De Terrain Elisa à la Rivière Ste-Suzanne par le Piton Charpentier

Difficulté
Difficile
Indice de confiance Moyen
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 8h30
Distance 12.2 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 990 - 507 m
Dénivelé positif 750 m
Dernière mise à jour 07/07/2021

Préférer l'aller-retour

Initiée pour rejoindre la Rivière Sainte-Suzanne et revenir à Terrain Elisa par une partie de la boucle venant de Montée Sano, cette randonnée aventureuse a été raccourcie en raison de l'envahissement des sentiers par les goyaviers, longoses et fougères. La partie proposée ici rejoint, avec un peu d'expérience, le rempart des berges de la Rivière Sainte-Suzanne puis le pont de Decotte. On a largement le temps de descendre se baigner dans quelques bassins de la rivière avant de faire demi-tour, à moins de laisser un véhicule à Decotte. Les explications sur la boucle du Piton Charpentier, refaite pour l'occasion, sont à étudier également pour éviter de s'égarer jusqu'à l'ancienne croix. Paradoxalement, ce sentier assez fréquenté, comporte plus de pièges pour s'égarer que le moins connu qui relie le Piton Charpentier à la Rivière Sainte-Suzanne. Avis aux amateurs de recherches aventureuses qui retrouveront peut-être le sentier remontant le long de la Rivière Sainte-Suzanne à partir de 1050 m et en feront part dans les commentaires pour encourager les trois papis randonneurs à y revenir.

La randonnée débute à la fin du Chemin de Flacourt qu'on a emprunté à Terrain Elisa. Stationner au croisement de quelques pistes avant les serres. Les bandes de roulement entre champs, vergers et cultures de fleurs n'en sont pas terminées pour autant (Photo 1). Contourner les serres et installations en suivant cette piste en assez forte pente. Profiter des points de vue en direction de l'océan car tout le reste du parcours s'effectue dans les bois (Photo 2). Il faut ensuite traverser un champ de canne pour peaufiner l'échauffement (Photo 3). On longe un dernier champ de canne avant de parvenir à une clairière proche d'un petit bassin (Photo 4). La montée dans les bois peut débuter. Ce sont d'abord de sombres sous-bois de jamrosats (Photo 5) suivis des bois de couleurs déjà envahis de goyaviers (Photo 6). La pente est faible jusqu'à l'aplomb du Bassin Bleu que l'on ne peut voir sur la droite en raison de la végétation (Photo 7). Ne pas tenir compte des quelques traces discrètes rencontrées de chaque côté du sentier et poursuivre la montée plein sud sur une arête boisée entre la Rivière Sainte-Marie et la Ravine Martin. La montée est régulière, seulement accentuée pour franchir quelques obstacles ou en contourner comme de vieux arbres centenaires (Photo 8). Certains beaux spécimens tentent de résister à l'invasion de goyaviers (Photo 9). Après 300 mètres de montée constante et sans difficulté pour suivre la trace, on parvient à un croisement. Le sentier le plus marqué mène en quelques mètres à un kiosque oublié pour la première pause (Photo 10). Repérer, avant de partir ou non vers le kiosque, le sentier discret qui se poursuit sur la gauche et descend vers une petite ravine. Il ne faut pas le perdre des yeux car il est étroit et envahi de verdure. Quelques minutes plus tard, on parvient à un sentier un peu plus net. A droite, il monte vers la ligne domaniale. En prenant à gauche, on parvient presque immédiatement à un nouveau croisement de sentiers connu pour son ciré jaune pendu à une branche et servant de repère aux randonneurs. Souhaitons qu'il y reste encore longtemps même s'il n'a pas du tout sa place ici (Photo 11). Partir à droite et poursuivre dans le même type de sous-bois, un peu moins colonisé par les goyaviers (Photo 12). Il est impératif à plusieurs moments de ne pas quitter la trace des yeux sous peine de faire demi-tour et rechercher un virage moins évident du sentier. C'est le cas de ce sentier créé par les erreurs répétées des égarés près d'une touffe esseulée de bambous balais. Ne pas partir sur la gauche mais couper à travers les sabres omniprésents sur la droite (Photo 13). Le sentier effectue quelques dents de scie pour franchir de petites ravines (Photo 14). En arrivant à la Ravine Charpentier, ne pas chercher de sentier en face mais remonter le ruisseau de quelques mètres et le retrouver en rive droite dans une végétation touffue (Photo 15). La zone est humide mais assez peu boueuse. Les mousses, en revanche ont recouvert les arbres, racines et pierres (Photo 16). Plus loin, le sous-bois, assez clairsemé, se recouvre petit à petit de longoses (Photo 17). Puis le sentier s'élève graduellement et atteint par un dernier coup de rein le sommet du Piton Charpentier. La vieille croix tordue est couchée au sol. On bénéficie d'un beau point de vue en direction de Sainte-Suzanne et de l'océan (Photo 18). Après la pause, reprendre le sentier dans l'autre sens. Repérer, après un arbre aux multiples branches, un autre un peu plus loin, composé d'un tronc et quatre branches partant verticalement (Photo 19). C'est cet arbre qui doit servir de repère pour trouver le sentier assez discret partant sur la gauche. C'est bien sûr dans les goyaviers et les longoses que s'effectuera la plus grande partie de la descente vers la Rivière Sainte-Suzanne. On franchit assez facilement de nouvelles ravines (Photo 20). La descente n'est jamais très importante et les arbres sont toujours bien placés pour ralentir la marche (Photo 21). Plus bas, on traverse même des zones presque plates et reposantes (Photo 22). Plus on s'approche de la rivière et plus le sentier est facile à deviner (Photo 23). Une fois parvenu à un arbre couché et au sentier perpendiculaire, on entend plus bas couler la rivière. En fonction du chrono et de l'entraînement, il est possible d'effectuer une ou plusieurs portions de la rivière. Il suffit de remonter ou descendre le nouveau sentier et repérer les sentes plongeant en plein rempart de manière parfois assez technique (Photo 24). Quelle que soit la cascade choisie, on est certain d'y passer un bon moment même s'il sera difficile de les voir toutes (Photo 25). Il faut pour cela aimer marcher en fond de rivière ou sur des basaltes de la rive pouvant être glissants (Photo 26). Il est aussi possible d'arrêter au tronc couché et de faire demi-tour par le même sentier. Cette fiche propose de rejoindre le pont de Decotte en empruntant le sentier en bordure de rempart qui est une balade après ces quelques kilomètres passant par le Piton Charpentier (Photo 27). Une fois parvenu à d'anciens champs abandonnés bordant la lisière de goyaviers, trouver sur la droite le sentier très technique et en forte pente rejoignant des tuyaux. Bien se maintenir aux branches lors des passages glissants sur les racines (Photo 28). On termine cette descente au pont enjambant la rivière à quelques mètres d'une haute cascade en aval. Pas de bus à cette altitude ! Il faut avoir prévu un véhicule, une âme charitable pour effectuer le taxi ou reprendre le chemin inverse après une pause plus longue. Dans ce cas, une fois le Piton Charpentier dépassé, partir plutôt à droite au ciré jaune pour terminer la boucle débutée le matin.

Balises

Pas de balisage

Profil

Plan de l'itinéraire

Itinéraire

Depuis Saint-Denis, rouler en direction de Saint-André - Passer l'échangeur de Gillot, celui de Duparc et sortir à celui du Verger et de Sainte-Marie - Prendre à droite puis rouler sur le Chemin Tabur - Au premier croisement, tourner à gauche en direction de Terrain Elisa – Trouver le Chemin Central de Flacourt, sur la droite dans un virage de la Rue Mère Theresa - Suivre ce chemin goudronné jusqu'au croisement vers le Gîte les Citronnelles et bifurquer à gauche – Rouler lentement jusqu'aux serres de culture de fleurs à la fin de la piste constituée de deux bandes de roulement – Stationner près des serres - Traverser les serres, champs de rosiers et de canne jusqu'au bassin et sa petite cascade Bifurquer à droite sur une piste en sous-bois puis le sentier qui la prolonge et monter en direction du Piton Charpentier – Marcher jusqu'au kiosque en pleine forêt - Tourner à gauche à l'intersection proche du sentier du kiosque – Rejoindre, après une descente, un autre sentier - Prendre à droite vers la croix - Franchir des zones de végétation touffue et piquante et quelques ravines, dont la Ravine Charpentier - Au piton, faire demi-tour puis marcher jusqu'à un arbre caractéristique - Partir à gauche dans les goyaviers - Poursuivre jusqu'à la Rivière Sainte-Suzanne - Descendre ou non pour visiter quelques cascades - Partir sur la gauche et rejoindre le pont de Decotte - Si aucun véhicule n'a été prévu, attaquer le chemin inverse et privilégier la deuxième partie de la boucle du Piton Charpentier.


Commentaires sur cette randonnée (4)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
JPG, 08/07/2021 21:15

Merci mon super Laurent. La boucle sera bientôt republiée correctement grâce à toi. Mais c'est long de passer par la 1528 pour entamer le sentier et s'y retrouver bloqué comme cela a été le cas pour les autres plus en aval. En tout cas, tu nous encourages à y remonter. Photo : la boucle telle qu'elle était prévue avec, en rouge, l'inconnue du jour.

Ousarsiph2, 08/07/2021 19:20

Bonjour. À l'intersection de la ligne domaniale et de la courbe de niveau 1110m (en rive gauche et à moins de 100m de la rivière Ste Suzanne, il y a un depart de sentier qui part parallèlement à la rivière , plutôt bien marqué. Je l'avais remarqué à deux reprises. Il faudrait peut être tenter par la pour rejoindre le point maximum de la randonnee 1782.

JPG, 07/07/2021 17:15

@Christian : Au temps pour moi, (l'expression s'applique littéralement ici), c'est le temps de l'aller jusqu'au pont. Merci à toi. J'ai rajouté les 4 heures. L'AR était impossible en 4h30 !
1050 m est le point maximum atteint pour la randonnée 1782. Le but de notre expédition était de remonter en amont de ce point pour rejoindre, 850 m plus loin, la ligne domaniale pratiquée pour la longue boucle 1528. Nous avons trouvé plusieurs sentiers anciens envahis mais qui revenaient vers l'est. Impossible d'en dégoter vers l'ouest. Nous n'avons pas voulu emprunter, à cette altitude, le sentier partant à gauche vers la rivière et nous le regrettons. Peut-être oblique-t-il plus loin vers le rempart. A tester depuis le pont de Décotte avant de retenter l'aventure.
Mi kompran pa le "sic Rivière St-Etienne".

Christian L, 07/07/2021 15:50

@ JPG: j'ai déjà réalisé, en la fractionnant en 2, cette difficile rando 1/ de Terrain Elisa au piton Charpentier; j'ai (ou nous avons, car il y a eu plusieurs tentatives) galéré mais pour finalement réussir...il est vrai sans appli gps, mais que ce fut dur et long cet aller-retour 2/ De Decotte sur le radier Ste Suzanne au piton Charpentier (avant la fiche randopitons grâce à Ousarsiph2 ) mais là aussi l'aller-retour fut laborieux, assez long et éprouvant ! Pour dire que l'aller-retour total de Terrain Elisa à Decotte en 4h30 me semble à mon avis presque irréalisable. Je n'ai pas l'habitude de "chipoter" en ce qui concerne le temps mais là je me dis : "n'y a-t-il pas une erreur " ? J'ai bien sûr peut-être tort si tu l'as effectivement testé en 4h30. D'ailleurs la fiche concernant Terrain Elisa au piton Charpentier prévoit déjà 4 h aller-retour. En tout cas, pas facile de faire autrement qu'un aller retour c'est pourquoi je ne me sens vraiment pas à le faire! (car difficile,exigeant mais pas impossible bien sûr, avec l'idée du second véhicule et même s'il y a des bus jusqu'à Terrain Elisa et Decotte, ça semble bien galère de combiner pour cette solution ) Il n'empêche superbe(s) rando(s) avec la magie de la croix que j'ai vue s'élancer dans le ciel pour dominer toute la région puis, quelques années après la peine de la voir terrassée au sol, vaincue par un cyclone (Fakir ?) ! En outre j'aimerais avoir plus de renseignements sur le "sentier" qui part de 1050 m (je suppose qu'il s'agit de la courbe de niveau car je ne vois pas de point côté sur la carte) qui "remonte la rivière St Etienne" (sic) C'est vraiment un sentier à trouver? Il longe la rivière ? rive droite ? rive gauche ? et qui va où ? Comment sais-tu qu'il part de 1050m...Peut-être pas pour moi mais pour des aventuriers plus aguerris...Bref, Jean-Paul, tu sais que quand quelque chose m' intrigue, il faut que je le dise.

Randonnée ajoutée le : 04/07/2021