Le tour du Piton de la Fournaise par le Chateau Fort et le Kapor

Difficulté
Difficile
Indice de confiance Danger
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 7h30
Distance 17 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 2358 - 1940 m
Dénivelé positif 650 m
Dernière mise à jour 09/09/2018

A éviter les jours de brouillard

Attention, SENTIER A OUBLIER : Les éruptions successives de l'année 2015 à 2017 on modifié les lieux après le Château Fort. On ne peut pas dépasser les Cratères Rivals officiellement. Il y a fort à parier que ce circuit disparaisse totalement car il faudra attendre très longtemps que les laves refroidissent. Le sentier aura disparu sur de longues distances et il est peu probable que l'ONF balise à nouveau ce sentier de secours.

Voici une magnifique randonnée qui sort des sentiers officiels tout en les empruntant ! En effet, un sentier, très bien balisé de blanc fait le tour complet du Piton de la Fournaise mais n'est pas ouvert officiellement par la Maison du Volcan. Pourtant les détritus trouvés dans les nombreuses crevasses montrent bien qu'il est assez fréquenté. C'est pourtant une manière différente de découvrir ces lieux uniques sans grand danger. La seule chose à éviter est le brouillard. C'est d'ailleurs la raison essentielle de ce sentier baptisé sentier de secours (voir plus bas).
Les paysages rencontrés sont ceux des désormais classiques balade au Kapor ou rando au Château Fort. Le sentier relie ces deux points en effectuant la totalité de la circonférence entre les altitudes 1900 et 2000, donc sans difficulté due au dénivelé. Il en va autrement du sentier lui-même qui chemine le plus souvent sur des gratons plus ou moins gros et plus ou moins stables. Eviter tant que faire se peut de sortir de ce sentier bien marqué et balisé de blanc car les laves sont très coupantes et il faut éviter la chute qui ne pardonne pas. De plus certains tunnels de lave à moitié effondrés ont une épaisseur trop fine pour supporter trop de poids supplémentaire. Trois panoramas sont visibles durant cette boucle : le rempart du Pas de Bellecombe au Nez Coupé du Tremblet durant la première partie ; les Grandes Pentes, la mer, le Piton de Crac et de nouveaux petits cratères méconnus au Sud ; le Rempart de Bois Blanc et le Nez Coupé de Sainte-Rose à la fin. On traverse, avant la coulée de 1981, une ancienne coulée colonisée par la végétation qui a réussi à s'implanter au cours des dernières décennies mais pour combien de temps car elle est bien proche de la gueule du Dolomieu.
Il faut veiller à bien se ravitailler et se munir de boisson car on ne rencontre ni gîte ni source en ces contrées exceptionnellement arides et il faut bien 7 heures pour terminer la boucle.

Le sentier démarre au Pas de Bellecombe comme pour une classique visite au Volcan. Ce n'est qu'au Formica Leo qu'on obliquera pour suivre les traces peintes en direction du Château Fort et de l'éruption de fin 2010. Comme ce sera le cas tout au long de la journée, on chemine sur tous les types de lave que la nature a pu inventer. En deux heures, on arrive au Château Fort, créé par l'éruption de 1948, qui est à lui seul le clou du trajet. Attention en montant au sommet pour observer le cratère (photo 9) ; il faut passer au plus proche des installations d'observation sismiques sans toucher, ni au matériel ni aux câbles posés au sol. La seule difficulté se situe peu après le Château fort car il n'y a pas de balisage sur une centaine de mètres sur une coulée récente ; repérer les traces de fréquentation et les balises blanches au loin. Au passage, il ne faut pas manquer tous les autres cratères surgis au courant du siècle précédent. La carte IGN indique pour chacun l'altitude et la date de la coulée. A partir du Château Fort, le sentier se poursuit en zigzagant de cratère en cratère pour enfin surgir, plus de 3 heures après au point de vue du Kapor. Il aura traversé des zones de gratons récentes, des éboulis rocheux moussus et crevassés, des parties sableuses dans les lapillis, des endroits où la végétation aura tenté de recoloniser le sol avant d'être emportée par une coulée. Et, toujours à gauche l'imposante masse de la Fournaise qu'on aura pu observer sur son ensemble.
Moins symbolique que la montée au Dolomieu, trop fréquenté, cette magnifique randonnée est pourtant plus attrayante en bien des domaines et il est dommage que ce sentier ne soit pas ouvert officiellement aux touristes qui pourraient profiter d'une autre vision de ce massif unique.

Balises


Balises

Profil

Plan de l'itinéraire

Pique-nique  Tables à pique-nique, en partenariat avec Carte de La Réunion.
Site géologique  Sites géologiques, en partenariat avec Laurent Michon, laboratoire Géosciences Réunion.

Itinéraire

Se rendre à Bourg Murat puis au Pas de Bellecombe par la Route Forestière du Volcan - Se garer au Pas de Bellecombe - Entreprendre la randonnée en longeant le bord du rempart, en franchissant la barrière métallique de l'enclos puis en regagnant plus bas le Formica Leo - Contourner le Formica Leo par la droite et suivre les traces blanches du Château Fort en passant tour à tour les Cratères Caubet et Rivals - Suivre plein Est le sentier qui contourne complètement le massif de la Fournaise et rejoint quelques km plus loin le sentier du Kapor - Depuis le Kapor, regagner le Formica Leo puis les rampes du Pas de Bellecombe et enfin le parking.

Le sentier de secours

Comme l'indique quelques pancartes rencontrées sur le parcours, ce sentier est avant tout destiné à se retrouver en cas d'égarement dans la région du volcan, principalement en période de fort brouillard. Il comporte un nombre important de traces blanches au sol, très peu espacées et des flèches blanches. Attention : ces flèches n'indiquent pas toujours le même sens afin de se retrouver le plus vite possible au Pas de Bellecombe. En cas de nouvel égarement, ne surtout plus perdre de vue les balises de secours car on a vite fait de tourner en rond. On peut supposer qu'elles indiquent le plus court chemin vers la sortie mais il faut tout de même être vigilant.


Commentaire sur cette randonnée (1)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Plein Sud, 05/05/2017 20:40

Bonjour ari29560. Je ne sais pas si c'est cette rando que vous souhaitez faire ou l'ascension du Piton de la Fournaise. Si c'est celle-ci elle n'est pas sans risques (voir la fiche), surtout si on n' est pas un familier du volcan. Les dernières éruptions ont eu lieu dans la zone plus ou moins proche du Chateau-fort et les dernières coulées n'ont pas eu le temps de refroidir (...). Renseignez-vous bien, les sentiers Kapor et la partie Rivals- Chateau-fort sont par ailleurs fermés .

Randonnée ajoutée le : 01/08/2011