Deux courtes boucles au Bassin Cadet

Difficulté
Facile
Indice de confiance Bon
1-Excellent: Toujours correct : j'y vais sans réfléchir, même seul.

2-Bon: Petite vérification avant de partir. Mini-problème possible sans danger : j'y vais aussi sans réfléchir, même seul.

3-Moyen: Quelques fermetures récentes, climat incertain de la région. Boue, herbes hautes et mouillées, glissades possibles, etc. J'étudie, je me renseigne avant le départ, mais j'y vais.

4-Faible: Souvent fermé, des critiques fréquentes, une végétation non domestiquée. Dangers possibles. Coupe-coupe ou corde dans le sac. À réserver aux initiés. Enfants à la maison. Ne jamais partir seul.

5-Danger/Médiocre: Trop de problèmes partout : végétation invasive, fermeture officielle, difficulté importante, sentier marron difficilement réhabilitable, éboulis, zone infrachissable, guide nécessaire, privatisation d'un passage, etc. À réserver aux aventuriers ou habitués de la découverte très sportive. Il y a d'autres circuits à effectuer avant. Je n'y vais pas.
Durée 1h
Distance 2.5 km
Type de trajet
Altitude haute-basse 1066 - 1030 m
Dénivelé positif 45 m
Dernière mise à jour 11/02/2020

A effectuer en complément de la Cascade Biberon

Cette courte boucle ne justifie pas l'organisation d'une sortie spéciale mais peut se combiner avec l'aller-retour à la Cascade Biberon. Le description comporte deux parties : Une portion familiale complétée par une autre un peu plus aléatoire dans le lit de la Ravine Sèche. Aléatoire car la météo peut rendre le fond rocheux très glissant, voire dangereux à proximité des bassins, cassures, failles ou nombreuses aspérités basaltiques parfois tranchantes. Le sentier officiel qui fait le tour du Bassin Cadet est bétonné, donc à la portée de tous. La boucle qui longe les terrains de sport, la Ravine Sèche et le Bras des Calumets est une belle balade ombragée à plat. Une aire de pique-nique un peu rudimentaire peut accueillir les marcheurs en fin de boucle.

La randonnée débute à l'aire de pique-nique du Bassin Cadet, entourée de goyaviers et quelques bois de couleurs (Photo 1). A l'horizon, on profite des vues sur le rein qui abrite le sentier du Bras Cabot. Partir vers le pont pour repérer le Bassin Cadet et un autre bassin profond très impressionnant en cas de crue (Photo 2). On voit tout de suite que longer le lit de la ravine peut s'avérer dangereux. Près du pont, un belvédère permet de contempler les eaux noires du Bassin Cadet qui incite peu à la baignade (Photo 4).
Randonnée familiale : Descendre près du bassin est très facile grâce au sentier qui débute près du belvédère (Photo 5). Le tronçon est court mais peut être glissant après la pluie. Il est bordé de fougères, de bois de couleurs et de goyaviers. Les marches facilitent la descente et on arrive en deux minutes sur la rive de la ravine. Le bassin se rejoint en prenant garde aux hautes marches. Malgré l'eau noire, le lieu est agréable à l’œil en fonction de l'heure et de la position du soleil. Le pont et les roches se reflètent pour des photos originales. Ne pas plonger car on ne voit pas les roches dans l'eau sombre. Revenir au sentier et repérer le chemin bétonné qui a été mis en place pour traverser en toute sérénité (Photo 7). En face, à quelques mètres, on aperçoit déjà le sentier qui remonte sur l'autre rive (Photo 8). La traversée est facile même par mauvais temps en raison des aspérités comblées par le béton (Photo 9). La montée est faible au milieu des mousses, fougères, branles et fanjans (Photo 17). Quelques portions peuvent être glissantes mais la pente est faible (Photo 18). Une touffe de bambous marque la fin de la courte montée. On arrive ainsi à la route et au pont. Traverser l'aire de pique-nique ou emprunter la route jusqu'au stade qu'on aperçoit facilement de l'autre côté (Photo 19). Suivre simplement le sentier de droite ou la piste et marcher en longeant la ravine qu'on devine par moments dans les trouées. L'endroit est calme et le sentier agréable sous les filaos qui procurent de l'ombre (Photo 20). Les cryptomerias côtoient un moment les filaos de chaque côté du sentier qui se transforme en piste (Photo 21). Un grillage longeant une propriété oblige à partir sur la gauche pour rejoindre la rue des Gaménolées (Photo 22). Marcher vers l'antenne en employant une piste herbeuse plutôt que le goudron puis partir à gauche sur une courte portion de route en descente vers les terrains de sport (Photo 23). Trouver à gauche une nouvelle allée bordée de filaos qui mène en direction de la Ravine Sèche (Photo 24). On retrouve le sentier pris récemment pour rejoindre l'aire de pique-nique et le véhicule.
Randonnée plus sportive : C'est le même circuit que présenté ci-dessus mais qui comporte en plus une descente de la Ravine Sèche à partir du sentier bétonné du Bassin Cadet puis une autre à partir du radier. Ces écarts s'adressent aux curieux de la nature sauvage que représente le fond de cette ravine exceptionnelle mais dangereuse (Photo 10). Si la roche est sèche, marcher à l'instinct vers l'aval où l'on sera obligatoirement arrêté par le prochain cassé du bassin qu'on devine depuis le Bassin Cadet. Outre les magnifiques flaques piégées par des marmites en formation (Photo 12), on peut dégoter en cherchant un peu des fenêtres ressemblant à des hublots, creusés siècle après siècle par les galets charriés par les crues (Photo 11). Les plantes viennent parfois compléter le tableau en créant de belles natures mortes qui ne résisteront pas à une forte pluie (Photo 14). On trouve également quelques arches basaltiques créées par l'érosion, si fines parfois qu'elles ne résisteront pas non plus à des phénomènes météorologiques (Photo 15). Cette exploration peut prendre tout le temps nécessaire surtout qu'on ne quitte jamais le pont de vue (Photo 13).
En fin de boucle ou avant de rejoindre le terrain de sport, on peut également remonter la ravine depuis le radier à la recherche de nouvelles pépites naturalistes (Photo 25). Si on la descend vers le pont, on trouve d'abord une profonde cavité alimentée par une petite cascade (Photo 26). Les anneaux fixés au rocher indiquent que les grimpeurs viennent ici s'entraîner à rejoindre le fond. En poursuivant la descente on se retrouve face au pont, très difficile à rejoindre (Photo 27). Enfin, une grande arche de plusieurs mètres trône au fond de la ravine en rive droite et peut se rejoindre au prix de quelques efforts ou escalades (Photo 28). L’exploration de la Ravine Sèche pourrait prendre plusieurs jours entre la Petite Plaine et le Chemin de Ceinture. De magnifiques bassins sont accessibles à partir de la Maison Servaux.

Balises

Pas de balise

Profil

Plan de l'itinéraire

Itinéraire

Se rendre à la Plaine des Palmistes par la route des Plaines - Rouler jusqu'à l'hôtel de ville et bifurquer vers le Bassin Cadet (panneau) - Stationner près de l'aire de pique-nique - Marcher vers le pont pour apercevoir le bassin puis gagner le belvédère - Entamer la descente qui se termine au bassin - Traverser la ravine pour trouver en face le sentier qui remonte vers la route - Rejoindre le terrain de sport et longer les deux ravines pour rejoindre une antenne et revenir aux terrains puis à l'aire de pique-nique.
La partie hors sortie familiale consistera à descendre la ravine à partir du bassin puis à partir du radier en fin de randonnée.


Commentaire sur cette randonnée (1)

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.
Christian Léautier, 02/02/2020 16:31
Randonnée complétée le 02/02/2020 en 2h00

La Ravine Sèche regorge de petits bassins, marmites, roches ciselées , petites arches....Beau travail de l'érosion . Elle mérite largement que l'on s'y attarde, autant en aval qu'en amont du bassin Cadet. Y aller lorsque la ravine est vraiment ...sèche pour éviter de glisser. Fait aujourd'hui pour faire visiter la cascade Biberon mais on peut imaginer une seule et plus longue exploration de la Ravine à la recherche de jolis petits trésors minéraux .Ai eu descendu naguère bien plus bas que la maison Servaux jusqu'à un cassé infranchissable. Plus bas encore au niveau de pont Payet, il faudra que j'y aille faire un tour......

Randonnée ajoutée le : 31/01/2020