

Voici une longue montée partant des hauts de Petite Île pour relier le village de Notre Dame de la Paix. Ce circuit demande deux véhicules si on ne désire pas effectuer l'aller-retour. Il y a moins de 10 ans, un sentier partait du Relais de Petite Île et rejoignait Notre Dame de la Paix en traversant une belle forêt de bois de couleurs. Les pestes végétales, déjà nombreuses à l'époque, ont vite fait d'envahir le sous-bois, rendant impossible le circuit. C'est dommage car cette longue sortie permettait de mieux connaître les hauts boisés de la Petite Île. Un contournement est utilisé depuis cette fermeture forcée et permet d'effectuer à peu près le même nombre de kilomètres en suivant quelques champs, traversant une belle forêt primaire, des prairies et en contemplant le fond de la Rivière des Remparts ou le Plateau de Grand Coude avant d'arriver au Sentier Botanique de Notre Dame de la paix. La sortie présente aussi l'avantage de rencontrer à peu près toute la végétation présente sur l'île. Quelques portions de route pour rallier Notre Dame de la Paix à partir de la fin la fin de la piste de la Forêt des Hauts de Montvert, viennent tout de même ralentir l'enthousiasme des marcheurs sans pourtant ôter celui des amoureux de la nature.

La randonnée débute dans les champs de choux, de carottes et de courgettes après avoir passé le Piton du Relais, l'aire de pique-nique, la chapelle et le centre équestre du Relais (Photo 1). Pour ne pas manquer le début du trajet, compter 1300 m à partir de la chapelle et garer le véhicule à la piste qui part tout droit dans un virage à droite, près d'une maison où l'on est accueilli par les aboiements des chiens. La piste envahie représente le début de l'ancien sentier officiel désormais fermé par la végétation invasive. Continuer à pied sur la route et obliquer à gauche, 50 mètres plus loin, sur la piste qui démarre dans les champs en direction du nord. Il n'y a pas de balisage et la piste ressemble à toutes les autres pénétrant dans des champs. Une rubalise traine parfois de la dernière course organisée dans la région. On suit cette piste le plus naturellement possible entre les maraîchages puis, plus haut, sous les acacias. La piste monte constamment par des lacets pour traverser la forêt communale de Petite Île. Elle alterne des sols herbeux (Photo 2), terreux et glissants et comporte des tronçons de marches de rondins. Certaines zones sont entièrement recouvertes de vigne marronne (Photo 3) et on remarque ça et là, des travaux qui ont été entrepris pour tenter de s'en débarrasser. C'est d'ailleurs cette vigne qui bouche rapidement le sentier si personne n'y marche. Les acacias noirs rencontrés depuis les maraîchages laissent leur place aux bois de couleurs et fougères arborescentes. La piste se transforme plus loin en un superbe sentier qui pénètre dans la forêt primaire (Photo 4). Le contraste est saisissant au milieu des troncs noueux et des épiphytes (Photo 5). Il comporte quelques pentes faciles à négocier et beaucoup de portions plates qui retiennent la boue après la pluie (Photo 6). On le suit jusqu'aux alentours du Piton La Mare sur de belles portions bordées de magnifiques arbres dont les racines viennent parfois obliger à lever le pied (Photo 7). Cette belle forêt aux arbres moussus recouverts d'épiphytes et d'orchidées est par endroit en meilleur état que celle, plus classique, de Bélouve. A la fin, le sentier est de plus en plus envahi de jouvences, mouillées le matin par la rosée, sans gêner pour autant le cheminement. On arrive par une courte descente à la clairière de la Mare, fin du sentier et début de la piste qui relie la route de Notre Dame de la Paix (Photo 8). La Mare porte bien son nom ; c'est une petite étendue d'eau claire surtout retenue par les travaux qui ont permis le passage de la piste. Elle est entourée de hauts fanjans, de bois de couleurs, de joncs et d'arums du plus bel effet au moment de la floraison. Des troncs posés au sol permettent de passer la zone humide sans se mouiller les pieds. Dès la fin de ce caillebotis, on chemine sur une piste parfois glissante sur ses parties recouvertes de terre lisse. Elle monte fortement au début mais s'assagit par la suite quand elle devient Chemin de la Forêt des Hauts de Mont Vert. On est à 1500 m d'altitude et les points de vue portent jusqu'au Tampon et à Saint-Pierre (Photo 9). Les prairies abandonnées, envahies de fougères arborescentes, de digitales et d'arums sont superbes à la fin de l'hiver (Photo 10). Elles demeurent encore intactes sur les flancs du Piton de la Mare (Photo 11). Un banc à mi-parcours permet une pause près d'un nouveau point de vue (Photo 12). Le regard porte également sur toute la région de Saint-Pierre, à peine caché par les arbres (Photo 14). Plus haut, la piste qui oblique à gauche pour longer le rempart est bordée d'un côté par les espèces plantées pour en faire une continuité du Sentier Botanique de Notre Dame et de l'autre par le rempart vertical de la Rivière des Remparts. Quelques trouées ou petits sentiers permettent de s'approcher du bord pour apercevoir le fond ou Grand Coude de l'autre côté. S'il n'y a pas de brouillard, on voit même le Nez de Bœuf à l'horizon ainsi que le Bras de Mahavel (Photo 15Photo 17) ou les bois de couleurs les plus classiques (Photo 18). On arrive à la barrière qui gardait les troupeaux au moment de l'exploitation des prairies ; elle est désormais plus souvent ouverte. La remontée cesse au moment où l'on emprunte une petite route rejoignant sans effort la route de Notre Dame de la Paix (Photo 19). Commence alors un long périple sur la route qui serpente tout d'abord sous les cryptomerias, passe au plus près du départ du Sentier Botanique et se poursuit jusqu'au village. Même si la fatigue se fait sentir, ne pas hésiter à rejoindre le belvédère pour des vues magnifiques sur Grand Coude, Mahavel et Roche Plate au fond de la Rivière des Remparts à moins de garder cet écart pour le retour, moins fatiguant (Photo 21 et Photo 22). Effectuer une courte incursion sur ce sentier botanique de toute beauté (Photo 23). On n'est pas obligé de faire le tour complet pour rencontrer de belles racines (Photo 25) ou des arbres centenaires couverts de toutes sortes de plantes (Photo 26). Revenir sur la route et rejoindre le Village de Notre Dame de la Paix. Le plus difficile, presque tout en montée, est terminé car la chapelle se situe plus bas à la sortie du village et se rejoint par une petite route facile à trouver dans un virage proche d'une première chapelle également appelée notre Dame de la Paix. La chapelle "officielle" est un petit bâtiment banal au toit de tôle (Photo 27). Comme souvent, l'intérieur tranche vraiment car tout est blanc, propre et fleuri (Photo 28). Comme le circuit est assez long, ne pas trop s'attarder à la prière car il faut affronter le retour de plus de 10 km, heureusement tout en descente. La montée qui peut dépasser les 4 heures est beaucoup plus lente que la descente pouvant aisément faire gagner une heure, surtout qu'il n'y aura plus les arrêts au sentier botanique ou aux points de vue.

Balises


Tâches rouges clairsemées

Profil

Plan de l'itinéraire

Pique-nique  Tables à pique-nique, en partenariat avec Carte de La Réunion.
Site géologique  Sites géologiques, en partenariat avec Laurent Michon, laboratoire Géosciences Réunion.

Itinéraire

Se rendre au Piton du Relais à Manapany les Hauts - Passer le Piton, l'aire de pique-nique, la chapelle et le club hippique - A 1300 m de la chapelle garer le véhicule à la piste qui part tout droit dans un virage à droite, près d'une maison (ancien sentier officiel) - Prendre la route sur 50 mètres et obliquer à gauche sur la piste qui démarre dans les champs et se transforme en sentier qu'on suit jusqu'au Piton La Mare - Traverser la forêt primaire jusqu'aux premiers pâturages - Passer devant le panneau indiquant le sentier et obliquer à droite en suivant le chemin de service jusqu'au rempart de la Rivière des Remparts - Profiter du panorama sur Grand Coude et la vallée - Le chemin continue en longeant le rempart jusqu'à une barrière en marquant la fin - Franchir la barrière et suivre la route forestière qui mène à la route de Notre Dame de la Paix - Marcher 1000 m pour arriver à l'embranchement du sentier botanique et du point de vue sur Roche Plate - Profiter du spectacle ou faire le tour du sentier botanique et reprendre la route durant 3 km jusqu'au village de Notre Dame de la Paix - Poursuivre jusqu'à l'embranchement de la route de Notre Dame de la Paix - La chapelle se trouve à 650 m de ce croisement - Le retour s'effectue par le même itinéraire.
En cas de fatigue, terminer par un tour du Sentier Botanique de Notre Dame et faire demi-tour à cet endroit vers la Mare et le Relais en laissant la Chapelle pour une autre occasion.


Commentaires sur cette randonnée (3)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Martial, 10/12/2019 16:56
Randonnée complétée

Je n'imagine pas un aller retour sur ce circuit, surtout à cause des quasi 9 kilomètres de routes qu'il faudra absorber depuis le moment ou on atteint la route RD36 de Notre Dame de la Paix, jusqu’à la chapelle et retour sur la même route. Ce serai bien long et fastidieux de redescendre par la même itinéraire; surtout avec cette longue et ennuyeuse portion de route.
Ma solution, utiliser les bus qui permettent d'arriver à environ 4 kilomètres du point de départ de la fiche; cela rallonge l'aller mais comme vous ne ferez pas le retour, c'est acceptable.
Une fois à la chapelle, remontez à l'arrêt de bus "école de notre dame de la paix" rejoignez le 23éme, puis le Tampon. Ou faites vous amener et récupérer, mais cela se révélera plus compliqué.
Ayant déjà fait plusieurs fois le sentier entre le relais et le camp Mussard; nous choisirons la solution suivante; départ de la gare routière du Tampon à 6h20 par la ligne carsud T05, descendre à Bérive arrêt Chemin Brabant, de là, rallier le départ du sentier de la ravine des Cafres, voir rando nr 1489; rejoindre la chapelle de notre dame de la paix, remonter légèrement vers l'arrêt "école de notre dame" bus à 12h47 (largement suffisant pour arriver là et prendre le temps de casser la croûte); se diriger vers le 23éme et reprendre la ligne T11 à 13h40, arrivée gare du Tampon à 14h10.
Circuit de prés de 18 kilomètres pour un peu plus de 1400 mètres de D+.

al0nz0, 28/11/2018 21:42
Randonnée complétée le 28/11/2018 en 6h30

Bonjour,
Rando faite aujourd'hui en partant du relais. Nous avons du faire demi tour après le point de vue de notre dame de la paix car de fortes averses sont arrivées.
Très belle et agréable balade dans la foret primaire.

cedric berthet, 31/10/2018 15:40
Randonnée complétée le 27/10/2018

Sa ...ces fait...

Randonnée ajoutée le : 01/04/2012