La montée au Piton Morel et la descente aux cascades du Bras des Calumets

Difficulté
Moyen
Indice de confiance Excellent
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 2h
Distance 5.2 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 1121 - 778 m
Dénivelé positif 420 m
Dernière mise à jour 18/03/2020

Un tour de Palmiste Rouge, très sec puis plus humide !

L'association ESAP n'est plus. Remplacée par l'Amicale de Palmiste Rouge, il ne faut pourtant pas s'attendre à des miracles puisque les effectifs et les finances sont insuffisants pour entretenir tout le réseau créé depuis plusieurs années. Il peut donc y avoir de grandes différences entre certaines images proposées ci-dessous et le paysage traversé lors des randonnées. Il vaut mieux partir en sachant qu'on mouillera inévitablement les chaussures là où existaient de sympathiques passerelles rustiques. Prendre si possible la trace GPS et éviter de partir avec des enfants par niveau important des eaux.

On a peu l'habitude de randonner vers Palmiste Rouge à moins de traverser le village en venant du Pavillon ou de Bras Sec. Cette courte randonnée en boucle permet d'effectuer, en à peine plus de 5 km, une ascension sérieuse du Piton Morel suivie d'une balade aquatique le long de la Ravine des Calumets. La montée au Piton Morel risque d'être très éprouvante à cause de la chaleur si le départ est tardif car l'ombre y est rare et la pente assez forte par moments. Quelques anciens éboulis se traversent sans difficulté et il faut se méfier constamment du sol glissant sur une terre cendreuse et des milliers de petits cailloux. Les vues sur le village, les Calumets ou le Dimitile sont agréables. On emprunte quelques portions de goudron pour relier la partie haute de la boucle à la partie basse. Le contraste est total entre les pentes semi-arides et la végétation dense qui bordent la rivière. Les toboggans et petites chutes de la Ravine des Calumets, sans être extraordinaires sont tout de même agréables à l'œil et permettent de beaux clichés ou des baignades ludiques.

La randonnée débute au petit pont qui enjambe le Bras Morel, au tout début du village de Palmiste Rouge. La carte IGN situe très bien le Bras Morel mais les habitants du village l'ont depuis longtemps baptisé autrement. Le petit panneau cloué à un arbre ne doit donc pas dérouter. Le sentier est facile à trouver et grimpe très vite sous les filaos sans laisser le temps de se réchauffer les muscles. La pente n'est jamais abrupte mais souvent forte. Le sentier est étroit au milieu des grandes herbes, des galaberts ou chocasAgavacée (cadère) Furcraea foetida - Importé pour en faire de la corde,
on ne sait désormais plus comment s'en débarrasser
jaunes (Photo 1). Les vues sur le village s'agrandissent au fur et à mesure de la montée (Photo 2). Un belvédère, installé à deux pas du sentier, permet des panoramas superbes sur le sud du cirque et sur la route de Palmiste Rouge (Photo 3). Le sentier comporte des lacets ou des portions rectilignes constituées de marches de bois ou de pierre. Certaines sont assez hautes. On a constamment le Piton Morel en ligne de mire (Photo 4). La pente s'accentue à l'approche d'une barre rocheuse friable (Photo 5). La végétation rabougrie ou les petits arbres ne procurent aucune ombre (Photo 6). On profite ainsi de multiples points de vue qui portent jusqu'à l'Îlet à Calebasse et le Morne Gros Galet (Photo 8 et ( 9). Plus haut, on traverse une cinquantaine de mètres de sentier abimé par les constantes chutes de cailloux et glissements de terrain mais la trace, étroite et glissante, ne pose pas de problème si on garde bien les yeux sur le sol (Photo 12). Des câbles électriques servent de main courante quand ils sont encore fixés à la muraille ! Seuls les gens souffrant du vertige pourront avoir ici une petite appréhension. Ce passage marque la fin de la montée et rapproche du prochain croisement. Il est conseillé de prendre à gauche le sentier qui monte fortement vers le sommet du Piton Morel (Photo 13) par le sentier qui rejoint l'Îlet de Gueule Rouge. La fin, abrupte, comporte plusieurs lacets indispensables (Photo 14). Une fois au col, laisser le sentier principal et remonter les roches sur la gauche en s'aidant des branches de bois d'olive. Une fois sur le promontoire un peu vertigineux, on domine tout le cirque de Cilaos. Le reste du Piton Morel fait un peu peur en raison de l'étroitesse de l'arête (Photo 15). Prendre tout son temps pour apprécier un des plus beaux panoramas de l'île, surtout si la météo est favorable (Photo 16). Attention à la descente pour rejoindre le sentier (Photo 17). Reprendre l'itinéraire vers Palmiste Rouge sur ce qui est devenu une très forte descente. Marcher jusqu'au croisement repéré dans la montée, là où s'amorce une descente très rapide vers le village de Palmiste Rouge (Photo 19). Le sentier est toujours aussi étroit et glissant mais il comporte moins de lacets. Certains sont protégés du vide par des câbles. On est entraîné vers le bas et on retrouve très vite le Chemin Morel qu'on emprunte vers la gauche pour couper plus loin la route principale. Poursuivre vers la fin du Chemin du Bassin pour emprunter un petit sentier de raccourci rocailleux qui arrive à la salle des fêtes et au stade. La plongée vers la Ravine des Calumets se déniche dans les grandes herbes au premier virage vers l'Îlet à Calebasse et on est obligé de freiner constamment pour ne pas se laisser emporter par la pente où de nouvelles glissades sont possibles. Le bruit de l'eau contraste avec celui du vent 30 minutes plus tôt sur les pentes du Piton Morel. On peut prendre à gauche et remonter la rivière jusqu'à la chute du radier (Photo 19) ou raccourcir la boucle en partant sur la droite. Si l'on prend la route, le sentier qui revient à la ravine est très facile à trouver sur la route de l'Îlet à Calebasse près de son gros caillou. A partir de là, soit on marche sur le sentier en bordure de rivière (Photo 20 et 21), soit on se rapproche le plus possible vers les cascades afin de les photographier (Photo 22). Il est possible de se rafraîchir dans l'eau de la Ravine des Calumets s'il n'y a pas trop de courant et si l'eau est propre (Photo 23). Le sentier se poursuit longuement vers l'aval en direction du Bassin Ti Chien, non prévu ici sur la carte. Cette fiche prévoit une remontée par le sentier qui longe la falaise en corniche vers le bas du village (Photo 25). Profiter, avant d'emprunter la route, des paysages sauvages sur l'aval de la Ravine des Calumets (Photo 26). La traversée de Palmiste Rouge est rapide, agréable parmi les cases fleuries (Photo 27) ou en profitant des points de vue sur le Piton Morel qu'on a récemment escaladé (Photo 28).

Balises

Pas de balises

Profil

Plan de l'itinéraire

Pique-nique  Tables à pique-nique, en partenariat avec Carte de La Réunion.

Itinéraire

Se rendre à Palmiste Rouge en direction de Cilaos - Stationner à la fin de la descente au début du village - Repérer le sentier en rive droite du Bras Morel et débuter la randonnée sous les filaos - Monter, toujours en direction du sommet du Piton Morel - Poursuivre jusqu'au croisement avec le sentier qui remonte vers Gueule Rouge - Prendre à droite et descendre vers Palmiste Rouge pour trouver le Chemin Morel - Prendre à gauche sur le goudron et rejoindre la D240 - Couper la route aux arrêts de bus et marcher jusqu'à une maison orange pour récupérer un sentier qui rejoint le stade de football - Longer la salle des fêtes et marcher en direction de l'îlet à Callebasse - 30 mètres plus loin, emprunter le sentier qui démarre dans les herbes puis descendre à-pic vers la Ravine des Calumets - Prendre à gauche à la rivière, la traverser et suivre le sentier en rive gauche jusqu'au radier et ses deux petites cascades - Utiliser la route sur 300 mètres et tourner à droite au premier sentier qui rejoint à nouveau la rivière - Rejoindre Palmiste Rouge en suivant le sentier qui borde la Ravine des Calumets en effectuant quelques écarts vers les toboggans et petites chutes qu'il est impossible de manquer - Profiter du panorama sur l'aval de la Ravine des Calumets avant de prendre la route et rejoindre le véhicule de l'autre côté du village.

Le départ du sentier

Très facile à dénicher sur la gauche de la route, à la fin de la descente avant d'arriver à Palmiste Rouge, à quelques mètres du pont sur le Bras Morel. La seule balise blanche de la sortie se trouve sur le caillou qui le borde à 4 mètres de la route. Un premier petit parking se trouve à quelques mètres du pont, un autre une cinquantaine de mètres plus loin vers le village.


Commentaires sur cette randonnée (9)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Kerhourlo290, 28/05/2020 09:28

Faite hier par un temps magnifique. La rando monte pas mal et n'a en effet pas bcp d'intérêt mais nous l'avons coupellé avec la boucle Palmiste rouge par les sentiers Savane et Bois rouge que nous avons préférée...

Jeremy_La, 29/12/2019 12:37
Randonnée complétée le 29/12/2019 en 2h30

Parcouru en 2h30 avec quelques petites pauses.

Saappert, 08/10/2019 22:06

La montée pour jouir du panorama sur Cilaos n'est pas incluse dans la trace. Avant de redescendre sur Palmiste Rouge, il faut prendre un chemin sur la gauche qui monte au col. C'est court mais assez raide. Arrivé au col, ça monte encore de quelques mètres sur les rochers sur la gauche (délicat pour les personnes sujettes au vertige), et là le panorama vaut le coup de la montée. Même si l'accès est peut être plus simple depuis Gueule Rouge, cette rando sans cet effort supplémentaire offre peu d'intérêt.

Endormotivé, 21/04/2019 22:55
Randonnée complétée

Ça monte sévère vers le Piton Morel! Ceux qui souhaitent profiter uniquement du panorama au sommet, il y a un sentier beaucoup plus court depuis Geule Rouge

Fanch, 03/06/2018 16:49
Randonnée complétée le 03/06/2018 en 1h30

Réalisé ce jour, chemin en très bon état, gué rétabli sur la partie amont du bras des Calumets. La traversée aval se fait en mouillant un peu les sabots, sans pour autant risquer quoi que ce soit. Merci à l'association ESAP

klooug, 18/04/2018 16:45
Randonnée complétée le 18/04/2018 en 2h30

Randonnée superbe qui monte bien mais sans difficulté

Hugo, 25/01/2017 11:43

Joli tour autour de Palmiste rouge.Chemin qui peut être glissant par temps sec mais des câbles sécurisent bien.Jolies gorges sous le village.Nous avons manqué le chemin qui remonte au village.Sur les conseils de locaux nous avons continué dans les gorges en direction du bassin chien et avons emprunté un chemin qui remonte en pente raide pendant une bonne vingtaine de minutes jusqu'au village.Pas de panneaux de direction par contre.

Martial, 10/01/2017 17:04
Randonnée complétée le 09/01/2017

Un point de vue grandiose au sommet du piton Morel, un beau 360 degré sur le cirque de Cilaos; bassins et cascades très agréable pour la suite, ne pas hésiter à rajouter une autre boucle du site pour pousser à au moins 10 kilomètres de distance.

super Rando , très varié ! vaut mieux demarer avant le lever du soleil ! debut assez raides , merci pour votre partage
alexandre et julia

Randonnée ajoutée le : 01/12/2013